Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Bouteille de mélange dans installation de chauffage



  1. #1
    duflot64

    Bouteille de mélange dans installation de chauffage


    ------

    Bonjour à tous,
    Je suis autoconstructeur de ma maison, et je dois réaliser bientôt mon installation de chauffage : plancher chauffant rdc et radiateurs BT à l'étage. Je pensait donc utiliser une bouteille de mélange pour séparer les deux circuits qui auront des T° de départ légèrement différentes. Mais quand je lis sur le net les pages d'explication ( vulgarisation? ) sur cet ustensile et que je les compare aux photos de réalisations ( dont certaines dans ce forum) ou à des installations d'amis ou de proches, je reste perplexe. Qu'en est-il de la règle des 3D entre entrée et sortie et de l'ordre des départs et des retours?

    un ex:
    bouteille_de_melange(1).jpg

    Ces règles n'ont elles une importance que dans des cas précis et pointus ou doivent elles être toujours appliquées? Ces réalisations non conformes aux règles par quoi peuvent elles être motivées?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lapinrig

    Re : Bouteille de mélange dans installation de chauffage

    Citation Envoyé par duflot64 Voir le message
    quand je lis sur le net les pages d'explication ( vulgarisation? ) sur cet ustensile et que je les compare aux photos de réalisations, je reste perplexe.
    Bonjour duflot,

    Je suppose que tu fais allusion aux excellentes pages d'Hervé Silve (http://herve.silve.pagesperso-orange.fr/).
    J'ai vu aussi des systèmes de "découplage" vendus en allemagne qui s'approche d'un vulgaire collecteur-distributeur.
    Comme toi je me suis posé des questions.

    Qu'en est-il de la règle des 3D entre entrée et sortie et de l'ordre des départs et des retours?
    Le but du modèle "officiel" est triple:
    - découplage des circuits
    - étagement des températures
    - décantation- purge dégazage.

    Si on veut avoir ces 3 capacités sans doute a-t-on intérêt à respecter au mieux la règle des 3D qui semble tout de même être autant le fruit d'expérience que de calculs purement hydrauliques.
    Les départs se font à partir du haut, de la température la plus élevée à la température la plus faible. Retours dans le même ordre le plus froid au plus bas.
    Dans la mesure où chaque circuit départ est régulé par une V3V, je pense que cette fonction à beaucoup moins d'utilité, ou pourrait être supprimée, donc un seul départ de la bouteille.
    - la fonction décanteur-dégazeur peut être remplacée par des objets spécifiques: purgeur dégazeur et pot de décantation.
    - découplage des circuits: c'est à mon sens la fonction la plus utile pour que chaque circuit fonctionne sans être perturbé par le voisin et surtout que la chaudière puisse avoir un régime de circulation stable.
    Pour cette fonction, la pièce jointe semble répondre au problème sans occuper beaucoup de volume.


    Ces règles n'ont elles une importance que dans des cas précis et pointus ou doivent elles être toujours appliquées? Ces réalisations non conformes aux règles par quoi peuvent elles être motivées?
    Je remarque que l'exemple donné porte sur une puissance de 150kw. Les débits sont importants.
    En ce qui me concerne, je souhaitais surtout rendre le circuit primaire stable en débit avec des températures de retour ne passant pas un seuil minimal (chaudière à granulés). Au vu des prix pratiqués pour les "bouteilles", je m'en suis constituée une sur la base d'une bouteille d'adoucisseur en résine. Elle est surdimensionnée en diamètre de bouteille mais ça fonctionne bien. J'ai prévu 2 entrées primaires et 3 circuits en sortie. (en dépannage, j'avais utilisé une nourrice en 1"1/2 et pour le découplage ça marchait aussi).

    Pour conclure, en fonction des objectifs, et en respectant quelques règles simples d'hydraulique, chacun peut broder et adapter sa propre configuration. Un gros ballon tampon est aussi une bouteille de découplage!

    cordialement.
    Images attachées Images attachées

  4. #3
    duflot64

    Re : Bouteille de mélange dans installation de chauffage

    Bonjour lapinrig

    Je te remercie pour ta réponse, qui même si elle ne répond pas à toutes mes interrogations, va me permettre
    d'avancer. Notamment ta réflexion sur le prix de ces matériels et donc des compromis que l'on peut s'autoriser
    si l'on atteint tout de même le résultat recherché.

    Cordialement

  5. #4
    beberbrouillat
    Invité

    Re : Bouteille de mélange dans installation de chauffage


  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. bouteille de mélange ou bouteille casse pression
    Par EcoAxurits dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 46
    Dernier message: 30/04/2016, 18h01
  2. chauffage - branchements sur bouteille de mélange thermador 100L
    Par balanderie dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/04/2013, 20h40
  3. Bouteille de mélange mal connecté ou pas?
    Par aitchb65 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 30/01/2013, 16h24
  4. Problèmes installation et bouteille de mélange
    Par Trash_LV dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/11/2012, 22h01
  5. Réponses: 9
    Dernier message: 22/11/2010, 12h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...