Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Classe "énergie" d'une maison individuelle



  1. #1
    invite32922596

    Classe "énergie" d'une maison individuelle


    ------

    Bonjour,
    Sincèrement désolé mais je ne comprends pas ce que signifie [classe D/~200kw/m²/an ] ?
    Quel est le rapport entre cette donnée énergétique et une éventuelle consommation d'énergie pour le chauffage du même habitat ?
    Je vous en remercie.
    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    f6bes

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Bsr à toi,
    Ca ne concerne PAS uniquement le chauffage MAIS la totalité de la consommation d'énergie "primaire" pour l'année et au m2 d'une habitation.
    Si ta maison fait 100 m2 , en gros tu consommeras 100 x200 kw sur UN an pour l'ENSEMBLE des énergies consommées de ton habitation.
    Plus de détail:
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...64125504,d.ZG4
    Bonne soirée
    Vide pour l'instant

  5. #3
    Winbur

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Non, tu te trompes, sur le DPE, c'est bien précisé chauffage, eau chaude sanitaire et refroidissement.
    Cela ne prend pas en compte les autres usages ( éclairage, electromenager, etc.).

  6. #4
    vincent66

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Bonsoir,
    N'aurait-on pas une foi de plus oublié le "h" dans l'unité de quantité d'énergie..?!
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Salva57

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle


  9. #6
    Larzacien

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    bonjour, c'est 200 kw d'ENERGIE PRIMAIRE par m2 par an.

    Ce qui fait que lorsqu'un logement est équipé de radiateurs électriques, le DPE est sérieusement plombé.
    En effet, pour un kw consommé dans le logement, on doit en produire 2,58 à la centrale nucléaire, et c'est ce chiffre : 2,58 kw appelé énergie primaire qui est pris en compte.

    Le même logement équipé d'une chaudière gaz ou même mazout serait mieux classé, car il n'y a pas ce décalage.

    Ceci dit dans le cas d'un petit logement, genre studio T1 BIS, le chauffage électrique ne reviendra pas plus cher que le gaz et peut-être moins, si on tient compte de l'entretien annuel obligatoire de la chaudière entre 80 et 100 euros et de l'abonnement au gaz (environ 10 euros mensuel, soit 120 euros par an. Soit au total entre 200 et 220 euros de frais fixe, ce qui paierait entre 1538 et 1692 kw d'électricité au plein tarif.

  10. Publicité
  11. #7
    invite32922596

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Bonjour et Merci tout le monde

    Ok, si j'ai tout compris : les [200kwh/m²/an] représentent en réalité l'énergie consommée depuis "le fonctionnement de la centrale" jusqu'à "tout ce que consomme l'habitation" (chauffage-ECS-Clim ...), y compris celle pour entretenir les lignes ... (les véhicules de service ?)
    La différence est quand même énorme ! car pour 130m² habitable (une maison individuelle classique) cette "énergie totale consommée" irait jusqu'à 26.000 kWh, alors que l'habitat en aurait consommée 8 à 10.000 à tout casser (si isolation dans les normes).
    Et si le montant de la facture envoyée au consommateur intègre le coût de fonctionnement en amont, le consommateur ne paie-t-il pas plutôt ses 10.000 au prix des 26.000 ?
    Bonne journée à tous !

  12. #8
    Did67

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    La seule chose qui soit certaine, c'est que le consommateur paye la totalité, y compris ce qui est envoyé en l'air (le panache de vapeur au-dessus des centrales ; qu'on pourrait valoriser ? et vendre en partie pour réduire le coût facturé au client final). Pour la simple raison qu'EdF n'est pas une planche à billet. Ils font même des profits, redistribués à leurs... actionnaires.

    Donc en payant les 10 000 kWh qui passent ton compteur, en fait, tu payes tout, y compris donc les profits. Y compris aussi les 2/3 d'énergie perdue. Y compris les salariés. Celui qui travaille. Celui qui glande... Y compris la pub. Y compris les banques qui prêtent l'argent à EdF pour construire de nouvelles centrales et réparées les anciennes...

    Tu peux donc dire que tu payes les 10 000 kWh au prix des 26 000... mais cela ne veut rien dire, car les 26 000 ne sont pas commercialisables. Tu peux aussi dire que tu payes les 26 000 kWh dissipés par le réacteur dans les 10 000 kWh que tu payes vraiment.

  13. #9
    Did67

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Citation Envoyé par caracaz Voir le message

    Ok, si j'ai tout compris : les [200kwh/m²/an] représentent en réalité l'énergie consommée depuis "le fonctionnement de la centrale" jusqu'à "tout ce que consomme l'habitation" (chauffage-ECS-Clim ...), y compris celle pour entretenir les lignes ... (les véhicules de service ?)!
    Dans le cas d'un chauffage électrique !

    Prenosn une maison de 100 m² qui perd 10 000 kWh par an (pour avoir des chiffres ronds) :

    - si elle est chauffée au fuel, bois, gaz, elle consommera environ 11 000 kWh de "combustible" (car chauidères avec un rendement de 90 %)...
    Elle consommera 110 kWh/m².an
    Son classement sera C

    - si elle est chauffée par des convecteurrs électriques, ces 10 000 kWh perdus seront "convertis" en "énergie primaire" et on retiendra 25 800 kWh ; soit environ 260 kWh/m².an

    Son classement sera E

    C'est bien la même maison (au sens "carcasse") !

    Et donc à l'inverse, pour "transformer" ton classement en "prévision de consommation", il faut tenir compte de l'énergie utilisée !

  14. #10
    Vince44

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Et tant qu'on y est, précisons aussi que le rendement des chauffages à bois modernes utilisés correctement est largement sous évalué... Ce qui fait que par exemple tu peux gagner une lettre (E-->D par exemple) en remplaçant une chaudière à bois par une chaudière à gaz...

    Pour la faire courte, dans le DPE, le résultat final n'est pas tellement exploitable pour se faire une idée de la maison : d'une part on a ces coeffs sur l'énergie qui perturbent l'analyse et d'autre part c'est rarement bien fait (c'est fait à la va-vite avec des infos souvent incomplètes voir fausses...).

    Donc moi je dirais que c'est bon à deux lettres près, genre si t'as C tu sais que t'es qq part entre B et D.... Si t'as E c'est entre D et F.... et ainsi de suite...

    A+

    Vincent

  15. #11
    kakusai

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    un dpe est fais selon une methode de calcul et des algorithmes définis, on ne prend pas en compte les habitants et leurs habitudes. on a des rendement prédefinis et des scenarii de regulation prédéfinis etc... Donc faut pas s'étonner si le dpe fournit ne correspond pas à votre conso réel.
    A noter qu'il est rare de trouver un diagnostiqueur vraiment compétent.

  16. #12
    Did67

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Et il n'est pas "intrusif" : on ne creuse pas les paroies pour savoir ce qu'elles cachent comme isolant, ou absence d'isolant...

    Le logiciel a beau être magnifique, les métrés fait au laser, vu qu'on l'alimente avec des données plus qu'approximatives sur les compositions des paroies, on a forcément un résultat plus qu'approximatif. Même s'il est craché par un ordinateur !

    Sans parler de facteurs tels que l'étanchéité, qui évoluent avce l'âge, mais peuvent, dans des régions venteuses, contribuer passablement aux pertes !

    Pour la non-prise en compte des habitudes des occupants, c'est quelque part "logique" : on classe la maison ; pas l'usage qui en est fait. C'est la même chose pour la conso théorique des voitures. Elle permet de comparer, même si untel, à la conduite brutale et nerveuse consommera presque le double par rapport à tel autre à la conduite économique.

    Pour la maison, idem : les usages en matière de conso d'eau chaude, par ex, varient considérablement !

  17. Publicité
  18. #13
    Larzacien

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    bonjour,

    Ne nous égarons pas, ne déformons pas tout.

    On a dit que pour qu'un kw soit consommé à la maison, il a fallu qu'il en sorte 2,58 de la centrale, à cause des déperditions sur les lignes.

    Pour ce qui est des frais de voitures d'entretien qui roulent et du personnel qui travaille, ça n'a rien à voir, par contre le prix du kw en tient compte c'est sûr comme dans toutes les entreprises. On paie aussi pour le fait que les anciens employés d'EDF ne paient que 10% par rapport au premier venu comme nous, et qu'ils n'étaient qu'à 32 heures par semaine, mais ça, c'est une autre histoire.

    Pour faire simple, une maison avec chauffage électrique par radiateurs, est meilleure que ce qu'indique le DPE puisque si elle était chauffé au gaz (gaz de ville ou propane) le classement serait meilleur. Et ne pas oublier que le propane revient aussi cher que l'électricité, mais il n'y a pas le coefficient de 2,58 comme avec cette dernière.
    Dernière modification par Larzacien ; 07/04/2014 à 14h54.

  19. #14
    kakusai

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    il s'agit de kWh pas de kW.

  20. #15
    cornychon

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Citation Envoyé par kakusai Voir le message
    il s'agit de kWh pas de kW.
    Bonjour,

    Une remarque qui n’apporte rien !

    Surtout lorsqu’on ne dit pas bonjour !
    Dernière modification par cornychon ; 07/04/2014 à 17h20.
    Ce n’est pas la théorie qui compte, mais ce que l’imagination peut en faire.

  21. #16
    kakusai

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    remarque au combien importante, je déplore que vous n'y voyez pas l'importance de cette différence, les W sont des puissances, les Wh une consommation ce qui n'est pas comparable.


    Bien cordialement,

  22. #17
    Did67

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message

    ne déformons pas tout.

    On a dit que pour qu'un kw soit consommé à la maison, il a fallu qu'il en sorte 2,58 de la centrale, à cause des déperditions sur les lignes.

    .
    Alors ne déformons pas !

    Pour que 100 kWh arrivent effectivement dans la maison, il faut :

    1) Avec l'électicité, en moyenne 258 kWh de chaleur produite dans la centrale ; le gros est perdu dès la centrale, par le système de refroidissement, en raison du principe même des turbines/générateurs. Et une petite partie en ligne. [c'est pour cette raison que les centrales nucléaires, extrêmement puissantes, sont au bord des fleuves ou de la mer ; il faut "dégager" des quantités considérables de chaleur non transformable en électricité ; mais c'est vrai aussi pour les centrales thermiques qui brulent du charbon ou du fuel lourd, pas seulement pour les nucléaires...]

    2) Avec les autres combustibles, environ 110 kWh car du fait que la combustion a lieu dans la maison même, 90 % environ de la chaleur produite sert à chauffer la maison. Il y a quelques petites pertes seulement : fumées chaudes qui s'évacuent par le conduit ; pertes au niveau de la chaudière et en début de circuit dans la chaufferie [il fait toujours bon dans une chaufferie à cause de cela].

    3) Le coeff 2,58 n'a rien à voir avce lee coût. Le propane, comme le gaz naturel, comme le bois, comme le charbon, comme le fuel sont brulés dans la maison. Donc sur les 100 kWh d'énergie qu'ils contiennent, 90 au moins sont utiles.

    Le même gaz ou le même fuel ou le même charbon brulé dans une centrale électrique se verra "coéfficienté" à 2,58 car en gros 1/3 de l'énergie seulement se retrouve dans le circuit électrique. Et 2/3 partent en "fumée", dès la centrale, et un peu en ligne...

    Il s'agit d'un bilan énergétique. Pas financier.

  23. #18
    pkdick2

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Tout à fait d'accord avec le dernier message, mais le seul problème, c'est que le diagnostic de performance énergétique ne renseigne pas directement sur la performance du logement vu qu'il prend en compte les déperditions dans les centrales...

    Et si je décide de m'abonner chez un fournisseur d'énergie proposant des énergies renouvelables, je suis toujours impacté par ce coeff 2.58 bien trop forfaitaire...

    De toute manière, les DPE sont faits avec les pieds donc ça ne change pas grand chose.

  24. Publicité
  25. #19
    cchristof

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Bonjour,
    Comme l'a bien expliqué did67,
    Avec un chauffage électrique, la production et la distribution sont délocalisés vers la centrale électrique et le réseau (lignes). Il n'y a chez vous que des émetteurs, qui en gros ne restituent que 1/3 de la chaleur investie pour cela dans la centrale, pour des raisons thermodynamiques (les pertes en lignes sont présentes aussi, mais comparativement faibles).
    Donc 1kWh électrique qui arrive chez vous nécessite 3 "de chaleur" dans la centrale (à la grosse louche).
    Alors on peut dire que le chauffage électrique délocalise et mutualise donc les inconvénients de la production et de la distribution de chaleur vers des équipements collectifs "lointains" (investissements pour la production, la distribution, effets de la pollution, déchets, risques pour le réseau...). Je trouve bien normal d'en tenir compte, et le 2,58 n'est sûrement pas très cher payé.
    Le chauffage électrique est un tel gâchis énergétique qu'il n'est pas compatible (sauf marginalement pour celui qui habite une centrale hydroélectrique par exemple) avec les énergies renouvelables, dont la généralisation nécessite de limiter les besoins et d'augmenter l'efficacité des équipements. Il est donc normal qu'un fournisseur d'énergie électrique d'origine renouvelable ne puisse être valorisé pour les calculs d'énergie primaire DPE ou réglementaires.
    En plus le choix du fournisseur relève de l'occupant et n'est pas lié à la maison.
    Après, la qualité des DPE, la pertinence de l'outil et sa réelle utilité , effectivement c'est une autre histoire !
    Dernière modification par cchristof ; 08/04/2014 à 08h53.

  26. #20
    Larzacien

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    bonjour, pour le coefficient de 2,58, il s'agit bien de chauffage électrique par RADIATEURS, peu importe que la centrale soit nucléaire, à charbon à mazout ou à je ne sais quoi. C'est le "jus" qui passe au compteur si vous préférez, et d'ailleurs peu importe l'utilisation, cumulus, éclairage, télé, ordinateur, machine à laver et j'en passe et des meilleurs...

  27. #21
    Vince44

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Salut,

    Je trouve que ce coeff est correct pour ce qui est du calcul des émissions de gaz à effet de serre (quoique avec le nucléaire...). Pour le reste, c'est assez idiot...

    Le fait est que l'acheteur ou le locataire, ce qui l'intéresse en priorité c'est le coût d'usage et la qualité de l'isolation de la maison. Pour tout ça, le coeff n'a pas d'utilité.

    Si c'était dans l'idée un jour de faire une écotaxe modulable en fonction du DPE sur les loyers ou les ventes, ça se comprendrait mieux.... Mais là il aurait fallu prévoir le sérieux de la collecte et de la saisie des données ...

    En attendant, le plus intéressant et susceptible de faire évoluer le parc c'est le coût annuel estimé, chose très simple à ajouter au calcul. Certes le prix des énergies n'est pas standard mais de toute façon les approximations du DPE feront toujours plus mal que la variabilité des tarifs d'approvisionnement...

    Avec le système actuel, on peut être assez surpris si on quitte par exemple un logement chauffé à l'électrique pour un avec le même classement au propane.

    A+

    Vincent

  28. #22
    cchristof

    Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Salut,
    Ce n'est pas simple de tenir compte à la fois des factures, des émissions de gaz à effet de serre et de l'énergie primaire. Et pourtant les 3 se défendent, avec des intérêts différents : par exemple , les lobbyistes du tout électriques font pression pour que le critère principal soit dans les émissions de gaz à effet de serre et pas dans l'énergie primaire, en se posant en défenseurs du climat (le 2,58 correspond à un coefficient de conversion CONVENTIONNEL en énergie primaire, pas en GES)...
    Bref, je n’ai pas la solution !

  29. #23
    Ulyssesourd

    Post Re : Classe "énergie" d'une maison individuelle

    Bonjour,

    DPE établi avec une T° intérieur de consigne : 18°C. Donc si on chauffe à 21°C, c'est une autre histoire, si on consomme bcp d'eau chaude c'en est une autre, etc...

    Calcul établi par un logiciel donc à la moindre petite erreur de frappe cela change tout...

    En effet les DP Energique, je ne regarde pratiquement jamais, j'estime moi même le niveau énergique lors de mes visites des maisons, en inspectant tous les éléments de la maison : structure murs, toit, vmc, hotte, prises, interrupteurs, isolation, fenêtres, portes etc...

    Ce qui m’intéresse c'est le DP Technique (électrique, gaz, plomb, amiante, termites, etc...)

    Le DPE est un bon argument à faire baisser (ou augmenter) les prix des maisons en vente et c'est tout.

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

Discussions similaires

  1. A propos de la maison "passive" ou à "énergie positive"
    Par hlbnet dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 84
    Dernier message: 28/01/2013, 00h51
  2. Obligation "d'information individuelle"
    Par Shakyra dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2012, 13h37
  3. Réponses: 9
    Dernier message: 30/10/2008, 08h19
  4. Construction d'une maison "basse énergie" en Belgique
    Par guy00001 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 26
    Dernier message: 26/09/2007, 08h33
  5. La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?
    Par jer75 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 65
    Dernier message: 11/12/2006, 10h13
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...