Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Isoler phoniquement une cloison placopan



  1. #1
    CedricRT60

    Isoler phoniquement une cloison placopan


    ------

    Bonjour !

    Mon salon/séjour est contigu aux chambres (à droite sur le plan)
    Nom : Salon.jpg
Affichages : 807
Taille : 15,9 Ko
    Les cloisons de séparation sont en Placopan 50, et les bruits aériens les traversent facilement.
    La décoration du salon/séjour n’étant pas faite, je souhaite améliorer l'isolation phonique en limitant les travaux au salon mais aussi la perte de surface (Compromis avec Madame…).

    Idées:
    • Augmenter l'effet de masse de la cloison en ajoutent des plaques fermacell 10 mm (voire 12,5 mm) sur le placopan, pour augmenter la masse surfacique faible du placopan (17 vs 29 kg/m² (voire 32 kg/m²) et obtenir aussi une plus grande rigidité pour la cloison, pour limiter l’effet peau de tambour de la cloison actuelle. On peut aussi imaginer un double parement en Fermacell 10mm avec joint décalés seulement sur la cloison des chambres. Quelle serait la meilleure option ?
    • Comment fixer le Fermacell sur le Placopan, qui ne possède pas de structure métallique ? (Colle, vis, agrafes, inserts en bois dans le Placopan...)
    • Confirmez vous l’intérêt, dans mon cas, des isolants résilients de faibles épaisseurs (Green Glue, Sous couche Phonique de chez Placo)?
    • Comment traiter les boites de raccordement électriques (interrupteurs et prises) dans les cloisons pour limiter les ponts phoniques ? (joint silicone, plâtre, boitier étanche…)
    • Les portes sont des points faibles, j’opterais dans un second temps pour des vantaux plus lourds.

    Je pense réaliser des mesures de transmission via Audacity à travers la cloison à partir d’un bruit blanc puis rose pour caractériser l’isolation actuelle, mais je dois remettre la main sur un micro digne de ce nom…

    J'attends avec impatience tous vos conseils avisés

    Merci

    -----
    Dernière modification par CedricRT60 ; 07/08/2012 à 13h52.

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Vince44

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Salut,

    Bon, t'as l'air d'avoir bossé le sujet tu sais qu'il est difficile de combiner finesse et correction phonique.

    La meilleure solution est a priori (en acoustique, faudrait toujours une étude in situ) une panneau de fibre le plus épais et dense possible sur le placo plan puis une épaisseur de matériaux lourd le plus épais/dense possible aussi.

    En pratique, a minima, je dirais panneau de fibre de bois destiné à faire sous couche plancher collée au placoplan (colle a tapisserie p-e, a tester sur une chute) et par dessus fermacell 12,5mm. Vissé en haut et en bas, à coller aussi à la sous couche.

    Si t'as un peu plus de place/budget. tu peux faire pareil avec un isoroof de 20mm et un fermacel ou double placo pour atteindre aussi 20mm environ.

    Pour les boites, je penses qu'il faut surtout éviter de les avoir face à face ou presque. Si c'est le cas, décaler à l'occasion de la pose du fermacell. Les mettre étanches et remplacer autour d'elles le carton par un isolant sérieux.

    Penses à poser le contre doublage de cloison (le fermacel a prioti) sur bande résiliente aussi.

    A+

    Vincent

  5. #3
    CedricRT60

    Smile Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour Vincent,

    Merci pour ta réponse rapide. Je ne connais pas l'isoroof. Connais tu sa masse surfacique ?
    J'ai lus pas mal de choses sur la loi des masse vis à vis de l'isolation acoustique...
    Plus de masse surfacique = plus l'isolation acoustique est performante

    Je n'avais pas pensé à du collage pour fixer les plaques. Je viens de découvrir la sous couche Phonique de chez placo, mais je ne trouve pas d'information précise concernant ses propriété et sa composition... :

    Tu proposes de fixer par vis en haut et en bas, mais quels vis utiliser ? le placo du placopan ne fait que 10 mm... je sais pas si il peut encaisser le poids... j'ai pensé à mettre quelques chevilles Molly, mais je pense pas que ce soit adapté...

    Je prend note de la bande de résilience, et on profitera de la dépose des interrupteurs et prises pour changer par des boites étanches et passer au silicone les gaines électriques.

    Merci !

    Cédric

  6. #4
    Vince44

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Salut Cédric,

    Surfacique, je sais pas, par contre, volumique, c'est 240kg/m3. L'idée c'est d'avoir un ressort dense dans un complexe masse ressort masse (et ici la masse constituée du placoplan sera coupé aussi par un léger ressort...). A la fois parce que c'est plus efficace et aussi parce que ça permet de coller directement dessus vu la rigidité... Il existe d'autres variantes de fibre de bois haute densité, à toi de faire ton marché ça doit aussi marcher avec la laine de roche haute densité mais elle n'est pas moins chère et probablement plus difficile à coller...

    Pour le vissage, je pensais que le placoplan était au moins tenu par des rails/cornières en haut et en bas et c'est cela qu'il faudrait aller chercher avec des vis à placo longues...

    Vincent

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    CedricRT60

    Smile Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Merci pour l’info, 240 kg/m3 ça donne pour du 18 mm un peu plus de 4 kg/m² soit 3 fois moins que du Fermacell 10 mm…
    Je reste un peu bloqué sur la masse surfacique de la plaque que je pense rajouter car j’avais dans l’idée d’intercaler de la Green Glue ou de la sous couche phonique (Placo), pour obtenir une couche résiliente dans cet assemblage… Mais je n’ai pas trouvé de retour concernant ces produits…

    Nom : STU placopan.jpg
Affichages : 852
Taille : 48,1 Ko
    Comme tu peux le voir sur l’extrait du DTU du Placopan, la mise en œuvre s’effectue avec des taquets en bois, qui ne servent qu’à positionner la cloison. La rigidité (relative) est obtenue par les alvéoles carton en nid d’abeille. Je peux espérer tomber sur les taquets en vissant la plaque, mais je risque de faire pas mal de trous avant de tomber dedans…

    Sais-tu s’il existe de la visserie adaptée qui permettrait d’accrocher suffisamment le BA10 du Placopan sans l’endommager ?

  9. #6
    Vince44

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Salut Cedric,

    Pour moi c'est un complexe masse - ressort - masse qu'il faut créer.

    On va dire que la masse d'un côté c'est la cloison existante, reste à ajouter un ressort et une autre masse.

    La fibre de bois fait le ressort (dense, mais ressort tout de même) et il faut une autre masse par exemple avec du fermacell.

    Oui, il faut chercher un taquer (et déduire la position des autres) et visser à travers. Ou tout miser sur le collage.

    Je pense aussi qu'il doit être possible de visser en travers dans la semelle.

    Vincent

  10. Publicité
  11. #7
    CedricRT60

    Smile Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour Vincent,

    J'ai justement des doutes sur la manière de procéder pour trouver ces taquets en bois dans le placopan... Aurais tu une idée sur la manière de procéder ?

    Je pensais rajouter des chevilles Molly pour rajouter un point de fixation au centre des plaques... mais je suis pas sur du résultat...

    Tu aurais un type de plaque en bois de 10 mm d’épais pour faire la couche "ressort" ? Je veux obtenir pas plus de 20 mm au total avec le fermacell.

    Il faudrait que je trouve des chutes de placopan et de fermacell pour tester la fixation par vis... pour voir la résistance de l'assemblage si je tombe pas dans le taquet.

    Merci,

    Cédric

  12. #8
    Vince44

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour Cédric,

    Je suppose, mais je peux me gourer que l'emplacement et le format des taquets est standard puisque c'est typiquement le genre de chose qu'on fait monter vite-fait et éventuellement à des intérimaires.... De la même façon qu'il y a un placement standard pour les rails et même les vis en placo standard!

    Tu pourrais faire un tour chez un marchand de matériaux ou une grande surface de bricolage pour voir comment ça se met.

    Si t'est bridé à 20mm, faut viser fermacell 12.5mm et sous couche plancher flottant 7 mm.

    A+

    Vincent

  13. #9
    poulif

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bon, je vais passer pour le vilain, mais si tu veux une bonne acoustique tout en limitant la perte, y'a pas, il faut utiliser à bon escient les 3cm de vide du placopan et là, y'a pas à chier, faut tout péter. Ensuite tu refais du placo/fermacell sur rail en 48 avec un isolant plus dense que la LDV (on en trouve chez les bio-matériaux) et tu doubles les plaques suivant ce que tu veux obtenir (perso, entre chambre et salon, c'est minimum 48 + 2 doubles peaux soit 13+13+48+13+13 = 100). J'ai entre une chambre et la salle de bain du 13+48+13+13 et c'est tout juste suffisant pour les bruits aériens pour faire une grasse mat'.

  14. #10
    Vince44

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Il est certain que remplacer la cloison par qq chose de réellement phonique serait le moins encombrant. Comme il est certain que refaire une cloison phonique devant le placoplan comme si il n’existait pas ou presque serait la solution la plus efficace et la moins destructrice.

    Le problème est que ces deux possibilités ont été écartées dès le départ....

  15. #11
    ofmika

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour,

    OK avec poulif.

    Un livre : l'isolation phonique écologique.

    Sur ce forum : 2 sujets à lire :
    * Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois
    * Sous-couche Phaltex

    2 sujets pas directement lié à ton problème mais tu y trouveras tout plein de solutions quand même et d'explications. Lire notamment les réponses de : agitateur.

    Michel

  16. #12
    CedricRT60

    Smile Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour et merci à Ofmika, Vince44 et Poulif pour vos propositions, j'ai lu avec intérêt les différents fils proposés, les réponses détaillées d'agitateur sont toujours très intéressantes.

    J'étais partis quelques jours.

    Effectivement, le moyen pour obtenir un confort phonique idéal serait de tout casser pour installer sur du rail 48 une double peau en fermacell. C'est ce que je ferais pour de la rénovation, étant donné que l'appart est neuf et que j'ai pas trop de marge niveau budget, je suis plus à la recherche d'une solution d'amélioration de l'isolation existante. (et j'ai le sommeil lourd, donc pas de soucis pour mes grasses mat' )

    Je ne connais pas les sous couches Phaltex (merci pour l'info), j'ai lu qu'il est utilisé au niveau du sol. Peut on s'en servir contre une cloison ?

    Mon principal problème est la fixation des plaques rapportées. Comment faire pour ne pas se ramasser une plaque sur le coin de la figure un soir en regardant la tv ? Existe t'il des vis pour fixer du placo sur du placo ? On m'a aussi conseillé des chevilles Molly (en noyant la tête de vis dans le fermacell) ou alors du collage...

    Le principal défaut est la transmission des bruits aériens vers les chambres. Suite à vos conseils, j'imagine de rapporter sur le placopan :
    couche acoustique + Phaltex 5 mm + couche acoustique + fermacell 10
    Qu'en pensez vous ?
    Est ce que je risque d'obtenir un salon très réverbérant ?

    Cédric

  17. Publicité
  18. #13
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Hello.

    La reverb' du salon ne dependra pas de la construction des parois, mais des matériaux de surface. Pour une bonne acoustique ( je ne parle pas d'isolation ), il faudra charger en superficie développée en matériaux absorbants ( mobilier mou comme le canapé, moquettes et tapis, rideaux, etc...). Une salle de ban ( par exemple ) carrelée du sol au plafond sonnera comme une casserole, que ce soit autour des murs de bunker ou un placo simple et fin.

    J'ai de gros doute sur ton schéma. En fait, non, je n'ai pas de doutes: la dépense engagée sera toujours trop élevée ( même si pas énorme ), car elle engendrera un résultat peu audible. Et encore, je passe sur la résistance mécanique du truc, qui me laisse perplexe.......La meilleure chose à faire, surtout si tu veux minimiser les pertes d'espaces, est d'ajourner ton projet pour le faire bien ( après avoir tombé le placoplan ).
    Ne pas perdre de vue plusieurs choses:
    - tu gardera certainement des transmissions latérales fortes ( j'imagine que la dalle au sol est d'un seul tenant, en "passant" d'une pièce à l'autre ) quelle que soit la performance de la cloison.
    - l'isolement phonique prend de la place, qu'il faut accepter de perdre ( ou alors on ne fait rien, ce serait de l'argent passé par les fenêtres ). Du "vide" rempli avec une laine légère ( * ) pour absorber, plus 1 ou 2 placo de chaque coté, c'est à minima 48mm + 2 ou 3 ou 4 fois 10 mm, soit au final une cloison de 7 à 10 centimètres. Et plus si tu veux augmenter la performance. Hélas, ce point là est parfois / souvent difficile à faire entendre à Wafette, et conduit à une solution de compromis qui ne fonctionne pas. Soit tu / vous / elle accepte de perdre 10cm ( au moins ) et de faire les choses bien, soit.....ne fais rien ( ni maintenant, ni plus tard ).

    * : contrairement à une idée ( souvent ) reçue, l'isolement phonique ne demande pas une laine réellement dense dans le "vide", puisque de toute façon cette laine n'est PAS un isolant. Ce qui importe, c'est le coeff d'absorption ( l'isolement n'est PAS l'absorption ) de la dite laine. Ca le fait très bien avec une laine ( verre ou roche ) de 30 à 50 Kg / mètre cube. Les densité très supérieures sont à réserver aux sous couche sous chapes flottantes, à cause simplement des contraintes mécanique et de résistance à l'écrasement ( laine de type rocksol par exemple ).

  19. #14
    CedricRT60

    Red face Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour agitateur,

    Merci pour ta réponse complète.
    Concernant la réverbération, je me demandais si en ayant des cloisons en fermacell et un mur en béton, cela aurait une conséquence sur l'ambiance sonore. C'est bien le fait d'avoir de nouveaux matériaux de surface qui m'inquiète.

    Je n'ai pas de nuisances par transmission de bruits solidiens dans l'appartement, ma démarche se limite aux bruits aériens. Initialement, pour ces fréquences j’espérais obtenir une atténuation en utilisant un composite: green glue + Fermacell 10 + green glue + Fermacell 10.
    Il est clair que coté tenue mécanique... c'est loin d’être évident.

    Le placopan peut il être considéré comme une structure masse-ressort ? (malgré la présence des alvéoles carton ?)
    Je reste un peu sur mon idée car j'ai le même type de cloison entre les chambres.

    D'après ma compréhension, on joue notamment sur l’absorption d'une cloison pour en améliorer l'isolation phonique (avec une LDV/LDR légère) par absorption d’énergie du déplacement de l'onde sonore traversant l'isolant. Peut on travailler sur la non transmission du son au support par l'ajout d'une peau en matériaux très rigide et lourd, qui n'entrerait pas en raisonnance et donc ne transmettrait pas d’énergie sonore... c'est peut être une vision simpliste.

    L'idée qui en découle serait : coller des tôles fines contre le placo du placopan, puis se servir de ces inserts pour fixer les peaux à rapporter...

    Cédric

  20. #15
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    1) béton ou placo, peu importe. Ce qui compte, c'est bien ce qu'il y a dessus: peinture, enduit, papier peint, moquette murale, crépis, etc....Et surtout, ce qui compte encore plus, c'est le mobilier de la pièce ( parce que l'adsorption des surfaces murales est insuffisante pour avoir un bon confort acoustique en général, sauf pièces traitées ad hoc mais ça ne concerne pas le particulier ).

    2) je parlais de transmissions latérales qui se sous entendent bien pour l'aérien.
    Excellent la green glue entre 2 plaquo. Mais ça ne dispense pas de doubler ce système avec un plénum au milieu. Par exemple:
    BA13/ GG / BA18 / rail m48 avec laine / BA18 / GG / BA 13

    3) Placoplan = masse nulle + ressort faible = résultat nul. Ca ne peut pas jouer le rôle du "vide" central en construisant autour du point de vue phonique, et c'est une merde niveau mécanique. Pourquoi le garder ? Rajouter de la masse sur une paroi, ce n'est pas rajouter 10 kilos / m² sur du papier à cigarette. Visser un BA13 supplémentaire sur un BA13 existant, par exemple et sans visco élastique, c'est gagner maximum ......3 dB !! Une simple paroi ( de cloison ou de plafond ) lourde, c'est 100 Kg mini au m², ou 200, ou 350. 20, 30 ou 40, ça reste du léger qui rend obligatoire le plénum et la laine dedans.

    4 ) Peau rigide et lourde, etc...: Ben.....une "peau" lourde, c'est aux choix ( avec un poids différent ) un mur parpaing, un BA13, une feuille de plomb, etc...Dans un budget accessible et facile à mettre en oeuvre, on fait difficilement plus dense et moins cher que le béton ou le platre.

    5 ) idée qui en découle à oublier. Tu as besoin d'une ossature robuste, pas d'une future compression de César.



    Remet ton projet à plat. Sans oublier, dans l'ordre:
    - le placoplan ne sert à rien. Gardes le si tu veux, mais sans rien fixer dessus et considère qu'il n'existe pas pour isoler.
    - Isoler sur 5 cm est impossible, même et surtout si un vendeur de casto-merlin te prétends le contraire et arrive à convaincre wafette avec un produit miracle.
    - De 10 à 20 cm, on commence à discuter. Soit système multi-couches avec plénum central et poids total /m² contenu, soit cloison lourde simple. Efficacité .....kif kif. La solution lourde a pour elle une main d'oeuvre moindre, mais je suis pas sûr que ton plancher apprécie une cloison à 300 Kg / m²...
    -Commencer par établir un cahier des charges: affaiblir de combien de dB à quelle fréquence ?? Ensuite, faire des choix en conséquence. Si par exemple tu veux écouter du home-cinema au volume nominal prévu par dolby après calibration et pouvoir dormir dans la chambre adjacente, la meilleure solution est, pour commencer, de vendre l'appartement

  21. #16
    CedricRT60

    Smile Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour,

    Après lecture attentive de tes réponses, nous pensons commencer par rendre le plus étanche à l'air possible la cloison, avant de réfléchir au revêtement à installer dessus. Nous voulons au final pouvoir regarder la tv sans mettre le son au mini.

    Quels sont tes conseils pour calfeutrer les 2 interrupteurs et les 2 prises de la cloison ? (en dehors d'un montage en saillie, qui est forcément plus pertinent phoniquement parlant)

    Je pense aussi remplacer les ventaux des portes, par un modèle plus performant (par exemple 38dB de TLP).

    Existe t'il un revêtement mural relativement absorbant et pas trop moche ? Je vais avoir du mal à vendre à Wafette un séjour en moquette intégral...
    Et comment les classer par ordre de performance ?

    Cédric

  22. #17
    zeds

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    je me demandais d'ailleurs si mettre du silicone dans les boitiers des prises et interrupteurs, au niveau des gaines, se faisait... Vous en dites quoi ?

  23. #18
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Pour les prises, boitiers, et portes:
    La chute de performance se calcule en connaissant les % de surface de chaque éléments et leur perf. Par exemple:
    - On considères les prises et les interrupteurs à zéro dB, et ceci fait 0,1¨% de la surface de la cloison.
    - Idem: une cloison à 45 dB et 2 portes à 25 dB pour 10% de la superficie totale de la cloison.
    J'avais mis des abaques ( et les formules de calcul ) dans le post de 10 pages sur l'isolement phonique.
    C'est là, le message tout en bas:
    http://forums.futura-sciences.com/ha...er-bois-6.html

    Imaginons 3 trous de prises de 5cm X 5cm sur un mur de 10 m², avec un affaiblissement de zero dB ( cas le plus défavorable ). Ca fait même pas 1 / 10 000 ( axe de gauche, mais le 1/10 000 faut l'imaginer.....). Si le mur est pas terrible ( disons 30 dB ), et l'affaiblissement de la prise de zero, ça fait 30 dB sur l'axe du milieu. Au final, ça nous donne à droite peut être....1 dB: ça ne vaut pas du tout la peine de se préoccuper des prises sur une cloison passoire. Par contre, si le mur sans trou a une perf' supérieure à 40 dB, ça commence à valoir le coup. A 50 dB, c'est indispensable. Boucher les trou avec du silicone, c'est mieux que rien mais ...bof. LA meilleure chose, c'est de faire une goulotte pour la distribution des cables et des prises à l'intérieur de la pièce isolée, et seul le fil traverse le mur ( je sais, c'est pas waf, mais faut savoir ce que l'on veut...)

    Même raisonnement avec 2 portes. Disons donc 4 m² de porte et le reste de la cloison fait 20 m² ( donc au total 24 m² ). Rapport de 5 sur l'axe de droite.
    - cas numero 1. Mur passoire simple BA à 28 dB, et porte bas de gamme à 18 dB. On prend 10 dB sur l'axe du milieu et on tire un trait, ça nous donne une perte de 3 dB au global: L'ensemble porte + cloison ne fait pas 28 dB, mais 28-3=25 dB. Le traitement des portes est couteux, on peut se demander si ça le coup, et là c'est non.
    - cas numero 2: Mur double BA+plénum et laine de 48mm, efficacité 49 dB. Avec la porte bas de gamme à 18 dB, la perf' de l'ensemble descend de 49 à 25 dB !!!! Tout le travail sur la cloison est fait pour rien. C 'est pas une blague, faite le calcul et regardez le graphe. Avec une porte à 38 dB, par contre, on passe pour l'ensemble de 48 à 43 dB, c'est déjà mieux.

    Je vous laisse faire vos propres calculs avec vos propres situations pour voir si ça vaut le coup ou pas.
    Pour les portes, attention à 2 choses:
    - les perf' de constructeurs sont parfois moins bonne en réel, car elles sont parfois envoyées en labo pour mesure scellées sur leur chambranle. Forcément, en réel sans joint et des trous trous, ça change.....
    - une bonne porte est une porte LOURDE ( pas de surprise ). Le poids maxi du vantail par M² doit être votre critère d'achat. Ensuite, prévoir des systèmes de joints à rajouter, dans ce genre là: http://www.akustar.com/tech/113_p_kits.htm#k1



    Pour les revêtements, c'est pas grave si un mur n'est pas capitonné, hein. ( et là, tout d'un coup, ta femme a moins envie de me trucider ).
    Ce qui compte, c'est l'absoprtion globale de tous les éléments dans la pièce, et quand même de les répartir un peu dans l'espace ( pas tout dans le seul et même coin )

    Absorption globale (A) = ( coeff alpha du matériau 1 X superficie du matériaux 1 en M² ) + ( coeff alpha du matériau 2 X superficie du matériau 2 en M² ) + etc....
    La formule de sabine nous dit que le temps de réverbération est T= 0,16 ( V / A ). V c'est le volume de la pièce en mètre cube, et A tu connais depuis la ligne du dessus. Enfin, j'imagine que tu sais tout çà...quand on s'appelle RT60 c'est le minimum
    Au cas ou: O,5 seconde pour T, c'est acceptable. Mais on doit faire mieux pour un salon. 0,2 à 0,3, ce serait top.

    Pour y arriver, je te laisse choisir dans la liste des matériaux suivants ( il y a 6 valeurs successives car ça s'entend pour des fréquences respectives de 125, 250, 500, 1000, 2000 et 4000 Hz ). Chaque valeur, c'est le fameux coeff alpha qui est dans le calcul de A.
    Béton lisse ou peint 0.01 0.01 0.01 0.02 0.05 0.07
    Brique brute 0.02 0.02 0.03 0.04 0.05 0.07
    Brique peinte 0.01 0.01 0.02 0.02 0.02 0.02
    Enduit sur mur lourd 0.02 0.03 0.03 0.03 0.03 0.04
    Parpaing brut 0.02 0.02 0.03 0.04 0.05 0.07
    Plâtre peint 0.01 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05
    Carrelages plastiques 0.02 0.02 0.04 0.03 0.02 0.02
    marbre 0.01 0.01 0.01 0.01 0.01 0.01
    moquette 0.05 0.10 0.25 0.40 0.60 0.70
    Moquette sur thibaude 0.10 0.20 0.50 0.60 0.80 0.80
    Parquet collé 0.04 0.04 0.07 0.07 0.07 0.07
    Parquet sur lambourdes 0.20 0.15 0.12 0.10 0.08 0.07
    Bois vernis 0.05 0.04 0.03 0.03 0.03 0.03
    Porte plane 0.30 0.20 0.20 0.10 0.07 0.04
    Verre ordinaire 0.35 0.25 0.18 0.12 0.07 0.04
    Contreplaqué de 5mm à 50 mm du mur 0.45 0.35 0.30 0.10 0.08 0.08
    Liège aggloméré 0.15 0.25 0.22 0.22 0.20 0.20
    Mousse audio 50 mm 0.15 0.25 0.65 0.90 1.00 1.00
    Draperie contre mur 0.04 0.05 0.11 0.18 0.30 0.45
    Rideau de velours 0.10 0.30 0.50 0.80 0.75 0.65
    Tenture plissée 0.20 0.35 0.55 0.70 0.65 0.60
    Draperie coton plis serrés 0.10 0.40 0.50 0.85 0.80 0.65
    Spectateur assis 0.60 0.75 0.90 0.95 0.93 0.85
    Auditoire 0.55 0.70 0.80 0.90 0.90 0.90
    Auditoire sur sièges capitonnés 0.60 0.80 0.90 0.95 0.92 0.90
    Auditoire sur sièges bois 0.25 0.40 0.80 0.90 0.90 0.85
    Sièges simili cuir rembourrés 0.45 0.55 0.60 0.60 0.55 0.50
    Sièges de tissu rembourrage épais 0.50 0.65 0.80 0.90 0.80 0.70
    Sièges bois 0.10 0.10 0.15 0.15 0.15 0.15
    Sièges bois rembourrés 0.20 0.30 0.30 0.30 0.30 0.25
    Sièges plastique 0.35 0.45 0.50 0.50 0.50 0.45
    Sièges cuir 0.40 0.50 0.55 0.55 0.55 0.50
    Sièges capitonnés simples 0.45 0.55 0.60 0.70 0.70 0.70
    Sièges capitonnés perforés 0.50 0.65 0.75 0.85 0.85 0.80

    Pour éviter la moquette intégrale, tu as juste un peu de calcul à faire

  24. Publicité
  25. #19
    zeds

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Superbe réponse exhaustive, merci beaucoup

    Finalement je ne mettrai pas de silicone dans mes boitiers, c'est l'électricien qui va être heureux !

    Encore merci !!

  26. #20
    CedricRT60

    Cool Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour,

    Le weekend portant conseil, grâce aux précisions d'agitateur, je vais proposer à wafette de meubler dans le salon le mur contiguë à la chambre. J'ai dans l'idée un meuble qui fasse toute la hauteur de la cloison.
    A la lecture des coeff alpha, je pense à créer une lame d'air étanche entre le meuble et la cloison, et de fixer au dos du meuble par exemple une couche de liège, une thibaude...

    J'imagine que remplir le meuble joue aussi pour réduire la transmission vers la pièce voisine ?

    Étant donné que nous n'allons pas utiliser de budget pour l'isolation de la cloison, nous allons néanmoins changer la porte d'accès aux chambres pour un modèle acoustique. Comme la porte est équipée de joints au niveau du sol, j'ajouterais des joints de chez alkustar sur le chambranle.

    Bonne journée,

  27. #21
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Je précise ( on sait jamais, c'est peut être pas évident pour tous...).
    Le traitement acoustique vise à réduire le RT60 ( = temps de réverb' ) pour rendre plus agréable le lieu d'écoute, pour l'oreille.
    Mais il ne diminue en rien les dB émis qui passeront dans les pièces adjacentes. Enfin, non, ça joue un peu en réalité, mais c'est inaudible avec un traitement "normal" et quasi inaudible avec un traitement de geek. Par contre, il y a un deuxième effet kiss cool plutôt négatif: si l'écoute au salon est agréable, on monte plus facilement le volume de la téloche, de la chaîne, ou de la voix, et donc ça fait PLUS de dB dans la chambre à coté

    Un lieu intelligent, redoutablement efficace et qui ne prend pas de place pour la traitement acoustique ( je répète, on ne parle pas là d'isolement / isolation ), c'est le plafond !
    Par exemple: un plaque de contreplaqué fin suspendu à 5cm du plafond. Ou encore, des panneaux de fibre de bois abondamment et généreusement trouillotés, également suspendus, et supportant une mousse acoustique, même fine. Sur les cotés, on peut laisser quelques dizaines de cm entre les bords de plaques et les murs. Avec une peinture judicieusement choisie, ça peut apportant un plus à l'esthétique de la pièce.

    Ce qu'il y a DANS le meuble ne joue pas, à moins de laisser les placards grands ouverts
    Un meuble rempli de linge de maison, ça pourrait être très efficace......mais s'il se trouve derrière des portes fermées en bois bien lisse et bien laqué, c'est foutu.
    Ton exemple n'est pas forcément judicieux: il y a fort à parier que la compo du meuble soit dans un matériaux finalement assez réfléchissant: les ondes sonores parviendront peu à la moquette "cachée", et l’efficacité d’absorption sera réduite.

    Exercice pratique ( à la seule fréquence de 500 Hz )
    Un salon VIDE de 5x6 m, par 2.5m de haut. Carrelage au sol, platre peint aux murs et plafond. 5 m² de vitres, et 5 m² de porte pleine.
    A global = A sol + A plafond + A mur + A verre + A portes = 3.4. Donc, RT60=0.16*V/A = 3.5 secondes, c'est une catastrophe absolue !!!!!!!!!!!!!!!
    Pour arriver à un RT60 de 0.5 seconde, il faut un A global de 24.
    Avec 25 m² de plafond à contre plaqué suspendu à 50 mm, on arrive à 25*0.3= 7.5. Si on ajoute un gros tapis au sol de 6m² ( 6*0.5 ), on arrive à un A global de plus de 10. Avec les portes, vitres, et murs...ça fait 13. Quelques fauteuils capitonnés / rembourrés et quelques occupants, on arrive à 24. Sans le traitement du plafond et un minimum de tapis / rideaux / etc..., par contre, une valeur acceptable serait impossible à atteindre avec un mobilier moderne standard.....

  28. #22
    CedricRT60

    Wink Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonsoir,

    En effet, tu as raison de rappeler la différence entre isolation et correction acoustique, je commençais à me mélanger les pinceaux.

    On a testé de faire du bruit au salon et clairement c'est la partie entre la porte et la baie vitrée qui semble faite de papier. C'est réellement surprenant... Je vais essayer de faire des mesures demain.

    J'envisage maintenant une adaptation : cacher derrière le meuble (en vert) en pleine hauteur une cloison complète à base de rail de 48, laine de verre légère (en rouge rouge), couvert par deux fermacell (en bleu), avec désolidarisation.

    P04 3.jpg

    P04 4.jpg

    Je me demande encore :
    • Comment fixer le rail final du coté de la porte pour assurer la désolidarisation ? (poutre verticale, en marron sur le plan)
    • Niveau de l'efficacité de cette cloison rapportée ?
    • Rail 48 ou plus ? (70 ? 100 ?)
    • Peut on appliquer la même recette entre la chambre du haut et celle du milieu ?

    Je suis content, petit à petit cela avance, je n’étais pas satisfait par ma solution initiale... Merci

    Cédric

  29. #23
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Il serait surprenant que la cloison soit différente de part et d'autre de la porte....( enfin, sait'on jamais, mais je doute ...).
    Par contre, il est possible que la perception varie, même si les dB sont identiques. Par exemple si tu écoutes dos au mur du placard chambre 2, peut être que la configuration des lieux engendre une fréquence de résonance pile poil dans le spectre audible, et / ou que le dit mur soit hautement réfléchissant. On retombe sur l'acoustique et pas l'isolement, mais l'oreille peut être trompée. Je note que ce recoin est probablement un "enfer" acoustique si la porte de la chambre 1 est fermé ( autant qu'on puisse en juger sur plan ).
    Si la cloison est identique sur toute la longueur, et haut et en bas de la porte, alors traiter la moitié ne servira absolument à rien.

    Phoniquement, de toute façon, le placopan est une daube absolue. Le changer sur toute la longueur est certainement le début d'une amélioration sensible ( on revient au début de la discussion ).
    Quelques valeurs Rw, pour situer les choses:
    - BA13 / rail 48 vide / BA13 = 34 dB
    - BA13 / rail 48 rempli de laine / BA13 = 42 dB
    - BA18 / rail 48 et laine / BA18 = 44 dB
    - double BA13 / rail 48 et laine / double BA13 = 49 dB
    - double BA13 / rail 70 et laine / double BA13 = 52 dB
    Pour info:
    brique creuse de 20 cm = 52 dB
    Placopan 50 ou 60 ........= 30 dB

    Attention, ces valeurs sont des affaiblissement. L'isolement réel en pratique est plus faible pour diverses raisons ( dont transmissions latérales), peut être de 5 à 10 dB. Et ce sont les valeurs Rw. A fréquence grave, c'est encore moins bon ( encore enlever 3 à 6 dB - plus la cloison est light, plus ça chute ).
    Meilleure sera la désolidarisation, et plus l'isolement réel se rapprochera de l'affaiblissement théorique.

    En clair:
    - Avec ta situation actuelle placopan et son montage "normal" sans découplage, en basse fréquence , l'isolement réel est inférieur à 20 dB ( on peut dire que c'est minable sans verser dans l'élitisme ).
    - Avec double BA13 en sandwich greenglue / laine 48 / double BA13 GG, aux mêmes fréquences, ça donnerait facile 45 dB ( à condition que la porte suive....vu un peu plus haut, et quelques détails à soigner comme bande résiliante autour de la cloison et semelle visco élastique sous le rail ). A pondérer à la baisse si le carrelage forme une dalle uniforme et continue entre le salon et le couloir des chambres.
    Dernière modification par agitateur ; 28/08/2012 à 00h06.

  30. #24
    CedricRT60

    Smile Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour

    Je pense aussi que la cloison est la même sur toute sa longueur. Je pense que c'est au niveau de la jonction avec le mur en béton de la chambre que l'assemblage n'est pas des plus efficace... avec en plus la configuration du couloir qui doit jouer en résonance.

    J'ai donc fait des mesures pour avoir un ordre d'idée et pour mieux comprendre comment se diffuse le son. J'ai généré via audacity un bruit blanc au niveau d'un kit 2.1 placé au milieu du salon. J'ai fait un premier relevé avec le micro dans le salon (aire en violet), puis dans chaque chambre et dans le couloir.
    Voici en pièce jointe les superpositions des courbes obtenues.

    On note une amplification des basses pour les chambres 1 et 2 (?!?), une atténuation comparable sur toutes les fréquences dans le couloir, une meilleure performance pour la chambre 3.

    Je ne pense pas que les valeurs d’atténuation en dB soient exploitable, puisque mon micro est vraiment bas de gamme...

    Que peut on dire de plus ?
    Comment exploiter ces résultats pour ma problématique ?

    Autre sujet : qui commercialise sur la région lyonnaise des portes acoustiques ? (TLP ne vend pas aux particuliers... )

    Bonne journée

    Pièce jointe supprimée
    Dernière modification par JPL ; 30/08/2012 à 13h58.

  31. Publicité
  32. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Les images doivent être postées au format jpg. Merci.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  33. #26
    CedricRT60

    Arrow Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonjour,

    Je suis désolé, je me suis pas rendu compte que c’était encore en .bmp, je corrige :
    Couloir.jpg
    Chambre 1.jpg
    Chambre 2.jpg
    Chambre 3.jpg

    Salutations,

  34. #27
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Citation Envoyé par CedricRT60 Voir le message
    Comment exploiter ces résultats pour ma problématique ?
    On peut pas: tes graphes représente une ensemble de choses comprenant:
    - les erreurs de mesure du micro,
    - les capacités de restitution de la chaine, ( son équilibre spectral )
    - l'isolement.
    Bref: erreur + erreur + isolement = erreur

    Déjà, le graphe du couloir ( en jaune ? ) est suspect: l'isolement devrait augmenter avec la fréquence et devrait être quasi nul à très basse fréquence, et ce n'est pas le cas.
    En violet dans le salon, comme c'est un bruit blanc, le niveau devrait être constant selon les fréquences. Après 5000 et surtout 10 000 Hz, l'isolement devrait être très fort, même avec une cloison en papier. LE niveau après 12 000 s'écroule étrangement. Etc...pour les incohérences.
    Ceci dit, à choisir ( non pas pour les valeurs mais pour la gueule générale des courbes ), je pense justement que chambre 1 et 2 sont sans doutes les moins fausses ( et 3 aussi ).

    Pour les portes acoustiques, je ne sais pas. Mais c'est horriblement cher, et une "vraie" porte pour auditorium ne se justifierait que si tu faisais une vraie boite dans la boite. Laisse tomber, contentes toi d'une porte dans un commerce "normal" mais en prenant du lourd, très lourd. Et quand tu aura remplacé le placopan, mets un système de joint ( pas facile à trouver, mais le commerce à distance existe...)

  35. #28
    hle

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    Bonsoir,

    Je réveille une vieille discussion...

    Lors de la pose de cloisons en plaques de plâtre, en rénovation, il est d'usage de laisser un vide d'un cm en bas.
    Comment concilier çà avec une bonne isolation phonique ? En insérant à force une bande résiliente après pose des plaques ? Où en découpant au mm les plaques pour qu'elles s'ajustent sur une bande débordant des rails (là, sur de l'ancien, j'ai des doutes ) ?
    Ou avec un joint "miracle" (il me semble que l'efficacité phonique des silicones et autre est quasi-nulle) ?

    Et pour ceux qui en auraient utilisé : 0,5 mm de sur-épaisseur avec de la Green Glue, c'est réaliste lors d'une première pose ?

    D'avance merci,

    HLe

  36. #29
    cceeddrriicc

    Re : Isoler phoniquement une cloison placopan

    bonjour, alors comment as tu fait pour fixer le placo sur le placoplan ?
    car je me retrouve avec le meme soucis

Discussions similaires

  1. Isoler phoniquement canalisation eaux usées dans appentis
    Par Sakamacheee dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/07/2012, 23h24
  2. Isoler phoniquement un tuyau d'évacuation des eaux usées
    Par Sakamacheee dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/07/2012, 22h02
  3. Boucher une ancienne porte sur cloison Placopan???
    Par jeanmichel57 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 13
    Dernier message: 16/03/2011, 23h27
  4. isoler phoniquement un sol
    Par labidouille30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/08/2010, 14h17
  5. Doubler phoniquement une cloison en carton-plâtre : masse ou ressort ?
    Par newmorning dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 24/02/2010, 16h38
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...