Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 59 sur 59

Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche



  1. #31
    REVERIE

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche


    ------

    hey, hey, moi aussi j'aimerai avoir la doc, rhobeda, et merci d'avance!!! à
    shoufi38@msn.com

    merci beaucoup rhodeba

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Rbobeda, j'ai trouvé très intéressant le système constructif utilisé, le mur mitoyen "fourre-tout" et la forme générale du bâtiment. Tu parlais d'un coût de 120 k€, mais pour quelle surface précisément ? De quoi se compose le mur de fond de serre ? Je m'interroge, par ailleurs, sur la capacité de la serre à procurer 60% de la chaleur nécessaire au logement. Une étude thermique a-t-elle validé ces prévisions ?
    Quoiqu'il en soit, ce projet semble exigent et abouti, tant du point de vue thermique que du choix de matériaux écologiques : BRAVO.

    Cordialement.

  4. #33
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour Doubze,

    Pour répondre à tes questions :
    >Tu parlais d'un coût de 120 k€, mais pour quelle surface précisément

    123 m² hab, 200 m² env couverts (garages + local technique) mais surtout 300 m3 à chauffer seulement.
    Il s'agit de 2 logements mitoyens. Enfin, ne sont pas comptés dans ce budget les 110 m² d'enduits ext, ni la pose du matériel solaire.

    >De quoi se compose le mur de fond de serre ?

    De l'ext vers l'int : Brique à bancher remplie de sable (inutile de bétonner, il ne porte rien)/liège 8 cm/enduit de parement chaux.

    >m'interroge, par ailleurs, sur la capacité de la serre à procurer 60% de la chaleur nécessaire au logement. ?

    Moi aussi je n'ai jamais dis ça : l'apport solaire est beaucoup plus important en réalité. L'étude thermique du bâtiment montre que l'apport solaire est estimé à 4066 KWh sur la saison de chauffe, la serre ayant été volontairement négligée dans ce calcul, faute de modèle thermodynamique approprié à ce type de serre froide. Cet apport solaire est donc fourni uniquement par les 10 m2 de baies vitrées sud et les 2 fenêtres des chambres. A noter que la station météo qui fournit les valeurs moyennes de T° est Montélimar, ville située dans le couloir Rhôdanien, donc bcp plus soumise au mistral.
    Reste alors 2160 KWh théoriques à fournir pour couvrir le reste des besoins en chauffage=> le solaire actif est alors prévu pour en couvrir environ 60% .
    Pour info (et en essayant de rester modeste) ce projet a demandé 5 mois de travail pour en arriver à cette phase. Il n'est donc absolument pas rentable pour nous Il s'agit d'un projet pilote, servant d'abord et avant tout a tester en grandeur nature les procédés mis en oeuvres.
    Suite au prix qu'il a remporté, j'espére pouvoir, avec l'aide de l'Ademe, mettre en place un campagne de mesures pendant les deux premières années. (essentiellement : T° int et ext, hygrométrie et teneur en CO2)
    J'essaierai de mettre en place un suivi sur notre site web pour que tout le monde en profite.
    Pour finir : faites confiance au soleil ! Ces chiffres semblent toujours incroyables pour nous, Français, mais de nombreux systèmes existent, et depuis 20 ans au moins, à l'étranger pour créer des habitations très basse énergie. Notre but était d'essayer de prouver qu'aujourd'hui on pouvait le faire en France pour une somme raisonnable.
    A bientôt.

  5. #34
    David7578

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    Bonjour Doubze,

    Pour répondre à tes questions :
    >Tu parlais d'un coût de 120 k€, mais pour quelle surface précisément

    123 m² hab, 200 m² env couverts (garages + local technique) mais surtout 300 m3 à chauffer seulement.
    Il s'agit de 2 logements mitoyens. Enfin, ne sont pas comptés dans ce budget les 110 m² d'enduits ext, ni la pose du matériel solaire.

    >De quoi se compose le mur de fond de serre ?

    De l'ext vers l'int : Brique à bancher remplie de sable (inutile de bétonner, il ne porte rien)/liège 8 cm/enduit de parement chaux.

    >m'interroge, par ailleurs, sur la capacité de la serre à procurer 60% de la chaleur nécessaire au logement. ?

    Moi aussi je n'ai jamais dis ça : l'apport solaire est beaucoup plus important en réalité. L'étude thermique du bâtiment montre que l'apport solaire est estimé à 4066 KWh sur la saison de chauffe, la serre ayant été volontairement négligée dans ce calcul, faute de modèle thermodynamique approprié à ce type de serre froide. Cet apport solaire est donc fourni uniquement par les 10 m2 de baies vitrées sud et les 2 fenêtres des chambres. A noter que la station météo qui fournit les valeurs moyennes de T° est Montélimar, ville située dans le couloir Rhôdanien, donc bcp plus soumise au mistral.
    Reste alors 2160 KWh théoriques à fournir pour couvrir le reste des besoins en chauffage=> le solaire actif est alors prévu pour en couvrir environ 60% .
    Pour info (et en essayant de rester modeste) ce projet a demandé 5 mois de travail pour en arriver à cette phase. Il n'est donc absolument pas rentable pour nous Il s'agit d'un projet pilote, servant d'abord et avant tout a tester en grandeur nature les procédés mis en oeuvres.
    Suite au prix qu'il a remporté, j'espére pouvoir, avec l'aide de l'Ademe, mettre en place un campagne de mesures pendant les deux premières années. (essentiellement : T° int et ext, hygrométrie et teneur en CO2)
    J'essaierai de mettre en place un suivi sur notre site web pour que tout le monde en profite.
    Pour finir : faites confiance au soleil ! Ces chiffres semblent toujours incroyables pour nous, Français, mais de nombreux systèmes existent, et depuis 20 ans au moins, à l'étranger pour créer des habitations très basse énergie. Notre but était d'essayer de prouver qu'aujourd'hui on pouvait le faire en France pour une somme raisonnable.
    A bientôt.
    Oui il est possible en France de le faire pour une somme raisonable car ni les techniques de construction, ni les matériaux utilisés sont ésotériques...

    Ce qui manque, ce sont les études, hors on sait bien qu'elle ne coutent cher qu'au début, puisqu'elles permettent de fournir des modèles reproductibles dans des conditions similaires.

  6. #35
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Petite question à rbobeda concernant la ventilation naturelle. J'ai noté que pour du neuf, la VMR est classée "non réglementaire" par l'ADEME. Quand est-il de la ventilation naturelle (dans du neuf bien entendu) ?
    Que signifie "non réglementaire" ?

  7. #36
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par Philou67
    Petite question à rbobeda concernant la ventilation naturelle. J'ai noté que pour du neuf, la VMR est classée "non réglementaire" par l'ADEME. Quand est-il de la ventilation naturelle (dans du neuf bien entendu) ?
    Que signifie "non réglementaire" ?
    Pour tout ce qui est réglementation, tous les textes sont là => www.rt2000.net

  8. Publicité
  9. #37
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    Pour tout ce qui est réglementation, tous les textes sont là => www.rt2000.net
    Je sais bien, j'y suis allé, et j'ai téléchargé les docs publiques (pas encore eu le temps de tout analyser). Mais c'est très fouilli et très technique (avec des formules et tout et tout). Le site de l'ADEME me semble plus abordable, c'est pourquoi j'ai fait référence à eux.

    Ca ne me dit toujours pas si la ventilation naturelle est réglementaire ou non dans du neuf.

    La réglementation RT2000 stipule des débits minimums et un renouvellement permanent. Or la régulation d'une ventilation naturelle n'est pas possible du fait des variations saisonnières, et l'ajout d'un ventilateur continu me semble indispensable. Mais alors, parle-t-on encore de ventilation naturelle ?

  10. #38
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Ventilation naturelle assistée.
    En, fait, il convient d'assurer un débit mini par ventilation naturelle, et de prévoir une sur-ventilation pilotée par hygrostat. Mais tout ce bazar sert essentiellement à satisfaire les législateurs. Une maison perspirante n'a absolument pas besoin de tout ça. Un autre problème, plus inquiétant et pas vraiment dit franchement dans les textes de lois, c'est que ce renouvellement sert aussi à évacuer les polluants du logement. (formaldéhydes, composés organiques volatils et autres saloperies du genre). Dans du neuf => autant construire propre tout de suite, car ça, on peut le faire, il faut juste s'en donner la peine.
    La ventilation est "réglementaire", je te renvoie à la RT2000 et tu verras que la ventilation naturelle est abordée. Seule, elle a tendance, surtout si mal conçue, à surventiler l'hiver et sous ventiler l'été. D'où la nécessité de réguler tout ça par un ventilo d'appoint piloté par un hygrostat. Si ta maison est bien conçue, il ne se déclenchera que très rarement.
    A+

  11. #39
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    C'est beaucoup plus clair maintenant... j'avais aussi vu l'histoire de l'évacuation des polluants (il me semble même que c'est sur la synthèse de l'ADEME).

    Merci rbobeda pour ces précisions.

    Celà dit, cette réglementation oblige par conséquent les entrepreneurs à aller vers la solution de facilité, ce qui ne va pas toujours dans le bon sens :
    - surconsommation électrique
    - surconsommation de chauffage
    N'est-ce pas un peu contradictoire avec l'objectif visé ?
    Mais bon... on s'éloigne du sujet... désolé.

  12. #40
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Allez, une dernière et j'y vais
    Très bonne remarques : la solution de facilité ! un maximum de marge pour une maison énergivore et inconfortable. Mais les "entrepreneurs" ne vivent pas dans les maisons qu'ils construisent.
    Quant à l'objectif visé : il n'est pas de faire des économies d'énergie, mais de rendre habitable par une surcouche pseudo-technique une maison à la base mal conçue (car étanche et gavée de PVC, PU, et cie).
    =>Par contre, main d'oeuvre et conception réduite au mini, marge maxi.
    La VMC d'ailleurs demande un entretien hyper régulier si elle se veut efficace : changement des filtres tous les 6 mois théoriquement, sinon ça devient un nid à bactéries. Mais ça c'est marqué en petit sur les docs des fabricants, et les installateurs oublient souvent d'en parler... bizarre.

    Allons, gardons le moral ! Bonne journée.

  13. #41
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    De passage au Salon européen du bois à Grenoble ce WE, j'ai eu la surprise et le plaisir de voir ce projet parmi les nominées aux concours. Je reste toujours assez abasourdi par le faible coût avancé compte-tenu de la qualité des matériaux utilisés. Quelle type de brique de terre cuite utilises-tu ? Pourquoi ne pas avoir mis une serre chaude encastrée, plus efficace en terme de rendement thermique ?
    Je vois mon archi le 19 pour commencer à concrétiser mon projet ; je pense lui parler de cette réalisation très rapidement. Sauf si tu y vois un inconvénient ?

    Cordialement.

  14. #42
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonsoir,

    Le faible coût s'explique d'abord par le fait que le second oeuvre est très faible : pas de lot plâtre, pas de placo, qq cloisons en fermacell sur ossature bois, très peu de plomberie, réseaux regroupés, et une part d'autoconstruction non négligeable.
    Briques utilisées : briques de 20 type BGV (roulées)
    Serre : une serre chaude a un meilleur rendement, oui, même en été Ici, ce n'est pas un espace de vie mais un espace tampon qui sert notamment a préchauffer l'air neuf. Ca n'est pas non plus un mur trombe car isolé du volume intérieur. La région ne permet pas vraiment d'utiliser ces procédés => risques de surchauffe estivale.
    Une serre chaude pose en outre des problèmes de déperditions nocturnes, qu'on peut gérer par un vitrage à isolation renforcée, mais... très cher. Ici on utilise un vitrage premier prix. Un simple vitrage est même possible.

    Le projet est maintenant public, il n'y a pas de problème à le faire circuler. Sachant cependant (pour Doubze) que ça ne dispense pas d'une étude approfondie pour un autre projet, il ne s'agit pas d'un modèle reproductible. Si ton archi s'intéresse au bioclimatisme, il saura s'adapter à tes demandes.

  15. Publicité
  16. #43
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Rbobeda, quels sont les coefficients R des différents murs, du toit et du sol ? On me donne 25€ du m2 de liège extrudé en 8 cm ; cela correspond-t-il aux chiffres sur lesquels se fondent ton projet ?

  17. #44
    pulligny

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonsoir rbobeda,
    Je serais également intéressé pour recevoir ta documentation
    ###
    Nous sommes également sur un projet à basse consommation d'energie mais pour une maison individuelle et devrions, en théorie, avoir des besoins en chauffage de 38 kWh/m2.an et 19 kWh/m2.an en comptant l'apport chauffage solaire (logiciel de simulation : pleaides-comfie).Nous pensons dans un deuxième temps rajouter une serre permettant de réduire encore ces besoins. Nous sommes donc trés intéressés par votre projet qui comporte une serre.
    Avec quel logiciel avez-vous effectué les simulations ? Quel est l'isolant intérieur utilisé pour l'ensemble des facades, puisque la BGV 20 ne permet pas d'obtenir un R de 5?
    Merci pour tes réponses.
    Dernière modification par Philou67 ; 30/01/2008 à 20h31. Motif: Pas d'email

  18. #45
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    Devant l'affluence de demande, j'ai mis les docs en lignes en PDF à cette adresse :
    http://www.architecturenaturelle.com

    Les simulations ont été effectuées en partie sur CoDyBat, sur une moulinette perso qui me permet de calculer plus précisément les déperditions de ventilation, les premières estimations ont d'abord été faites sur une feuille exel toute bête pour le calcul approché du Ubat.
    On utilise du liège en panneaux en 14 cm en extérieur, le complexe enduit+brique+ liège+finition approchant un R=4.4
    Doubze, change de fournisseur, moi je suis à 24 € HTpour 14 cm départ Marseille
    Et surtout, pour une MOB => liège en vrac, bcp moins cher (87 € ht le m3)

  19. #46
    djeg7

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Pour en revenir à la construction en paille. Il ya la mèthode autichienne qui consiste à contruire le mur en paille avec un pare pluie extérieure,lame d'air, des ballots de paille, un freine vapeur, contrevents, lame d'aire, et pour terminer plaque de ba13. Cette methode est trés repandu en autriche(cf:idee maison) voir même réglementer car justement elle est moins gourmende en main d'oeuvre car rien n'empêcche d'apliquer un enduit mince à l'extérieur voir un bardage bois. De plus ce type de construction tester avec la moulinette d'idee maison on est à un peu plus de r=8. Avec une conception bio climatique, les besoins en chauffage doivent etre tout petit. Ca ne doit pas etre tres loin du passif.

  20. #47
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Rbobeda, merci pour la pertinence et la précision de tes informations. Nous avons signé aujourd'hui pour notre terrain et voyons l'architecte demain pour préciser certains points. Quelle est l'adresse de ton fournisseur sur Marseille ? Faisant construire légèrement au nord-est de Sisteron, ça n'est pas très loin de chez moi et j'y vais pas plus tard que vendredi !! Ta brique de 20 fournie-t-elle une masse inertielle suffisante, notamment pour stocker la fraîcheur de la nuit en été ?

  21. #48
    quic'est

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    Bonjour,

    Et surtout, pour une MOB => liège en vrac, bcp moins cher (87 € ht le m3)
    Bonjour,

    c'est vrai qu'il est pas chère ton liège. moi j'avais trouvé ça : http://www.eco-logis.com/isolat.htm#lep

    190 euros le m3 TTC.

  22. Publicité
  23. #49
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    J'ai des tarifs pro, je crois que pour les particuliers c'est un peu plus élevé.
    Attention aux revendeurs de matériaux "bio", il y a de tout.
    Essayez http://www.docksduliege.com/
    Pour Doubze : non la brique de vent ne "suffit" pas, mais elle y contribue. D'autres systèmes sont prévus pour ça.

  24. #50
    Nikau

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Je viens de découvrir votre projet, Rbobeda.

    Merci de montrer qu'il est possible d'allier une démarche de construction saine pour une maison à faible consommation énergétique avec des coûts raisonnables, loin des matériaux et éléments hors de prix que l'on rencontre le plus souvent. En outre, votre projet a une vraie identité architecturale (que j'aime beaucoup personnellement), ce qui ne gache rien.

    Un grand bravo, si seulement ce genre de projet pouvait se multiplier et toucher le plus grand nombre dans le contexte de hausse du prix de l'énergie actuel.

  25. #51
    Chabeluc

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Bonjour,

    Devant l'affluence de demande, j'ai mis les docs en lignes en PDF à cette adresse :
    http://www.architecturenaturelle.com

    Les simulations ont été effectuées en partie sur CoDyBat, sur une moulinette perso qui me permet de calculer plus précisément les déperditions de ventilation, les premières estimations ont d'abord été faites sur une feuille exel toute bête pour le calcul approché du Ubat.
    On utilise du liège en panneaux en 14 cm en extérieur, le complexe enduit+brique+ liège+finition approchant un R=4.4
    Doubze, change de fournisseur, moi je suis à 24 € HTpour 14 cm départ Marseille
    Et surtout, pour une MOB => liège en vrac, bcp moins cher (87 € ht le m3)
    Peut-on dire qu'une maison de plein pied isolée avec des ballots de paille sur trois côtés et un mur entièrement vitré plein sud pour la dimension bioclimatique avec puits canadien est une maison passive? Et dans ce cas quel type de chauffage à installer pour les jours d'hivers sans soleil ou quand le froid se fait vraiment sentir

  26. #52
    seboseb

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Posté par rbobeda
    Garion, tu parles par exemple de bois+paille pour les matériaux. Indéniablement, l'isolation d'hiver est des plus performantes (car respirante notamment). Le coût des matériaux est faible, et l'impact écologique quasi nul.
    Mais le coût en main d'oeuvre est franchement incalculable. A part qq Allemands qui ont chiffré le travail, toutes les maisons paille que je connais sont montées par des autoconstructeurs, qui prennent pour cela bien souvent une année de congé. Donc c'est plutôt cher si on prend en compte tous les paramètres.
    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Heu, personnellement, je connais un architecte qui propose ce genre de maison et qui connait de la main d'oeuvre pour les monter sans passer par de l'autocronstruction. Le cout final n'est pas supérieur à une maison traditionnelle (en plus c'est un puriste qui fait attention au transport du bois, à son essence, au temps de séchage, à la période de coupe, etc...)
    On n'est pas là pour faire de la pub... mais pourrais-tu m'envoyer ses coordonnées en MP ?
    Merci d'avance !

  27. #53
    loulou38

    Question Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    je relance une question par rapport à la VMC. Je dois finaliser la solution que je vais mettre en oeuvre pour la ventilation. J'ai retenu ca :

    - ventilation double flux : cher pour une maison bien concue (matériaux sans dégagements nocifs)

    - ventilation simple flux : on balance l'argent par les fenetres

    - VNA : je pense que c'est la meilleure solution


    Mon problème est le suivant :comment doit-elle etre mise en oeuvre et comment la dimensionne-t'on?

    Sinon, j'avait trouvé une solution, installer une VMC simple flux programmée pour tourner quand on est présent dans la maison (vu qu'on est absent de son domicile de 7h du mat à presque 18h).

    Qu'est-ce que ca vaut comme solution?


    Thierry

  28. #54
    gribouille22

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Bonjour,

    C'est précisément un point important : la VMC. D'abord, j'entends par maison passive une maison consommant très peu d'énergie pour son chauffage. Les moyens pour y arriver sont de 2 ordres : l'isolation et le solaire passif. Dans le projet dont je parlais, l'isolation est importante, certes, mais le solaire passif, la volumétrie du bâtiment et ses masses inertielles internes sont primordiales.
    Reste le problème de la ventilation. D'abord, pourquoi ventile-t-on ? A 90% pour extraire la vapeur d'eau du logement. A 10% environ pour renouveler l'air et éliminer le CO2 produit par les habitants. Donc si on néglige l'humidité, un débit de 10 m3/heure est très largement suffisant (pour un logement de 100m² et 4 pers. : une personne produit environ 10 à 15 m3 de CO2 par jour).
    Une ventilation naturelle haute avec bouches réglables en fonction de la saison permet donc de maintenir ce débit d'air nominal (grilles plus ou moins ouvertes)
    Reste l'humidité. Et là, le choix des matériaux de l'enveloppe est primordial. Le béton, les agglos, les laines minérales et autres PS sont à proscrire, car étanche et peu absorbant, ou résistant mal à l'humidité.
    Un mur constitué de brique enduite à la chaux, d'isolant respirant assemblés sans lame d'air permet d'évacuer l'humidité ambiante, grâce à une continuité de la capilarité de la face interne vers la face externe du mur.
    Les enduits et parements doivent évidemment respecter cette règle (chaux par ex).
    Reste les pièces humides : cuisine et salle de bain. Les besoins en sur-ventilation sont ponctuels, et n'interviennent qu'à certains moments de la journée. C'est pourquoi pour ce cas particulier il faut prévoir une assistance de ventilation (un petit extracteur) piloté par un hygrostat (détecteur d'hulidité).
    Pourquoi pas un VMC DF ? Parce que pas utile dans ce cas là, parce qu'elle consomme entre 60 et 80 w soit 500 ou 600 KWh dans l'année =>80 euros minimum, qu'elle coûte très cher à l'achat et en entretien.
    Enfin, je rajoute que l'arrivée d'air frais doit être gérée correctement : un préchauffage de l'air nouveau par serre ou puits canadien est souvent très efficace.
    A+
    Bonjour,

    et tout d'abord bravo à tous pour ce forum, véritable mine d'infos.. par contre pas toujours facile de trouver le bon post...


    je suis en train de construire en Bretagne, à 300 m de la mer, une maison en murs panneaux de bois (suivant le principe allemand Lignotrend, pas d'ossature bois) avec frein vapeur + isolation extérieure en fibre de bois + UDP protect pour le pare pluie + bardage.
    donc tout çà devrait me faire des murs perspirant ... non ?

    par contre on me préconise une VMC 2F qui ne me fait pas trop envie.
    pas envie de payer 2000 euros, pas envie d'un truc mécanique complexe qui tombe en panne, si je peux m'en passer.
    De plus, mon archi n'étant pas la perle rare dont on parle dans ce post n'a absolument pas prévu de passages de gaines dans la maison... et je n'ai pas de combles (toit plat ou à 10% assez bas), donc le réseau de tuyaux inhérent à une 2F, ca va être très très difficile à caser. Déjà on a du mal avec les ventilations de chute et autres, alors la VMC...)

    Le PC, çà ne me parait pas super efficace avec les conditions météo de la bretagne nord : temps souvent humide en hiver, climat tempéré...
    Pouvez vous confirmer ?

    Votre système de ventilation naturelle me tente beaucoup, mais j'ai peur de
    n'avoir pas tout compris...
    vous mettez des extracteurs dans les pièces humides + un petit extracteur d'air permanent.. ou ?
    serait-ce en fait ce qu'on appelle de la ventilation mécanique répartie ?

    merci d'avance

  29. Publicité
  30. #55
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    temps souvent humide en hiver,
    souvent humide , ok , mais à quelle température et quel degré d'humidité ?

    effectivement le PC ne paraît pas utile avec des étés tempérés , par contre il serait utile pour des hivers froids et même humides car l'air en se réchauffant dans la terre , passant de 0°c à 12°C , voit son Humidité Relative diminuer et c'est un air plus sec qui entre dans la maison .

    le même phénomène est aussi observé au niveau de l'échangeur d'une VMC DF : air neuf froid et humide à l'entrée , air réchauffé et plus sec à la sortie de l'échangeur .

    Si les hivers bretons ne sont pas très froids ( pas en dessous de -2°C ) le PC n'est pas utile ,
    par contre , s'il y a des pointes à -8°C ou -10°C , il y a risque de givrage dans l'échangeur , l'humidité contenue dans l'air vicié peut geler et bloquer l'aératon

    on peut se poser la question de créer un mini-puits canadien pour éviter ce type de désagrément, par exemple en utilisant la tranchée de raccordement EDF, PTT ou autour des fondations de la maison ( 10 ou 15ml au lieu de 30 ou 60ml)
    Dernière modification par herakles ; 05/03/2008 à 22h44.

  31. #56
    gribouille22

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    souvent humide , ok , mais à quelle température et quel degré d'humidité ?
    très très rarement en dessous de 0°C, par contre le degré d'humidité, je n'ai pas de mesures. c'est surtout qd on a des pluies qui durent 2-3 jours (2-3 fois par an) que ça devient bien humide. le reste du temps, une maison bien ventilée s'en sort...
    c'est pourquoi j'essaie de trouver -le- système adéquat, en fonction de l'architecture de la maison, de son orientation (plein Nord ouest car la vue est là, et pas au sud -)) sans passer par une VMC 2F.

    je voudrais soumettre mon idée de Ventilation combinant VMI bricolée avec entrée d'air prechauffée par capteur à air + extracteurs hygro, mais je ne sais pas si je suis sur le bon fil pour cela. je vais chercher et je reviens sur ce fil si je n'en trouve pas d'autre.


    a bientôt et merci pour vos conseils et idée. ce forum est vraiment top!

  32. #57
    timberjack

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    Je ne trouve ce forum que maintenant ......
    Dans le cadre de l'enseignement et pour une prise d'informations concernant la construction bio-climatique et passive, je souhaite prendre contact avec vous.

    En effet, enseignant en ardeche, j'aimerais faire découvrir à mes élèves les différentes techniques de construction employées dans la réalisation de ces habitats.

    Une éventuelle visite de l'une de ces maisons serait très appréciée et instructive pour eux comme pour moi.

    Dans l'attente d'un contact, je vous remercie par avance.

    Citation Envoyé par mimilaprincesse Voir le message
    Bonjour à tous,



    Toute nouvelle sur le forum, j'ai beaucoup apprécié les échanges relatifs au même sujet mais en Belgique.

    Je suis sur le point d'acquérir un beau terrain en pente plein sud, adossé au nord, donc.

    Je souhaite construire en bois, pour des raisons de goût particulier, de disponibilité locale de la ressource et aussi de rapidité et de souplesse de construction (construction en deux temps, pour des raisons de budget).

    Je souhaite aussi construire une maison la plus "passive" possible, mais ce sera fonction de mon budget d'investissement.

    Si je prévois de faire beaucoup de choses dans ma future maison (second oeuvre et déco), je n'envisage pas de participer à la construction du gros oeuvre et encore moins d'auto-construire.

    Je souhaite donc avoir des retours d'expérience de gens qui ont déjà travaillé dans cette optique avec des architectes et constructeurs en Ardèche ou limitrophe.

    En effet, je préfère privilégier les acteurs locaux, d'une part pour le développement de l'économie locale et d'autre part pour éviter tout gaspillage d'énergie par le transport.

    Merci d'avance pour vos contributions à mon projet !

  33. #58
    J3CAM

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    Le site est inaccessible J'aimerais bien acceder aux fameux documents. (ou je peux laisser mon email en mp si necessaire).

    Le débat sur la ventilation est lui aussi interessant. Je ne sais pas s'il y a déja des sujets la dessus sur ce forum ...

    a+ J3CAM

  34. #59
    pierrotlune1965

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par J3CAM Voir le message
    Bonjour,

    Le site est inaccessible J'aimerais bien acceder aux fameux documents. (ou je peux laisser mon email en mp si necessaire).

    Le débat sur la ventilation est lui aussi interessant. Je ne sais pas s'il y a déja des sujets la dessus sur ce forum ...

    a+ J3CAM
    bonjour!

    moi aussi je souhaite connaître l'adresse pour avoir du liège en vrac à ce prisx...et je cherche également des dalles de liège à un prix intéressant...
    savez-vous par ailleurs si ce type d'isolant est aussi bon acoustiquement (il est souvent vendu en dalles de 4 ou 6 mm) qu'une moquette en jonc de mer par exemple?
    merci de vos conseils...
    et puis aussi ceci: existe-t-il un vrai produit "bio" pour traiter le bois contre les termites et les autres insectes?

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Construction d'une maison passive en Belgique
    Par plurielle dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 552
    Dernier message: 19/03/2012, 06h40
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...