Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?




  1. #1
    JiPe38

    Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?

    Bonjour

    On lit sur le site www.mapsec.fr :

    "La société MAPSEC est par ailleurs l’unique société à commercialiser la procédure d’équilibrage par uniformisation des températures de retour Méthode « Equilog » (breveté France et Europe) "

    Qu'en est il de cette méthode equilog ? Seulement un avatar hi-tech de la bonne vieille méthode de chauffagistes qui mettaient leur main sur le tuyau de retour de chaque antenne avant d'ouvrir ou fermer la vanne correspondante ? Ou puissante méthode mathématique appliquée ?
    Si l'on était dans le second cas, on devrait trouver des publications universitaires, non ?

    Des retours d'expérience sur l'utilisation de cette méthode / de ce logiciel ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?

    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    JiPe38

    Re : Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?

    Intéressant, merci pour les liens. Apparemment, sur le premier lien, M. Delpech qui donne les explications est le créateur de la méthode. Je suis un peu surpris que l'INPI ait accepté un tel brevet : la loi française stipule en effet que les algorithmes et méthodes mathématiques ne sont pas brevetables.

    Sinon, sur le principe, je vois plusieurs inconvénients à la méthode :

    - Elle suppose que les radiateurs ont été correctement dimensionnés, à savoir qu'un même delta-T sur les radiateurs donne des puissances bien adaptées à équilibrer les déperditions. Il y a tellement de bonnes raisons pour les BET et les installateurs de ne pas respecter ces principes (on se trompe, on achète des lots de radiateurs identiques pour tomber les prix, etc...) ou encore les occupants ont acheté d'autres radiateurs (verticaux, plus jolis...) que statistiquement dans beaucoup d'installations ça ne marchera pas.

    - Dans l'hypothèse favorable où les radiateurs sont bien dimensionnés, la méthode conduit à délivrer strictement les puissances de chauffe propres à ce dimensionnement de radiateurs. Or certaines disparités (appartements en pignon, en rez de chaussée sur local non chauffé, en dernier étage, etc...) nécessitent des surcroits de puissance. En général les BET et installateurs ne s'embêtent pas à appliquer des coefficients de surdimensionnement aux radiateurs des appartements ainsi défavorisés. Donc en appliquant cette méthode, leurs occupants auront froid et/ou ceux des appartements plus favorisés auront trop chaud.

    Donc pour moi, supériorité de la méthode de précalcul en BET des déperditions pièce par pièce, cumul par appartement (ou colonne) et réglage au débit avec l'appareil électronique, et correction éventuelle avec contrôle par enregistreur dans les appartements. Des avis là dessus ?


  5. #4
    SK69202

    Re : Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?

    De ce que je me rappelle, ça concerne surtout l'ancien, dans le neuf les besoins sont réduits (du moins par la loi) et des calculs moins à la louche ont précédés la construction.
    L'équilibrage des réseaux de distribution de chaleur est là surtout pour diminuer les pertes du départ chaud (avant les compteurs) qui sont à la charge de l'exploitant et accessoirement homogénéiser la température des logements, les 19°C sont dus dans l'appartement le moins bon thermiquement, si les autres ont plus tant mieux pour eux.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #5
    romain11

    Re : Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?

    Obtenir un brevet français est très facile. L'obtenir pour l'Europe à l'OEB de Munich est une tout autre affaire.
    Le brevet actuellement exploité par MAPSEC pour le compte des grandes sociétés d’exploitation y a fait sur une durée de 5 années l'objet de très sérieux échanges et analyses.
    La décision finale rendue par un collège de 3 experts a au final été sans ambiguïté.

    Pour ce qui est de l'université française, s'occuper de ce qui pourrait comme vous le dite vous-même être « une bonne vieille méthode de chauffagiste », n’est pas dans son habitude. Le procédé a parfois été évoqué au détour d'une thèse de doctorat, mais pour, sans aucune analyse, être qualifiée de simpliste, fermez le banc!

    Plus intéressants ont été les résultats obtenus et très officiellement communiqués entre 2010 et 2014 au Conseil d'Etat dans le cadre de requêtes en annulation d’arrêtés du ministère de l’Energie. Ces requêtes visaient à ce que les certificats d'économie d'énergie attribués pour l'installation des vannes d'équilibrage le soient, non pour leur installation, mais pour leur réglage effectif.
    Cette longue procédure très détaillée, entièrement écrite, a permis de mettre en évidence qu'environ 50% des vannes d’équilibrage installées n'avaient pas fait l'objet de réglage et que les bilans énergétiques disponibles sur le sujet étaient pour l’essentiel ceux découlant d’opérations réalisées selon la méthode Equilog.

    L’arrêté du ministère de l’Energie du 22 décembre dernier intègre le résultat de ces travaux (fiches BAR-SE-104 et BAT-SE-103) et fait pour la première fois explicitement référence à l’équilibrage par mesure des températures de retour. En accord avec l’Ademe, le pourcentage d’économie d’énergie de 10% retenu par le ministère est par ailleurs conforme à celui des études transmises au Conseil d’Etat.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    teck82

    Re : Retour d'expérience logiciel MAPSEC / méthode Equilog ?

    Bonjour a tous

    je dois dire que j'ai du mal a comprendre aussi comment un telle brevet a put être enregistré , surtout que cette méthode et utilisé comme méthode d'approche depuis des lustres et dire qu'un réseau HYDRAULIQUE est équilibré par cette méthode me semble un peut simpliste a mon sens il y a bien d'autre paramètres a contrôler déjà pour preserver l'installation , tout ca reviens
    un peut a la tendance du moment RGE et autre on ne prend qu'une partie du problème on la simplifie de manière drastique afin que n'importe qui puisse prétendre être a coup d'aide de l'état ,je serais curieux de savoir combien ce négocie cette formule
    magique qui ce cache dans cette calculatrice sur puissante qui gère le super coefficient qui est connue de tous depuis fort
    longtemps sur des calcul de débits hydraulique , ce processe peut être utilisé pour évalué une installation ou une antenne
    en première approche

Discussions similaires

  1. Retour d'expérience sur le CDA
    Par Brisecous dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/11/2010, 13h36
  2. Retour d'expérience.
    Par alsaman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2009, 15h08
  3. retour d'expérience
    Par gaelle58 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2009, 17h48
  4. retour d'experience
    Par zestarofzeweb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/03/2009, 21h39
  5. retour d experience
    Par danarbraz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2007, 17h39