Répondre à la discussion
Page 1 sur 19 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 553

Construction d'une maison passive en Belgique



  1. #1
    plurielle

    Construction d'une maison passive en Belgique


    ------

    J'envisage de faire construire prochainement une maison passive (c'est-à-dire respectant le standard de construction allemand du Passivhaus Institut) en Wallonie.

    Quelques maison ont déjà été construites dans la partie fllamande du pays - mais les constructeurs flamands que j'ai jusqu'à présent contacté ne sont pas très enthousiastes à l'idée de venir travailler en Wallonie (motif: c'est loin........ on croit rêver !!!!!!!!)

    Je cherche donc des adresses d'architectes, d'entreprises de construction etc, qui sont aptes à me la contruire.

    Si vous avez des infos, je suis preneuse... d'avance merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    blanche1

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Concernant des constructeurs éventuels, il m'étonne que des constructeurs flamands hésitent à venir construire en wallonie. Mes parents ont fait construire à Bruxelles et un entrepreneur flamand venait, tous les jours, de Ostende (sur la côte belge) (environ deux heures de route) !

  4. #3
    Chammy

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Je suis dans la situation de Plurielle. Mais, si je ne connais que deux entrepreneurs susceptibles de construire des maisons passives en wallonie, il est, je crois, plus facile de contacter des architectes.
    Je connais mal les entrepreneurs flamands. Mais je ne suis pas étonné de leur réponse : des fournisseurs de matériaux étaient également réticents (ce qui est encore plus stupéfiant !).
    Comme architectes on peut en contacter plusieurs : Adeline Guerriat (qui a édité un livre sur la maison passive auprès de la Passiefhuisplatform), FHW cad Franzen, Henz & Wertz, qui sont en passe de terminer leur bureau "passif" à Verviers, Michaelis dans les cantons rédimés (cf plusieurs réalisations de ces derniers à http://energie.wallonie.be/xml/doc-IDD-9438-.html ). Voire les architectes liés à l'unité Architecture & Climat de l'UCL. Pour info, je ne suis pas du secteur et ne suis lié à personne.
    Comme entrepreneurs, j'ai trouvé MMGC Consult à Rochefort et BioConstruct à la limite luxembourgeoise.
    Forte concentration à l'Est...
    Mon but étant d'ériger une habitation au sud de Charleroi, j'éprouve les mêmes frustrations. Le plus "simple" sera, je crois, de contacter un des architectes cités plus haut (ou un autre, mais il faut insister sur la compétence) ; ensuite, pour une ossature bois, de contacter un entrepreneur en charpente et de lui expliquer ce que l'on veut, en veillant qu'ils comprennent bien la notion de ponts thermiques, spécialement lors de la pose des planchers et lors du positionnement des fenêtres ; si l'on préfère un système plus "traditionnel", être prêt à retrousser les manches pour poser soi-même les 30 cm d'isolation minimum, soit via une ossature bois rapportée; si l'on opte pour un système de type Isorast, ceux qui sont distribués en Belgique sont d'épaisseur trop faible - mais il existe, en Allemagne, des système d'isolation Isorast certifiés "Passivhaus", et je suppose qu'on pourra convaincre l'importateur.
    J'avais contacté des constructeurs de type ossature bois implantés en Wallonie, l'année passée. Résultat désastreux : hors de leur système (avec max. 10 cm d'isolant) point de salut. Types de réponse : "ça n'a pas d'avenir" ou "c'est farfelu" ou "nous ne comptons pas commercialiser ce type de produit" ou réponse équivalente. Donc peu d'espoir actuellement du côté des entreprises spécialisées en construction ossature. Sauf si l'on fait comme l'occupant de la maison de Zolder (en Limbourg) qui a fait construire une maison ossature "normale" mais sans parement extérieur, et qui a rajouté lui-même une deuxième couche de 15 cm de laine minérale, puis qui a fait terminer le parement - donc corps de métiers séparés et autoconstruction; dans ce cas, c'était une entreprise de type ossature bois (Batech, je crois) qui avait réalisé le gros oeuvre. N.B. Depuis, Batech fait des maisons passives...
    J'effectue des recherches sur le sujet depuis un peu plus de 2 ans. Une conclusion : la Wallonie a un retard colossal en la matière. L'Espagne fait mieux que nous, ce n'est pas peu dire. Quant à la Suède, l'Allemagne et l'Autriche, nous prônons les règlements ("Construire avec l'Energie") qui ressemblent fortement aux leurs, mais d'il y a 15 ans...
    Si quelqu'un souhaite des liens Internet sur le sujet, j'en ai accumulé. Mais les meilleurs (certains sont vraiment excellents) sont de langue allemande, ce qui en restreint l'utilisation. En français, il y a http://www.minergie.ch/fr/index.php (standard suisse Minergie-P, équivalent au standard maison passive : c'est la source francophone la plus prolixe), www.passiefhuisplatform.be (mais les renseignements les plus intéressants sont en néerlandais), et http://perso.wanadoo.fr/archicaro/index.htm , rédigé par un architecte en fin d'études.
    Bonne quête.

  5. #4
    ber7

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour à tous,
    Bonjour plurielle, je peux te proposer de contacter la firme AnDaHoltz située au nord du Luxembourg et de prendre r/v avec Daniel Bourgeois. Petite firme spécialisée dans les matériaux à base de produits naturels et travaillant en connexion avec des architectes concernés par ces matériaux. Ils effectuent la pose également.
    Très disponible, bien que très occupé, ce Monsieur, que j'ai eu le plaisir de rencontrer en décembre, a, entre autre, côtoyé J-P. OLIVA, auteur de l'excellent ouvrage "l'isolation écologique" aux éditions "terre vivante"(déjà cité sur ce forum).
    Cette firme travaille régulièrement en Belgique. Ils travaillent d'ailleurs en groupement d'achat et un de leurs stocks se trouve à Liège.
    Ils sont chaque année au salon de Namur (bois-Habitat) que tu connais certainement.
    ( je n'ai plus le temps de chercher leurs coordonnées, mais sur google...)

    Bonne recherche, Bernard.

  6. Devis
  7. #5
    plurielle

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bon, j'émerge de mon long silence, pour reprendre le fil de la discussion (en fait j'étais occupée avec la vente de mon actuelle maison et l'achat de mon futur terrain (à flanc de colline, exposition sud-sud-est - demain, je signe pour le tout!! le bonheur...).

    Chamny: oui tu as raison, la Wallonie a un retard colossal (15 ans au moins). Je suis en train de me renseigner partout.


    De la même manère, j'ai décidé d'éviter MGCC - j'ai vu leur site et des interviews, eux ils font mieux que le Passivhaus Institut: ils orientent la maison au sud avec de grandes baies vitrées, moyennant surcoût de 15% (contrairement aux allemands qui selon MGCC ont un surcoût de 25 à 30%)....

    L'ennui, c'est que je lis parfaitement l'allemand - et les dernières publications du Passivhaus Institut parlent d'un surcoût de 0% pour les maisons attenantes et d'un surcoût de 5% pour les maisons isolées.... Par ailleurs l'orientation sud et les baies vitrées font partie des recommandations de base du Passivhaus Institut...

    ../..

    Il reste donc les flamands (dont certains construisent à 700 €/m²...)

    Car pour ce qui est des constructeurs de maison en bois, tu as aussi parfaitement raison: ils ne savent pas ce qu'est une maison passive.... donc, exit ces sociétés...

    Ceci dit je compte aller à Batibouw - on ne sait jamais je vais peutêtre y résoudre mon problème. L'an passé j'y avais rencontré Adeline Guerriat, qui venait juste de publier son mémoire... Batech sera sans doute aussi présent, eux construisent des maisons passives (j'en ai visité une récemment) - mais c'est précisément eux qui hésitent à venir dans le namurois, à cause des km...!!

    Ber7: oui je compte aller à Bois et Habitat, c'est juste à côté de chez moi...


    Enfin de toute façon je suis déterminée à y arriver, je vous tiens au courant...

    J'aimerais que Liorey me donne quelques infos supplémentaires sur la maison passive qui sera contruite en Wallonie, ça m'intéresse au plus haut point....

    amicalement
    plurielle

    Message modifié pour ne pas citer le nom de la société. Yoyo
    Dernière modification par Quisit ; 06/11/2006 à 16h10.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Chammy

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Salut Plurielle
    Je crois qu'il faudra rassembler nos informations si l'on veut parvenir à concrétiser des projets.
    En voici une.
    L'association d'architectes FHW vient de terminer son bureau de Verviers, apparemment. En tous cas, Damien Franzen va présenter ce bâtiment passif le 11 mars, à une association qui s'appelle "Le Cramignon". Je l'ai appris en furetant et en cherchant ses réalisations. Pour s'inscrire, il faut aller sur http://www.dbao.be/agenda.htm . Je m'y suis inscrit... mais on ne m'a pas encore répondu.
    Ils ont forcément dû trouver un entrepreneur prêt à construire en Wallonie. Davantage d'info après le 11 mars.
    D'autre part, parmi les firmes flamandes, il y en a une qui est située presque sur la frontière linguistique, à Renaix : de noordboom (cf le site passiefhuisplatform). Je suppose qu'ils ne s'offusqueront pas de franchir cette frontière. Mais je ne les ai pas encore consultés.
    J'ai retrouvé les mêmes réticences que toi chez un fournisseur, Ecobouw d'Aarschot en l'occurence ; quand j'ai demandé jusqu'où ils livraient, la réponse a été : à moins que la commande ne soit très importante...
    Dans la mesure où la localisation de mon terrain est sur la commune de Walcourt, je crois que je vais aussi éprouver quelques difficultés. Mais gardons le moral.
    Amicalement.
    Chammy

  10. Publicité
  11. #7
    myqueul

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour à tous, je ne sais pas si vous connaissez les maisons TIRO www.tiro.fr

    Je ne sais pas ce qu'elles valent mais leur tarifs sont tentant et elle sont isolés par 195mm d'isolant ce qui peut permettre d'être au moins en basse énergie et pas forcement loin de la maison passive (moyennant quelques modifications).

    Voilà, j'attends vos avis là-dessus.

    Merci.

  12. #8
    plurielle

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Myqueul, je ne connais pas cette société - mais a priori leurs maisons me paraissent loin des maisons passives.

    Le terme "maison passive " fait référence à un standard de construction allemand qui peut se résumer par
    - une isolation importante (30 à 40 cm)
    - triple vitrage et orientation sud des baies vitrées
    - absence de ponts thermiques
    - étanchéité à l'air (ce qui implique l'installation d'une VMC)

    En suivant cela, le bâtiment peut se passer d'un système de chauffage traditionnel.

    En Allemagne, il existe déjà de nombreuses sociétés de "clé-sur-porte" qui proposent des maison passives..

  13. #9
    plurielle

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour Chammy,

    Oui, je crois que mettre nos infos en commun serait une excellente idée....

    Je compte aller à Batibouw la semaine prochaine - j'espère que PassiefhuisPaltform aura un stand...

    Et je compte aller en fin mars en Allemagne, à World of Living (c'est à 50 km de Strasbourg), voir la maison passive de Weber...

    J'aimerais aussi beaucoup visiter la maison passive qui sera bientôt en construction, dont parlait Liorey.

    Pour le reste il est temps pour moi de foncer, puisque depuis peu j'ai le terrain...

    Tu comptes te lancer bientôt dans la construction de ta maison passive ??

  14. #10
    ArTec

    Thumbs up Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour à tous !
    Je suis architecte et je suis tombé par hasard sur votre forum.
    J’envisage aussi de construire une maison passive (personnellement je préfère dire «maison à énergie positive », vu que, à terme, cette maison pourrait produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme…).
    N’écoutez pas les constructeurs (et les autres) qui vous prennent pour des fous.
    Moi, j’étais déjà fou il y a 25 ans quand j’ai transformé une maison en ville dans l’esprit de ce qu’on appelait à l’époque le « solaire passif » (serre solaire, stockage de chaleur,…) !
    Comme vous le dites, la Wallonie a un fameux retard, et demain (ce n’est pas loin) plus d’un regrettera d’avoir construit avec des méthodes complètement dépassées.
    Je ne pense pas qu’il faut chercher du côté des flamands, ils sont en avance sur nous et ont probablement trop de travail chez eux que pour s’intéresser à la Wallonie…
    Il est effectivement difficile (voire impossible ?) de trouver des constructeurs wallons de maisons passives.
    Il faut donc négocier avec des constructeurs prêts à se remettre en question et à modifier un peu leurs habitudes.
    Chammy a bien compris qu’il faut trouver des gens compétents et qui savent de quoi ils parlent (très bien énoncé par Plurielle par ailleurs).
    Attention aux idées toutes faites, du genre « on fait des économies en plaçant l’isolant soi-même ». J’ai demandé prix pour l’injection de cellulose (24 cm dans les murs, 40 cm dans la toiture) et pour la fourniture d’une quantité équivalente de laine de roche à placer moi-même (en plusieurs couches !). Résultat : la laine de roche est 2% moins chère ! A ce prix-là, je ne veux pas la poser…
    Comme le dit Ber 7, il existe quand même des fournisseurs de matériaux sains et écologiques en Wallonie (on ne dépend pas encore complètement de la Flandre…).
    Evidemment qu’il faut orienter un maximum de baies au sud, mais il faut les limiter :
    - plus de surfaces vitrées = plus de déperditions
    - plus de surfaces vitrées = plus de risques de surchauffe
    - plus de surfaces vitrées = plus de protections solaires
    - plus de surfaces vitrées = plus de châssis performants avec triple vitrage
    et tout cela coûte très cher…
    La maison passive est probablement plus chère, mais n’est pas comparable aux autres (confort inégalable). Il est intéressant de pouvoir mettre la main à la pâte (ce que facilite la construction en bois).
    Pour trouver des informations sur la maison passive :
    - BATIBOUW : la grand messe de la construction se limite au B-A BA
    - BOIS & HABITAT : mieux orienté mais pas spécialement maison passive
    - TECHNOLOGIEBEURS à Aaalst (Passiefhuis Happening) : la Mecque de la Maison passive (mais très flamand…)
    Je me réjouis de poursuivre le débat avec vous…

  15. #11
    ludo b

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bien venu à toi Artec
    Dans quel coin es tu ?

  16. #12
    jfbout

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Ca fait plaisir de voir qu'un certain nombre d'architectes commencent à sortir des sentiers habituels qu'on trouve dans la population. C'est le début d'une prise de conscience plus large et ça fait plaisir a découvrir. La belgique pourrait bien montrer l'exemple si ça continue.
    Bravo Artec!
    JFB

  17. Publicité
  18. #13
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour ludo b,
    Je suis dans la province de Liège, pas de loin des frontières avec l'Allemagne et les Pays-Bas.
    A bientôt.

  19. #14
    Quisit

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    la beligique montre déjà l'exemple en matière d'habitat contemporain, suffit de faire un tour en voiture dans la campagne belge ... on a du chemin à faire en france ou on a le sale refléxe d'aller voir systématiquement un pavillonneur

  20. #15
    plurielle

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bienvenue sur le forum, Artec ... ! ravie de voir que la maison passive commence à intéresser les belges - je commençais à désespérer.... !

    Je suis bien sûr passée à Batibouw, où j'ai longuement discuté de maison passive sur le stand de PHP (c'est décidé, je vais me faire membre...). Visite hyper intéressante: discussion d'une demi-heure sur le stand, examen de quelques échantillons de châssis, gros oeuvre (ossature bois), puits canadien etc.

    Je me suis renseignée sur les entrepreneurs wallons qui construisent des maisons passives, ils n'ont pu me donner un seul nom. Des architectes wallons, oui - mais ils sont localisés à l'est, cad près de l'Allemagne.

    Bref, construire une maison passive en Wallonie, ce n'est pas gagné !!!!! Enfin maintenant que j'ai mon terrain (assez idéal, selon le représentant de PHP que j'ai vu à Batibouw), je compte poursuivre mon idée à un rythme soutenu: j'aimerais entamer la contruction à l'automne...

    Mais avant ça, je vais devoir me battre avec le responsable de l'urbanisme de ma commune: ce n'est pas gagné au niveau des vitrages (je voudrais de grandes baies au sud - et non des ouvertures "verticales" - et aussi des débordements de toiture - histoire de ne pas mourir de chaud l'été...)

    C'est d'autant moins gagné qu'en prenant contact avec la section urbanisme la semaine passée, le responsable m'a répondu: ..." une maison passive ? c'est quoi ???"

    Bref, ambiance...

  21. #16
    Chammy

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Les mêmes recherches aboutissent aux mêmes points.

    J'ai cherché un architecte compétent. C'est à l'Est de la Belgique que je l'ai trouvé. Il n'hésite pas à se déplacer pour ce type de constructions - il fait construire une maison de type passif à Lille, m'a-t-il dit.

    Mêmes avantages. Le terrain sur lequel je veux construire est orienté sur un axe est-ouest strict, et le versant sud, magnifiquement dégagé, est en pente douce sur près de deux kilomètres.

    Mêmes incompréhensions des autorités et des conseillers officiels. Le problème, c'est que le permis d'urbanisme, alors que certaines maisons de la rue sont orientées est-ouest, exige une orientation nord-sud. Il y a bien sûr des trucs pour contourner cette exigence, mais je préférerais réorienter le bâtiment. Je me suis néanmoins consolé en apprenant de l'architecte avec qui je veux construire, qu'il est habitué des procédures d'appel..., et qu'il a gagné auprès du ministre pour une demande autrement difficile.

    J'ai eu droit à trois informations ce week-end.

    La première, intéressante malgré son caractère anecdotique. Elle concerne le séchage du linge. Il est en effet difficile, dans une maison passive, d'intégrer un sèche-linge : c'est un appareil très énergivore qui peut empêcher la maison passive d'atteindre son objectif quant à la consommation d'énergie primaire (celle produite par les centrales). Et bien, dans une maison passive, il suffit de placer les vêtements dans une armoire-caisson. Dans cette armoire, est placée une des bouches d'extraction de l'air vicié. La VMC fait alors office de doux zéphyr... et de sèche-linge par la même occasion.

    La seconde, plus embarassante : il faut intégrer dans le calcul des gains thermiques l'ensemble des PC. En été, on pourrait être contraint, si ceux-ci ne sont pas des portables, de les placer en des endroits fortement ventilés, voire hors de l'enveloppe thermique. Quel est votre environnement multimedia? Ne vous cuira-t-il pas les oreilles en été?

    La troisième, c'est la confirmation qu'une maison à ossature bois peut, sous certaines conditions techniques, recevoir des chapes de béton, solutionnant du même coup le problème d'inertie thermique dont r17777 se proclame l'indéfectible chantre - la masse nécessaire est évidemment moindre que dans une maison ne répondant qu'aux critères bioclimatiques. Elles sont suffisamment solides pour supporter le poids.
    Une des dernières objections que j'avais pour l'ossature bois en Belgique (ce serait valable aussi pour les régions nord de la France, depuis la Lorraine jusqu'à l'est de la Normandie) vient de tomber.

    Autre chose qui me conforte dans ma décision, c'est le peu de critiques réelles contre ce type de construction. Si la maison passive passe les tests initiaux, alors elle fait trés rarement l'objet de reproches. Pour l'item "Bauschäden", le forum http://www.passivhaus-forum.org/ ne mentionne pas une seule plainte ces douze derniers mois... Est-ce le cas de votre constructeur clé-sur-porte?
    Les seules plaintes reposent sur des idées, non des faits. Comme Plurielle comprend l'allemand, je mentionne qq sites : http://www.erdwaerme-zeitung.de/baue...aus/index.html ou http://www.konrad-fischer-info.de/7w...m%20Kreuzfeuer
    dans Niedrigenergie- und Passivhaus im Kreuzfeuer.

    A +. Bon vent à tous.

  22. #17
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    C'est vrai qu'il y a une plus grande sensibilité des architectes à ce sujet dans l'est du pays.
    Je ne crois pas que les réticences viennent des architectes, comme pourrait le laisser croire la réflexion de Jfbout.
    Merci à Quisit qui ne fait pas pâlir la belgique!
    C'est vrai que l'administration est assez lourde... (voir Plurielle et Chammy)
    Le matraquage du clé sur porte n'est pas fait pour élargir le champ de vision des futurs bâtisseurs...
    Plurielle, ne complique pas la vie des fonctionnaires, ils n'ont pas besoin de savoir ce qu'est une maison passive. Ce qui les concerne (et c'est déjà beaucoup) c'est l'aspect extérieur.
    Au sujet des baies de fenêtres, je ne sais pas ce que tu entends par grandes baies au sud, mais attention, de trop grandes baies ne sont pas particulièrement compatibles avec une maison passive.
    En ce qui concerne Chammy: effectivement le sèche-linge est trop énergivore pour une maison passive. dans mon projet, c'est la buanderie qui est le séchoir puisqu'il y a une extraction...
    Pour les PC, ils font partie des éléments de chauffage... (hiver... comme été)

  23. #18
    plurielle

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Ce que j'entends par de "grandes baies vitrées"...? ben tout simplement, je rêve d'avoir ma façade sud entièrement vitrée (ce qui me paraît impliquer un balcon au 1° étage sur la longueur de la façade sud, et un débordement de toiture pour protéger le 1° étage...)

    Niveau protection de la chaleur, j'espère que ce sera suffisant.

    Je me suis rendue samedi passé en Allemagne (à Hartenfels) pour visiter le village de maisons-témoin du constructeur HUF (d'accord ces maisons ne sont pas passives, ce sont juste des maisons basse énergie - mais je les trouve superbes (enfin du contemporain qui n'est pas froid-glacial!!), et je voudrais m'en inspirer, dans la mesure du possible (niveau déco intérieure).

    J'ai discuté avec le responsable du Huf Dorf: ce constructeur bâtit en Allemagne, Autriche, Suisse, France, Grande Bretagne - mais pas en Belgique (grrrr). En cause, l'urbanisme: les débordements de toiture sont interdits - or, m'a-t-il dit, absolument indispensables pour la protection solaire l'été (et accessoirement aussi pour éviter que la pluie frappe les vitres - histoire de les garder plus propres).

    Ces maisons sont d'une luminosité extraordinaire - donc je sais que je veux aussi une façade sud toute vitrée.

    Ce ne doit pas être incompatible avec le caratère passif d'une maison, puisque la maison (passive) qui a gagné le Belgian Award of energy en 2005 a également une façade sud toute vitrée (très jolie maison, d'ailleurs).

    Le week end prochain, je repars en Allemagne, visiter des maisons Da Vinci, Platz et surtout la maison passive de Weber.

    J'aimerais combiner un système à ossature bois, avec la technique du poteau poutre - mais ej ne sais pas si c'ets possible.

    Pour le reste, je dois avouer que je n'avais pas pensé au problème du sèche linge. L'armoire dont parle Chammy me semble très intéressante.

    Mais je m'interroge: pour rester confortable, une VMC ne doit sans doute pas fonctionner trop fort (sinon on risque une impression de courant d'air, ce qui est très désagréable).

    Alors, comment conciler cela avec le séchage du linge ??

    Y a-til moyen de régler sa ventilation de manière à ce qu'elle soit très importante dans une pièce, et pas dans les autres ??

    Si quelqu'un a la réponse.............. chuis preneuse..

  24. Publicité
  25. #19
    Chammy

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Merci à tous. J'admire la volonté de Plurielle qui n'hésite pas à avaler les km pour se forger une opinion, et qui fonce à travers les obstacles. Merci à ArTec de s'impliquer; ça me rassénère de penser que de plus en plus de pros investissent leur temps et leur attention à ce sujet.

    Pour esquisser une réponse. L'armoire se trouve forcément dans un des sites d'extraction, et ceux-ci, à part la cuisine, ne sont pas des pièces où l'on séjourne : buanderie comme cité par ArTec (de Welkenraedt?), WC, salle de bains. Et un peu de bruit dans ces pièces = bof, en ce qui me concerne.

    On peut cependant régler le débit en calculant le diamètre respectif des différents conduits d'extraction. On procède de même dans tous les équilibrages hydrauliques (le fameux calcul des "pertes de charge"). Sans doute existe-t-il des abaques pour nous épargner ce genre de calcul fastidieux; je suppose aussi qu'il n'y a pas une infinité de diamètres disponibles : des diamètres du genre 12, 15 ou 20 cm, lisses ou flexibles, point barre, et qu'on ajuste au mieux.

    Sur le site http://www.bauweise.net/ , incroyable site d'un allemand qui a érigé sa passivhaus, sous l'item lüftung, on peut déjà se faire une idée plus précise de la question.

    J'ai oublié de mentionner une autre "découverte" du W-E : l'utilisation de portes de chambre froide (industrielles) en lieu et place de portes de type passivhaus (beaucoup plus chères) pour isoler des pièces non chauffées, comme la cave ou le grenier. Je n'ai pas encore cherché pour savoir qui commercialise ce genre de menuiserie intérieure, si on peut les intituler ainsi..

    Autre remarque. J'aime aussi le soleil, et je compte l'inviter dans ma maison. Mais le concept Passivhaus est un concept que je qualifierais de défensif (cf les critères de Feist): réduction drastique des différentes pertes énergétiques que ce soit au niveau particulier ou général. On peut le combiner avec les concepts maison solaire, maison bioclimatique et/ou maison écologique, mais il ne faut pas les confondre. Il faut analyser chaque concept, en peser les avantages, et en retirer l'essentiel. Dans ce sens-là, les débordements de toiture ou l'orientation/le dimensionnement des baies sont secondaires par rapport à l'isolation et à la gestion de la ventilation; ce qui n'est pas le cas dans les autres concepts. On peut donc construire passif en respectant la thématique des habitats régionaux. L'idéal est, comme dans certains territoires principautaires d'avoir un peu de tout, et de parvenir au but le plus simplement possible : ce qui n'est pas forcément simple !

    Rappel d'un ouvrage drôlement bien fait sur les maison solaires, cité ailleurs sur le forum : Le Guide de la Maison Solaire d'Edward Mazria, aux ed. Parenthèses.
    Rappel d'une doc internet concernant la construction de maisons passives en ossature bois = sur l'InformationsDienst Holz : Das Passivhaus - Energie-Effizientes-Bauen, excellente comme l'ensemble des doc pdf du site InfoHolz.

    Pour le système des poteaux-poutres, je me pose la question des ponts thermiques au droit des poteaux : n'est-ce pas une tare rhédibitoire de ce système?

    A Plurielle. Dans quelle entité ton terrain se trouve-t-il? J'habite Fernelmont; je circule pas mal, et peut-être ton terrain ne m'est-il pas inconnu.

  26. #20
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    On peut se protéger avec d'autres moyens que les débordements de toitures.
    Par exemple avec des persiennes coulissantes. C'est beau, çà crée une intimité, çà passerait plus facilement urbanistiquement parlant. J'ai adopté cette solution.
    Des grandes baies vitrées, avec châssis performants et triple vitrage, çà coûte très cher...
    Je ne connaissais pas cette maison à Drongen. C'est vrai qu'elle est belle. Mais je suis étonné qu'il ait pu réaliser lui-même des châssis U=0,8. Cela semble si compliqué d'en trouver sur le marché... L'idée d'utiliser un triple vitrage, avec une film pour remplacer le vitrage central est très intéressante.
    J'ai fait mon projet en combinant poteaux-poutres et structures en bois. Mais, il semble que je vais abandonner le poteaux-poutres parce qu'il ferait finalement double emploi avec le structure qui est elle-même porteuse (vu les épaisseurs de parois !)
    Et les poteaux créent des problèmes de raccords et donc d'étanchéité, des ponts thermiques,...
    Pour la ventilation de la buanderie, je ne suis pas sûr qu'il soit nécessaire d'augmenter le débit d'air dans ce local. Il y a déjà pas mal de m3 d'air qui vont passer à l'heure.
    Bon, je vais aller voir sur internet si je trouve les bâtiments que tu vas aller visiter en Allemagne.
    A+

  27. #21
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique


  28. #22
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Je ne sais pas ce qui c'est passé, je ne retrouve pas mes derniers messages...
    Merci Plurielle, grâce à toi j'ai trouvé le constructeur de deux maisons que j'adore et qui m'ont inspiré !
    Haus PLATZ, maisons d'architectes: TRAUTMAN et SCHLUDE.
    Des maisons que j'avais découvert dans les livres "25 maisons en bois" et "l'architecture écologique", édités par LE MONITEUR.
    Malheureusement, je ne sais pas si j'oserais demander une offre à un constructeur allemand ! Ils n'ont pas les mêmes budgets que chez nous...

  29. #23
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Suis-je bête ?
    Mes messages n'ont pas disparus, il fallait passer à la page suivante... hum
    Ce qui fait que le message de Chammy m'avait échappé, qui confirme partiellement ce que j'ai dit.
    Je confirme également que je suis à Welkenraedt...
    A+

  30. #24
    liorey

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour,

    À la lecture des derniers messages, voici pêle-mêle quelques réflexions. En ce qui concerne le vitrage avec film isolant, il s’agit du Heat mirror distribué par Eurotherm : http://www.ocp.be/eurotherm/default.asp il est plus cher que le triple vitrage de Sprimont,mais il stoppe tous les UV.
    En ce qui concerne les poteaux-poutres, on peut remplacer le 240 /60 par du 200/60 et fermer l’ensemble par du Pavatex 60 mm ou doubler uniquement les poteaux par 1 ou 2 épaisseurs de Celit 4D 22 mm et refermer l’ensemble par du Celit 4D.
    En ventilation, les systémes ne sont pas bruyant : 22db.en position moyenne pour un Storkair agrée PHP. L’échangeur est équipé en sortie 150 et les gaines de distribution 100 ou 125.Le débit est réglé sur chaque bouche et non sur la gaine et contrôlé par anémomètre,(nécessaire pour la prime) . Et il faut que la quantité d’air pulsé (chambres, salon )soit en équilibre avec la quantité d’air extrait (cuisine,sdb, wc, buanderie).Je ne pense pas qu'une armoire séche-linge soit nécessaire.
    J’apprécie les grandes baies, je trouve très agréable de pouvoir regarder la nature de n’importe où dans la maison qui est lumineuse.C'est bon pour le moral en hiver.
    A propos de châssis, excepté MB Benelux,Rehau et Riche ,connaissez-vous d’autres distributeurs ou fabricants en Belgique?
    Habitant Walcourt, je souhaiterais connaître l’adresse du terrain de Chammy et si je promène à Gesves, je préviendrai Plurielle.Merci à tous.

  31. Publicité
  32. #25
    Chammy

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour à tous.

    A Liorey d'abord, qui m'a interpellé.
    J'ai interrogé moi aussi divers fabricants de fenêtres, et notamment lors de mon périple à Batibouw.
    Rehau d'abord, comme Liorey, mais ils ne m'ont fourni de revendeur que situé au GD de Luxembourg : Solupsa Châssis à Redange-sur-Attert, qui placerait en Wallonie.
    Kömmerling ensuite, mais la réponse y a été très évasive. Les placeurs expérimentés ne sont, m'y a-t-on dit, que des Allemands: donc, il faut contacter l'Allemagne. Exit probablement Kömmerling.
    Veka en troisième lieu. Qui m'a annoncé qu'un certain Ernst, de Petit-Rechain, serait intéressé par le placement de leur TopLine Plus, conforme PH.
    DeCeuninck, signalé par la PHP, qui m'a promis - et il avait l'air sérieux et renseigné - de m'envoyer les informations nécessaires.
    J'ai aussi repéré qu'InterNorm, châssis autrichien conforme PH, était distribué par Batisam d'Ovifat. Mais avec quelle expérience?
    En plus des différents types de MB, signalés par Liorey.
    Par contre, j'ignorais que Riche se lançait dans les châssis de type PH. Peut-on s'en procurer les caractéristiques?

    Mon terrain se situe aux confins de Nalinnes, à Gourdinne. Gourdinne est un village posé sur le versant nord du vallon creusé par la Thyria. La vue s'ouvre au sud sur une pente douce mais régulière qui ne s'interrompt que près de deux kilomètres plus loin, par les collines boisées qui bordent Chastrès.

    Quant au site que Plurielle va visiter, je crois qu'il s'agit du World of Living à Rheinau, à qq km de Strasbourg, sur la berge droite du Rhin.

    Mon style de maison passive rêvé est similaire à celui proposé par le solaire architecte autrichien Kyraly. Cf http://www.kiraly.at/index.html . Mais, en Wallonie, au vu des fonctionnaires régionaux et des règlements dérivés du CWATUP, je suis conscient que ce n'est qu'un rêve, et qu'essayer de le concrétiser ne peut être qu'un cauchemar. Je crois que Plurielle les appréciera néanmoins pour leur incroyable luminosité. Autre témoignage de la créativité autrichienne : http://www.igpassivhaus.at/voting/ . Il ne nous reste plus qu'à faire mieux ! (sic)

  33. #26
    liorey

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Bonjour,
    Merci pour les châssis, je vais envoyer les demandes de prix aujourd’hui
    Elles sont belles les maisons Kiraly. Avec un toit double pente, et une façade vitrée qui n’est à rue, le projet devrait être accepté. Mais ce ne serait plus du Kiraly. Un toit plat serait accepté en France, à Walcourt dur, dur. Au début de la rue de Tarcienne, a Somzée, il y a une maison d’architecte originale, qui n’aurait pas été acceptée il y a 10 ans et dans ma rue il y a une nouvelle maison façade normande à rue pour Monsieur et façade contemporaine à l’arrière pour Madame.Beaucup de projet sont acceptés par l'urbanisme.
    Quelle rue à Gourdinne ?
    .
    Les châssis Riche sont agrées PH à 0,81.Leur commercialisation va débuter sous peu.Châssis bois lamellé collé .bois-PUR-bois. C’était le châssis de démonstration d’Eurotherm à la bourse PHP d’Alost.

  34. #27
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    A retenir l'idée de la porte de "chambre froide

  35. #28
    ArTec

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Quand Plurielle parle d'un poteau-poutre, je pense qu'elle imagine un "squelette" du bâtiment, les parois en ossature bois remplissant les espaces entre colonnes.
    N'empêche que les montants dans les ossatures bois sont des ponts thermiques, rt comme la signalé Chammy, on peut réduire ces ponts thermiques en augmentant l'épaisseur du panneau extérieur jusqu'à 10 cm (diffutherm, pavatex,...) sur lequel on pose un crépi. Personnellement c'est cette solution que j'ai retenue pour la plus grande partie des façades.
    Je cherche si je sais joindre un document pdf avec la façade sud, vous verriez le jeu du crépi et des bardages, ainsi que le principe des persiennes coulissantes. J'ai pas trouvé, pfffff
    Plus tard je vous ferai le bilan de mes recherches pour les châssis.
    A+

  36. #29
    liorey

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    pourquoi une porte chambre froide, la cave ou le grenier qui est super isolé ne doit-il pas respirer?

  37. #30
    Chammy

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Je crois que tu as mal compris. Je parlais des portes de cave ou de grenier (espaces tampons) qui débouchent dans l'espace de vie (espace protégé - maison passive proprement dite). Il est évident qu'il faut ventiler les espaces tampons. Je ne parlais pas des portes entre les espaces tampons et l'extérieur.

    Je m'étais proposé, au début, de faire transiter l'air venant du puits canadien par la cave. Mais est-ce une bonne idée? L'air du puits canadien, s'il présente une température plus tempérée que l'air extérieur, témoigne quand même de fortes variations suivant les saisons. Et la température de la cave ne serait-elle pas plus stable en la construisant et en la ventilant de façon traditionnelle?

    J'ai une petite réserve quant aux vitrages Heat Mirror : personne ne veut se risquer à pronostiquer la tenue à long terme du film plastique intermédiaire. Bien sûr, il présente des caractéristiques exceptionnelles lors de la pose, surtout dans sa version krypton. Mais que sera devenue sa transparence dans dix ans ? Mystère. Je préfère, à ce niveau de prix, ne pas parier sur l'avenir.

    Pour répondre à ArTec, je crois qu'en Celit aussi on propose une technique de pose qui, combinée à des TJI, minimise de façon drastique les ponts thermiques dûs à la structure. On peut aussi, en suivant le système Kölner Holzhaus, proposer une "double paroi" avec des entraxes différents entre ossatures (chez Kölner H : 62.5 pour l'entraxe intérieur, 83.3 pour l'entraxe extérieur). Si on utilise des TJI pour les deux parois, c'est le luxe. Mais est-ce nécessaire pour atteindre les critères PH?

    Autre chose qui me préoccupe. Il paraît que les critères allemands ou suisses n'auraient pas cours chez nous, et que, eu égard à la faiblesse de l'ensoleillement de nos contrées, il faudrait revoir à la hausse les épaisseurs d'isolant, et que les normes édictées par la PHP seraient "minimalistes". Quelqu'un a-t-il une idée ou des renseignements à ce sujet?

    Mon terrain est rue de Coumagne. Et le tien ?

    A +.

Page 1 sur 19 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison