Répondre à la discussion
Page 9 sur 45 PremièrePremière 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 270 sur 1329

Puits canadien ?



  1. #241
    tiburon

    Re : Puits canadien ?


    ------

    Bonsoir à tous

    Philou

    Le but de ma manip est de tester mes canalisations en simulant les condensats avec un sceau d'eau.
    Le systeme avec un drain entre le point bas de la gaine et le puit perdu est plus efficace.
    Bon je suis pas sur d'etre plus clair

    Quant à l'idée de diriger l'eau de ton puit vers la maison, avec tout le mal qu'il faut se donner pour l'éloigner???

    -----

  2. Publicité
  3. #242
    yuccas

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    tout à fait, en bien plus simple.


    http://www.bamo.fr/cbx/df919_1.pdf
    interressant ce systeme! j'aimerais croire que les condensats ne s'accumulent pas! mais dans le doute,je vais faire comme si...
    mais comme je crains aussi le radon! ce que je craint pour le siphon,c'est aussi qu'il s'asseche,si effectivement on a pas de condensats!

  4. #243
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par tiburon Voir le message
    Bonsoir à tous

    Philou

    Le but de ma manip est de tester mes canalisations en simulant les condensats avec un sceau d'eau.
    Le systeme avec un drain entre le point bas de la gaine et le puit perdu est plus efficace.
    Bon je suis pas sur d'etre plus clair
    Je n'ai pas précisé que mon puits perdu est une cavité de 200l rempli de cailloux. Pour les condensats, je pense que cela devrait être suffisant. Ce puits perdu est en fait recouvert de géotextile, et entièrement fermé. Seul un tube PVC fermé au sommet descend au fond du puits (pour éventuellement pomper). Mon problème d'humidité est donc plus de l'ordre de l'infiltration que de la condensation.

    @yuccas: si tu crains le radon (zone à radon), tu dois absolument garantir l'étanchéité de ta gaine enterrée => siphon à la sortie.

    Citation Envoyé par tiburon Voir le message
    Quant à l'idée de diriger l'eau de ton puit vers la maison, avec tout le mal qu'il faut se donner pour l'éloigner???
    Pour éloigner l'eau ou le puits ?
    En fait, le drain de la maison fait tout le tour de la maison. Il est clair que je ne vais pas drainer tous mon terrain vers la maison. Je vais étanchéifier au maximum à l'endroit où le tube sort du puits perdu (pour minimiser l'infiltration), et dans un deuxième temps si ce n'est pas suffisant, tenter d'évacuer le surplus le plus passivement possible (en éviter au maximum l'usage d'une pompe).
    Si je "connectes" mon puits perdu au drain de la maison, je devrais équiper ma gaine d'une siphon... et quelque chose me dit que je vais garder précieusement le lien donné par emmanuel30 (merci au passage).

  5. #244
    yuccas

    Re : Puits canadien ?

    le probleme, si les condensats ne s'accumule pas,j'ai peur que le siphon s'asseche et la,plus d'etancheité!

    je vais donc aussi gardé le lien de manu precieusement!

  6. #245
    jj35

    Re : Puits canadien ?

    salut

    j'ai parcouru ce fil et j'ai encore quelques questions :

    1) concernant le tuyau :
    - je suis parti pour de la gaine TPC de 200 mm (sachant que le diamètre intérieur est d'environ 170 mm). Mais du 160 ne suffirait-il pas (longueur du tuyau = 35 m) ?
    - il existe différent type de gaine TPC ? Dans certaines, la peau intérieur serait en PVC, comment reconnaître ces gaines ? J'ai 3 devis de fournisseurs différents. Les 2 premier se fournissent chez Frans Bonhomme et me propose le TPC en barre à 6/7 € H.T. le m.l. Le troisième se fourni chez Hegler France et me propose le m.l à 3,5 € H.T. Connaissez-vous une différence entre ces 2 fabricants ?

    2) concernant les condensats :
    Je vais avoir les mêmes problèmes que d'autres (dont philou) avec l'infiltration d'eau de pluie, voire, avec des remontées d'eaux d'une source.
    Le terrassier qui a creusé les fondations pour notre extension a aussi creusé un trou assez profond (environ 2 m) qui devra constituer mon point bas pour mon PC (j'ai déjà un bout de gaine TPC qui arrive dans ce trou et qui rejoint l'extension 2 mètres plus loin en passant sous les semelles de fondation.
    Le problème c'est que pour l'instant mon installation ressemble plus à un puit tout court qu'à un PC. J'envisage 2 solutions similaires :
    - Installer une sorte de boisseau étanche en béton autour de ce point bas, où s'écoulerais les condensats. Il faudra sans doute bien étanchéifier le passage de la gaine dans ce boisseau. Et je pose une pompe au fond de ce "puits" qui se déclenche dès qu'il y a trop d'eau.
    - Au point bas j'insère un T (renversé) en PVC. Par le bas de ce T je fais une remonté en PVC par laquelle j'aspirerais ces condensats à l'aide d'une pompe en surface. (le coude de ce tube PVC servant de syphon).
    Ou alors un mixe des 2...
    Quelqu'un qui aurais rencontré ce problème aurait-il déjà fait ce montage ?

    Merci.

    Jean-Jacques.

  7. #246
    BioTop

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par jj35 Voir le message
    1) concernant le tuyau :
    - je suis parti pour de la gaine TPC de 200 mm (sachant que le diamètre intérieur est d'environ 170 mm). Mais du 160 ne suffirait-il pas (longueur du tuyau = 35 m) ?
    Un Rapide calcul... supposons que le diamètre intérieur soit de 200 mm, le volume d'air dans ton tuyau est donc de :
    0.200*0.200/4*3.14*35 = 1 m3
    Pour un appartement de 100 m2, 2,50 m de hauteur = 250 m3

    Si tu veux changer l'air 1 fois par heure : il faut débiter 250 m3/h , donc, l'air va traverser ton tuyau en 3600 s/250 ==> 14,4 secondes!

    Les échanges themiques auront-il le temps de se faire ?

  8. Publicité
  9. #247
    _Marius_

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Si tu veux changer l'air 1 fois par heure : il faut débiter 250 m3/h , donc, l'air va traverser ton tuyau en 3600 s/250 ==> 14,4 secondes!

    Les échanges themiques auront-il le temps de se faire ?
    Et combien de temps faudrait-il pour des échanges thermiques intéressants...?
    Tout est relatif... Tout!

  10. #248
    pulligny

    Re : Puits canadien ?

    Bonjour,
    Contrairement à une idée reçue, les gains thermiques d'un puits canadien augmente avec le débit de ventilation et donc les échanges thermiques se font trés bien même avec un débit de ventilation de 250 m3/h et une gaine de 200 (débit d'ailleurs bien au dessus des reglementations actuelles). Je ne sais pas comment on faire pour coller un tableau sur ce post mais vous pouvez constater en chiffres ce résultat sur :
    http://pulligny38.free.fr/linotte/ac...tscanadien.htm
    A+

  11. #249
    SebMP35

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par pulligny Voir le message
    Bonjour,
    Contrairement à une idée reçue, les gains thermiques d'un puits canadien augmente avec le débit de ventilation et donc les échanges thermiques se font trés bien même avec un débit de ventilation de 250 m3/h et une gaine de 200 (débit d'ailleurs bien au dessus des reglementations actuelles). Je ne sais pas comment on faire pour coller un tableau sur ce post mais vous pouvez constater en chiffres ce résultat sur :
    http://pulligny38.free.fr/linotte/ac...tscanadien.htm
    A+
    Je veux bien que les gains thermiques du puit canadien augmente avec le debit mais je ne suis pas sur que cela soit interressant.
    Ce qui m'interresse c'est de diminuer les pertes de ma maison en periode de chauffe.
    Dans l'exemple avec l'air a -5 et le sol a 11°, on est en periode de chauffe. Faire rentrer 100 m3/h d'air a 8° (par ex mais avec 11 le raisonnement est le même) ou 250m3/h d'air a 8°, c'est, je crois, la deuxième solution la moins performante pour le bilan thermique de la maison. Apres, je conçois que l'on veuille bien ventiler sa maison mais je ne comprends pas l'affirmation qui dit plus de débit, plus de gain.
    Plus de débit, plus de perte en période de chauffe.
    Ce n'est probablement pas vrai en période de canicule ou là effectivement il doit y avoir plus gain avec plus de débit (si température en sortie de puits < temp maison)

  12. #250
    pulligny

    Re : Puits canadien ?

    Je suis tout à fait d'accord.
    Je n'ai pas probablement été claire. Je n'ai pas dit qu'il fallait ventiler à 250m3/h puisque je note que c'est largement supérieur au débit imposé par la ventilation. J'ai simplement repris le débit de ventilation cité sur le post précédent où il était noté que parce que le débit était important, l'echange thermique n'aurait pas le temps de se faire. Ce qui est inexacte
    A+

  13. #251
    SebMP35

    Re : Puits canadien ?

    Ok, super j'avais un peu peur d'avoir mal compris.
    Bravo pour votre site.

  14. #252
    BioTop

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par pulligny Voir le message
    Je suis tout à fait d'accord.
    Je n'ai pas probablement été claire. Je n'ai pas dit qu'il fallait ventiler à 250m3/h puisque je note que c'est largement supérieur au débit imposé par la ventilation. J'ai simplement repris le débit de ventilation cité sur le post précédent où il était noté que parce que le débit était important, l'echange thermique n'aurait pas le temps de se faire. Ce qui est inexacte
    A+
    Si un thermicien pouvait éclairer ma lanterne!!!

    J'avais l'impresion... intuitivement, que si l'air passe à toute allure dans le tuyau, il n'a pas le temps d'échanger ses calories avec le milieu qu'il traverse.

    Intuitivement aussi, les échanges thermiques ayant lieu avec les parois, plus on s'éloigne des dites parois, moins les échanges se font bien.. donc plus le tuyau est gros, moins l'air qui est au milieu du tuyau, échange ses calories avec le sol..

    Non?

  15. Publicité
  16. #253
    SebMP35

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Si un thermicien pouvait éclairer ma lanterne!!!

    J'avais l'impresion... intuitivement, que si l'air passe à toute allure dans le tuyau, il n'a pas le temps d'échanger ses calories avec le milieu qu'il traverse.
    Et bien c'est effectivement cela :


    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Intuitivement aussi, les échanges thermiques ayant lieu avec les parois, plus on s'éloigne des dites parois, moins les échanges se font bien.. donc plus le tuyau est gros, moins l'air qui est au milieu du tuyau, échange ses calories avec le sol..

    Non?


    Intuitivement, je crois que tu as raison.
    La difficulté reside je crois dans le fait d'afficher le flux thermique provenant du puit alors que c'e n'est pas d'apres moi le problème puisque ce n'est pas le flux energetique que l'on cherche a maximiser.

    En periode de chauffe, le renouvellement d'air ne chauffe pas, il refroidis. Il faut donc evaluer la difference entre une solution basique et le puit canadien (ce qui est bien fait dans le tableau).
    Une fois qu'on a défini le debit de renouvellement d'air, on souhaite que l'air qui rentre soit le moins froid possible.
    Pulligny donne des elements de réponses en differenciant 2 puits de 25m de long et un de 50 m. Il suffit juste de comparer a debit total constant. Le tableau est fait en comparant une solution "normale" et une solution avec puit canadien.

    Les graphiques proviennent du site de pulligny :
    http://pulligny38.free.fr/linotte/accueil.htm

  17. #254
    ofmika

    Re : Puits canadien ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par chouffot Voir le message
    Le puit canadien ou provençal requiert de faire une étude poussée car deux problèmes importants se posent
    l'humidité
    le développement de micro organisme dont certaines bactéries pathogènes.
    En surfant sur le web, j'ai trouvé ceci :
    (adresse : http://www.fiabitat.com/puits-canadien.php#1a)

    J'ai entendu dire que le puits canadien était source de développement de différentes bactéries, notamment la salmonelle.

    Il existe des constructeurs qui utilisent ces arguments pour dissuader leurs clients d'installer un puits canadien. Rappellons que la Salmonelle est une bactérie qui se transmet uniquement par ingestion d'aliments contaminés, qui fait l'objet de médiatisation notamment par rapport aux produits lactés. Si elle est naturellement présente chez les volailles et les porcs, elle n'a absolument aucune chance de se retrouver dans un puits canadien.

    Dans notre cas, le constructeur voulait parler de la bactérie de la légionelle (il a confondu les deux, ce qui montre son expertise sur le sujet), qui est effectivement une bactérie pathogène qui peut se developper dans les réseaux de refroidissement dans certains cas, elle est transmise à l'homme par inhalation d'aérosol d'eau contaminée. Il lui faut de l'eau stagnante pour se developper, la température optimale se situant entre 35 et 40°C. Les conditions de developpement de la bactérie ne sont pas réunies dans un puits canadien s'il est bien réalisé. En été, la température du puits canadien ne dépasse pas 15° (si le puits est à 1.50m de profondeur), la bacille ne peut pas se developper dans ces températures. De plus, si une pente est réalisée pour récupérer la condensation, il n'y a pas d'eau qui stagne.


    Voilà j'espère que cela te rassurera.

    Michel

  18. #255
    pulligny

    Re : Puits canadien ?

    Bonsoir,
    Tout d'abord, Biotop, tu as tout à fait raison : plus l'air circule lentement, plus il va se rechauffer et la longueur de gaine necessaire pour se rapprocher de la temperature du sol sera "courte". Par contre, la quantité de chaleur qui va être transportée sera plus faible car elle dépend directement du débit d'air (tu transportes une quantité faible d'air).
    Si le débit est augmenté, l'air sera moins réchauffé à longueur de gaine égale. Par contre, la quantité de chaleur transportée sera plus importante
    Si on reprend le graphe cité par SebMP35, pour une gaine de 30m, tu fais rentrer dans ton batiment 30m3/h d'air à 9°C au lieu des -2.5°C de l'air exterieur (donc un gain thermique de 30*11.5*0.34=117 W) contre 100m3/h d'air à 6 degrés. (soit une gain de 100 *8.5*0.34=289 W ), 0.34 étant la capacité calorifique de l'air.

    En fait, comme le dit si bien SebMP35, plus on ventile, plus les déperditions sont importantes. Ill faut d'abord déterminer le débit minimum de ventilation nécessaire pour son batiment et choisir la configuration qui apporte le plus de gain thermique pour le débit souhaité (en tenant compte du problème des pertes de charge). Il ne faut pas nécessairement un long temps de séjour dans la gaine pour réchauffer l'air, l'inertie de l'air étant très faible.
    J'espère avoir été plus clair???
    A+

  19. #256
    Mettero

    Re : Puits canadien ?

    Existe il par ailleurs des desinfectants qu'on peut ventiler dans l'air ? en fait faudrait presque nebuliser ... pas évident

  20. #257
    ced'o-vert

    Re : Puits canadien ?

    amis du soir... bonsoir...
    je pose ma question parce qu'il est 00h27 et que je commence à loucher devant l'écran à force de parcourir tout le post à la recherche de la réponse....
    est -il necessaire de mettre un ventilo sachant que le puit sera relié à une df....
    la double flux ne suffit-elle pas...?
    merci d'éclaicir ma lanterne....

  21. #258
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Oui et non.
    Tout dépend normalement de la perte de charge admise par ta DF en entrée.
    Quisit, de mémoire, n'a pas mis de ventilateur et a raccorder le PC directement à une DF qui n'est pas prévue pour cette connexion. Cependant, il avait prévu une ventilation diurne avec une ventilo solaire (mais je ne sais pas s'il a abouti avec cette solution, hein Quisit ?).
    Pour ma part, le fabricant de celle que je pense choisir indique qu'elle est connectable à un PC.
    Grosso modo, j'aurais tendance à dire que c'est variable. Une des meilleurs solutions est de prévoir l'emplacement et l'alimentation d'un ventilateur, et de faire l'essai sans (en installant par exemple un anémomètre dans le PC ?). Si c'est concluant, ne pas ajouter de ventilateur, sinon...
    Par ailleurs, l'ajout d'un ventilateur prend tout son sens en ventilation estivale, pour surventiler. Cela dit, plus la vitesse de déplacement dans le PC est élevée, moins l'échange thermique est efficace, et donc moins l'air se raffraichis.

  22. Publicité
  23. #259
    pulligny

    Re : Puits canadien ?

    Bonjour,
    plus la vitesse de déplacement dans le PC est élevée, moins l'échange thermique est efficace, et donc moins l'air se raffraichis.
    Oui, mais ton batiment sera davantage rafraichi avec un débit de ventilation à 400 m3/h qu'avec un débit de 200 m3/h car ta perte d'échange thermique n'est pas proportionnelle à ton augmentation de débit dans la gaine. L'air n'a pas d'inertie donc met très peu de temps à se réchauffer et à se refroidir.
    A+

  24. #260
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Merci pour cette précision. Donc pour l'été, tu préconises sans hésiter la surventilation, donc l'usage du ventilateur. Et pour l'hiver ?

  25. #261
    pulligny

    Re : Puits canadien ?

    Pour l'hiver, ventilation a minima, juste pour respecter la reglementation ou les besoins de ventilation de la maison, car l'air provenant du puits va te rafraichir (l'air ne sortant malheureusement pas à 19°C).
    Noter qu'il est préconisé de très bien isoler les gaines de distribution de l'air du puits passant à l'intérieur de l'habitat du fait de la faible inertie de l'air. Les temperatures à la sortie du puits et à la sortie des gaines peuvent facilement varier de 3-4°C.
    A+

  26. #262
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Le PC sera connecté en entrée de la DF. Jusqu'à la DF, la gaine sera isolée, naturellement. Ensuite, toutes les gaines de ventilation vont transiter dans l'espace chauffer (sous les plafonds et dans des cloisons remplis de ouate de cellulose).
    Dans le contexte où les gaines passent dans l'espace chauffé, peut-on considérer qu'il y a "perte calorique" si ces gaines ne sont pas isolée ?

  27. #263
    dd40

    Re : Puits canadien ?

    bonjour,

    on lit pas mal de choses interessantes sur le principe du PC par ici.

    ce qui me manque c'est un retour d'expérience sur la construction du système :

    pour mon projet, je vais devoir prévoir une évacuation de condensat dans un regard étanche (avec relèvement par une pompe vide cave ou manuelle) pour cause de nappe assez proche de la surface en hautes eaux.

    j'aimerais trouver un regard de diametre suffisant pour pouvoir y descendre (commode pour la construction et pour l'entretien).

    quelqu'un a t il déjà réalisé ça ? quels sont les trucs efficaces pour assurer l'étanchéité du regard ?

    autre question : les gaines que l'on trouve dans les kits (helios ou autres) sont elles vraiment différentes de ce que l'on peut trouver sur le marché des fournisseurs de materiaux TP (type frans bonhomme ou autre...)?

    et enfin une dernière pour alimenter la discussion :
    doit on tenir compte de pertes de charge pour dimensionner la distribution des arrivées d'air du PC au sein de la maison. et quel système d'évcuation de l'air vicié mettre en oeuvre si on prévoit pas de DF ?

    merci de vos conseils...

  28. #264
    pulligny

    Citation Envoyé par dd40 Voir le message
    les gaines que l'on trouve dans les kits (helios ou autres) sont elles vraiment différentes de ce que l'on peut trouver sur le marché des fournisseurs de materiaux TP (type frans bonhomme ou autre...)?
    Oui, elles resistent à la compression. La gaine Hegler (celle qui est comprise dans le kit Helios) est garantie jusquà un enfouissement à 6m de profondeur, ce qui n'est pas le cas de la gaine TPC (prévue pour un enfouissement lors de VRD donc 1m -1.5 m maxi). La gaine TPC est faite à partir de produits recyclés donc tu ne sais pas ce qu'elle contient. La gaine Hegler est faite en PE alimentaire. Cette dernière est également nettement plus souple qu'une gaine TPC donc une installation plus aisée. Le rouleau fait 50 m ce qui permet de ne pas mettre de raccord.

    doit on tenir compte de pertes de charge pour dimensionner la distribution des arrivées d'air du PC au sein de la maison.
    Oui, comme pour tout le reseau aéraulique.
    et quel système d'évcuation de l'air vicié mettre en oeuvre si on prévoit pas de DF ?
    des extracteurs, une VMC simple flux, les solutions sont multiples.
    A+

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Dans le contexte où les gaines passent dans l'espace chauffé, peut-on considérer qu'il y a "perte calorique" si ces gaines ne sont pas isolée ?
    Bonjour,
    Le problème se pose dans ce cas pour l'été en fonction rafraichissement. Tout dépend de l'usage su puits....
    A+
    Dernière modification par Yoghourt ; 06/03/2007 à 09h35. Motif: Fusion de 2 messages consécutif du même auteur

  29. Publicité
  30. #265
    YoBahri

    Re : Puits canadien ?

    Salut tout le monde,
    Je suis très intéressé par ce puits, Comme ce samedi 10 mars 07 je vais devoir faire une tranché pour les eaux usées (profondeur environ 2m au début et 20m plus loin 1.30m), je voulais en profité pour y inclure ce fameux puits. Pour une bonne efficacité, j’ai pensé faire un tour complet soit 40m de longueur. Un conduit de 15cm de diamètre serait-il correcte ? Pour éviter la condensation dans le tuyau, j’avais pensé faire un trou au niveau le plus bas de mon tuyau qui s’écoulerait naturellement dans le sol.
    Merci de me dire si mon projet est valable avant que je fasse des conneries.
    Le trou sera fermé definitivement le mercredi 14 mars 2007.
    YoBahri,

  31. #266
    BioTop

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par YoBahri Voir le message
    Salut tout le monde,
    Je suis très intéressé par ce puits, Comme ce samedi 10 mars 07 je vais devoir faire une tranché pour les eaux usées (profondeur environ 2m au début et 20m plus loin 1.30m), je voulais en profité pour y inclure ce fameux puits. Pour une bonne efficacité, j’ai pensé faire un tour complet soit 40m de longueur. Un conduit de 15cm de diamètre serait-il correcte ?.
    Un puit canadien se place en général le plus bas possible ( 2m à 1m30, ce pourrait être pas mal)... la longueur, le diamètre, sont des paramêtres qui se calculent en fonction des besoins... IE, volume d'air( le volume du logement multiplié par le nombre de renouvellements de ce volume en 24h) vas donner un débit... cela va donner le temps que passera l'air dans le tuyau, et un calcul des échanges thermiques, va donner les dimensionnements compte tenu des écarts de T° que tu désires... On doit trouver des liens vers des logiciels, ou des feuilles de calcul sur le forum...
    Citation Envoyé par YoBahri Voir le message
    Pour éviter la condensation dans le tuyau, j’avais pensé faire un trou au niveau le plus bas de mon tuyau qui s’écoulerait naturellement dans le sol.
    Attention, à l'inondation du puit, si le trou povait se retrouver plus bas que le niveau de la nappe phréatique en cas de forte pluie...

  32. #267
    liorey

    Re : Puits canadien ?

    Diametre 180 ou 200 en PE.
    Personnellement,je ne suis pas convaincu du trou au plus bas du tuyau,ni d'aucun système de rejet de condansat, tu as 99% de (mal)chance que ton tuyau soit noyé par ce trou.
    L'air circulant en permanence dans le tuyau, on n'a jamais constaté de condensation.

  33. #268
    YoBahri

    Re : Puits canadien ?

    Salut biotop et liorey,
    J’avais pensé placer sous mon siphon (au plus bas de la pente) une bonne épaisseur de galet ou petit cailloux, pour éviter que la terre bouche le trou d’évacuation.
    Ensuite une 2eme idée me viens: j’ai déjà une cheminé a foyer fermer qui chauffe toute la maison à traverser des conduits dans le plafond.
    Et si je place un Y avant le gros ventilateur, (je pensais utiliser une installation existante). Ainsi a ma guise, je pourrais utiliser ma ventilation soit pour le puits soit pour la cheminée. Mais ça me semble trop beau. A votre avis mon idée fonctionnerait elle ?? Mon puits canadien serait il assez efficace pour une maison plein pied de 80m carré habitable.
    Merci d’avance. J’ai bien noté que la profondeur de mon trou était correcte et le diamètre du tuyau 180 en PE.
    YoBahri,

  34. #269
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par pulligny Voir le message
    Bonjour,
    Le problème se pose dans ce cas pour l'été en fonction rafraichissement. Tout dépend de l'usage su puits....
    Beuh... quelle est la différence ? Si la fraicheur est perdue dans l'espace intérieur, que ce soir par les gaines ou par les bouches d'insufflation, ou est le problème ?

  35. #270
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien ?

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Attention, à l'inondation du puit, si le trou povait se retrouver plus bas que le niveau de la nappe phréatique en cas de forte pluie...
    Je confirme, et pas besoin d'avoir la nappe sous les pieds, une bonne terre argileuse et un roc... même avec un bon lit de caillou, rien n'y fait

Page 9 sur 45 PremièrePremière 9 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Puits canadien
    Par claude27 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 01/03/2018, 17h13
  2. puits canadien et radon
    Par amallain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/04/2007, 23h01
  3. Puits canadien électronique
    Par invite14532198711 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2006, 12h04
  4. Puits canadien?
    Par USSOA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2006, 17h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...