Répondre à la discussion
Page 2 sur 45 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 1329

Puits canadien ?



  1. #31
    Quisit

    Re : Puit canadien????


    ------

    même chiffrage

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    penzo

    Re : Puit canadien????

    Citation Envoyé par ProPM
    L'air en été se refroidissant au fur et à mesure de l'avancé dans le tuyau, condense et s'écoule vers la sortie si la pente est favorable. La pente doit donc être haut au captage et bas avant la remonté dans la maison. Dixit Herzog.

    Mon terrain est a contre pente (entrée du puit en bas, sortie en haut). Quelle va en être la conséquence ?
    Mon terrain est orienté plein sud avec une légère pente et je pense mettre la sortie des condensats à l'entrée du puit canadien (au sud). Je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerai pas si la gaine est lisse à l'intérieur, les condensats devraient s'évacuer à cet endroit . Je dois juste faire attention au radon dans ma région. Je vais d'ailleurs faire des calculs avec un dosimêtre pour m'assurer de la chose.

    J'ai juste quelques doutes sur le rendement du puit canadien dans un département comme le finistère où il ne fait jamais trés froid ni trés chaud. N'est-ce pas un contre sens bio climatique ?

    Pour info, je suis actuellement en train d'étudier le VMC double flux KWL 300 qui est nouvelle au catalogue Hélios. Elle prend en compte le puit canadien en entrée avec bypass automitique suivant t° de consigne (air extérieur ou air du puit).
    Elle permet aussi un bypass automatique en été pour être en mode raffraichissement (air du puit directement dans la maison).
    La VMC peut se déclencher avec des sondes : CO2 et taux d'humidité.
    De plus le rendement est > à 90%, reste le coût de la bête annoncé à ... 3150 € HT prix touriste . Va falloir négocier sec !!!

    Mais bon, si on compare avec le prix à mettre dans un poêle de masse ou une chaudière performante, on peut se poser des questions ... .
    Le seul hic, c'est que les VMC double flux et les puits canadiens ne sont pas elligibles au crédit d'impot et là je ne comprends pas ???
    Je vais aller faire un tour à l'Ademe pour discuter le cout même si je n'ai pas trop d'espoir.

  4. #33
    ProPM

    Re : Puits canadien????

    Lorsque l'on doit creuser son puits, est t'il plus rentable de creuser profond court, long et peu profond ou large pour mettre en parrallele des tuyaux ? Je parle des travaux de terrasement pour un même rendement thermique.

  5. #34
    phbx

    Re : Puit canadien????

    Je cherche des prix pour ce genre de tuyaux, je ne descends pas en dessous de 14€ du m. Pourriez vous m'indiquez les coordonnées de votre distributeur?
    merci

  6. #35
    seizetheday

    Re : Puit canadien????

    Citation Envoyé par phbx
    Je cherche des prix pour ce genre de tuyaux, je ne descends pas en dessous de 14€ du m. Pourriez vous m'indiquez les coordonnées de votre distributeur?
    merci
    14 euros le m ,ils sont en or ???
    comme je le disais plus je les ai eu chez Pum a 2.3euros ; ça doit être 4 euros le m maximum en tarif public pour le tuyau rouge annelé en 160mm
    tu peux en trouver aussi chez Franz Bonhomme
    Ca se presente en longueur de 6m avec un manchon a l'extrémité
    A propos de ce tube annelé il faut faire gaffe parce que j'en ai 4 parfaitement lisse et 4 avec une petite rainure spiralée a l'intérieur; ça doit dépendre des fabricant
    ça risque de retenir un peu d'eau mais ça va rester marginal
    Pour la tranchée il faut faire attention qu'une tranchée dans un sol argileux même recouverte va se comporter comme un drain
    En cas de pluie l'eau sera ruissellera dedans et se retrouvera a l'extrémité dans le puisard qu'il faut prévoir en conséquence
    " La simplicité est la sophistication suprême" (Leonard de Vinci)

  7. #36
    Quisit

    Re : Puit canadien????

    t'es sur que c'ets pas plutot 14€ le rouleau ???
    moi je l'ai eu à 75€ les 25m...bricot dépot ou castorama

  8. Publicité
  9. #37
    sajama

    Re : Puits canadien????

    Bonjour,
    je souhaite avoir quelques infos sur le puit canadien:
    - connait-on d'autres types de tuyaux que le PVC pour le puit canadien afin d'éviter d'inhaler les formaldéhides?
    - est-il nécessaire de mettre une ventilation double-flux avec un puit candien ou une VMC classique est suffisante?
    merci d'avance
    sajama

  10. #38
    Quisit

    Re : Puits canadien????

    pour plus de détails techniques, voir ce site, avec forum dédié uniquement sur le puit canadien :
    http://www.herzog.nom.fr/html/module...article&sid=32

    Par ailleurs je crois me souvenir que le PVC ne relache que du chlore durant sa vie ... c'est certes un polluant, mais si on compare ce que va relacher un puit canadien (dilué dans 90m3 d'air / heure, puisque c'est une ventilation) avec ce que respire un MNS pendant sa vie au bord d'une piscine minicipale fermée, sachant que la mortalité des MNS en question n'est pas connue pour être supérieure à la moyenne on a d'instinct l'impression que la pollution par le chlore d'un puit canadien PVC c'est un peu la goutte d'eau dans l'océan niveau risque sanitaire...

    Par contre le PVC est extrêmement dangereux en cas d'incendie... ce qui concerne peu les puits canadiens

  11. #39
    bibice

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par sajama
    Bonjour,
    je souhaite avoir quelques infos sur le puit canadien:
    - connait-on d'autres types de tuyaux que le PVC pour le puit canadien afin d'éviter d'inhaler les formaldéhides?
    - est-il nécessaire de mettre une ventilation double-flux avec un puit candien ou une VMC classique est suffisante?
    merci d'avance
    sajama
    je pense qu'il y a plus à craindre
    - soit du formaldéhides de panneaux de bois utilisés dans certaines contructions
    -soit du radon si le puit est mal étanchéifié (dans certaines regions).

    la double flux n'est pas obligatoire, mais apporte un plus.
    Personnellement, dans mon budget, j'estime que l'investissement n'en vaux pas forcement le cout.

    la VMC suffit, mais il faut bien penser que le puits canadien n'est pas un simple tuyau, c'est un tuyau plus un ventilateur. je ne pense pas qu'une simple VMC au plafond permette d'aspirer correctement l'air par le puit canadien.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  12. #40
    penzo

    Re : Puits canadien????

    Concernant le choix du PVC, je conseille l'article "Pas de PVC chez moi" paru dans la revu "La maison écologique" N° 18.

    Voici quelques extraits choisis :
    - Le produit intermédiaire lors de la fabrication, le chlorure de vynile est cancérigène

    - produit instable à la chaleur et à la lumière d'où l'ajout de stabilisants (plomb, cadium, composés organoétains)

    - La CE a classé la plupart des composés à base de plomb et cadium, y compris ceux qui sont utilisés dans le PVC, comme nocif, toxiques pour la reproduction, et dangeureux pour l'environnement

    - un des composés organoétains (dioctyl étain) est toxique pour le système immunitaire

    - Pour rendre souple le PVC, on ajoute des plastifiants (esters phtaliques) qui peuvent provoquer des troubles immunitaires du système nerveux et de la fécondité.

    - Les phtalates peuvent avoir des effets néfastes pour le foie et les reins ou les testicules.

    Ouf, voilà c'est fini, enfin presque, je ne parle pas du recyclage mais vous vous doutez du contenu de l'article.
    Enfin, il reste de l'espoir avec le PE (Polyétylène) et le PET (polypropylène téréphtalate), plus cher et à priori plus "écolo".

    Pour finir, ci-dessous la conclusion du site http://www.ping.be/~ping5859/Fr/Chlorophiles.Fr.html se réclamant être des "travailleurs de l'industrie du chlore et du PVC"

    CONCLUSION

    Il n'existe pas de motif justifiant un traitement différent des émissions de dioxine issues de procédés liés au chlore par rapport à celui réservé aux matériaux non liés au chlore. Et il n'y absolument aucune raison de permettre d'accuser l'industrie du chlore d'être la source principale de grosses quantités de dioxine présentes dans l'environnement.
    Que l'industrie du chlore et du PVC soit une source de dioxine est vrai à raison de seulement 0,1%, mais c'est un mensonge pour les 99,9% restants. Nous sommes devant un fondamentalisme vert lorsqu'il est demandé de fermer définitivement toutes les industries de chlore et de PVC pour 'résoudre' le problème de la dioxine, alors que d'autres sources plus importantes de dioxine, comme la combustion domestique du bois et l'industrie métallurgique ne sont absolument pas attaquées.

    La fin me fait un peu peur : les autres, on leur dit rien et moi tout le monde m'embête... niveau CP !

    Bref, place aux débats scientifo-économico-politico. Des avis ???

  13. #41
    Quisit

    Re : Puits canadien????

    Quoiqu'il en soit, les gens de Greenpeace sont connus pour taper sur les symboles ...
    Les méfaits du chlore lié au PVC (le matériau, pas la chaine de production) ne sont absolument pas prouvés, ni même réellement soupçonnés...

    Alors ces associations, peut être par refus d'accepter qu'elles se sont trompées de cible, démontent pièces par pièces le reste du processus de création d'un produit ... ça aussi moi je trouve de niveau CP.

    l'interêt d'une telle démarche est que ça peut servir d'aiguillons...les pollueurs se sentirons toujours en risque de se faire débusquer par des éco-intégristes... mais pour autant qu'en est-il vraiment de l'impact ???

    - Le produit intermédiaire lors de la fabrication, le chlorure de vynile est cancérigène
    et ?
    dans les processus de fabrication de quasiment tous les maétériaux de cette planète on doit pouvoir trouver un cancérigène ... mais c'est la dose, les rejets, la présence de ce cancérigène dans le matériau final qui importe, et là dessus ... que dit la maison écologique ?

    - concernant le plomb et le cadmium dans le PVC, l'étude de green peace est pour le moins sujette à caution :

    Mais la CPSC a déclaré que Greenpeace applique de façon erronée la norme citée, et que les tests menés sur les produits n'ont pas mis en évidence d'éléments de risque.
    "Ils ont appliqué aux jouets les limites que nous conseillons pour les rideaux, et il ne s'agit pas d'une interprétation correcte", a déclaré la porte-parole de la CPSC, Kathleen Begala. Elle a de plus affirmé que les rideaux se détériorent facilement parce qu'ils sont exposés à la lumière et à la chaleur et qu'on ne peut pas appliquer les mêmes critères à un sac à dos ou à un imperméable.
    La CPSC a déclaré que son étude a fait relever l'absence ou seulement des traces de plomb dans sept des 11 produits en vinyle que Greenpeace a défini comme dangereux. L'analyse de la CPSC sur quatre autres produits a démontré qu'ils ne sont pas à considérer à risque parce l'exposition était improbable et que les tests menés sur deux autres produits étaient incomplets..
    Des 11 produits , huit d'après la CPSC ne faisaient pas enregistrer la présence de cadmium, ou bien seulement à l'état de traces, et un n'était pas à considérer à risque car l'exposition résultait hautement improbable. La commission a de plus affirmé que les expériences menées sur deux des produits n'étaient pas complètes.
    Greenpeace a liquidé les conclusions de la CPSC en les traitant d'inexactes et de "tentative pour rassurer faussement les parents sur le fait que les produits en vinyle contenant du plomb et du cadmium ne sont pas très courants."
    le PVC utilisé pour les jouets, les emballages des aliments et les installations médicales est normalement produit en utilisant des agents stabilisants comme le calcium et le zinc. Pour ces destinations d'usage, on n'ajoute jamais au PVC ni plomb ni cadmium de façon délibérée


    - un des composés organoétains (dioctyl étain) est toxique pour le système immunitaire

    - Pour rendre souple le PVC, on ajoute des plastifiants (esters phtaliques) qui peuvent provoquer des troubles immunitaires du système nerveux et de la fécondité.

    - Les phtalates peuvent avoir des effets néfastes pour le foie et les reins ou les testicules.
    Oui ... encore une fois dans quelle proportion, pour quel risque d'exposition, y'a til rejet ou le produit est il définitivement stabilisé ? est-ce pour du PVC destiné à la lumière en extérieur, ou pour un jouet, un tuyau enterré ???

    encore une fois, les amandes possèdent de faibles quantité de cyanure, la terre peut émmetre du radon, la combustion du bois émmet du CO et de la dioxyne ainsi que des hydrocarbures imbrulés ... ce n'est pas pour autant que greenpeace condamne l'industrie des graines, le bois-énergie, les murs en adobe

    bref ... sans être un pro-quoi ce soit, je ne suis pas un anti non plus, je pense qu'obliger à respecter des normes est plus important que chercher à dénigrer une filière ou un matériau, et de ce coté j'ai du mal avec greenpeace.

  14. #42
    ProPM

    Re : Puits canadien????

    Quel isolant autour du tube pour la remonté dans la maison ?

    La laine de verre ou de roche ou la laine de mouton craignent l'humidité.

    Le polystyrene est en plaque.

    Doit t'on se tourner vers des produits professionnels ?

    Je compte 5cm d'isolant. Donc 16+2*5 = 25 cm de diamètre total. C'est déjà impressionnant.

    Et pourquoi pas un tube étanche de diamètre 25 cm avec polyréthane expansé en bombe d'un coté et remplissage avec les matériaux pulvérulants de l'autre ?

  15. Publicité
  16. #43
    Philou67
    coresponsable des forums

    Question Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par bibice
    la VMC suffit, mais il faut bien penser que le puits canadien n'est pas un simple tuyau, c'est un tuyau plus un ventilateur. je ne pense pas qu'une simple VMC au plafond permette d'aspirer correctement l'air par le puit canadien.
    Il me semble avoir lu quelque part (ideesmaison ?) que la VMC suffisait à aspirer en hiver, mais qu'un ventilateur était nécessaire pour l'été.

  17. #44
    martien

    Re : Puits canadien????

    bonjour à tous

    je souhaite réaliser un puits canadien pour ma maison ossature bois.
    Je prévois une tranchée de 30m en pente douce de la maison à la sortie extérieure. je pense positionner le tuyau de façon à ce que le point le plus bas débouche dans un regard accessible à 2m de profondeur (à l'extérieur).
    dans ce regard, je prévois un bouchon à dévisser (au point bas) et une colonne permettant de capter l'air frais en surface.
    mon idée est de pouvoir nettoyer le tuyau en envoyant de l'eau à partir de la maison et que celle-ci arrive dans le regard (bouchon dévissé)
    iun accélérateur est prévu côté maison.

    jusqu'à présent tous les documents que j'ai lus préconisent de placer le point bas sous la maison ou au milieu du tuyau, mais pas à l'extrémité extérieure...
    pensez-vous que je prenne un risque avec mon système ? (il n'y pas de radon dans mon secteur)

    merci

  18. #45
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par martien
    jusqu'à présent tous les documents que j'ai lus préconisent de placer le point bas sous la maison ou au milieu du tuyau, mais pas à l'extrémité extérieure...
    pensez-vous que je prenne un risque avec mon système ? (il n'y pas de radon dans mon secteur)
    merci
    Je crois que Penzo est dans le même cas... voir dans les posts précédents.

  19. #46
    seizetheday

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par martien
    bonjour à tous

    je souhaite réaliser un puits canadien pour ma maison ossature bois.
    Je prévois une tranchée de 30m en pente douce de la maison à la sortie extérieure. je pense positionner le tuyau de façon à ce que le point le plus bas débouche dans un regard accessible à 2m de profondeur (à l'extérieur).
    dans ce regard, je prévois un bouchon à dévisser (au point bas) et une colonne permettant de capter l'air frais en surface.
    mon idée est de pouvoir nettoyer le tuyau en envoyant de l'eau à partir de la maison et que celle-ci arrive dans le regard (bouchon dévissé)
    iun accélérateur est prévu côté maison.

    jusqu'à présent tous les documents que j'ai lus préconisent de placer le point bas sous la maison ou au milieu du tuyau, mais pas à l'extrémité extérieure...
    pensez-vous que je prenne un risque avec mon système ? (il n'y pas de radon dans mon secteur)

    merci
    je vais avoir le même probleme que toi: le point d'entrée de mon puits provençal est sur un mur de soutenement plus bas que la maison
    la seule explication plausible qui me vient a l'esprit est que en mettant le point bas pres de la maison le flux d'air est dans le même sens que l'écoulement de l'humidité ce qui doit faciliter son évacuation
    Mais bon çe n'est pas non plus une tornade a l'intérieur du tuyau et je ne pense pas qu 'il y est une quelconque influence
    " La simplicité est la sophistication suprême" (Leonard de Vinci)

  20. #47
    fabien56

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par bibice

    la double flux n'est pas obligatoire, mais apporte un plus.
    Personnellement, dans mon budget, j'estime que l'investissement n'en vaux pas forcement le cout.

    la VMC suffit, mais ....
    Es-tu bien sûr que le puit canadien est adapté au sud Bretagne? Lorsqu'on regarde les courbes de température dans notre région et les plages d'efficacité du puit, je pense que, quitte à choisir, il vaut mieux mettre une VMC double flux plutôt qu'un puit canadien. Ce puit semble en effet très efficace en climat continental. En Bretagne sud, nous avons rarements des températures très basses et encore plus rarement des températures très hautes. Une bonne inertie thermique à la conception de la maison doit suffire à passer les quelques périodes très chaudes et la double flux sera efficace pendant toute la période de chauffage.

  21. #48
    penzo

    Re : Puits canadien????

    - En été, on a effectivement pas les mêmes températures qu'un Quisit (Bordeaux) qui profitera plein pot d'un raffraichissement de Juin à Septembre (ca me rappelle mes études à Bordeaux avec 40° à l'ombre en Septembre et humide en plus).

    - Pour ma part, après pas mal de réflexion, je priorise la VMC double flux en me basant sur les relevés de T° (et les conseils de Quisit). J'axe tout sur le moins de perte énergétique durement gagné avec l'isolation, le solaire passif et l'inertie. Ce discours ne passe pourtant pas ici. On me rétorque qu'une VMC simple flux est suffisante. J'ai du mal à comprendre vu l'effort que nous allons consentir pour l'isolation ... .

    - Pour revenir au puit canadien et dans le cas d'une construction neuve, pourquoi ne pas profiter de creuser la tranchée, même dans le finistère ?
    Le jeu en vaut t'il la chandelle ?

    Pourquoi pas si on ne dépasse pas une somme exhorbitante (environ 500 €) ET que l'écobilan de la solution est bonne :
    * pas de déplacement supplémentaire du tracto pelle,
    * coût énergétique d'exploitation faible (40 W),
    * gain énergétique pendant environ 4 mois (de décembre à mars) et moins de corvées de bois,
    * Raffraichissement peu couteux en terme énergétique,

    - Pour plus d'info et afin d'y voir plus clair, j'ai tenté de faire une moyenne des jours avec une moyenne de t° inférieure à 10° entre début septembre et fin Mars sur le finistère sud.


    Mode pré chauffage :
    J'ai pris comme hypothèse de départ que l'air du puit canadien a comme t° moyenne sur une année 10° (certains me parlent de 12°, d'autres de 8° ...)

    - Pour Sept 2003- Avril 2004 :
    Nous obtenons 97 jours avec une moyenne < à 10°. Le puit canadien serait branché sur la VMC double flux de mi Novembre à mi Avril.

    - Pour Sept 2004- Avril 2005 :
    Nous obtenons ainsi 81 jours avec une moyenne inférieure à 10°, donc 81 jours où le puit canadien serait efficace en entrée de VMC double flux. Le puit serait branché à partir de mi Novembre jusqu'à mi mars.

    Mode raffraichissement :
    - Pour le mode raffraichissement (T° > à 25 °), le puit aurait été efficace en :
    2003, pendant 18 jours (été chaud)
    2004, pendant 6 jours (été particulièrement pourri !!!),
    2005, pendant 17 jours

    Voilà pour quelques axes de réflexion en faisant attention aux chiffres (on leurs fait dire n'importe quoi ).
    Je vais essayer de faire un relevé de t° par année (ce sera plus parlant) et d'affiner mes tableaux Excel.

    A première vue et en étant pragmatique, on peut s'apercevoir qu'en hiver le puit canadien peut préchauffer l'air entrant pendant environ 3 mois (90 jrs) et qu'en été, il peut raffraichir pendant 2 à 3 semaines.

    Si vous avez plus d'infos sur la T° réelle de sol du finistère à 2 m, on pourra affiner ces chiffres.
    Dernière modification par penzo ; 06/03/2006 à 15h28.

  22. Publicité
  23. #49
    Quisit

    Re : Puits canadien????

    tout ça me semble très réaliste...
    Pour la VMC semble flux, cette ineptie architecturale française est vouée à sa perte. conçue pour répondre aux besoins de la ventilation du temps ou on avait aucune problématique d'économie d'énergie (fin des années 60), elle est totalement absente des maisons passives, normes minergie, at autres concepts rationnels de maisons a faible consommation d'énergie.

    Si vous faites du neuf, pensez double-flux aujourd'hui, car avec la construction de mon projet je me rend compte que si le passage des gaine entrantes n'est pas prévu au départ, ce sera galère par la suite.

    lorsque ce système sera devenu la norme, il sera trop tard pour regretter et adapter à l'arrache une double flux.

    et puis économiquement pensez à long terme même sur la revente : le projet de loi visant à catégoriser les habitats par classe énergétique (A, B, C) est déjà à l'étude, ne vous tirez pas une balle dans le pied, la DF sera sûrement un des critère d'évaluation

    bonne chance dans vos projets, après toutes ces cogitations, vous ne pourrez plus jamais regarder la maison en briquette de 20 mal orientée de vos voisins du même oeil !

    --- pour la monomur :
    oui en dessous de 50, elle perd la majorité de ses arguments : vraie inertie mais isolation moyenne (suivant les marques R2 à R3,5) ... au dessus elle reprend de l'interêt, très isolante sans être ébourriffante (R5) mais à quel coût et pour quelle surface au sol occupée !!! à tel point qu'un "vrai" mur isolé par l'extérieur sera bien plus performant sur les deux critères (inertie + isolation), même en énergie grise ... reste quoi ? pas grand chose

    Comme le résumait très bien Philou 67, une monomur même épaisse "dissipe" 50% de son inertie par l'extérieur (isolation répartie) au contraire d'un mur "lourd" isolé par l'extérieur, elle ne pourra donc jamais être aussi performante

    par contre c'ets mieux qu'un bête mur en brique isolé avec 10cm de LDV intérieur, d'ou le matraquage commercial

  24. #50
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par Quisit
    tout ça me semble très réaliste...
    Pour la VMC simple (corrigé par philou67) flux, cette ineptie architecturale française est vouée à sa perte. </snip>

    Si vous faites du neuf, pensez double-flux aujourd'hui, car avec la construction de mon projet je me rend compte que si le passage des gaine entrantes n'est pas prévu au départ, ce sera galère par la suite.

    lorsque ce système sera devenu la norme, il sera trop tard pour regretter et adapter à l'arrache une double flux.
    Pourquoi ne parle-t-on jamais de la Ventilation Mécanique Raisonnée ?
    Je viens de décrouvrir cette technique qui allie les avantages d'une très faible consommation d'énergie, de pertes énergétiques réduites par une adaptation du débit au besoin réel de renouvellement (tiens compte entre autre de la présence des habitants) et pour un cout d'installation qui devrait à mon sens être moins important qu'une VMC double-flux. Il faut que j'en discute bientôt avec mon électricien/domoticien.

  25. #51
    penzo

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par Philou67
    Pourquoi ne parle-t-on jamais de la Ventilation Mécanique Raisonnée ?
    Je viens de décrouvrir cette technique qui allie les avantages d'une très faible consommation d'énergie, de pertes énergétiques réduites par une adaptation du débit au besoin réel de renouvellement (tiens compte entre autre de la présence des habitants) et pour un cout d'installation qui devrait à mon sens être moins important qu'une VMC double-flux. Il faut que j'en discute bientôt avec mon électricien/domoticien.


    Les VMC double flux peuvent être raisonnées. Je pense par exemple à la nouvelle KWL 300 de chez Hélios.
    Tu peux mettre en place des sondes hygrométrique/CO2 pour déclencher la VMC quand cela est utile. Tu as donc une dépense énergétique trés faible surtout avec des moteurs qui deviennent de moins en moins gourmand (20 w en bas débit si mes infos sont correctes).
    Le coût d'installation est relative et dépend évidemment si tu l'as incorporé dans la conception de la maison.

    Reste la perte énergétique : dommage quand même de perdre toutes ces énergies chèrement gagnées à coup de conceptions, d'isolants, de murs inertielles, de chaudières à bois ou autres PACs.

    Il serait intéressant pour une habitation de faire un écobilan de ces énergies perdues, relachées directement à l'extérieur et donc des énergies supplémentaires nécessaires (énergies bois, nucléaires, et thermiques) pour pallier ces pertes sèches.

    Reste à savoir si le sujet est purement économique ou si le projet d'une maison s'inscrit aujourd'hui dans le durable et prend en compte une problématique plus large, plus global.

    Reste aussi aux fournisseurs à rester raisonnables pour ne pas rendre innacessibles des systèmes à certaines strates de la population.

  26. #52
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par penzo
    Les VMC double flux peuvent être raisonnées. Je pense par exemple à la nouvelle KWL 300 de chez Hélios.
    Tu peux mettre en place des sondes hygrométrique/CO2 pour déclencher la VMC quand cela est utile. Tu as donc une dépense énergétique trés faible surtout avec des moteurs qui deviennent de moins en moins gourmand (20 w en bas débit si mes infos sont correctes).
    Le coût d'installation est relative et dépend évidemment si tu l'as incorporé dans la conception de la maison.
    Désolé, j'avais déjà oublié ton post #32 !
    Celà dit, à plus de 3000€ est-ce vraiment raisonné (raisonnable) ?
    Je suppose par ailleurs que ce prix n'intègre pas le kit puit canadien ?

  27. #53
    drôme

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par popo
    Bonjour à tous,

    Je suis très interessé par le système de puit Canadien pour ventiler naturellement en été de l'air frais.

    Malheureusement, je ne trouve aucun document ou livre pour la mise en oeuvre et le dimensionnement.

    A-t-on besoin d'un ventilateur pour amenée l'air?

    Si quelqu'un peut m'aider .

    Merci
    A+
    popo

    Les points info énergie en place dans tous les départements de France renseignent sur les puits canadiens. Le Ceder, àNyons (drôme) m'a renseignée en m'envoyant un mail sur le puits canadien (ou puits proovençal...)

  28. #54
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien????

    En fait, je me pose sérieusement la question de la nécessité de mettre en place les deux systèmes :
    - le puit canadien (réchauffe l'air extérieur par la sol)
    - la VMC 2x flux (réchauffe l'air extérieur par échange avec l'air intérieur).
    Si l'on met les deux systèmes en série, n'aura-t-on pas un équipement surdimensionné... ou plutôt, la VMC double flux ne sera-t-elle pas moins efficace (moins de qualories à transmettre). D'où un rendement plus faible de la VMC, et par voie de conséquence, un investissement moins justifié (dans le même temps, une VMC 1x flux hygro-régulée, ou raisonnée par voie de domotique limite les déperditions par un contrôle "intelligent" du débit).

    Par ailleurs, si l'on dispose d'un chauffage actif par rayonnement (PM), ou même passif solaire, l'air intérieur est lui même déjà moins qualorique qu'avec un chauffage par convection.

    Je n'arrive pas à me convaincre que la VMC double flux dans une construction bio-climatique avec puit canadien apporte le meilleur rapport confort/économie.

  29. Publicité
  30. #55
    bibice

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par Philou67
    En fait, je me pose sérieusement la question de la nécessité de mettre en place les deux systèmes :
    - le puit canadien (réchauffe l'air extérieur par la sol)
    - la VMC 2x flux (réchauffe l'air extérieur par échange avec l'air intérieur).
    Si l'on met les deux systèmes en série, n'aura-t-on pas un équipement surdimensionné... ou plutôt, la VMC double flux ne sera-t-elle pas moins efficace (moins de qualories à transmettre). D'où un rendement plus faible de la VMC, et par voie de conséquence, un investissement moins justifié (dans le même temps, une VMC 1x flux hygro-régulée, ou raisonnée par voie de domotique limite les déperditions par un contrôle "intelligent" du débit).

    Par ailleurs, si l'on dispose d'un chauffage actif par rayonnement (PM), ou même passif solaire, l'air intérieur est lui même déjà moins qualorique qu'avec un chauffage par convection.

    Je n'arrive pas à me convaincre que la VMC double flux dans une construction bio-climatique avec puit canadien apporte le meilleur rapport confort/économie.

    J'en venais à me poser les mêmes questions. Si la double flux est tres efficace, y-a-t'il rellement besoin du puits canadien?

    Concernant la VMR, je partais plutot vers une Ventilation Mécanique Répartie. Je ne sais pas si ça revient au même, enfin surement du moment que les bouches sont hygroréglabes.

    Les points que j'ai encore du mal à apréhender avec la double flux sont :
    - le cout d'une telle installation.
    - la complexité du système : le principe ne sert que 3mois dans l'année (récupération des calories), ensuite on complique electroniquement pour désactiver ou non en fonction des conditions extérieures
    - la complexité, cette fois qui risque de nécessiter un intervenant extérieur pour l'entretien.

    L'avantage que je trouve dans la VM Répartie, c'est l'entretien : les ventilos et bouches sont directement accessibles, et dans mon cas, me permettent en plus d'eviter des km de tuyaux risquant de s'encrasser et simplifie grandement la conception de ma maison.

    Enfin je suis en effet curieux du gain avec un chauffage par rayonnement qui n'est pas la pour chauffer l'air.

    Le seul vrai tuyau que je dois tirer, et qui me pose quelques problèmes, c'est celui d'arrivée d'air pour le PDM. Ceci afin d'éviter une interraction entre le tirage de la cheminée, et la ventilation de la maison.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  31. #56
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par bibice
    Le seul vrai tuyau que je dois tirer, et qui me pose quelques problèmes, c'est celui d'arrivée d'air pour le PDM. Ceci afin d'éviter une interraction entre le tirage de la cheminée, et la ventilation de la maison.
    J'en avais parlé à quelqu'un, je ne sais plus si c'est à mon constructeur, mon installateur de PM : personne ne m'avait imposer une entrée supplémentaire. Mais as-tu vraiment besoin de cette arrivée supplémentaire ?
    Pour des poêles Tuli ancien foyer, j'avais cru comprendre que ce n'était pas nécessaire. Par contre, pour les poêles au "feu doré" ou foyer à tourbillon, il me semble que c'est nécessaire. Tu as une arrivée d'air par le dessous sur ton poêle ?

    Pour l'arrivée d'air, j'avais demandé à mon constructeur (dans le cas où il m'aurait fallu cette entrée d'air supplémentaire), et il m'avait répondu que ce n'était pas un problème, qu'il pouvait prévoir des "manchons" (je ne me souviens plus du terme) dans le mur du sous-sol pour faire passer un conduit d'air. Mais si tu n'as pas d'entrée d'air directe sur ton PM, je ne vois pas pourquoi tu chercherais à mettre :
    - un puit (entrée d'air chauffé)
    - une entrée d'air pour le PM (non chauffée)
    - le tout tiré par un PM et une VMC.
    Tu chauffes et tu refroidis avec tes deux entrées d'air... c'est pas optimal.

    Une autre façon de régler le problème du tirage, c'est de couper la VMC lorsque tu fais le feu.

    Au fait, on est un presque hors sujet... (tu ne comptes pas faire entrer ton puit dans le PM tout de même ).

  32. #57
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien????

    Citation Envoyé par bibice
    L'avantage que je trouve dans la VM Répartie, c'est l'entretien : les ventilos et bouches sont directement accessibles, et dans mon cas, me permettent en plus d'eviter des km de tuyaux risquant de s'encrasser et simplifie grandement la conception de ma maison.
    Je suis un peu de ton avis... peux-être que Quisit pourra nous donner des arguments bétons pour la VMC 2x flux ?
    En ce qui concerne la VM raisonnée, ce que j'en ai compris c'est effectivement un système réparti mais surtout régulé (sondes CO2, hygrométrique et présence). Ce qui permet d'économiser :
    - en conso électrique
    - en débit d'air chaud extrait
    - tout en garantissant un renouvellement de l'air vicié conforme aux besoins (puisque régulé par le besoin).

    Décidément... on est à nouveau hors sujet (il y a aussi un fil sur les VMC 2x flux).

  33. #58
    Quisit

    Re : Puits canadien ?

    c'est vrai pour le hors sujet !

    - le cout d'une telle installation.
    - la complexité du système : le principe ne sert que 3mois dans l'année (récupération des calories), ensuite on complique electroniquement pour désactiver ou non en fonction des conditions extérieures
    - la complexité, cette fois qui risque de nécessiter un intervenant extérieur pour l'entretien.
    le cout :
    j'ai eu la mienne posée à 750 € , donc c'est vrai que c'est cher ... en même temps, c'est la moitié de la facture de chauffage annuelle d'une maison chauffée au fioul donc je relativise

    les trois mois ... nov, dec, jan, fev, mars ...ça fait 5mois vraiment efficaces
    et dans l'année, en été, si ta maison est fraiche, la DF permet de renouveller l'air sans gagner trop de chaleur. bien sûr le puit canadien est plus efficace en été que la DF seule

    la complexité : carrément pas ... en tant que bon futurien, je n'ai pas pu resister à l'envie de soulever la jpe de la mienne ... ben c'est simple comme tout : un caisson isolé, deux moteurs avec turbines centrifuges et entre les deux flux, un bloc "mille-feuille" de l'échangeur de chaleur, deux filtres tout à fait accessibles. une fois qu'on a enlevé les capots tout est clair, limite plus que ces VMC en plastiques lookée SF de la production castomerlin

    ensuite dernier avantage : une DF ne met pas la maison en sous pression, donc aucun problème avec le feu, dépression nocive pour l'isolation en général


    mais sinon, le mieux est l'ennemi du bien, une VMC super bien régulée, complétée par un puit canadien, je pense aussi que ça doit pouvoir tenir plus qu'honnêtement la comparaison ... et en réhabilitation je ne nie pas que la DF impose un surcout, plus de gaines, plus de prises de têtes...
    mais histoire de pourrir le débat , une super régulation, ça peut se coupler avec une DF, ce qui augmente encore l'économie d'énergie du système ah ah ah
    Dernière modification par Quisit ; 08/03/2006 à 21h49.

  34. #59
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par Quisit
    c'est vrai pour le hors sujet !
    le cout :
    j'ai eu la mienne posée à 750 € , donc c'est vrai que c'est cher ... en même temps, c'est la moitié de la facture de chauffage annuelle d'une maison chauffée au fioul donc je relativise
    Euh... c'est 2x plus que ma future conso de bois de chauffe par an
    Bon, tu parles de 750€ posé, mais là, on était à 3000€ en fourniture non posée, même si je peux avoir une remise de 25% çà fait encore très cheros.
    Citation Envoyé par Quisit
    les trois mois ... nov, dec, jan, fev, mars ...ça fait 5mois vraiment efficaces
    et dans l'année, en été, si ta maison est fraiche, la DF permet de renouveller l'air sans gagner trop de chaleur.
    Bon OK, en Alsace tu peux encore ajouter avril et fin octobre.
    C'est quoi DF ?
    Citation Envoyé par Quisit
    bien sûr le puit canadien est plus efficace en été que la DF seule

    la complexité : carrément pas ... en tant que bon futurien, je n'ai pas pu resister à l'envie de soulever la jpe de la mienne ... ben c'est simple comme tout : un caisson isolé, deux moteurs avec turbines centrifuges et entre les deux flux, un bloc "mille-feuille" de l'échangeur de chaleur, deux filtres tout à fait accessibles. une fois qu'on a enlevé les capots tout est clair, limite plus que ces VMC en plastiques lookée SF de la production castomerlin
    Je pense que l'on voulait surtout parler de la complexité de l'installation générale...
    Citation Envoyé par Quisit
    ensuite dernier avantage : une DF ne met pas la maison en sous pression, donc aucun problème avec le feu, dépression nocive pour l'isolation en général
    Là j'avoue, j'ai rien compris.

    Citation Envoyé par Quisit
    mais sinon, le mieux est l'ennemi du bien, une VMC super bien régulée, complétée par un puit canadien, je pense aussi que ça doit pouvoir tenir plus qu'honnêtement la comparaison ... et en réhabilitation je ne nie pas que la DF impose un surcout, plus de gaines, plus de prises de têtes...
    mais histoire de pourrir le débat , une super régulation, ça peut se coupler avec une DF, ce qui augmente encore l'économie d'énergie du système ah ah ah
    OK... la conclusion qu'en même, c'est que le puit canadien, c'est incontournable ! (et plouf, en plein dans le sujet ).
    Dis donc, tu te l'ai payé combien ton Puit Canadien Quisit ?

  35. #60
    bibice

    Re : Puits canadien ?

    Quand je parle de complexité de la DF (Double Flux), c'est avec le couplage sur un puits canadien pour beneficier des avantages des deux systèmes et non qu'ils se reduisent mutuellement les rendements.

    Dans le meilleur des cas il faut:

    -en hiver, coupler le puits canadien avec l'echageur du double flux pour que les deux rament dans le même sens (récupération de chaleur du sol et de la maison)

    -en intersaison, il faut couper les deux et prendre l'air extérieur directement (ca ne sert à rien de rafraichir l'air avec le puits et le rechauffer avec l'echangeur DF pour obtenir la meme temperature que l'exterieur!)

    -en été, utiliser le puits canadien pour rafraichier, mais sans passer par l'echangeur de la DF sinon tu rechauffes l'air frais que t'amenne le puits.

    En résumé, si vous voulez tirer le meilleur parti du couplage puits/DoubleFlux, il faut un système plus sophistiqué que le ventilo+echangeur.

    Si à 750 euros la DF gere tout ca, je suis susceptible d'etre interressé, mais à 3000 euros, n'en arriverions nous pas à faire une PAC?
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

Page 2 sur 45 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Puits canadien
    Par claude27 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 01/03/2018, 17h13
  2. puits canadien et radon
    Par amallain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/04/2007, 23h01
  3. Puits canadien électronique
    Par invite14532198711 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2006, 12h04
  4. Puits canadien?
    Par USSOA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2006, 17h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...