Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Retour expérience isolant minéral Multipor



  1. #1
    jc_s2000

    Retour expérience isolant minéral Multipor


    ------

    Bonjour
    Ci dessous mon retour d’expérience avec une isolation extérieure à base d'isolant minéral Multipor acheter chez mon négoce de matériaux.


    2010, Auto-construction de notre maisonde 170 m² habitable + 100 m² de dépendance.
    La totalité des matériaux pourréaliser cette maison a été achetée chez le négoce G*****t L***a M*******x à Lemud,société que je nommerai GD.
    Pour une totalité d’environ100 000€.

    2011, afin d’augmenter la performance énergétiquede ma maison, je décide de mettre en œuvre moi-même, une isolation extérieuresur un support neuf en béton cellulaire Y***g de 30cm de la société X***a, queje nommerai X.

    D’après GD l’ite à mettre enœuvre sur des murs en béton cellulaire est du M******r produit par la société X.C’est un nouveau produit qui vient d’être lancé. Produit à base de bétoncellulaire allégé aussi isolant que de la laine de verre.

    Avril 2011, je fais une demande dedevis pour la fourniture complète de l’ite (isolant + enduit) soit 250m² chez GD.Le devis est clair : des annotations d’application y sont mentionnées, lestypes de colle à utiliser ainsi que les consommations, etc.
    Devis que je signe dans la foulée,pour un total de 9300€.

    Mai 2011, début de la mise en œuvre del’isolant M******r épaisseur 10cm avec la colle mentionnée sur le devis, unecolle livrée en sac de 20kg, fabriquée par X et nommée « Leichtmortël ».
    Durant cette période, untechnicien de la société X intervient sur mon chantier pour contrôler si lamise en œuvre est correcte. => Aucun souci décelé par cette personne.

    Septembre 2011, début de la mise enœuvre de l’enduit sur le pignon arrière du garage. Après 2 jours de séchage, onobserve un arrachement de l’isolant sur les extrémités du mur. Je contacteimmédiatement le technico commercial de GD qui a son tour contact le technicode X. Les deux se rendent sur le chantier est sont unanimes, il faut fairetoutes les faces de la maison afin que l’enduit ‘ceinture’ la maison et ainsiévite l’arrachement de l’isolant.
    En attendant, ils me conseillentde mettre des chevilles pour refixer l’isolant contre le mur.

    Fin septembre2011 après 4 semaines de travail, l’enduit est enfin terminé sur toutes lesfaces de la maison.

    L’enduit utilisé est un enduit àbase de chaux, celui mentionné sur le devis initial de GD. Enduit fabriqué parla société Cesa, Chaux et Enduit de Saint Astier. Cette enduit s’appelleIsochaux. Il est compatible avec l’isolant.
    D’ailleurs, Cesa vend unesolution Ite à base d’isolant M******r, où cet enduit est utilisé à la fois entant que colle pour coller l’isolant et d’enduit pour enduire.

    Janvier 2012, pendant l’hiver, nouscommençons à observer des fissures sur différentes faces de la maison. Cesfissures ne cessent d’évoluer durant l’hiver qui fut rude. Au niveau deschambranles de porte, l’isolant d’une épaisseur de 10cm est cisaillé en deuxdans son épaisseur, 5cm d’isolant sur le mur porteur, 5cm sur l’enduit.
    Je préviens la société GD.
    Les fissures sonnent le creux.

    Printemps 2012, toute la maison esttouchée, les différents experts des assurances de Cesa, GD et de X ainsi queles technico-commerciaux viennent expertiser le chantier.

    L’expert de Cesa se dégage detoute responsabilité, du fait que la colle utilisée pour coller n’est pas la leur.D’ailleurs le technico m’avouera qu’ils ont déjà eu des problèmes en mixant lesproduits, comme dans notre cas : colle de la société X pour coller etenduit Cesa pour enduire.
    Il me dit que j’aurais dûutiliser le complexe Cesa Isochaux Colle/enduit.

    L’expert de X se dégage enaffirmant que la mise en œuvre n’a pas respecté le cahier technique.
    Certes, certains points ont éténégligés de ma part lors de la mise en œuvre. Mais en aucun cas ils peuventexpliqués autant de dégâts sur les façades.

    Chaque partie se renvoie laballe.
    Ils me disent de me tourner versmon assurance pour l’assistance juridique ou vers ma Dommage Ouvrage. Leproblème c’est que je ne possède ni l’un ni l’autre.
    Aucun arrangement à l’amiablen’est trouvé.
    Suite à différents litiges avecd’autres clients, GD arrête de travailler avec la société X et travaille avecun autre fournisseur de béton cellulaire.

    25 décembre 2013, après une journée deforte pluie et de vent, un pan de façade tombe, se détache du mur :l’enduit est arraché de l’isolant. L’eau s’est infiltrée à travers les fissuresrendant l’enduit tellement lourd qu’il s’est détaché du mur sous l’action de sonpropre poids.

    J’essaye de relancer laprocédure.
    Je recontacte GD mon négoce dematériaux, la société X et Cesa en leurs envoyant des photos de mon cadeau deNoël.

    Janvier 2014, Cesa me précise qu’ilfaut les contacter par lettre en recommandée.
    GD et X se rendent sur lechantier.
    A ma grande stupéfaction, lasociété X me confirme qu’il ne travaille plus avec la société Cesa, car il yavait des problèmes de compatibilité entre l’isolant M******r et l’enduitIsochaux, à priori, ce dernier n’était pas assez élastique par rapport àl’isolant.

    Je demande donc à mon négoce GD pourquoi on m’a fourni cette colle et cetenduit qui ne sont pas compatible entre eux ? Qui a fait ce devis ? Impossiblede répondre si ce n’est qu’à priori la société X a supervisé ce devis? S’ilssavaient qu’il y avait une incompatibilité pourquoi vendaient-ils ces produitsensemble ?

    Du coup, X accepte de m’indemniser,reconnaissant à demi-mot une partie de leur responsabilité en préconisant et enfournissant des matériaux non compatibles entre eux.
    A quelle hauteur je ne sais pas,pour l’instant rien d’officiel, rien d’écrit que des dires.

    Dans la foulée, j’envoie unelettre en recommandée à Cesa, à X, et au négoce GD histoire de formalisé ce queX avance et en précisant que je recherche une solution à l’amiable, que jereconnais mes erreurs de mise en œuvre et je leur demande s’ils sont prêts àreconnaître les leurs en m’ayant fourni les mauvais matériaux, à savoir lacolle de la société X qui n’est pas compatible avec l’enduit Isochaux. Toutceci afin de solder le litige.

    Cesa me répondent les premiers enme disant que le complexe Isochaux a été abandonné, que le partenariat Isochaux/ M******r est arrêté, qu’il y avait des problèmes de compatibilité et que pourclore le litige, il m’indemnise par un chèque qui couvre la fourniture del’enduit. Cela représente à peu près 33% du prix de la fourniture totale desmatériaux pour la façade.
    Chèque que j’accepte.

    Mars 2014, la société X me répond parl’intermédiaire du négoce en m’invitant à une réunion avec le directeur de X.Rendez vous que j’accepte.
    A la sortie de cette réunion etplusieurs conversations téléphoniques, la société X propose de me fournir toutle matériel à pied d’œuvre pour refaire ma façade. Chose que j’accepte.
    Mais toujours rien d’officiel,rien d’écrit.

    Le négoce GD répond à ma lettreen recommandé en me disant, qu’ils font un travail de médiation, et qu’ils nem’indemniseront par aucun autre moyen.

    Juin 2014, la société X me recontactepar téléphone en m’expliquant qu’ils ne m’indemniseront pas car au mois de marslorsqu’ils m’ont proposé de me fournir le matériel pour refaire ma façade, lenégoce GD s’engageait à retravailler avec la société X, chose que le négoce GD arefusé au mois de juin.



    Conclusion :

    Voilà aujourd’hui où en est le litige de ma façade.A noter la réactivité de Cesa dans ce dossier, qui a été la société la plushonnête en reconnaissant sa responsabilité.

    Après mon expérience, je déconseille detravailler avec GD suite à ce défaut de conseil et parce qu’ils ne sont pascommerçants.
    Malgré la quasi-totalité du matériel acheté pour la construction de mamaison chez eux, ils n’ont fait preuve d’aucun geste commercial et d’aucunemédiation, me renvoyant toujours vers les fabricants, pourtant c’est bien dechez eux que viens le devis qui à établi les matériaux à utiliser.

    Ni avec X, qui ne respectent pas leursengagements vis-à-vis du client.


    Merci de m'avoir lu. Si vous avez des questions ou besoin de renseignements merci de me contacter.


    Jc

    -----

  2. #2
    Larzacien

    Re : Retour expérience isolant minéral Multipor

    bonjour, dites leur que vous allez vous adresser à une association de consommateurs.

    Comme les commerçants n'aiment pas trop ça, ils pourraient peut-être devenir plus compréhensifs.

    C'est dur la transition énergétique de Ségolène...

  3. #3
    jc_s2000

    Re : Retour expérience isolant minéral Multipor

    Bonjour

    Les associations de consommation sont limitées au niveau des valeurs des dommages à 10 000€ maxi.

    Pour la rénovation totale de ma façade il y en a pour au moins 16 000€ sans main d'oeuvre.

    Reste la solution des l'avocats et de la plainte, que j'ai déjà contactés, et ils me conseillent de refaire ma façade directement car les frais d’honoraires et les différentes expertise judiciaires vont coûtés au bas mot 15 000€. Soit à peu près le prix de la façade. En n’étant pas sur de gagner ou de faire du 50/50.

    merci

    jc






    Merci

Discussions similaires

  1. Bloc Béton cellulaire avec isolant multipor intégré
    Par zxf334 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 11/06/2013, 08h59
  2. Isolation Extérieure Perspirante ? Iso-Cell mineral ?? Multipor ??
    Par Ifffic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/02/2011, 14h17
  3. carrelage minéral composite, retour d'expérience
    Par guigui1610 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/07/2010, 10h17
  4. Minéral mystère, le retour
    Par chromite98 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 124
    Dernier message: 12/12/2006, 18h44
  5. Le retour du minéral mystère
    Par Mister Quartz dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/07/2004, 13h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...