Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Chauffage à "cavitation"



  1. #1
    livton

    Unhappy Chauffage à "cavitation"


    ------

    Bonjour a tous, je me presente en m'excusant pour mon mauvais francais mais je suis italien, precisement du Piemont, et je suis interessé au chauffage eco
    J'ai une chaudiere 53000 Kc/h policombustible marchande à pellet (trop cher) ,amandes (maintenent), olives et autre selon le prix annuel. J'ai un reservoir interrè de 20 m3 d'où je preleve le combustible parmi une "coclea". Je chauffe une maison individuelle seule à 1000 mt d'altitude aux 4 vents (sigh!) d'environ 1200 m3 avec chauffage à plancher (35/40 degrés) radiateurs (60/70°) dans les salles de bain qui prelevent l'eau chaude d'une bouilloire
    de 1000 litres à stratification avec à l'interieur un reservoir de 170 lt pour l'eau sanitaire. La bolloire est
    relièe à la chaudiere et aux panneaux solaires (4x2 m2)
    qui me permettent d'avoire la totalitè de l'eau chaude
    en eté et un aide/chauffage pour l'automne.
    Je suis bien satisfait à present meme parce-que c'est un travail presque tout etudié et realisé par moi- meme.
    J'ai trouvé ce site (www.kwant.it/index.php?id=16) sur
    le chauffage par "cavitation". Quelqu'un connait ou a déja entendu parler de ce systeme? Merci de ne pas tenir compte des erreurs et bravo pour le forum. Ciao Livton

    -----

  2. #2
    champ

    Re : Chauffage à "cavitation"

    bonjour,

    je ne comprend pas l'italien et je ne peux rien te dire sur la page que tu sites. (merci de me la traduire)

    par contre le procédé de cavitation est apparament utilisé et certain système fournirait 3kw pour 1kw d'électricité consommée. J'ai un collègue qui est allé voir une très grande serre équipée par ce système (canada).

    Le principe est simple, la cavitation est le fait que des micro bulle de gaz dans l'eau implose c'est implosion dégage de la chaleur et provoque des réactions chimiques. En fait c'est un gros problème pour les hélices de bateau.

  3. #3
    Narduccio

    Re : Chauffage à "cavitation"

    Moi, je comprend l'italien et ce que j'ai lu sur le site me laisse perplexe. Il est normal qu'ils ne s'étendent pas trop sur le mode de fonctionnement de leur chaudière, c'est protégé par un brevet et ils veulent rentabiliser sans aider la concurrence.
    Ce que j'en comprend, c'est qu'il y a un système avec une pompe qui met en circulation un fluide, que ce fluide (de l'eau) subit une cavitation dans un module associé et que la chaleur résultante de cette cavitation est récupérée par un échangeur de chaleur.
    Pour créer la "cavitation", je presume qu'ils décompressent fortement l'eau qui est mise en pression par la pompe sûrement en la faisant passer à travers un diaphragme. Pour autant que je sche, cette opération génère toujours un bruit, c'est même à cela que l'on décèle les cavitations dans les circuits thermohydrauliques. De plus, il y a bien transfert d'énergie, c'est l'éenrgie électrique, transférée au fluide en énergie mécanique par la pompe qui est transformée en énergie thermique.
    Ce que je sais aussi, dans une installation normale, on cherche à contrer la cavitation, pas seulement à cause du bruit, mais surtout parce qu'elle use prématurément le matériel. C'est aussi le signe d'une dysfonctionnement de l'installation.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Discussions similaires

  1. Marmite "innover" de chauffage "central"
    Par KERMITOU dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/12/2006, 18h58
  2. Pas de chauffage sur "Frisquet Gazliner 23if"
    Par tom3131 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2006, 21h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...