Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 59

Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche



  1. #1
    mimilaprincesse

    Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche


    ------

    Bonjour à tous,



    Toute nouvelle sur le forum, j'ai beaucoup apprécié les échanges relatifs au même sujet mais en Belgique.

    Je suis sur le point d'acquérir un beau terrain en pente plein sud, adossé au nord, donc.

    Je souhaite construire en bois, pour des raisons de goût particulier, de disponibilité locale de la ressource et aussi de rapidité et de souplesse de construction (construction en deux temps, pour des raisons de budget).

    Je souhaite aussi construire une maison la plus "passive" possible, mais ce sera fonction de mon budget d'investissement.

    Si je prévois de faire beaucoup de choses dans ma future maison (second oeuvre et déco), je n'envisage pas de participer à la construction du gros oeuvre et encore moins d'auto-construire.

    Je souhaite donc avoir des retours d'expérience de gens qui ont déjà travaillé dans cette optique avec des architectes et constructeurs en Ardèche ou limitrophe.

    En effet, je préfère privilégier les acteurs locaux, d'une part pour le développement de l'économie locale et d'autre part pour éviter tout gaspillage d'énergie par le transport.

    Merci d'avance pour vos contributions à mon projet !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mimilaprincesse

    Red face Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par mimilaprincesse

    Je souhaite construire en bois, pour des raisons de goût particulier, de disponibilité locale de la ressource et aussi de rapidité et de souplesse de construction (construction en deux temps, pour des raisons de budget).

    Je souhaite aussi construire une maison la plus "passive" possible, mais ce sera fonction de mon budget d'investissement.
    Oups,

    J'ai tout simplement omis de préciser, tellement c'était évident pour moi, que mon objectif premier est de construire bioclimatique, le plus bio possible au niveau des matériaux, et le moins polluant possible, à tous niveaux : énergie, évacuation des eaux usées, ...

    Autre précision : dans mon village est installé un négociant en bois qui traite son bois par thermohuilage, et je compte bien faire appel à lui pour le bardage extérieur et aussi pour les planchers de l'étage, si étage il y a.

    Merci de vos réponses

  4. #3
    Garion

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Il faut quand même se dire qu'avant de penser à économiser la distance de transport de matériaux, il faut d'abord penser à faire un bâtiment le plus sobre possible.

    Au point de vue impact environnemnental, mieux vaut utiliser du polystyrène fabriqué loin de là pour faire une maison passive qu'utiliser du bois local pour une maison qui ne le sera pas. (le mieux étant évidemment de combiner les deux).

    L'impact du chauffage du bâtiment est sans commune mesure plus important que l'impact de sa construction/rénovation/démolition.
    Dernière modification par Garion ; 28/03/2006 à 12h29.

  5. #4
    mimilaprincesse

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Merci, Garion, de ta réponse.

    Ce que tu dis sur le coût énergétique comparé transport/économie est exact, mais si je peux combiner les deux je le ferai. C'est ce que j'indique quand je souhaite que ma maison soit la plus "passive" possible. : même si elle n'est pas totalement "passive", elle sera de toutes façons très bien isolée. Je suis en effet persuadée qu'il convient de réduire le plus possible les dépenses énergétiques liées au chauffage et à la production d'eau chaude.

    Toutefois, je n'utiliserai pas de polystyrène pour des raisons écologiques : s'il peut être recyclé, dans les faits il ne l'est quasiment jamais, mais aussi pour des raisons de santé/sécurité : il me semble que, quand il brûle, ce matériau produit des fumées extrêmement toxiques (cf. la catastrophe de St Laurent du Pont, mais c'est vieux ...)

    A + pour mes recherches ... Merci d'avance à tous

  6. Devis
  7. #5
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    Votre démarche m'intéresse, car ma compagne (architecte) et moi-même (son associé) sommes en train de finaliser un projet de maison passive (ou presque) en Ardèche du sud. La technique de construction est assez nouvelle (structure mixte brique/bois, isolation respirante extérieure, ventilation naturelle, dispositifs inertiels dans le volume isolé, solaire passif couvrant 70% des besoins en chauffage au moins, eau chaude solaire). Moins de 120€ en principe pour 2 logements mitoyens. Début des travaux en septembre !
    N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez de l'info, ce sera avec plaisir. Où se trouve votre terrain ?
    A+
    Raphaël
    PS : un petit aperçu en ligne ici :
    http://www.architecturenaturelle.com/

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    120 K€ évidemment, sinon c'est une tente igloo

  10. Publicité
  11. #7
    REVERIE

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    moi aussi j'aimerai construire une maison passive alors peut-on la faire en brique avec des isolations en plus, j'ai l'impression que la majorité des personnes le font en bois. Merci d'avance pour vos réponses!!!

  12. #8
    Garion

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par REVERIE
    moi aussi j'aimerai construire une maison passive alors peut-on la faire en brique avec des isolations en plus, j'ai l'impression que la majorité des personnes le font en bois. Merci d'avance pour vos réponses!!!
    C'est tout à fait possible. C'est juste qu'une maison passive bois+paille par exemple coute moins cher que son équivalent passif traditionnel, qu'elle est meilleure pour la santé au niveau qualité de l'air, que son impact environnemental est plus faible, et qu'en plus elle dure plus longtemps.
    Dernière modification par Garion ; 29/03/2006 à 13h13.

  13. #9
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    "Maison passive" : c'est grosso modo une maison qui ne consomme pas ou très peu d'énergie, du moins pour son chauffage.
    Pour vous donner un ordre d'idée, qq chiffres à la louche :
    - une maison peu isolée (type pavillon 1970) consomme 300 KWh/an/m² à peu près
    - une maison à la norme RT2000 160 KWh/an/m² (ce qui se construit en masse en ce moment)
    - Une maison passive plutôt 15 KWh/an/m²
    pour des habitations de volume égal, bien entendu.

    Le problème n'est pas tant les matériaux utilisés que le résultat à obtenir. En fait, le terme "maison passive" désigne plutôt une façon de construire aujourd'hui, qui met en place une enveloppe du bâtiment très étanche à l'air, sans forcément se préoccuper des apports d'énergie passifs, ce qui est dommage. Le bioclimatisme, par contre, va d'abord s'attacher à créer un bâtiment captant ces calories gratuites (soleil).
    Un mélange des 2 concepts est encore plus performant.

    Garion, tu parles par exemple de bois+paille pour les matériaux. Indéniablement, l'isolation d'hiver est des plus performantes (car respirante notamment). Le coût des matériaux est faible, et l'impact écologique quasi nul.
    Mais le coût en main d'oeuvre est franchement incalculable. A part qq Allemands qui ont chiffré le travail, toutes les maisons paille que je connais sont montées par des autoconstructeurs, qui prennent pour cela bien souvent une année de congé. Donc c'est plutôt cher si on prend en compte tous les paramètres. Quant à la tenue dans le temps, si les enduits ont bien été réalisés, si la mise en oeuvre a été correcte, les murs ont de beaux jours devant eux. Par contre, pour ce qui est du doublage intérieur, quasi obligatoire dans ce type de maison... Ca bouge bcp, et que ce soit le placo ou le fermacell, ça vieillit mal. La finition intérieure reste un vrai pb dans ce type de construction. Il est vrai que le BA13 est utilisé presque partout aujourd'hui, mais on peut faire autrement.
    La paille n'apporte pas un très grand confort d'été, sauf si des murs lourds, ou une dalle lourde se trouvent dans la maison (le mieux, je pense que c'est de construire sur terre-plein).
    Il ne faut pas systématiquement considérer le végétal et le minéral comme deux solutions de construction antagonistes, mais plutôt comme complémentaires.

  14. #10
    REVERIE

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    on vendra notre maison actuelle dans 2 ans donc je prépare le terrain pour la maison passive, c'est nous qui avons monté notre maison en brique monomur de 37,7 et à l'inérieur les murs sont plâtrés par contre j'ai tout au chauffage au sol mais malheureusement je suis au gaz pour une surface de 240m2 alrs je ne vous dit pas la consommation!!!
    donc plus tard maison passive ça c'est sûr!! sonc on peut faire en brique mais avec quel type d'isolation? merci

  15. #11
    mimilaprincesse

    Thumbs up Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Ouaoh, merci de vos réponses.

    Je vais aller voir sur le site de rhodeba et je te contacterai par le biais du contact du site ? Si cette démarche n'est pas la bonne, merci de me l'indiquer sur FS.

    Pour la maison passive ou simplement énergétiquement économique, il semble que bois + brique, c'est super (brique plein sud pour faire masse, mais avec un auvent suffisant pour le protéger l'été, sinon ça fait four !!!)

    Pour la maison paille, j'y ai bien pensé, mais comme je ne peux pas auto-construire et que je ne connais pas de personne qui travaille ce type de matériau, j'ai abandonné l'idée. Ce que dit à ce sujet rhodeba est intéressant, merci beaucoup !

    Cela dit, si quelqu'un peut me recommander quelqu'un qui peut le faire, je suis preneuse aussi, éventuellement (quoique les remarques de rhodeba sur la longévité de l'intérieur des maisons paille m'aient un peu refroidie ...)

    A suivre ...

  16. #12
    mimilaprincesse

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    Moins de 120€ en principe pour 2 logements mitoyens. Début des travaux en septembre !
    N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez de l'info, ce sera avec plaisir. Où se trouve votre terrain ?
    A+
    Raphaël
    Ca m'intéresse bien entendu, et le prix aussi.
    Mon terrain se trouve entre Aubenas et Privas, à St Michel de Boulogne
    A bientôt

  17. Publicité
  18. #13
    mimilaprincesse

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    PS : un petit aperçu en ligne ici :
    http://www.architecturenaturelle.com/
    Bé ? Il n'y a qu'une photo sur le site, et pas de lien, alors je fais comment pour te contacter, Raphaël ? J'aimerais bien continuer à échanger sur ce que tu exposes ici, mais il me semble qu'en ligne sur le FS, ce n'est pas le bon moyen ...
    A+
    Mireille

  19. #14
    Garion

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    Garion, tu parles par exemple de bois+paille pour les matériaux. Indéniablement, l'isolation d'hiver est des plus performantes (car respirante notamment). Le coût des matériaux est faible, et l'impact écologique quasi nul.
    Mais le coût en main d'oeuvre est franchement incalculable. A part qq Allemands qui ont chiffré le travail, toutes les maisons paille que je connais sont montées par des autoconstructeurs, qui prennent pour cela bien souvent une année de congé. Donc c'est plutôt cher si on prend en compte tous les paramètres.
    Heu, personnellement, je connais un architecte qui propose ce genre de maison et qui connait de la main d'oeuvre pour les monter sans passer par de l'autocronstruction. Le cout final n'est pas supérieur à une maison traditionnelle (en plus c'est un puriste qui fait attention au transport du bois, à son essence, au temps de séchage, à la période de coupe, etc...)

    La paille n'apporte pas un très grand confort d'été, sauf si des murs lourds, ou une dalle lourde se trouvent dans la maison (le mieux, je pense que c'est de construire sur terre-plein).
    Il ne faut pas systématiquement considérer le végétal et le minéral comme deux solutions de construction antagonistes, mais plutôt comme complémentaires.
    Je suis d'accord avec ça. Je n'hésiterai pas à mettre une grosse dalle béton quand je ferai construire ma maison passive.

  20. #15
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Il me semble que les maisons passives se caractérisent pas une étanchéité parfaite à l'air, une surisolation et une récupération de chaleur via VMC double flux avec échangeur de chaleur. Rbobeda, comment penses-tu faire une maison passive sans VMC double flux avec échangeur de chaleur ?

  21. #16
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    C'est précisément un point important : la VMC. D'abord, j'entends par maison passive une maison consommant très peu d'énergie pour son chauffage. Les moyens pour y arriver sont de 2 ordres : l'isolation et le solaire passif. Dans le projet dont je parlais, l'isolation est importante, certes, mais le solaire passif, la volumétrie du bâtiment et ses masses inertielles internes sont primordiales.
    Reste le problème de la ventilation. D'abord, pourquoi ventile-t-on ? A 90% pour extraire la vapeur d'eau du logement. A 10% environ pour renouveler l'air et éliminer le CO2 produit par les habitants. Donc si on néglige l'humidité, un débit de 10 m3/heure est très largement suffisant (pour un logement de 100m² et 4 pers. : une personne produit environ 10 à 15 m3 de CO2 par jour).
    Une ventilation naturelle haute avec bouches réglables en fonction de la saison permet donc de maintenir ce débit d'air nominal (grilles plus ou moins ouvertes)
    Reste l'humidité. Et là, le choix des matériaux de l'enveloppe est primordial. Le béton, les agglos, les laines minérales et autres PS sont à proscrire, car étanche et peu absorbant, ou résistant mal à l'humidité.
    Un mur constitué de brique enduite à la chaux, d'isolant respirant assemblés sans lame d'air permet d'évacuer l'humidité ambiante, grâce à une continuité de la capilarité de la face interne vers la face externe du mur.
    Les enduits et parements doivent évidemment respecter cette règle (chaux par ex).
    Reste les pièces humides : cuisine et salle de bain. Les besoins en sur-ventilation sont ponctuels, et n'interviennent qu'à certains moments de la journée. C'est pourquoi pour ce cas particulier il faut prévoir une assistance de ventilation (un petit extracteur) piloté par un hygrostat (détecteur d'hulidité).
    Pourquoi pas un VMC DF ? Parce que pas utile dans ce cas là, parce qu'elle consomme entre 60 et 80 w soit 500 ou 600 KWh dans l'année =>80 euros minimum, qu'elle coûte très cher à l'achat et en entretien.
    Enfin, je rajoute que l'arrivée d'air frais doit être gérée correctement : un préchauffage de l'air nouveau par serre ou puits canadien est souvent très efficace.
    A+

  22. #17
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    J'adhère pleinement à toute ces explications, néanmoins, je crois que la terme de "maison passive" est un peu usurpé ; il s'agit plutôt d'une maison bioclimatique. Une maison passive ne nécessite aucun mode de chauffage, la chaleur dégagé pas les habitants et par l'électroménager se révélant suffisante.

    Merci encore pour tes informations sur la ventilation. Je pense également me satisfaire d'une ventilation naturelle plus quelques petites VMC couplées aux interrupteurs dans les salles de bain.

    Cordialement.

    PS: quand est-ce que ton site sera consultable ?

  23. #18
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    C'est vrai, un appoint est nécessaire pendant les mois de décembre et janvier. Le bilan thermique fait apparaître une consommation en énergie de chauffage de 22 KWh/m²/an, une maison est considérée comme passive (selon les critères définis par nos voisins Allemands) sous le seuil des 15 KWh/m²/an. C 'est pourquoi je parlais de maison "presque" passive (pas loin, quoi
    Mais bon... le budget n'étant pas extensible, il faut savoir faire des compromis.

    Le site sera consultable, je l'espère, avant l'été, mais il reste encore pas mal de boulot dessus, et je n'ai pas que ça en cours, malheureusement !

    A+

  24. Publicité
  25. #19
    David7578

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Si quelqu'un aurait plus d'infos sur les maisons en paille et le fait qu'elles bougent beaucoup cela m'interresse...

    Parceque cela semble être une limitation importante, surtout s'il faut faire un doublage interne...

    @+

  26. #20
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour,

    Tout matériau "bouge", minéral ou végétal. Le bois qui constitue l'ossature doit être sec lors du montage, c'est un premier point. Mais cette condition n'est pas souvent respectée, c'est dur de trouver du bois vraiment sec.
    Ensuite, tout est question de mise en oeuvre. Les ballots de pailles constituant les murs extérieurs peuvent très bien être enduits à la chaux (NHL2 maxi en principe).
    Mais c'est beaucoup plus long qu'un doublage. Le résultat peut être à la hauteur cependant, si l'enduit est bien fini. Cet enduit "souple" ne fissurera pas en cas de petit mouvement du mur. La

  27. #21
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    la finition reste plus rustique qu'un doublage fermacell, par exemple. A noter également qu'il existe depuis peu du fermacell à bord aminci (comme le placo, donc), permettant de faire des joints avec bande.
    Toujours est-il que les finitions pour une maison ossature bois/paille sont lourdes et longues, il ne faut pas le perdre de vue. Le plan d'ossature doit en outre être nickel, et parfaitement calibré sur la taille des bottes de pailles.
    Voici quelques liens d'auto-constructeurs :

    http://verofrancois86.blogspot.com/

    http://clegales.free.fr/

    http://maisondepaille.blogspot.com/

    Les chantiers les plus réussis sont souvent ceux qui ont été les plus préparés, et souvent aussi ceux qui ont des plans les plus simples...

    Un forum à voir aussi :
    http://compaillons.naturalforum.net/index.htm

  28. #22
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Rbobeda, peux-tu me donner plus de renseignements sur les différents éléments constructifs de ta maison (structure mixte brique/bois, isolation, surface et ventilation de la véranda si véranda, surfaces vitrées des différentes façades, chauffage, ...) ?
    Je vais faire construire dans le sud des Hautes-Alpes (Orpierre) à 700 mètres d'altitude.

    Merci.

  29. #23
    ririmason

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Enfin des gens qui osent comparer bio-climatique et passive. Pas de tabous et vive le progrès. Les bonnes idées sont à prendre partout. La maison Charmeau par exemple, qu'en pensez-vous?

    L'idée de la serre solaire, du coeur thermique alimenté soit par le solaire soit par un PDM me parait séduisante. Idem pour l'air réchauffé circulant sous le plancher.

    Pour ceux que cela dit, allez voir ce site canadien, c'est une maison bio-climatique high-tech. www.ourcoolhouse.com J'ai bien aimé la solution d'employer la déclivité du terrain comme isolant.
    Comme je disais il y a prendre et à apprendre partout.

    A+

    riri

  30. #24
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour à tous,

    Pour répondre à la question de Doubze, qui m'a été posée déjà un certain nombre de fois, je tiens à la disposition de ceux qui le désirent des docs de présentation que je peux envoyer par mail privé. (car assez lourds)
    Attention cependant, il s'agit d'un projet de construction privé, donc pour un client (et non pour moi-même) qui m'

  31. Publicité
  32. #25
    rbobeda

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    ...la suite...
    qui a donné son accord pour publier le projet sur le forum, mais pas être directement contacté, c'est pourquoi ses coordonnées ne figurent pas.

    Enfin, il s'agit là d'un projet pilote de logements locatifs : ici deux logements dans le même bâtiment. Le plan n'est donc pas tout à fait adapté à la maison individuelle, mais les techniques employées sont valides dans tous les cas, bien sûr.
    Quelques précision supplémentaires tout de même, voici les valeurs de résistance thermiques obtenues par les différentes parois :
    - Parois maçonnées : 4.5 (contre 2.7 pour la monomur brique par exemple)
    - Parois légères bois : 3.8
    - Toiture : 6.7
    L'optimisation du volume du bâtiment fait que les parois en contact avec l'extérieur sont limitées au minimum, en particulier au nord.
    En tant que société d'architecture, nous ne souhaitons pas faire de rétention d'info mais plutôt faire circuler ces méthodes de constructions dite "non traditionnelles" au maximum, de manière à ce que la maison à faible énergie se démocratise un jour (je l'espère !)
    Raphaël

  33. #26
    David7578

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    ces méthodes de constructions dite "non traditionnelles"

    j'aime beaucoup le côté paradoxal de cette phrase. D'ou les guillemets d'ailleurs

    parceque la paille en construction, ça dure depuis des siècles, si ce n'est des millénaires.

    En revanche l'apport des toutes dernières sciences de la thermodynamiques, de la physique et du boulot des thermiciens est énorme pour l'optimisation obtenue de nos jours.

    @+

  34. #27
    Doubze

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Rbobeda, voici mon mail : annega.etienne@wanadoo.fr. Merci de faire suivre les documents demandés.

    Cordialement.

  35. #28
    David7578

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Bonjour, je pourrais aussi avoir ces documents SVP?

    daviddeals@gmail.com

    merci

  36. #29
    seboseb

    Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par Garion
    Heu, personnellement, je connais un architecte qui propose ce genre de maison et qui connait de la main d'oeuvre pour les monter sans passer par de l'autocronstruction. Le cout final n'est pas supérieur à une maison traditionnelle (en plus c'est un puriste qui fait attention au transport du bois, à son essence, au temps de séchage, à la période de coupe, etc...)
    Garion, pourrais-tu me donner les coordonnées de cette perle rare ???

  37. #30
    seboseb

    Thumbs up Re : Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche

    Citation Envoyé par rbobeda
    Bonjour,

    Votre démarche m'intéresse, car ma compagne (architecte) et moi-même (son associé) sommes en train de finaliser un projet de maison passive (ou presque) en Ardèche du sud. La technique de construction est assez nouvelle (structure mixte brique/bois, isolation respirante extérieure, ventilation naturelle, dispositifs inertiels dans le volume isolé, solaire passif couvrant 70% des besoins en chauffage au moins, eau chaude solaire). Moins de 120€ en principe pour 2 logements mitoyens. Début des travaux en septembre !
    N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez de l'info, ce sera avec plaisir. Où se trouve votre terrain ?
    A+
    Raphaël
    PS : un petit aperçu en ligne ici :
    http://www.architecturenaturelle.com/
    Rbobeda, ton site étant toujours en construction, pourrais-tu, s'il te plait, me faire parvenir de la doc par mail ? Je te vouerai une reconnaissance éternelle
    Mon adresse : seboseb@no-log.org
    Mercimercimercimerci !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Construction d'une maison passive en Belgique
    Par plurielle dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 552
    Dernier message: 19/03/2012, 07h40