Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012



  1. #1
    yann01

    Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012


    ------

    Bonjour à tous,

    Je m'apprête à faire réaliser l'isolation des murs de ma maison (par l'intérieur) et je compte profiter du crédit d'impôt qui y est associé.
    Mon entrepreneur propose d'appliquer 2 couches croisées de laine de verre semi-rigide en 80mm d'épaisseur. Une épaisseur totale de 160mm donc. Cette laine de verre a une résistance thermique de 2,3m²/KW. Si elle est doublée, comme le propose l'entrepreneur, je suppose que R sera d'environ 4,6m²/KW.
    Pour être éligible au CI la restistance thermique de l'isolant doit être > ou = à 2,8m²/KW. Or, ma laine de verre seule, en 80mm, n'atteind pas cette résistance. Le dispositif de doublage, lui, l'atteind.

    Ma question se résume de la sorte :
    Est-ce "l'isolant seul" ou est-ce le "dispositif d'isolation mis en oeuvre" qui permet de bénéficier du CI ?

    J'ai consulté la règlementation et leurs annexes sans trouver ma réponse. J'ai pris contact avec les impôts il y a quelque temps (via la rubrique contact du site développement durable du gouvernement), mais malheureusement sans effet.

    J'attends vos réponses et/ou avis avec impatience.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pingue88

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    Bonjour, pour le calcul du crédit d'impôts c'est l'ensemble du système qui y donne droit. Par contre bien voir avec l'entrepreneur qu'il n'y ait pas de pare vapeur intercallé entre les deux épaisseurs de ldv.

  4. #3
    yann01

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    Merci pour votre réponse. Je me permets de venir l'étayer un peu car j'ai eu de nouvelles infos ce jour même de la part du centre de gestion des impôts (télé-opérateur) et d'une enseigne de grande distribution qui octroie des "primes d'énergies". Enseigne qui semble suivre les mêmes critères d'éligibilités que le gouvernement en terme de travaux liés au "développement durable". Sur l'aspect de la cohérence réglementaire/partenariale, je suis quasi-certain que ce sont les mêmes critères retenus. A vérifier tout de même.

    Réponse du télé-opérateur des impôts : "seul le matériau isolant, pris de façon individuelle, peut permettre l'éligibilité au crédit d'impôt. Le dispositif d'isolation mis en oeuvre ne peut être considéré comme éligible".

    (attention, pour rappel, je fais abstraction de la main d'oeuvre et des matériaux annexes à la pose. Je ne parle ici que de l'isolant).

    Réponse de l'enseigne de grande distribution (réponse faite par mail) : "vous pouvez bénéficier de la "prime énergie" si votre installateur pose en deux couches croisées votre isolant; les deux résistances thermiques de chaque s'additionne alors. En revanche, dans le cas où vous faites poser un isolant dont la résistance thermique est inférieure au critère exigé, sur une ancienne isolation, les résistances thermiques ne s'additionnent pas".

    Voilà donc deux avis différents. Votre précédent commentaire, PINGUE88, viens peser un peu plus dans ma balance, compte tenu du système que me propose mon installateur.

    PINGUE88. Vous avez notez dans votre message qu'il faut vérifier qu'il n'y ait pas de pare vapeur intercalés entre les deux laines de verre. Pourquoi ?

  5. #4
    pierrotb

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    2 couches de 80 mm donne un R de 4,6. (Lambda environ 0,033 et ep=0,16m)
    Donc c'est bon vas-y!

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    yann01

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    Allé hop j'y vais

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    pingue88

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    Bonjour Yann01, concernant le pare vapeur: si il se trouve que la première ep de 80mm possede un pare vapeur et que la deuxième en à un aussi il risque d'y avoi un point de rosée au milieu de l'isolant ce qui endommagérai prématurement l'isolant. Aussi la première épaisseur ( celle qui est coté chaud) se chargerait en condensation jusqu'au point où, trop chargée, le potentiel isolant diminue de façon proportionnelle au taux d'hygrométrie contenu dans l'isolant. Ce qui aurait pour résultat d'annuller la capacité isolante de la 1ere epaisseur, autrement dit dépenser 2 x 10,00€ pour être isolé comme 1 x 10,00€... Afin d'éviter ce souci ( dans le cas ou la LDV semi rigide n'existe pas sans pare-vapeur) deux solutions sont possibles: 1° lacerer le pare-vapeur de l'épaisseur posée coté froid, 2° arracher le pare vapeur de cette même épaisseur. attention dans ces deux cas, cela diminue la rigidité du produit donc: risques de tassements vertical augmentés.

  10. Publicité
  11. #7
    yann01

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    Bonjour PINGUE88. Merci pour ces précisions. J'avais réalisé, il y a 1 an, l'isolation d'un mur sur le principe du doublage de ldv. Eh bien j'ai cumulé toutes les erreurs que vous avez répertorier précédemment...fallait bien commencer.

  12. #8
    Sofi29

    Re : Résistance Thermique et crédit d'impôt 2012

    Bonjour Yann01,

    Citation Envoyé par pingue88 Voir le message
    Afin d'éviter ce souci (dans le cas ou la LDV semi rigide n'existe pas sans pare-vapeur) deux solutions sont possibles: 1° lacerer le pare-vapeur de l'épaisseur posée coté froid, 2° arracher le pare vapeur de cette même épaisseur.
    Il existe sur le marché des LV semi-rigides non revêtues kraft, elles sont disponibles en lambda de 0.036 à 0.030 W/(m.K).
    Dans le cas où vous choisissez une LV revêtue pour la 1ère couche posée contre le mur support, mieux vaut lacérer le kraft au cutter à raison d'une douzaine de fentes/m2 (arracher le kraft collé à la laine n'est pas simple à réaliser et vous risquez davantage d'abîmer le produit).

    attention dans ces deux cas, cela diminue la rigidité du produit donc: risques de tassements vertical augmentés.
    la tenue mécanique du produit n'est pas assurée par le revêtement kraft mais par la semi-rigidité du produit. Pour une application en mur, l'isolant doit impérativement être semi-rigide, caractéristique certifiée et visible sur le certificat Acermi du produit choisi.

    Cordialement.

Discussions similaires

  1. Crédit d'impot 2012 : quels taux ?
    Par chaka72 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/11/2011, 11h25
  2. credit d'impot sur ravalement facade 2011-2012?
    Par gege333 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/10/2011, 08h05
  3. Crédit d'impôt, chèque ou crédit? [résolu]
    Par Chopacher dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/03/2010, 13h35
  4. Coefficient thermique des fenêtres et crédit d'impot?
    Par Sam Beckett dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/08/2008, 16h16
  5. resistance thermique , volets, credit d'impots?
    Par bechatu dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/04/2008, 10h17
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison