Répondre à la discussion
Page 2 sur 128 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 3828

Isolation par l'extérieur



  1. #31
    Quisit

    Re : Isolation par l'extérieur


    ------

    A priori avec du projeté tu ne peux finir que par un bardage ou un doublage quelquonque ... si ça peut t'aider

    Par ailleurs l'épaisseur en projeté est vite limitée (5, 6 cm max, et encore peut être moins) soit un R de 2 à 2,5 très grand maximum

    le poluyrethane projeté à l'extérieur te reviendra donc cher, nécéssitera un surcout de bardage que tu ne semble de toute manière pas désirer, le tout pour une isolation moyenne. à ce compte il vaut mieux des plaques, dont le R sera meilleur (style plaques de 8 ou 12 en extrudé) , avec un moche crépi dessus : moins cher, nettement plus performant thermiquement (R > 3 voir 4 )

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    jeje13

    Re : Isolation par l'extérieur

    Pour la finition de la mousse polyuréthane, le technicien (d'une société qui fait de l'isolation par l'extérieur) reçu ce soir, m'a dit que pour les villas l'aspect était moche à moins de mettre des pierres de parement, ce que je ne compte pas faire.
    Il me propose une isolation de type polystyrène 60mm + 1 couche de sous enduit résine + armature grille de verre + 2ième couche de sous enduit + Enduit décoratif = 65mm env.
    J'ai posé la question pour le risque d'étanchéité totale du polystyrène d'où un risque d'humidité à l'intérieur d'après ce que j'avais lu à maintes reprises sur des forums. Il m'a répondu que tous les matériaux qu'ils utilisaient, des plaques à l'enduit décoratif, laissaient respirer les murs.
    J'attends le devis mais a priori aux alentours de 110ETTC/m2. Avec le crédit d'impôt, ça devrait baisser de 10% env. vu que la main d'oeuvre rentre pour 2/3 du prix env. Ce n'est pas donné!!

    Avec ça, il estime pour ma maison une diminution de 30% à 40% de la facture de fioul. Je ne ferai que le nord et l'est. A l'ouest j'ai les garages en tampon et au sud je suis bien ensoleillé.
    Y a t'il des personnes qui ont un retour d'expérience en économie avec ce genre d'isolation ou bien des remarques ?
    Merci

  4. #33
    tgperso

    Re : Isolation par l'extérieur

    je n'ai aucune expérience pratique de ce genre d'isolation mais seulement qques infos glanées ci et là qui rejoignent ce qui vient d'être dit; le cas de figure le plus courant proposé par les entreprises est une finition enduit dans des tarifs de 100 à 150 €/m2...
    A ce tarif et du fait du risque que j'estime trop grand d'endommager la finition enduit apr un choc dessus, je ne vois dans mon cas que l'autoconstruction et une finition de bardage...
    trois questions se posent à moi :
    1. avec une lame d'air de 5 cm intercalée entre le parpaing et la brique platrière, est ce que je ne prend pas le "risque" de voir le bénéfice de l'isolation extérieure largement atténuée par cette lame d'air ? dois je d'abord songer à la faire combler (soufflage de laine de roche) ?
    2. l'enduit extérieur est "bosselé" (pas lisse), un truc kitch des années 70 pour "imiter" la pierre... si je met une plaque de polystyrène extrudé par dessus, celle ci ne sera pas parfaitement en "adhérence" avec le mur : est-ce grave ?
    3. sur l'encadrement "intérieur" des fenêtres et portes vitrées (la surface qui correspond en fait à l'épaisseur du mur) , je ne pourrai pas mettre une épaisseur d'isolant (sinon je viens "bouffer sur la surface vitrée...), tout juste du bardage pour faire "homogène" : ne vais je pas là encore perdre le bénéfice de l'isolation ? Pour ce dernier point j'espère être suffisamment clair, sinon je tenterai une autre explication, désolé...

    bref, tout le monde s'accorde à dire que c'est le top l'isolation ext mais ceux qui l'ont pratiqué réellement en rénovation ne courent pas les rues !....

    pour jeje13, je ne comprend pas l'idée de ne pas isoler le sud ? la nuit en hiver, le soleil ne doit guère réchauffer ta façade = un max de déperdition énergétique dès 17h00 le soir...

  5. #34
    jeje13

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par tgperso
    pour jeje13, je ne comprend pas l'idée de ne pas isoler le sud ? la nuit en hiver, le soleil ne doit guère réchauffer ta façade = un max de déperdition énergétique dès 17h00 le soir...
    Bien sûr, mais c'est pour des raisons de budget.
    Ma façade sud est largement (double) vitrée et protégée par des avancées. Pour finir, comme j'habite dans le sud de la France, le plus que je crains c'est le mistral glacial qui souffle du nord.

  6. #35
    fredericg

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,
    un parcourant le site, j'ai appris que ô horreur, mes murs de 50/80cm en pierre (grès calcaire poreux) ont un R de 0,6 même si le froid n'est pas perceptible.
    L'hiver ne voulant plus se terminer (1° hier nuit au Luxembourg), il est tant de faire quelque chose.

    Si j'ai bien suivi le fil du sujet, une façade isolante chanvre, liège (si je gagne à l'euro...), ou des isolants à base de bois + crépis.

    Il me reste malgré tout, de nombreuses incertitudes:

    Quelle épaisseur faut-il prévoir? Faut-il une même épaisseur pour chaque façade (la façade rue est à même la rue, je ne sais pas si la commune appréciera qu'on empiète sur la rue)?
    quelle est la mise en oeuvre à prévoir en sachant que dans une maison de 1835, les murs sont une vue de l'esprit, et avec quelle de ses isolants perméable.
    Comment faire pour les contours de fenêtres et de portes en pierre apparente, si je veux les garder visibles?

    Merci d'avance
    Frédéric

  7. #36
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par tgperso
    ...
    trois questions se posent à moi :
    1. avec une lame d'air de 5 cm intercalée entre le parpaing et la brique platrière, est ce que je ne prend pas le "risque" de voir le bénéfice de l'isolation extérieure largement atténuée par cette lame d'air ? dois je d'abord songer à la faire combler (soufflage de laine de roche) ?
    2. l'enduit extérieur est "bosselé" (pas lisse), un truc kitch des années 70 pour "imiter" la pierre... si je met une plaque de polystyrène extrudé par dessus, celle ci ne sera pas parfaitement en "adhérence" avec le mur : est-ce grave ?
    3. sur l'encadrement "intérieur" des fenêtres et portes vitrées (la surface qui correspond en fait à l'épaisseur du mur) , je ne pourrai pas mettre une épaisseur d'isolant (sinon je viens "bouffer sur la surface vitrée...), tout juste du bardage pour faire "homogène" : ne vais je pas là encore perdre le bénéfice de l'isolation ? Pour ce dernier point j'espère être suffisamment clair, sinon je tenterai une autre explication, désolé...
    ...
    Pour ce qui est du premier point, il n'y a pas de problème d'efficacité. Lorsque plusieurs matériaux à vocation isolante sont assemblés, leurs effets s'additionnent. C'est à dire que la lame d'air se comportera de la même manière isolante qu'actuellement.
    Ce qui va changer, c'est bien sûr la température du mur extérieur (qui ne sera plus vraiment à l'extérieur). La différence de température sera moins grande. Ce qui signifie que le flux de température sera moins important.

    Pour le second point, je ne sais pas trop sur quel pied me mettre, donc en vrac : si l'air est immobile, ça n'a pas d'importance ; un pont thermique sera créé si la lame d'air est ventilée (par les bords). Donc cela dépendra surtout de la mise en oeuvre ; comme toujours dans l'isolation, c'est le soin apporté à la pose qui prime.

    Troisième point, j'imagine que tu parles du tableau des ouvertures, du linteau et de l'appui de fenêtre. Tu dois avoir des fenêtres en bord intérieur, ouvrant à la française. Tu as parfaitement raison de t'inquiéter. Ce sont des ponts thermiques classiques d'une isolation par extérieur en rénovation. Habituellement, les fenêtres sont posées en bord extérieur, contre le tableau et contre l'isolant.
    Afin de vérifier que c'est une isolation qui convient (dans le cas où tu hésites avec une isolation par l'intérieur), détermine le nombre de mètre linéaire de ponts thermiques que tu crées dans chaque cas (intérieur/extérieur)... et compare.

  8. Publicité
  9. #37
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par fredericg
    Bonjour,
    un parcourant le site, j'ai appris que ô horreur, mes murs de 50/80cm en pierre (grès calcaire poreux) ont un R de 0,6 même si le froid n'est pas perceptible.
    L'hiver ne voulant plus se terminer (1° hier nuit au Luxembourg), il est tant de faire quelque chose.

    Si j'ai bien suivi le fil du sujet, une façade isolante chanvre, liège (si je gagne à l'euro...), ou des isolants à base de bois + crépis.

    Il me reste malgré tout, de nombreuses incertitudes:

    Quelle épaisseur faut-il prévoir? Faut-il une même épaisseur pour chaque façade (la façade rue est à même la rue, je ne sais pas si la commune appréciera qu'on empiète sur la rue)?
    quelle est la mise en oeuvre à prévoir en sachant que dans une maison de 1835, les murs sont une vue de l'esprit, et avec quelle de ses isolants perméable.
    Comment faire pour les contours de fenêtres et de portes en pierre apparente, si je veux les garder visibles?

    Merci d'avance
    Frédéric
    Bonjour,
    il est difficile de donner une épaisseur idéale d'isolant.
    L'isolation d'une maison est un ensemble qui doit être homogène, sinon on risque de faire des dépenses pour rien. Un toit mal isolé rendra inutiles de fortes dépenses d'isolation de façade. Il faut que l'ensemble des résistances thermiques se situent dans le même ordre de grandeur.
    Parfois en rénovation, des contraintes de dimension (hauteur de plafond, hauteur de combles, ...) limitent l'épaisseur de l'isolant. Donc la résistance thermique qu'il est possible d'atteindre.
    Donc il faut voir la maison dans l'ensemble. Et toutes les façades sont à faire.
    Il faut accorder la résistance thermique qu'on souhaite atteindre avec la résistance thermique qu'il est possible d'atteindre et le budget.

    Si tu as des contraintes d'esthète, il vaut peut être mieux envisager une isolation intérieure, car pour conserver l'encadrement des ouvertures, il faudrait arrêter l'isolant avant les encadrements, et comme 5cm me semble être le minimum auquel tu arriveras, cela fera un décrochement du plus curieux effet.

    a+

  10. #38
    grhum

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,
    J'ai lu ceci:LIANT PAPIER
    http://jmrob.free.fr/liant-papier/liant-papier.htm

    Il s'agit d'un matériau rélisé en auto-construction, à base de vieux papier + sable + chaux ou ciment.

    La lecture de l'article fait réver: écologique, économique, facile à réaliser, durable, on pourrait même construire directement (photos à l'appui) sans bardage extérieur, avec juste un enduit chaux/sable.
    Je n'ai pas trouvé d'autres références sur ce matériau, il me semble que si tout ce qui est est dit est vrai, le produit serait plus utilisé, mais peut-être y a-t-il un blocage psychologique au mot "maison en papier", ou encore plus simplement de l'ignorance.

    On nous anonce un R=1.12, soit R=33.6 pour 30 cm d'épaisseur, je ne connais pas trop le "coef R"":

    - R=1.12, est ce vraisemblable? .
    - R est-il multipliable comme on nous le présente, soit 33.66 pour 30 cm ?

    En cours de réflexion pour réaliser une isolation extérieure, je réfléchis à + ou - 10 cm de liant papier avec un bardage bois.
    Avez vous un avis ou une expérience ?

  11. #39
    patanca

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,
    un autre lien sur les briques papiers:http://www.onpeutlefaire.com/ilslont...ant-papier.php

    A plus!

  12. #40
    patanca

    Re : Isolation par l'extérieur

    Il y a aussi ce lien:http://fr.ekopedia.org/Liant_papier
    En se qui concerne le R 36 je ne suis pas specialiste mais je n'y croit pas trop.

  13. #41
    penzo

    Re : Isolation par l'extérieur

    Super intéressant le lient "liant papier". Un R=33
    Ca existe ???
    Ca me fait penser aux coureurs du tour de France qui descendent les Alpes et des Pyrennées avec un journal sur le ventre pour éviter les chocs thermiques, mais de là à obtenir un R à 33 !

    Sinon, je me demande ce que contient exactement les papiers glacés : de l'argile OK, mais certainement aussi pas mal de produits chimiques. Me trompe-je ?

    En tout les cas, j'avais prévu une extension à ma future habitation pour faire un atelier et ce matériau me paraît plus qu'approprié. Je vais en profiter lors de la construction de la baraque de faire quelques adobes. Ca me permettra de me faire une idée plus précise.
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  14. #42
    fredericg

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par Muesli
    Si tu as des contraintes d'esthète, il vaut peut être mieux envisager une isolation intérieure, car pour conserver l'encadrement des ouvertures, il faudrait arrêter l'isolant avant les encadrements, et comme 5cm me semble être le minimum auquel tu arriveras, cela fera un décrochement du plus curieux effet.

    a+
    Merci Muesli pour ces informations.
    Justement, je cherche une solution pour garder le bienfait de ces gros murs mais en pensant à la conso de gaz malgré tout, et en préservant un peu le style de cette modeste maison.
    Ca semble être un casse tête.
    Une solution serait peut-être de déplacer les contours de fenêtres pour les mettre dans le même plan que la façade et de pouvoir isoler derrière mais je ne sais pas si c'est faisable et à quel prix.

    a+
    Frédéric

  15. Publicité
  16. #43
    fredericg

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par penzo
    Super intéressant le lient "liant papier". Un R=33
    Ca existe ???
    Perso j'y crois pas. Mais si ça marche m'intéresse. En 4cm j'ai mon R5 pour mes murs. J'imagine que cet isolant est en plus respirant.

    a+
    Frédéric

    ps: en tout cas, c'est mieux que de la laine de roche/verre qui sont cancérigènes

  17. #44
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,

    fredericg, le déplacement des fenêtres est tout à fait possible, mais (il y a toujours un mais!!) :
    Tu vas te retrouver avec une fenêtre en extérieur de mur, c'est à dire que si ta fenêtre est ouvrante à la française, tu ne pourras pas l'ouvrir complètement (90 max), bloquée par le mur.
    De plus, cela signifie refaire complètement l'appui de fenêtre (car le rejingot, le petit appui maçonné qui empèche l'eau et l'air de passer sous la fenêtre est déplacé) alors qu'une prolongation peut suffire si la fenêtre ne bouge pas. Il y a des produits tout fait qui existent actuellement (appuis de fenêtre préfabriqués), mais si ta maison est ancienne, cela risque d'être du sur-mesure, donc facturé + cher par un maçon.
    A voir, je ne connais pas le prix d'une telle manipulation.

    A noter également, tu perdras tout aspect extérieur actuel.
    Pour moi, conserver un esthétisme extérieur de la maison (je pense à la pierre, à la brique, car le crépi et le bardage peuvent être refaits sans pbm) est incompatible avec l'isolation extérieure, sauf à faire une isolation 'coincée' entre 2 murs. Il faut faire une croix dessus.

    Pour ce qui est des laines, j'ai eu à poser de la laine de verre chez ma môman, il y a de cela 20 ans. Avec une protection correcte, je ne crois pas qu'on risque grand chose, je ne rejettais presque rien en me mouchant. Il me semble de plus que l'effet carcinogène de la laine de verre ne se fait sentir sur un individu que soumis continuement à des doses excessives d'air saturé.
    La laine de verre est toujours posée avec un élement confinant (plaque de plâtre, parement de brique, ...) et se retrouve non ventilée, ce qui assure l'isolation mais aussi un air non pollué par les particules dans la maison. En pataugeant dans le grenier, cet hiver, pour installer un conduit d'extraction d'air de VMC en +, j'ai pu constater 20 ans après la bonne tenue de la laine de verre. Pas trop tassée, elle s'émiettait et dégageait des particules, mais uniquement lorsque j'ai posé une main dessus.
    Donc la laine de verre a ses défauts, mais pas celui d'être insalubre une fois posée.

    a+

  18. #45
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,

    pour le liant papier, le site ekopedia annonce une erreur sur l'affirmation R=1,27 pour 1cm. Donc extrapolation non valable également.

  19. #46
    bv56

    Re : Isolation par l'extérieur

    Salut à tous,
    pour reprendre sur le sujet, il me semble que le problème ne vient pas tellement du matériau quand on parle d'isolation extérieure (on a le choix et le choix ne doit pas être si compliqué une fois qu'on s'est fixé le budget).

    Le problème vient plutôt du système constructif à mettre en oeuvre :
    - pour fixer l'isolant
    - le protéger de l'humidité, extérieure, intérieure éventuellement s'il ne la transferet pas,
    - pour fixer un bardage, recevant lui même un crépis, un enduit ? quel bardage, quel perméabilité, ventillation ?
    - durabilité de l'ensemble ?
    - cohérence du prix avec les objectifs
    - adéquation avec les compétences locales ou autocontruction ?
    - etc ...

    Les expériences, avec du recul, seraient donc bien venues ...

    Benoît.

  20. #47
    Doubze

    Re : Isolation par l'extérieur

    En effet, il semble que les enduits sur isolation extérieure vieillissent mal. Que peut-on envisager comme solution avec des matériaux écolo ?

  21. #48
    bv56

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par Doubze
    Que peut-on envisager comme solution avec des matériaux écolo ?
    il me semble (mais je ne suis pas "vieux" sur le sujet !) que le seul truc qui tienne la route (si on exclu une deuxième maçonnerie pour protéger l'isolant) c'est de reprendre les système des MOB : des plaques (de CP ?) montée sur chevrons (lesquels chevrons tiennent l'isolant) et couvertes d'un enduit souple.

    Mais l'idéal (le plus simple) serait de trouver l'isolant en forte épaisseur (20 cm?), suffisament rigide, qu'on pourrait fixer au mur avec des sortes de clous et qu'on pourrait couvrir directement d'un enduit. Mais je crois que les fabriquants de laine de bois en plaques ne vont pas jusqu'à cette épaisseur pour ce système.
    Benoit.
    Dernière modification par bv56 ; 06/06/2006 à 17h14.

  22. Publicité
  23. #49
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Salut,

    l'épaisseur est juste un problème pour la fixation et le maintien. Si 20 cm n'existent pas, ce n'est pas génant. Par exemple, pour 10 cm d'épaisseur visés, il vaut mieux prendre 2 fois 5cm et les poser en joints décalés.

    Quelles sont les essences de bois utilisées en MOB et qui pourraient être utilisées dans ce cas?

    Bonne journée.

  24. #50
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par Doubze
    En effet, il semble que les enduits sur isolation extérieure vieillissent mal. Que peut-on envisager comme solution avec des matériaux écolo ?

    Bonjour,

    est-ce que tu parles par expérience, lecture de journaux, vague connaissance, ...?

  25. #51
    Doubze

    Re : Isolation par l'extérieur

    Je me base sur l'expérience de mon architecte qui a pu observé un vieillissement précoce des enduits sur isolation extérieure du fait des chocs thermiques sur les façades (essentiellement est, sud et ouest) dans notre coin. Mon opinion est également confirmée par divers avis, issus notamment de ce forum.
    J'ai été tenté un temps par le principe constructif de Rbobeda (brique de terre cuite de 2O cm et 14 cm de liège en isolation extérieure), cependant, il s'avère gourmand en main d'oeuvre (ce qui coûte fort cher par les temps qui courrent) et le liège peut connaître un rétrécissement allant parfois jusqu'à 15% (!) en fonction de sa qualité (dixit une brochure commerciale d'un revendeur en sud-Isère, "la maison de l'écologie"). Or il me faudra certainement quelques années avant de vérifier si le lot était ou non de qualité et mon enduit sera déjà posé !
    Ne pouvant mettre de bardage, réglement de lotissement oblige, la solution serait de mettre un enduit mou sur des panneaux bois qui emprisonne l'isolant entre le mur de brique et lesdits panneaux, ou d'emprisonner l'isolant entre deux murs de brique : dans les deux cas, bonjour le surcoût.

  26. #52
    bv56

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par Doubze
    brique de terre cuite de 2O cm et 14 cm de liège en isolation extérieure
    et tu mettrais quoi sur le liège ? un enduit directement ? ça parait un peu trop souple pour être couvert directement.

    Citation Envoyé par Doubze
    Ne pouvant mettre de bardage, réglement de lotissement oblige, la solution serait de mettre un enduit mou sur des panneaux bois qui emprisonne l'isolant entre le mur de brique et lesdits panneaux, ou d'emprisonner l'isolant entre deux murs de brique : dans les deux cas, bonjour le surcoût.
    je pense aussi à cette solution. Pour réduire le coût : en autoconstruction (sinon est ce qu'un artisan voudra faire et garantir ça ? pas certain). Pour réduire la difficulté : seulement jusqu'à hauteur des égouts de toiture. Au dessus (pour les pignons) ce serait des ardoises qui protègeraient l'isolant. Si le crépis souple est en couche fine (et de la peinture ? on risque de voir des irrégularités ...) sur plaques de CP + calico sur les jointures, ça devrait le faire.
    Qu'en pensez vous ?
    Bonne journée,
    Benoit

  27. #53
    Muesli

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,

    Toutes les solutions enduit sur isolant risquent de produire un mur à protéger des coups. Pas très résistant. Donc si c'est un mur qui donne sur un lieu fréquenté/à risque, c'est peut-être à proscrire.

    Sinon pourquoi pas un isolant coincé entre deux murs.
    En rénovation, cela doit générer un surcoût, mais si il est fait en brique plâtière (ça ne doit pas être un mur résitant à de grande contraintes), ça ne doit pas être si énorme que cela. Il faut par contre prévoir des points de liaison avec l'autre mur, un genre de chaînage.
    Je ne suis pas très convaincu par la plus grande solidité de panneaux bois.

    Pour ce qui est des points singuliers (sorties supérieure et inférieure, angles, gouttes d'eau) il y a des profilés qui existent en zinguerie et qui assureront une durabilité accrue.

    a+

  28. #54
    fredericg

    Re : Isolation par l'extérieur

    Au luxembourg, où la majorité des nouvelles maisons et immeubles sont crépis, la norme c'est la façade isolante: 8-16cm de polystyrenne collé, treillis +crépi.
    Effectivement, c'est assez étonnant, car ça sonne creux.
    On verra si dans dix ans, sa tiendra tjs.
    a+

  29. Publicité
  30. #55
    Quisit

    Re : Isolation par l'extérieur

    oui on appelle ça "mur-manteau", là ou je bûche on commence à recevoir des pubs là dessus, des pubs ... allemandes.
    Thermiquement très efficace

  31. #56
    grhum

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par fredericg
    Au luxembourg, où la majorité des nouvelles maisons et immeubles sont crépis, la norme c'est la façade isolante: 8-16cm de polystyrenne collé, treillis +crépi.
    Effectivement, c'est assez étonnant, car ça sonne creux.
    On verra si dans dix ans, sa tiendra tjs.
    a+
    Je connaîs une maison comme ça, dans le sud.Environ 15 ans et pas de problème.

  32. #57
    rbobeda

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par Doubze
    Je me base sur l'expérience de mon architecte qui a pu observé un vieillissement précoce des enduits sur isolation extérieure du fait des chocs thermiques sur les façades (essentiellement est, sud et ouest) dans notre coin. Mon opinion est également confirmée par divers avis, issus notamment de ce forum.
    J'ai été tenté un temps par le principe constructif de Rbobeda (brique de terre cuite de 2O cm et 14 cm de liège en isolation extérieure), cependant, il s'avère gourmand en main d'oeuvre (ce qui coûte fort cher par les temps qui courrent) et le liège peut connaître un rétrécissement allant parfois jusqu'à 15% (!) en fonction de sa qualité (dixit une brochure commerciale d'un revendeur en sud-Isère, "la maison de l'écologie"). Or il me faudra certainement quelques années avant de vérifier si le lot était ou non de qualité et mon enduit sera déjà posé !
    Il existe des un organisme de certification des isolants, l'ACERMI, qui établit un classement. Le liège expansé commercialisé pour le bâtiment est S2, ce qui signifie qu'il peut être amené à subir des variations dimensionnelles de l'ordre de 0,4% au maximum.
    Gourmand en MO ? Pas plus que toute isolation par l'extérieur. Qui plus est, isoler par l'extérieur dispense de le faire par l'intérieur. Un simple enduit peut être utilisé en finition, voire mieux : laisser la brique à nu, simplement chaûlée, par exemple. Bref, au final, ça peut ne pas revenir plus cher si c'est pensé dès la conception.
    Le vrai pb : trouver de la main d'oeuvre qualifiée, et surtout des professionnels qui acceptent de ne pas travailler avec du polyuréthane. Là c'est vraiment la croix et la banière. Enfin, pour les fameux chocs thermiques : les isolations par l'extérieur en liège enduit ont majoritairement été utilisées dans des climats continentaux (l'Autriche, l'Allemagne... -20° l'hiver, +30 l'été).

  33. #58
    CHM29

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par rbobeda
    Le vrai pb : trouver de la main d'oeuvre qualifiée, et surtout des professionnels qui acceptent de ne pas travailler avec du polyuréthane. Là c'est vraiment la croix et la banière.
    la mise en oeuvre de ce type d'isolation est complexe ? (je parle du liège en particulier).

    CHM29

  34. #59
    rbobeda

    Re : Isolation par l'extérieur

    Pas vraiment, mais ça dépend pas mal du matériau dans lequel on fixe. Il faut utiliser des chevilles spéciales à expansion. Facile dans du béton plein, des agglos, plus dur dans la brique. Sinon, les coupes sont simples. Pas plus dur que du PSE. Et si on est sur du bois, par ex, là ça devient vraiment facile. (on visse, c'est tout)
    Finition : le mieux, c'est un bardage, mais on peut aussi enduire, sur une résille souple.

  35. #60
    CHM29

    Re : Isolation par l'extérieur

    Merci pour l'info,

    Je posais la question car je suis en réflexion pour une construction. Et le mur de brique isolé extérieurement par le liège me séduit (plus que le monomur qui serai une solution de repli).

    Reste à approfondir tout ça, y compris financièrement.

    CHM29

Page 2 sur 128 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. S.o.s. Isolation Par L'exterieur
    Par sylvain.valy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/04/2008, 11h11
  2. Isolation par l'extérieur (sous bardages)
    Par Absolut1212 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/12/2007, 18h38
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...