Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

reprenons à la base : les chaudières à granulés



  1. #1
    JiDul

    reprenons à la base : les chaudières à granulés


    ------

    Bonjour à tous,

    Je suis actuellement au début de ma réflexion sur l'énergie à adopter pour mon chauffage (je viens d'acquérir une maison de village chauffée au fioul, avec une chaudière très ancienne, son remplacement est imminent, et donc je m'interroge... sur la pertinence d’une telle source d’énergie).


    J'ai une ou deux questions assez pratiques sur les chaudières à granulés (et aussi sur les chaudières en général – je suis issu d’une génération tout électrique…):
    Un système de chaudière à alimentation automatique en granulés de bois permet d’avoir un chauffage central exempt de grosses contraintes :
    Une livraison par camion souffleur (si on en trouve) est à peu prêt équivalente à une livraison en fioul (un tuyaux à faire passer vers la réserve et c’est bon. Mais sur quelle distance est-ce possible ?)
    Un entretien périodique (comme pour une chaudière au fioul un entretien annuel suffit ?)

    Quelques spécificités sont à prendre en considération :
    Des cendres sont générées : ils faut les évacuer :
    Quel volume ? Poids ?
    Quelle périodicité ?
    Et où les jeter ? (impossible dans mon jardin, car celui-ci est trop petit)
    Je n’ai pas trop bien suivi les différentes explications que j’ai pu lire à propos de l’évacuation de poussières présentes dans le silo… (Quelles sont ces impuretés, leurs conséquences et les moyens de lutte ?)
    Faut-il prévoir une réserve d’eau chaude tampon ?
    Le circuit de chauffage doit-il être basse température ? (Quelles sont les conditions à réunir pour dire qu’un circuit est basse température ?)
    Question annexe : les chaudières à bois ne nécessitant pas de tirage par cheminée, est-il envisageable de faire circuler l’air chaud en sortie de chaudière (produit par la combustion donc principalement CO2 et vapeur) dans la maison pour avoir un agrément supplémentaire ? (Ne risque-t-on pas une accumulation d’eau par condensation l’air se refroidissant).

    Les chaudières en général : (je veux choisir un mode de chauffage confortable !)
    Existe-il pour ce type d’installation des équipements permettant d’avoir certains avantage de la souplesse de l’électrique ? Je pense à un système de 2 zones (chambres et pièces de vies, sur deux circuits indépendants…) chauffées à des températures différentes (températures pouvant évoluer dans la journée)
    Que se passe-t-il lors d’une coupure d’électricité ? (la chaudière s’arrête sans trop de complications ?)


    Ah oui j’allais oublier, c’est quoi des pellets ?

    Merci d’avoir lu jusque là…
    JiDul

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    MacBill

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Plutôt qu'un long discours va sur le site :
    www.okofen.fr/
    Tu peut placer la chaudière et le silo jusqu'à 20 m de distance (longueur max de la canalisation).
    Je te déconseille d'utiliser les fumées pour chauffer par le sol (risque de fuite de CO2, ramonage impossible, etc...).
    Tu verra, d'ailleurs, sur le site Okofen, qu'il existe une chaudière à condensation donc, il ne reste plus grand chose à récupérer dans la chaleur des fumées (inf à 55°C).
    Pour les chaudière au bois, il faut 2 ramonages par an dont un pendant la période de chauffe hivernale.
    La température max de départ eau chaude d'un plancher chauffant est limité par une sécurité tarée à 50 °C. Une température de 45 °C est généralement diffusée dans les planchers chauffants. Une vanne 3 voies régule cette température.
    Pour les cendre, il parait que, grace aux granulés, elles sont réduite. UNE FOIS FROIDE , tu peut toujours les mettre à la poubelle, dans un sac en plastique pour éviter que les pauvre éboueurs s'en prennent plein la figure.
    Pour la fourniture des granulés, il à au moins 2 fournisseurs :
    COGRA 48
    Konex
    Pour le reste, je ne sais pas

  4. #3
    MacBill

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Pardon, Je n'avais tout lu jusqu'à la fin.
    Avec les planchers chauffants, tu peut choisir une température différente pour chaque pièce. Un thermostat pour chaque circuit règle cette température. Il doit exister un programmateur capable de gérer tout ça. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu'un plancher chauffant, de par la masse de béton l'envelopant, l'inetie thermique ne permet pas de faire varier la température sur quelques heures (ça se passe sur plusieurs jours. Si tu veux faire varier cette température, il faut passer par un radiateur en plus du plancher chauffant. Le plancher chauffant t'assure la température minimum et le radiateur fait le complément quand tu le souhaites. C'est la même chaudière, avec 2 circuits séparés.
    Les pellets, c'est la même chose que les granulés.

  5. #4
    dhidhier

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par JiDul

    Un entretien périodique (comme pour une chaudière au fioul un entretien annuel suffit ?)

    Des cendres sont générées : ils faut les évacuer :
    Quel volume ? Poids ?
    Quelle périodicité ?
    Et où les jeter ? (impossible dans mon jardin, car celui-ci est trop petit)
    Je n’ai pas trop bien suivi les différentes explications que j’ai pu lire à propos de l’évacuation de poussières présentes dans le silo… (Quelles sont ces impuretés, leurs conséquences et les moyens de lutte ?)
    Faut-il prévoir une réserve d’eau chaude tampon ?
    Le circuit de chauffage doit-il être basse température ? (Quelles sont les conditions à réunir pour dire qu’un circuit est basse température ?)
    ? Je pense à un système de 2 zones (chambres et pièces de vies, sur deux circuits indépendants…) chauffées à des températures différentes (températures pouvant évoluer dans la journée)
    Que se passe-t-il lors d’une coupure d’électricité ? (la chaudière s’arrête sans trop de complications ?)
    JiDul
    bonjour, je viens d'installer une chaudiere a granules.
    quelques reponses :
    l'entretien : 1 annuel + 1 decendrage toutes les 3 tonnes consommées
    les cendres : poids moins de 1% du poids de granules, ca passe tres bien a la poubelle si tu ne peux pas les recycler au jardin.
    les poussieres autour du silo : lors du remplissage, il y a une quantité
    non négligeable de poussieres qui sort du silo, dans mon cas (silo en toile dans une grange) il y a une chaussette qui piege une bonne partie mais il y a toujours des fuites.
    dans mon cas pas de ballon tampon, la chaudiere etant capable de moduler sa puissance elle arrive assez bien a fournir en continu des qu'on est en dessous de 5°
    mon système possede deux circuits de chauffe (il peut en gerer 4 au max) réglables de manière totalement independante (t°, horaire, etc) + le circuit d'ECS.
    en cas de panne de courant le systeme s'arrete totalement et redemarre sur un cycle de nettoyage du foyer avant de rechauffer.

    pour l'instant, c'est super confortable!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    MacBill

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Peut on connaitre la marque de la chaudière que tu as installée ?

  8. #6
    dhidhier

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par MacBill
    Peut on connaitre la marque de la chaudière que tu as installée ?
    une BIOTECH 25kW

  9. Publicité
  10. #7
    JiDul

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par MacBill
    Tu peut placer la chaudière et le silo jusqu'à 20 m de distance (longueur max de la canalisation).
    Ma maison a une configuration... originale (le charme des vieilles maisons ) mon problème n'est pas la relation silo <-> chaudière (ça devrait marcher par gravité) mais camion soufleur <-> silo...

    Citation Envoyé par MacBill
    Je te déconseille d'utiliser les fumées pour chauffer par le sol (risque de fuite de CO2, ramonage impossible, etc...).
    Il faudrait que je me serve de mon cerveau des fois !!! merci

    Citation Envoyé par MacBill
    La température max de départ eau chaude d'un plancher chauffant est limité par une sécurité tarée à 50 °C. Une température de 45 °C est généralement diffusée dans les planchers chauffants.
    Je devrais apprendre à mieux poser mes question !!!
    Je redemanderai plus précisément des infos lorsque je me serai renseigné sur ce point (encore de la lecture en perspective !!!).
    C'est tout de même très instructif.

  11. #8
    JiDul

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par dhidhier
    l'entretien : 1 annuel + 1 decendrage toutes les 3 tonnes consommées
    les cendres : poids moins de 1% du poids de granules, ca passe tres bien a la poubelle si tu ne peux pas les recycler au jardin.
    Ce sont de bonnes nouvelles



    Citation Envoyé par dhidhier
    les poussieres autour du silo : lors du remplissage, il y a une quantité non négligeable de poussieres qui sort du silo, dans mon cas (silo en toile dans une grange) il y a une chaussette qui piege une bonne partie mais il y a toujours des fuites.
    Tu confirmes qu'il n'y a pas besoin d'un appareillage complexe ?



    Citation Envoyé par dhidhier
    dans mon cas pas de ballon tampon, la chaudiere etant capable de moduler sa puissance elle arrive assez bien a fournir en continu des qu'on est en dessous de 5°
    Les chaudières ne perdent en rendement, etc, lorsqu'elles ne tournent pas à leur régime nominal ?



    Citation Envoyé par dhidhier
    mon système possede deux circuits de chauffe (il peut en gerer 4 au max) réglables de manière totalement independante (t°, horaire, etc) + le circuit d'ECS.
    D'où une question supplémentaire : si j'investis dans ce type de matériel, qu'ai-je à perdre ou à gagner en passant mon ECS de mon ballon électrique à cette chaudière ? (à vue de nez comme ça j'ai bien un avis, mais j'ai envie de tourner 2 ou 3 fois ma langue dans ma bouche )



    Citation Envoyé par dhidhier
    en cas de panne de courant le systeme s'arrete totalement et redemarre sur un cycle de nettoyage du foyer avant de rechauffer.
    COOL !
    cycle de nettoyage ? s'il existe, ça veut dire qu'il faut mettre ce cycle en route régulièrement ?



    Citation Envoyé par dhidhier
    pour l'instant, c'est super confortable!
    Qu'est-ce qui est confortable : l'utilisation (tout marche tout seul ou presque) ou la chaleur (niveau de T°)



    Et merci,
    JiDul

  12. #9
    MacBill

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Sur le site Okofen, ils disent qu'il peut y avoir 30 m entre le camion souffleur et le silo. Il faut, aussi, prévoir une prise de courant pour alimenter la soufflerie du camion.

  13. #10
    MacBill

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Tu as tout interet à faire ton eau chaude avec ta chaudière. Le ballon electrique est la plus cher et la moins écologique que je connaisse.
    Quand au cycle de nettoyage, je pense qu'il est automatique. C'est l'électronique de la chaudière qui doit décider du moment ou il doit être fait.
    Pour le confort, je dirais les 2 mon capitaine
    Ne t'excuse pas si tu as l'impression de poser des "questions idiotes", nous sommes tous là pour nous rendre service. Et puis, une question n'est jamais idiote. Je suis sur qu'il a des tas de personnes qui lisent ces lignes et qui n'osent pas les poser !

  14. #11
    dhidhier

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par JiDul
    Tu confirmes qu'il n'y a pas besoin d'un appareillage complexe ?
    pour les poussieres, il faut un bon aspirateur car il en passe toujours à l'exterieur



    Citation Envoyé par JiDul
    Les chaudières ne perdent en rendement, etc, lorsqu'elles ne tournent pas à leur régime nominal ?
    le rendement varie mais relativement peu grace a la regulation (sonde lambda et asservissement des ventilateurs)


    Citation Envoyé par JiDul
    D'où une question supplémentaire : si j'investis dans ce type de matériel, qu'ai-je à perdre ou à gagner en passant mon ECS de mon ballon électrique à cette chaudière ?
    je te conseille d'acheter un ballon pour le coupler a la chaudiere, ce sera moins cher a la production. l'ideal ce serait d'avoir un ballon solaire et de limiter ainsi l'utilisation de la chaudiere l'ete. personnellement j'ai installé un ballon solaire mais les capteurs seront pour plus tard car au prix ou est le pellet (160 euro la tonne) je n'arriverai pas a rentabiliser l'investissement solaire en moins de 20 ans. de plus j'ai deja obtenu le max de credit d'impot avec l'installation de la chaudiere, le solaire ce sera pour 2010!


    Citation Envoyé par JiDul
    cycle de nettoyage ? s'il existe, ça veut dire qu'il faut mettre ce cycle en route régulièrement ?
    c'est entierement automatique. la chaudiere se nettoie toute seule tous les jours.


    Citation Envoyé par JiDul
    Qu'est-ce qui est confortable : l'utilisation (tout marche tout seul ou presque) ou la chaleur (niveau de T°)
    tout est confortable, cela marche tout seul, et je n'ai jamais eu un tel comfort. la cerise sur le gateau etant cette agreable petite odeur de bois à l'exterieur qui remplace celle du fioul.

  15. #12
    liroille

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    je te conseille d'acheter un ballon pour le coupler a la chaudiere, ce sera moins cher a la production. l'ideal ce serait d'avoir un ballon solaire et de limiter ainsi l'utilisation de la chaudiere l'ete. personnellement j'ai installé un ballon solaire mais les capteurs seront pour plus tard car au prix ou est le pellet (160 euro la tonne)

    160 euros la tonne ?
    hmm, tu te fournis où et comment ?

    Parce que les prix que j'ai à ma disposition sont à des années lumière de ce que j'ai réussi à trouver pour l'instant.

    Liroille

  16. Publicité
  17. #13
    dhidhier

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par liroille
    160 euros la tonne ?
    hmm, tu te fournis où et comment ?

    Parce que les prix que j'ai à ma disposition sont à des années lumière de ce que j'ai réussi à trouver pour l'instant.

    Liroille
    j'ai la chance d'habiter à une soixantaine de km d'une grosse unité de production (EUROLUZ a PAUVRES dans les Ardennes) et mon installateur de chaudiere (Ambiance Energie a reims) a passé un contrat d'approvisionnement avec eux.
    bien sur les prix sont degressifs, 160 euros c'est pour 6 tonnes de vrac.

  18. #14
    Fg43

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    En ce qui concerne le ballon tampon, je te le conseille fortement, celui ci permet de limite les courts cycles de la chaudière ( démarrage trop fréquent ), ce qui évitera l'encrassement et assurera une meilleure longevite de Celle ci et réduira la consommation annuelle de granules.

    Si tu choisis une chaudiere de qualite, celle ci possédera une régulation qui gerera un ballon tampon et les circuits de chauffage au degré prêt. Grâce à cette régulation, ta chaudière ne redemarrera que quand ton ballon tampon ne serra pas descendu en dessous de la température De demande la plus élevé des circuits de chauffage !!!!!

    Sur ce type de chaudière le nettoyage est automatique, ( assiette de combustion et echangeur thermique) et il suffit de vide le cendrier une fois par an suivant la puissance et surtout la qualité du combustible !!!!!!!

    Je te conseille fortement la marque ###, marque autrichienne de renom.

    ###

    La chaudière easyfire2 est très performante, possède une multitude de configuration, un rendement de 96%, un taux d'emission polluante en dessous des recommandations.

    Attention à la longueur entre le camion souffleur et ton silo, car si le livreur souffle les granules à une pression trop élevé, tu va te retrouve avec des micros granulé, et un taux de poussière élevé !! = encrassement!! Et risque de panne par bouchon (suivant la configuration du brûleur )
    Dernière modification par SK69202 ; 19/02/2012 à 08h27. Motif: Déterrage pour pub ?

  19. #15
    invite87302233
    Invité

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Salut,

    Tu réponds à une discussion qui date de 2005, donc je pense que les intervenants ont trouvés les solutions...

    Cependant, tu dis ceci:

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    En ce qui concerne le ballon tampon, je te le conseille fortement, celui ci permet de limite les courts cycles de la chaudière ( démarrage trop fréquent ), ce qui évitera l'encrassement et assurera une meilleure longevite de Celle ci et réduira la consommation annuelle de granules.
    Fortement conseiller le ballon tampon sur une chaudière à granulés moderne et performante est une erreur. Si la machine est correctement dimensionnée (première erreur d'une grande partie des chauffagistes), elle va moduler sa puissance pour s'adapter aux besoins en temps réel en ne consommant que l'exacte quantité nécessaire de pellet. En aucun cas elle ne va s'user plus vite ou consommer plus de pellets.

    Pour l'exemple, la mienne fonctionne en continu (sur sa modulation de puissance, donc) à partir de 8°C et en dessous. Elle chauffe un appartement de 400 m2 avec planchers chauffants basses températures, et un autre de 100 m2 avec des "bons vieux" radiateurs hautes températures. En plus, elle produit l'ECS été comme hiver.

    S'offrir une chaudière qui module sa puissance pour ne la faire touner qu'à 100% pour recharger un ballon tampon est un non-sens, de plus que les meilleures des meilleures possèdent un fonctionnement à températures glissantes qui permet à la chaudière de ne se chauffer qu'a la température nécessaire à la consigne du départ chauffage.

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    Si tu choisis une chaudiere de qualite, celle ci possédera une régulation qui gerera un ballon tampon et les circuits de chauffage au degré prêt. Grâce à cette régulation, ta chaudière ne redemarrera que quand ton ballon tampon ne serra pas descendu en dessous de la température De demande la plus élevé des circuits de chauffage !!!!!
    La gestion des circuits de chauffages sera au moins aussi bonne sans le ballon tampon qu'avec. De toute façons, c'est la même régulation interne à la chaudière qui va s'occuper de ça.

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    Sur ce type de chaudière le nettoyage est automatique, ( assiette de combustion et echangeur thermique) et il suffit de vide le cendrier une fois par an suivant la puissance et surtout la qualité du combustible !!!!!!!

    Je te conseille fortement la marque KWB, marque autrichienne de renom.
    La chaudière easyfire2 est très performante, possède une multitude de configuration, un rendement de 96%, un taux d'emission polluante en dessous des recommandations.
    Ce dont tu parles pour la KWB est valable pour toutes les chaudières du "top ten" (Okofen, Hargassner, Fröling, Viessmann, etc, etc...).

    Visiblement, tu connais bien la KWB (tu travailles chez qui ??), et ça tombe bien car j'ai une question:

    Je me suis intéressé il y a peu à cette chaudière qui a deux ou trois "trucs" qui m'ont parus pas mal (le déponssièreur dans le foyer, par exemple), mais par contre je n'ai pas vu si elle avait fonctionnement à température glissante, comme une HSV de chez Hargassner ou une P4 de chez Fröling ??

    A+
    Dernière modification par roy1360 ; 19/02/2012 à 08h56.

  20. #16
    invite87302233
    Invité

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Citation Envoyé par roy1360 Voir le message
    Visiblement, tu connais bien la KWB (tu travailles chez qui ??), et ça tombe bien car j'ai une question:

    Je me suis intéressé il y a peu à cette chaudière qui a deux ou trois "trucs" qui m'ont parus pas mal (le déponssièreur dans le foyer, par exemple), mais par contre je n'ai pas vu si elle avait fonctionnement à température glissante, comme une HSV de chez Hargassner ou une P4 de chez Fröling ??
    Re,

    Je viens de tomber sur la doc technique. Donc non, elle ne possède pas la "température glissante". Dommage sur une machine qui se veut "dernier cri"...

  21. #17
    Fg43

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Je réagit à ton post, qui n'est pas faux. Dans son résonnement.
    Le ballon tampon avec une chaudière granulé moderne n'est pas indispensable car la puissance est modulante généralement de 30 à 100% sur la plupart des marques.
    Cela n'empêche pas qu'un volume tampon est un grand plus lorsque les déperditions sont faibles, et inévitablement cela réduit la consommation de combustible et accroît la durée de vie de la machine du fait qu'elle démarre moins souvent, et que lorsqu'elle tourne on obtient une meilleure stabilisation de la combustion.

    Par retour d'expérience j'ai constate qu'une chaudière sans ballon s'encrasse plus, et certaine marque que tu a cité commence à revenir sur leur parole concernant l'inutilite du ballon !

    La chaudière easyfire2 de KWB fonctionne avec une régulation PID ( glissante) avec sonde lambda, un anneau de post combustion à effet cyclonique qui favorise le dépoussiérage, la consommation électrique est très optimisé du fait de l'utilisation d'un seul moteur pour le nettoyage du foyer et des turbulateur + une cellule photoélectrique dans le brûleur qui coupe l'alimentation de l'allumeur des la détection de la flamme, elle possède un maintien de la température de retour intègre , une gestion de modulation de puissance par modifications des ventilateurs d'air comburant et d'extraction.

    Je suis installateur dans le 43, j'installe principalement du KWB, FROLING, viessmann.
    J'ai suivi de très nombreuses formations techniques sur les chaudières à biomasse KWB.( plaquette, granule, bûches )
    Si tu veux plus de détails envoie ton mail en MP.

  22. #18
    jo68

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Pour ma part je ne vois pas à quoi me servirait un ballon tampon.
    J'ai une Hargassner HSV, dont la température de l'eau chaudère est fonction de la température extérieure, ce qui fait que les cycles de chauffage dépassent la demi heure, souvent très nettement et actuellement elle fonctionne pratiquement en continu.

  23. Publicité
  24. #19
    invite87302233
    Invité

    Re : reprenons à la base : les chaudières à granulés

    Re,

    Merci pour ta réponse, mais je ne suis pas tout à fait du même avis. Tu dis:

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    Cela n'empêche pas qu'un volume tampon est un grand plus lorsque les déperditions sont faibles, et inévitablement cela réduit la consommation de combustible...
    Pourquoi cela réduirait-il la conso ?? Sans le BT il n'y a que l'exacte quantité de pellet nécessaire qui est consommée, avec le BT il faut rajouter les pertes du BT...

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    ...et accroît la durée de vie de la machine du fait qu'elle démarre moins souvent, et que lorsqu'elle tourne on obtient une meilleure stabilisation de la combustion.
    Elle ne démarre pas forcément moins souvent. Ces trois dernières semaines de "grand froid", ma machine n'a pas redémarré une seule fois (donc elle a fonctionné en continu). Une machine avec BT aura redémarré entre deux et 6 fois par jour...

    Pour la combustion, les chaudières du "top ten" sont souvent conçuent pour avoir un rendement meilleur à mi-puissance qu'à 100%. C'est justement parce qu'elles sont conçuent pour fonctionner sans BT.

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    Par retour d'expérience j'ai constate qu'une chaudière sans ballon s'encrasse plus, et certaine marque que tu a cité commence à revenir sur leur parole concernant l'inutilite du ballon !
    Tu as très certainement raison, mais là encore je pense que tu parles d'une machine surdimensionnée qui fonctionne par marche et arrêt rapproché. Dans ce cas, il est clair que l'encrassement sera plus important. Mais lors d'un dimensionnement correct de la machine, la combustion sera parfaitement maîtrisée (encore une fois c'est conçu pour) et il n'y aura pas de différence de ce côté là.

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    La chaudière easyfire2 de KWB fonctionne avec une régulation PID ( glissante)

    La KWB dont tu parles n'a pas de fonctionnement à température glissante, sa fiche technique indique que la température chaudière est comprise entre 60 et 80 °C. Donc, pas vraiment dernier cri...

    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    ...avec sonde lambda
    Rien de nouveau, mis à part un réfractaire, tous le monde l'a adoptée depuis longtemps...


    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    un anneau de post combustion à effet cyclonique qui favorise le dépoussiérage
    C'est ça que j'ai trouvé franchement génial. Enlever les poussières avant l'échangeur est d'une logique implaquable.


    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    la consommation électrique est très optimisé du fait de l'utilisation d'un seul moteur pour le nettoyage du foyer et des turbulateur + une cellule photoélectrique dans le brûleur qui coupe l'alimentation de l'allumeur des la détection de la flamme
    Pour ce qui est de l'unique moteur pour le nettoyage du foyer et de l'échangeur, c'est bien mais sur ma machine le nettoyage de l'échangeur est effectué par un moteur qui fait (sauf erreur) 40 W et qui ne tourne que 20 secondes par jour !! Je pense donc que l'évolution est à ranger dans la case "arguments publicitaires" plus que dans celle "arguments techniques"

    Concernant la cellule photoélectrique de détection de la flame, d'autres l'avaient fait il y a longtemps (Fröling P2, me semble-t-il) mais ils ont rapidement modifié le système (par une sonde de tempérarture des fumées qui, en plus de participer à la modulation de puissance, détecte le départ du feu) car la cellule s'encrassait rapidement. Gageons que KWB aura parfaitement maîtrisé le système.


    Citation Envoyé par Fg43 Voir le message
    elle possède un maintien de la température de retour intègre , une gestion de modulation de puissance par modifications des ventilateurs d'air comburant et d'extraction.
    Oui, ça aussi elles le font toutes. Et en plus, elles varient le débit d'arrivée des pellets...


    Pour être parfaitement clair, je précise que j'aime beaucoup KWB (c'est ce que j'aurais pris si le commercial avait bien voulu répondre à mes nonbreuses relances), mais il n'y a pas que cette marque qui est bonne...

    A+

Discussions similaires

  1. Chaudières granules et ballon tampon !
    Par frakaro1972 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 15/06/2008, 21h56
  2. Les CO2dans l'eau des chaudiéres
    Par hley dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/04/2008, 12h45
  3. Qui connait les chaudières Miquée
    Par delgoffe dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/09/2007, 10h49
  4. plinthes chauffantes+chaudieres a granules
    Par normacien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/03/2006, 19h17
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...