Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

VMC et Incendie



  1. #1
    guena29770

    VMC et Incendie


    ------

    Bonjour

    Je viens d'installer une VMC IDEO 270 HR Ecowatt il y a une dizaine de jours, j'en suis satisfait, l'air dans la maison n'est plus comparable à celui qu'on avait avait.

    Mes murs font plus secs au toucher.

    Per contre depuis que je l'ai installée je ne compte plus les témoignages de personnes qui me dis que eux ils ont arrêtr leur VMC car , pour eux, c'est la première cause d'incendie dans une maison.

    Qu'en pensez-vous sachant que dans la semaine qui vient je fais installer un poêle à bois ORlando Olaire.

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    polo974

    Re : VMC et Incendie

    Il faut bien qu'ils se justifient quelque part dans leur choix ...
    Si on fait une recherche google (vmc incendie), on ne trouve pas foule de cas d'incendie imputé aux vmc...
    De plus les assureurs n'appliquent pas de sur-prime en cas d'utilisation d'une vmc, donc le risque n'est pas mesurable...

    Pour le poêle à bois, attention lors de l'ouverture du foyer, la maison étant sous légère dépression du fait de la vmc (surtout en simple flux), idem pour l'arrivée d'air qui a intérêt à être séparé...

    De toute façon, ne jamais obturer les arrivées d'air de la ventilation!
    Jusqu'ici tout va bien...

  4. #3
    guena29770

    Re : VMC et Incendie

    Je suis en double flux et une entrée d'air est prévue à l'arrière du poêle.
    Merci pour tes conseils et je pense la même chose que toi concernant les avis sur la VMC.

  5. #4
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Mal entretenue et dans certains cas , un réseau aéraulique peut propager la chaleur d 'un incendie

    cas aggravants :
    - filtre mal mis en place = empoussièrement du caisson et du ventilateur
    -présence d'une batterie électrique de réchauffe de l'air neuf encrassée et empoussiérée
    -absence totale ou panne de dispositif de sécurité = disjoncteur thermique sur batterie électrique, volet palpeur de pression du flux d'air etc..

    La conjonction de ces divers éléments peuvent provoquer l'inflammation des poussières à partir de la batterie ou du moteur surchauffé dont la turbine serait bloquée ..C'est arrivé ...même l'alu s'enflamme à partir d'un flux d'air et d'une T° de 450°~500°C (d'après les experts)
    Par ailleurs , un début d'incendie dans une pièce (cuisine) peut être aggravé par l'aspiration de l'air vicié (alors surchauffé ) vers le caisson : si ce dernier est empoussiéré , ca craint... etc..

    un entretien régulier des filtres et des dispositifs de sécurité minimisent /éliminent de beaucoup ces risques ; la position du caisson (de préférence en sous-sol ou dans une pièce aux parois en dur est préférable
    Etc ...

    Il existe par ailleurs divers accessoires (bouches de ventilation clapets ..) qui se ferment dès que la T° de l'air dépasse un seuil dangereux
    http://www.france-air.com/catalogue/...3_1/bpf-2.aspx

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    risques divers dus à la VMC et VMCDF
    http://www.surdemoi.com/comment-nett...c-3515199.html

  8. #6
    Vince44

    Re : VMC et Incendie

    Salut,

    Et ben mince alors, je n'aurais jamais suspecté un risque (relativement) si haut. J'ai également appris récemment que les gaines PVC sont a changer au bout de quelques années.... Quand je vois comment c'est posé chez moi (par un "pro") je me dis que je vais devoir m'amuser à un moment pour changer tout ça. Enfin bref, c'est pas grave.

    Si on était logiques, on devrait les poser avec des fourreaux, comme le PER dès qu'on est en zone inaccessible....

    Par contre, on fait l'élec nous-même, j'ai demandé au plombier qui devait poser la VMC quel disjoncteur prévoir: réponse = 10A! Je viens de vérifier, elle prend 50W maxi donc forcément, à 2 A, on serait déjà bien loin de sa puissance absorbée théorique...


    A+

    Vincent

  9. Publicité
  10. #7
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Eh oui , Vince 44 , d'où l'intérêt que je porte à la VMI ( depuis les années 80 ) qui insuffle et met en légère surpression la maison , forcant l'air humide à sortir par les pièces d'eau et la cuisine ..par des exutoires sur les façades avec leur grilles et leurs clapets anti-retour

    le ventilateur d'une VMI n'extrait pasl'air chargé de graisses et poussières venant de la cuisine puisque le caisson ne fait qu'aspirer de l'air extérieur ou d'un capteur à air alimenté de l'extérieur , même si le filtre en retient 85 à 95% , il reste toujours des fuites latérales dues à un mauvais positionnement du filtre après échange .
    Et les gaines d'insufflation restent propres
    Sauf peut-être en ville , avec le risque des très fines particules diesel .

    Avec des gens peu soigneux , le caisson VMI se salira moins vite que celui d'une VMC (et VMCDF..)

  11. #8
    cchristof

    Re : VMC et Incendie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Eh oui , Vince 44 , d'où l'intérêt que je porte à la VMI ( depuis les années 80 ) qui insuffle et met en légère surpression la maison , forcant l'air humide à sortir par les pièces d'eau et la cuisine ..par des exutoires sur les façades avec leur grilles et leurs clapets anti-retour
    Et par les défauts d'étanchéité de l'enveloppe (il ne devrait pas y en avoir mais bon) ? C'est ce qui me pose problème dans la VMI (davantage de désordres potentiels (condensation) dans les parois...?).
    Sinon, d'accord pour insister sur l'entretien de tout système de ventilation, et pour attirer l'attention sur le risque d'incendie dans certaines conditions, peu connu , mais attention à ne pas donner trop l'eau au moulin des tenants des "murs qui ventilent" et des fenêtres ouvertes, ce risque est probablement (pas de chiffres ni d'un côté ni de l'autre) bien plus faible que ceux liés à la qualité de l'air catastrophique, mesurée elle, dans de nombreux logements.

  12. #9
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    C'est ce qui me pose problème dans la VMI (davantage de désordres potentiels (condensation) dans les parois...?).
    La surpression exercée par une VMI est assez faible sans être nulle .

    Dans le cas d'une VMC simple flux , qui crée de la dépression , de l'air parasite peut aussi bien pénétrer dans la maison , y compris par les combles , entraînant des poussières et autres joyeusetés par les micro-fissures (débris de laine de verre , pollens , etc..) une fois que les entrées d'air auto-réglables sont sales ou obturées par un défaut du clapet interne , de toiles d'araignées ou cocons , sans que l'occupant s'en doute .

    dans le cas d'une VMI (et d'une VMCDF), on contrôle mieux l'insufflation d'air neuf en le faisant passer par un filtre que l'on peut changer régulièrement en un seul point accessible .

    Si l'étanchéité des parois est bonne , l'air vicié sera bien obligé de passer par les exutoires prévus à cet effet dans les pièces humides d'une part , et par la hotte de cuisine ou par l'orifice de prise d'air du poele (quanbd ce n'est pas par une fenêtre entr'ouverte ) : à ce niveau , il n'y a que très peu de risque de condensation si la grille de rejet est bien étudiée .

  13. #10
    Galuz31

    Re : VMC et Incendie

    Comment nettoie-t-on les gaines d'une VMC? Faut-il prévoir plusieurs accès pour passer un furet par exemple)?

  14. #11
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Plusieurs solutions :
    Faire en sorte qu'on échange purement et simplement les gaines du réseau "extraction " en PVC souple , grâce à une judicieuse disposition des gaines dans un fx plafond facilement accessible
    S'ils sont en galva , ou en PP lisse , sans trop de coudes , un câble et une boule de tissuimprégnée de javel permettra de nettoyer les parois intérnes des ganes sans dépontage ..
    On peut aussi prévoir des regards de tringlage comme cela se pratique pour les évacuations des eaux usées ..
    le mieux est de faire en sorte qu'on puisse démonter les réseaux pour un nettoyage complet tous les 5 ans et remise en place .

  15. #12
    Vince44

    Re : VMC et Incendie

    Salut Herakles,

    La VMI c'est chouette pour les raisons que tu donnes, pour le phonique, pour le couplage avec un puit canadien aisé.... Sauf qu'il faut faire un réseau d'admission d'air: et ça c'est pas chouette du tout! Par ailleurs, effectivement, il faut une étanchéité correcte.

    Bon, y'a bien la VMI "officielle" avec un seul point d’insufflation, mais j'y crois peu.

    A+

    Vincent

  16. Publicité
  17. #13
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Sauf qu'il faut faire un réseau d'admission d'air: et ça c'est pas chouette du tout! Par ailleurs, effectivement, il faut une étanchéité correcte.
    le réseau peut être installé soit dans les combles pour les maisons de plain pied , ou tout bêtement dans le faux-plafond du couloir qui relie les chambres au séjour , là où on n'a pas besoin de hauteur sous plafond supérieure à 2.30m...il reste 20 à 30cm de libre pour faire passer les gaines galva vers les bouches d'insufflation dans kes chalbres et le couloir.

    D'autre part , la VMi permet aussi de transporter l'air chaud du poele (par un branchement idoine ) vers les pièces éloignées , également à partir de capteurs à air ,d'une véranda exposée SUD , etc..(au risque de refroidir la véranda ).
    Dernière modification par herakles ; 28/02/2013 à 16h33.

  18. #14
    cchristof

    Re : VMC et Incendie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    La surpression exercée par une VMI est assez faible sans être nulle .

    Dans le cas d'une VMC simple flux , qui crée de la dépression , de l'air parasite peut aussi bien pénétrer dans la maison , y compris par les combles , entraînant des poussières et autres joyeusetés par les micro-fissures (débris de laine de verre , pollens , etc..) une fois que les entrées d'air auto-réglables sont sales ou obturées par un défaut du clapet interne , de toiles d'araignées ou cocons , sans que l'occupant s'en doute .

    dans le cas d'une VMI (et d'une VMCDF), on contrôle mieux l'insufflation d'air neuf en le faisant passer par un filtre que l'on peut changer régulièrement en un seul point accessible .

    Si l'étanchéité des parois est bonne , l'air vicié sera bien obligé de passer par les exutoires prévus à cet effet dans les pièces humides d'une part , et par la hotte de cuisine ou par l'orifice de prise d'air du poele (quanbd ce n'est pas par une fenêtre entr'ouverte ) : à ce niveau , il n'y a que très peu de risque de condensation si la grille de rejet est bien étudiée .
    Bonjour,
    J'entends bien tes arguments mais je ne suis pas encore tout à fait convaincu :
    La surpression doit être équivalente à la dépression exercée par une sf, quelques Pa. ça suffit à faire passer l'air dans les fuites des parois avec les inconvénients que tu mentionnes dans un cas (on sent bien les fuites dans une maison avec vmc en route), et aussi avec ceux que je mentionne en insufflation. Mais sans inconvénient en surpression, je ne vois pas trop pourquoi, je pense que ça peut surcharger les parois à défaut (le cas général).
    En terme d'incendie tu as raison, il n'y a pas les accumulations éventuelles de graisse (genre de truc pas courant quand même, cuisine très grasse, pas d'entretien...).
    Je me dis que les pièces humides sont peut-être mieux ventilées par extraction, l'air n'ayant pas d'autre choix que de venir vers les bouches d'extraction, qui sont justement dans les pièces humides, d'où qu'il vienne (yc par les fuites). Par contre en surpression l'air peut se perdre au passage par les fuites et ne jamais arriver dans les pièces humides, ou moins...
    Enfin bon comme tout système de ventilation, il faut traiter les fuites. Ce qui est rarement fait en réno, là où s'installent des VMI (très chères au passage pour celles du commerces posées par rapport à des sf).
    Après si c'est pour avoir des filtres, un réseau d'insufflation et tout le toutim et un traitement indispensable des fuites, autant mettre une bonne df à mon sens.

  19. #15
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Après si c'est pour avoir des filtres, un réseau d'insufflation et tout le toutim et un traitement indispensable des fuites, autant mettre une bonne df à mon sens.
    Dans une DF , tu as d'un côté le réseau d'insufflation et de l'autre le réseau d'extraction , muni d'un échangeur récupérateur de calories.. et c'est ce dernier qu'il faut entretenir soigneusement sous peine de risques d'incendie.. l'échangeur qu'il faut passer de temps à autre au karcher...ou le changer si c'est une pièce en plastique alvéolaire

    Une DF c'est deux fois plus de linéaire de gaines
    Une DF est très adaptée aux hivers froids et prolongés justifiant la présence de l'échangeur , etc...

    Par contre en surpression l'air peut se perdre au passage par les fuites et ne jamais arriver dans les pièces humides, ou moins...
    Alors il faudrait supposer que la maison est mal construite ...sans les mêmes précautions vis à vis de l'étanchéité, aussi bien pour une VMCSF , DF ou VMI...

    Même dans ce cas , on peut aussi bien mettre des aérateurs de très faible puissance dans les pièces humides , temporisées avec l'éclairage par exemple .. on a des tas de ventilos récupérés sur des PC (le nôtre - temporisé - fonctionne depuis déjà 27 ans sans problème...)

  20. #16
    cchristof

    Thumbs up Re : VMC et Incendie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Dans une DF , tu as d'un côté le réseau d'insufflation et de l'autre le réseau d'extraction , muni d'un échangeur récupérateur de calories.. et c'est ce dernier qu'il faut entretenir soigneusement sous peine de risques d'incendie.. l'échangeur qu'il faut passer de temps à autre au karcher...ou le changer si c'est une pièce en plastique alvéolaire

    Une DF c'est deux fois plus de linéaire de gaines
    Une DF est très adaptée aux hivers froids et prolongés justifiant la présence de l'échangeur , etc.....
    D'accord, il ne s'agit pas forcément de généraliser la df, mais dans une région froide, quant à se faire fourguer un système "nouveau" (du point de vue marchand), non maîtrisé et super cher avec résistance électrique, autant bien mettre une bonne df et boucher les trous (je ne dirais pas la même chose pour un système pensé et autoconstruit, je pense qu'on se rejoint).

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Alors il faudrait supposer que la maison est mal construite ...sans les mêmes précautions vis à vis de l'étanchéité, aussi bien pour une VMCSF , DF ou VMI.......
    On peut, c'est le cas de la plupart des maison, en neuf et en réno, en particulier avec doublages en ce qui concerne la perméa, parce qu'il faut un peu plus de temps de soin et de coordination pour bien faire, il faut donc le prendre en compte... Ou alors conditionner tout système à une valeur de perméa (ce que fait passivhaus pour la df indispensable à ce niveau, ce qu'on commence à faire à moitié avec notre q4 à nous). Plus le système est complexe et coûteux, et censé être performant (de la sf à la df en passant par la vmi), plus c'est du gâchis avec une mauvaise valeur de perméa.

    L'avantage principal que je vois à la vmi c'est la possibilité de faire rentrer de l'air réchauffé par une énergie gratuite et renouvelable.

  21. #17
    vinsurvain

    Re : VMC et Incendie

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...ou par l'orifice de prise d'air du poele ...
    Avec la VMI, je n'ai pas de prise d'air supplémentaire pour le poêle. Ca fonctionne très bien sans. La maison étant en surpression, pourquoi amener encore de l'air ?
    Un pont thermique, une entrée d'air froid en moins... et une petite économie en plus !
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    D'autre part , la VMi permet aussi de transporter l'air chaud du poele (par un branchement idoine ) vers les pièces éloignées , également à partir de capteurs à air , d'une véranda exposée SUD , etc..(au risque de refroidir la véranda ).
    Si maison avec inertie, tu refroidis effectivement plus vite ta véranda... autant que tu réchauffes les autres parties de ta maison ! Donc, pas de perte. Et cela permet de chauffer les parties Nord (ou/et éloignées du poêle).
    Je me demande donc si l'on peut parler de perte ou d'optimisation...

    La VMI est moins dangereuse, je ne le savais pas. Merci pour tes infos, herakles !
    Une vmc encrassée augmente les risques d'incendie, mais aussi la note d'électricité, non ? Peut-on le chiffrer ?

  22. #18
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Attention , nuance : une VMI équipée d'un mauvais filtre ou avec des entrées d'air parasites après le caisson filtre peut aussi bien étre dangereuse : accumulation de poussières , de pollens ou de particules de suie extérieur (diesel, chauffage au bois) sur les aubes de la turbine : blocage du moteur au redémarrage surtout en petite vitesse , le condensateur n'étant pas assez puissant (cas de moteurs monophasés asynchrones ) ou tension de démarrage trop basse : certaines régulations sont paramétrées de telle sorte que la tension soit maximale pendant quelques secondes au démarrage (boost) puis retour à bas régime une fois que les paliers de la turbine sont réchauffés .

    Cependant elle s'encrasse beaucoup moins vite qu'une VMC avec ses nombreuses prises d'air sur l'intérieur (cuisien , WC , sdb...) qui ne sont pas équipées de filtres .

    Donc , entretenir, entretenir , entretenir...

    Autres moyens de sécurité : pressostats , sondes thermiques , détecteurs de fumée pour stopper le ventilo aussitôt à la moindre élévation de température ou en cas de panne du moteur bloqué qui s'échauffe
    Par ailleurs , il existe des clapets pare-feu qui isolent telle section d'un réseau aéraulique ou de mousses intumescentes se gonflant dès que la température atteint un seuil critique .

  23. Publicité
  24. #19
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Les ratés de la RT2012 ...

    à l'intention de Galuz31
    ci joint extrait de Batiactu à propos de la VMCDF : http://www.batiactu.com/edito/la-rt-...eux--34619.php
    Pour des équipements "simples et robustes"
    Autre équipement qui fait unanimement polémique : la ventilation, et notamment la VMC double flux trop contraignante en entretien et trop bruyante. Les panneaux solaires sont aussi cloués au pilori de cette enquête : ils ne donneraient pas toujours entière satisfaction, notamment en logement collectif, tant au niveau de la conception qu’à l’entretien. Enfin, l’enquête évoque aussi le problème de l’orientation du logement – la conception bioclimatique de l’habitat étant le pilier de la RT 2012, et préconise une orientation au Sud, ndlr. Plein Sud, oui, mais lorsque le logement est situé en région sud, ce n’est pas toujours vivable, soulignent les professionnels, surtout si la protection solaire n’est pas adaptée.

    Surtout ce qui est mis en avant dans cette enquête, et ce sur quoi veulent insister les professionnels de l’habitat, et notamment les bailleurs sociaux, c’est la stigmatisation du consommateur, jugé trop souvent seul responsable quant aux consommations de son logement. "Il fait partie d’une chaîne, de la conception à l’utilisation", clame Catherine di Costanzo (Habitat 76). Et d’insister : "Quant aux équipements, il faut qu’ils soient adaptés aux ménages, pas l’inverse ! ". Avec les autres bailleurs, elle appelle "à raisonner en coût, pas en kWh (…) Et il faut privilégier les équipements simples et robustes ". A bon entendeur…

    Galuz , je t'avais déjà rapporté , je crois , les dires d'un ami pro du bâtiment , à savoir les nombreux petits sinistres à l'intérieur d'une maison trop étanche avec une VMCDF mal conçue et mal maîtrisée .
    Alors , prudence , prudence et vibe l'ITE !

    la conception bioclimatique de l’habitat étant le pilier de la RT 2012, et préconise une orientation au Sud, ndlr. Plein Sud, oui, mais lorsque le logement est situé en région sud, ce n’est pas toujours vivable, soulignent les professionnels, surtout si la protection solaire n’est pas adaptée.
    si on oublie de rajouter une bonne dose de masses inertielles à l'intérieur , en effet , ca ne sera pas vivable

    Mon épouse vient de passer le WE (ensoleillé ) au sud de Carcassonne , à 300m d'altitude , dans une jolie et petite maison en bois-paille , avec un seul refend intérieur en parpaings : on n'y était pas loin de la surchauffe pour un début Mars...
    Heureusement ,ce n'était qu'un coup d'essai avant de passer au vrai chantier pour sa famille , et il a compris :sa prochaine maison sera tout en parpaings isolé par l'extérieur avec les mêmes matériaux qu'il sait mettre en place: paille et ossature bois car il est agriculteur ...

  25. #20
    Galuz31

    Re : VMC et Incendie

    Merci Herakles.

    J'ai bien compris que l'inertie thermique est primordiale dans mon cas, et je compte bien l'utiliser été comme hiver. Je suis tellement omnibulé par tout ça que j'ai du mal à choisir le thermicien qui va travailler sur les plans, les protections solaires et la VMC... entre autres! Il doit également proposer différents moyens de chauffage/ECS, on arbitrera en fonction de la philosophie... et des coûts. On va bien tout calculer, notamment l'entretien.
    Je me décide dans les deux jours car il faut avancer.

    Mais pour revenir au sujet, aucun ne m'a parlé de VMI...

  26. #21
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : VMC et Incendie

    Mais pour revenir au sujet, aucun ne m'a parlé de VMI...
    Hélas , peu de thermiciens sont formés à toutes les formes de ventilation : VNA , VNA avec assistance , VMI , VMC SF et DF... ...

    Ca peut être un critère de choix d'un thermicien : s'il connaît les principes de la VMI ou de la VNA , c'est signe que tu as un gars compétent devant toi...

    En France , on a toujours un train de retard.... bien que la VMI soit déjà présente dans les voitures depuis la Deuche ou la 4L dans toutes nos voitures

Discussions similaires

  1. Passage VMC à VMC Hygro : que de bruit !!
    Par Gregouille69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/09/2010, 08h12
  2. Incendie tchernobyl
    Par ar13menia dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/08/2010, 08h22
  3. Panneaux PV (incendie)
    Par f6bes dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/06/2010, 22h35
  4. Détecteur incendie
    Par turepi dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/01/2007, 18h15
  5. centrale incendie
    Par christanne dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/12/2003, 13h26
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...