Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Resistance thermique minimale confort combles



  1. #1
    stephane2017

    Resistance thermique minimale confort combles


    ------

    Bonjour,

    Je souhaite aménager mes combles. La hauteur sous toiture étant faible, je souhaite autant que possible minimiser la perte de hauteur.
    Ma question est, quelle est la résistance thermique minimale à mettre en place, sous toiture, (au niveau des murs j'ai de la place) pour etre confortable dans ces combles aménagés en chambre.
    La réponse à cette question me permettra de déterminer la possibilité ou non de les aménager et l'isolant à mettre en place.
    Merci pour vos expériences !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    TioChanclas

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour,

    je prendrais le problème dans l'autre sens... Je mesure 1m88... Je veux au moins 2m20 au dessus de ma tête... Combien me reste-t-il pour isoler? Quel est mon budget? Et je mets le plus gros R possible conforme à mon budget.

  4. #3
    stephane2017

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Merci pour cette réponse, mais mon problème se pose tel que je l'ai défini. Je touche quasi les chevrons,la question n'est donc pas quelle hauteur je souhaite avoir au dessus de ma tete, mais de combien je vais devoir me baisser...!
    Je souhaite avoir une idée, un ordre de grandeur, de la R thermique minimale pour pouvoir dormir l'été convenablement.
    Merci d'avance.

  5. #4
    TioChanclas

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Re,

    dans un petit volume, même avec un R de 7, sans inertie, ce sera vite irrespirable l'été
    Il faut dès l'origine prévoir une surventilation nocturne performante.

    Pour le confort d'hiver, le problème est différent... Une petit volume d'air sera vite chauffé.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    stephane2017

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Oui c'est une bonne idée en complément de l'isolation. Avec un R=2,5 ou R=5, meme si je sais bien que c'est loin des normes actuelles, en terme de "viabilité", serait-ce suffisant ?

  8. #6
    TioChanclas

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Re,

    Pour le confort d'été, sans inertie, et pour caricaturer, autant ne rien mettre et jouer sur la ventilation nocturne. Le résultat sera le même, a fortiori dans un petit volume.
    En isolant à fond, vous décalerez dans le temps le moment où la température sera au taquet. C'est tout.

  9. Publicité
  10. #7
    stephane2017

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour,

    Quelqu'un d'autre qui a expérimenté la question a un avis ? Les panneaux de laine de bois sont conseillés pour le confort d'été. Quelle devrait etre l'epaisseur minimale dans ce cas ?
    Merci.

  11. #8
    lucienpel

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour
    il serait peut être plus simple de dire l’épaisseur maximale (finition comprise ) que vous êtes prêt
    a consacrer sous chevrons.
    Les chevrons font quelle épaisseur ? je pense qu'il n'y a pas d'écran de sous toiture ?
    La couverture est de quel type, tuiles, ardoises, zinc, ..... ?
    Comme déja dit dans les réponses précédentes dans un petit volume en cas de fortes chaleurs
    continuent et peu de baisse de température la nuit, il sera difficile de maintenir
    une chaleur correcte avec une faible isolation.
    Cdt

  12. #9
    stephane2017

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour,

    Les chevrons font 8 cm d'épaisseur. Il n'y a pas d'écrans sous toiture et la couverture est de type tuile mécanique. L'idéal pour moi serait de rien ajouter sous chevrons...S'il faut ajouter une épaisseur, je dirai la plus faible possible
    Cordialement.

  13. #10
    feumar

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    C'est plus compliqué que "quel R" l'aménagement des combles.

    Pour l'hiver, 8 cm de laine de verre de lambda 40 peuvent être suffisantes (même si la norme actuelle tend vers 30 à 40 cm d'isolant). Le système de chauffage permettra de maintenir la température a un niveau confortable (ce ne sera pas économique, mais ce sera confortable).

    L'été, en revanche, ça se complique sérieusement. Là, ce qui compte, c'est la surface des fenêtres, la nature des fenêtres (type Velux ou chien assis ; privilégier les chiens assis ; volets obligatoires pour les Velux et Velux les plus petits possibles), la ventilation de la toiture, l'existence d'un pare-pluie réfléchissant, l'inertie (généralement faible dans les combles), la sur-ventilation nocturne, l'étanchéité à l'air, et, surtout, la qualité de pose (si l'air chaud contourne l'isolant ou pénètre dans la pièce, c'est hautement inconfortable). Souvent ça se termine avec une clim et, malgré tout, une sensation désagréable due aux rayonnement de la chaleur traversant fenêtres (même occultées) et rampants.

  14. #11
    lucienpel

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour
    non avec des chevrons de 80 mm vous ne pouvez mettre qu'une épaisseur de 60 mm maxi
    La lame d'air de 2 cm mini doit être prise entre la sous face des liteaux support de couverture
    et le dessus de l'isolant.
    Vu le peu d'espace dont vous disposez (et je pense le peu de surface à isoler) vous avez intérêt
    à mettre un isolant performant par exemple en lambda 0,032 même si évidemment c'est
    un peu plus cher
    Entre chevrons, laine en lambda 0,032 donne un R de 1,85
    Après sous chevrons l'épaisseur la plus faible commence à 45 mm puis 60 mm......
    Après il existe des produit en lambda 0,030 mais là nettement plus cher.
    Vous avez une fenêtre de toit ?
    Cdt

  15. #12
    stephane2017

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse.
    En fait il existe déjà une lame d'air de 3 cm entre les chevrons et les tuiles, je pense qu'il est donc possible de mettre 80 mm d'isolant entre chevrons ? Effectivement la surface à isoler est faible (40 m2). N'est-ce pas suffisant de mettre 80 mm de laine de bois entre chevrons ? Dois-je consentir à ajouter 45 mm d'un autre isolant ?
    Pour l'instant il n'existe aucune fenêtre de toit, mais je pense ajouter dans cette pièce un velux de bonne qualité pour ne pas nuire à l’isolation....
    Cdt.

  16. Publicité
  17. #13
    lucienpel

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour
    <... En fait il existe déjà une lame d'air de 3 cm entre les chevrons et les tuiles, .....>
    Relisez ma réponse précédente :

    La lame d'air de 2 cm mini doit être prise entre la sous face des liteaux support de couverture
    La distance ne se prend pas à partir de la sous face des tuiles.
    < Dois-je consentir à ajouter 45 mm d'un autre isolant ? >
    vous êtes seul juge, mais ce sera un plus
    Cdt

  18. #14
    TioChanclas

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonsoir, désolé de saper l'ambiance, mais j'insiste en connaissance de cause...
    Avec isolation et sans inertie, seule la surventilation nocturne ou la climatisation vous apporteront un confort précaire en été... Tout le reste ne fait que décaler le moment d'inconfort.

  19. #15
    yves35

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    bonsoir,

    dans votre cas et sous réserve que :
    1- ce soit dans un endroit ou le coût du m² à la revente justifie de faire quelque chose de "cher"
    2-que la toiture actuelle soit a refaire dans les 10 ans
    je profiterais de l'occasion pour faire refaire une toiture avec une isolation en sarking. Ce qui permettrais de faire une isolation correcte,de surélever éventuellement un peu le futur rampant et de répondre à l'entretien futur de la toiture en devançant un peu la réfection
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarking

    yves

  20. #16
    stephane2017

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour Yves,

    Merci pour cette réponse, j'etais justement entrain d'envisager cette solution....Quelque chose de "cher" ? Il s'agit de la main d'oeuvre qui coute chere ? Je je pense le faire moi-meme...
    Cdt.

  21. #17
    vanquish

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour,

    Tu devrais écouter TioChalancas il a raison

    Je le sais car notre chambre est sous les combles
    Maison expo sud est
    Plus ta pièce sera isolée et plus ce sera insoutenable l'été
    Je m'explique : dans des combles, on a quasi aucune inertie, on isole le plus possible (bon moi je n'ai que 20 cm de LDB, normes de l'époque) mais on met aussi des velux
    Ce qui se passe, cest que le soleil tappe sur les tuiles et comme il y a peu d'inertie, ça arrive assez vite dans la pièce mais le vrai problème n'est pas là : les vélux agissent comme des radiateurs
    Le soleil rentre par là et comme la pièce est isolée, la chaleur ne sort presque pas, du coup c'est une serre
    Avec une isolation encore plus performante c'est encore pire

    Heureusement, la société qui a fait ça est spécialiste des combles et a prévu un truc tout bête : d'un coté sur le pan de toiture sud est, j'ai un puis de lumière (4 velux grand format en un bloc 2 en haut, 2 en dessous). A l'autre bout du même pan de toiture, j'ai un grand velux
    C'est comme ça le puis de lumière :Nom : 660.jpg
Affichages : 334
Taille : 36,9 Ko

    Les deux sont des modèles "super ouvrables". Il suffit d'ouvrir un velux ou deux à gauche et un à droite pour créer un courant d'air qui régule très bien la température car la pièce n'a aucune cloison / porte
    Bien sur s'il fait 30 dehors il ne faut pas espérer avoir le résultat d'une clim mais 90% de l'année c'est top
    Pour les chaudes journées d'été... On fait avec un ventilo.
    En hiver, du fait du manque d'inertie, la température chute très rapidement et assez bas mais la pièce se réchauffe également très vite

    Par contre, nos voisins ont fait des combles avec deux pièces séparées, chacune ayant un seul velux. Résultat : c'est invivable dès mi/fin avril et jusque fin septembre et pourtant on est dans le nord !!

    A envisager sérieusement (ce que ej n'ai pas) : des volets extérieurs velux. C'est extrêmement cher et ça occulte toute la lumière mais ça réduit de beaucoup l'effet four
    Dernière modification par vanquish ; 15/05/2017 à 13h43.

  22. #18
    TioChanclas

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonsoir!

    Vanquish a raison de dire que j'ai raison
    Et Yves n'a pas tort mais sa proposition règle exclusivement le problème du confort d'hiver selon moi.

    L'alternative à la surventilation naturelle "traversante" comme il l'explique, c'est des bouches d'extraction dans la chambre avec, plus loin, un ventilateur de conduit puissant, sorte de méga-vmc dédiée à la pièce...
    Facile, pas cher, moins contraignant et moins bruyant que la clim' portable que vous acheterez dès les premiers soleils si vous allez dans la direction dont vous parlez.

    Mais... c'est vous qui décidez.

  23. Publicité
  24. #19
    yves35

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    bonsoir,

    Et Yves n'a pas tort mais sa proposition règle exclusivement le problème du confort d'hiver selon moi.
    pour le confort d'été, il faut prévoir une bonne ventilation de l'espace entre la couverture et l'isolant. Ce qui veut dire :grille fine antibestioles en bas de couverture ,espace correct entre l'isolant et la couverture(=mettre un chevron 60X40 au lieu d'un ridicule liteau de 16X43) ,et closoir ventilé sous le faitage. Si on fait soi même on économise l'énergie nécessaire à faire rentrer cela dans la tête du couvreur
    http://www.materiaux-naturels.fr/fic...alvanise-.html

    la circulation d'air se fait par thermosiphon , cela sert à abaisser la température de la lame d'air en contact avec l'isolant donc à minorer la flux de chaleur entrant.

    Par ailleurs les volets de velux qui coûtent bonbon ne sont pas indispenables, j'ai un bon retour d'expérience avec le store en textile noir qui se déroule (il est possible de l'améliorer en doublant l'extérieur avec un film aluminisé ) . Ceci sous le rude soleil breton

    yves
    Dernière modification par yves35 ; 15/05/2017 à 22h55.

  25. #20
    vanquish

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Mes voisins ont la toile extérieure dont tu parles
    Toile fermée, 30 degrés facile dans les combles des qu'il fait beau

  26. #21
    lucienpel

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour
    <Quelque chose de "cher" ? Il s'agit de la main d'oeuvre qui coute chere ? Je je pense le faire moi-meme... >
    Mettre en oeuvre une solution sarking, sans être impossible, ce n'est pas évident pour un bricoleur moyen:
    tout dé tuiler, bâche de protection au cas ou, contre chevrons , traitement de rives, .....
    sans oublier les règles de sécurité.
    Cdt

  27. #22
    vanquish

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    de quoi parles tu ?
    si tu parles des volets velux, c'est 500 euro par velux hors pose
    J'en ai 9 ... ça chiffre beaucoup pour ce que ça apporte

  28. #23
    2francoisp3
    Invité

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour
    dans une réponse du 15/05 à 9h13 Stephane2017 a écrit qu'il envisagez de mettre
    en oeuvre une solution sarking lui même d'ou ma réponse d'hier.
    Cdt

  29. #24
    Vince44

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Salut,

    J'irais dans le sens de Yves, c'est la seule solution performante.

    Pour le reste, si on reste dans la petite épaisseur dispo, je te recommanderais la chose suivante:
    - laine de roche en panneaux 5 ou 6 cm entre les chevrons. Je choisis la laine de roche car c'est insensible à l'eau (tu n'as pas d'écrans sous toiture) et perméable à la vapeur d'eau (ça t'éviteras les frein/pare-vapeur à l'intérieur. C'est pas idéal au niveau du R mais, de toute façon, t'es malheureusement loin d'un bon niveau et il faudra impérativement faire du sarking en refaisant la toiture.
    - si t'es prêt à sacrifier 2 cm sous chevrons, tu peux mettre de la fibre de bois du type de celle qu'on utilise en écran sous toiture justement. C'est pas l'isolant le plus performant mais ça a le mérite d'être stable en épaisseur faible (18 mm de mémoire, selon fabricants) pas besoin d'ossature pour le porter qui viendrait ajouter des cm...
    - tu peux finir avec un fermacel de 10mm fixé en traversant dans les chevrons.

    Dans tous les cas ça te fais un R minable de toute façon, de l'ordre d'un double vitrage. Si tu mets des isolants performants, t'auras l'équivalent d'un double vitrage moderne, avec ce que je te propose ça sera plus un double vitrage des années 1990. Dans tous les cas, c'est insuffisant été comme hiver. Le sens de ma proposition c'est surtout d'éviter des désordre au bati et de maximiser l'espace intérieur vu que, un jour, il faudra finir le boulot en sarking.

    Pour ce qui est la stratégie de confort d'été, TioChanclas a partiellement raison, il n'y a que la sur-ventilation nocturne qui t'aideras. C'est pour ça que, personnelement, je n'hésiterais à pas poser des grands Velux et si possible aussi des fenêtres classiques en pignon, ou deux Velux par pièce - pour faire un courant d'air. Eviter quand même l'exposition ouest pour les Velux, sauf si tu mets également un fenêtre côté est.

    Par contre, je pense que retarder et limiter l'apport de chaleur, même un peu, est utile. Il faudra sans doute ouvrir bien avant qu'il fasse frais dehors, mais autant que ça soit à 18h plutôt qu'à 16h!

    Pour ce qui est de l'inertie, là aussi la stratégie dépend de si il y aura du sarking un jour. Si c'est oui, il faut de l'inertie pour que l'ensemble soit efficace une fois correctement isolé. Si c'est non, autant réduire au maximum l'inertie pour avoir le plus vite possible la température extérieure la nuit.

    Enfin, pour poser des Velux avec volets roulants extérieues, ce qui est O-BLI-GA-TOIRE dans ton cas, il faut largement remanier la toiture et sans doute un peu la charpente. Si tu dois faire du sarking un jour, il faudra refaire ce boulot. Du coup, avec les aides actuelles, le coût de pose des Velux, .... à mon avis ça serait un grosse erreur de ne pas tout faire d'un coup. Surtout que si tu fais tout d'un coup, tu peux passer avec du BA13 classique et de la laine de verre et donc gagner un peu sur le poste matériaux.

    A+

    Vincent

  30. Publicité
  31. #25
    Vince44

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    J'avais râté des messages.

    Pardon Vanquish et TioChanclas mais vous avez tort. J'habite la plaine du Tarn (climat Albi, allez voir, ça fait peur pour des nordistes....) et j'ai des combles isolés avec 30cm de ouate de cellulose et 4cm de fibre de bois. J'ai des Velux (2 de 80 x 120 cm de mémoire) et c'est tout à fait vivable l'été. Pourtant je n'aime pas la chaleur (je suis originaire du nord ouest...).

    Par contre, oui, j'ai de l'inertie dans la pièce (un peu, car le toit est l'essentiel des surfaces) et j'ai des volets roulant sur les Velux. Les volets sont chers certes, mais moins qu'un bon climatiseur! Par contre effectivement, je n'ai pas la luminosité qu'on dans la pièce de Vanquish l'hiver... et l'été : c'est fermé le jour. Donc c'est pas terrible comme pièce de vie...

    Un autre point important: il faut une bonne ventilation sous toiture pour que la température ne monte pas trop (et descende vite) sous les tuiles.

    C'est souvent possible de faire des combles vivables l'été mais il ne faut négliger aucun paramètre : isolation, inertie, ventilation, masquage. Si on se rate sur un des aspect, on loupe l'objectif et tout le reste n'a pas servi à grand chose. Et il faut du budget pour que ça soit compatible avec une belle luminosité l'hiver. A moins d'avoir la chance d'avoir un beau pignon sud...

    La solution "fataliste" qui laisse rentrer la chaleur et mise sur le fait de la faire sortir vite est plus économique, mais attention aux soirées chaudes qui deviennent interminables...

    A+

    Vincent

  32. #26
    Non inscrit
    Invité

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    "Par contre, je pense que retarder et limiter l'apport de chaleur, même un peu, est utile. Il faudra sans doute ouvrir bien avant qu'il fasse frais dehors, mais autant que ça soit à 18h plutôt qu'à 16h!"

    Ca c'est sans compter avec la capacité thermique du matériau de couverture, qui emmagasine la chaleur, et réchauffe autant l'intérieur que l'air qui y rentre par les ouvrants...

    Et sans compter qu'une fois que l'onde de chaleur aura traversé la barrière, c'en sera fini du confort... Une question d'heures.

  33. #27
    TioChanclas

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Bonjour,
    Bonjour Vincent,

    La clé dans votre habitation c'est l'inertie... et accessoirement l'orientation Nord des Velux...

    Dans ma famille, à St Juery, patelin que vous connaissez fatalement, on souffre comme je le décris du manque d'inertie...
    En gros, une fois que l'onde de chaleur à "contaminé" tous les matériaux, il n'y a plus de salut...

    C'est pourquoi je considère qu'il faut retarder ce phénomène par tous les moyens, isolation + masques + surventilation, mais ne pas rêver... Quand le mal est fait, il faut attendre.

  34. #28
    Vince44

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Citation Envoyé par Non inscrit Voir le message
    Ca c'est sans compter avec la capacité thermique du matériau de couverture, qui emmagasine la chaleur, et réchauffe autant l'intérieur que l'air qui y rentre par les ouvrants...
    Et sans compter qu'une fois que l'onde de chaleur aura traversé la barrière, c'en sera fini du confort... Une question d'heures.
    Bien d'accord que quand on se retrouve à ouvrir car il fait plus chaud dedans que dehors, on ne parle plus de confort. Que ça soit à 18h comme à 16h. On parle de limiter la casse pour que ça soit vivable avant minuit... Reste quand même que plus on retarde ce "pic" d'inconfort, mieux c'est. On stockera moins de chaleur dans le bâtiment...

    Pour ce qui est de l'inertie du matériaux de couverture, c'est vrai, d'où l'intérêt d'avoir des fenêtres verticales qu'on peut ombrager (soit au nord ou à l'est pour ouverture les soir, à la limite au sud avec "casquette").

  35. #29
    Vince44

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Re' TioChanclas,

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    La clé dans votre habitation c'est l'inertie... et accessoirement l'orientation Nord des Velux...
    Non, j'ai des fenêtres de pignon nord-nord-est sans volets. Elle prennent le soleil au lever du jour et n'ont pas de volets mais c'est limité car j'ai un grand arbre en face.

    Les Vélux sont sud-sud-est et ouest-nord-ouest, mais vu que la toiture est peu pentue : ils sont tous les deux en plein cagnard pendant les heures chaudes. C'est les volets qui me sauvent les miche.... Je le sais car l'année dernière un est tombé en panne

    Quand à l'inertie, ça joue bien sûr, mais dans les combles elle est limitée. J'ai un mur de refend dans le sens de la largeur (// aux pignons) mais les murs extérieurs sont non isolés et j'ai quelques lucarnes simple vitrage. Pas de dalle.
    Et d'ailleurs, ne les utilisant pas, je me sers des combles comme échappatoire à la chaleur dans la maison, je laisse la cage d'escalier ouverte pour que ça monte. La maison est plutôt fraiche mais ça ne doit pas aider.

    En fait j'y vais surtout pour ouvrir le soir et fermer le matin. Et quand je monte vers 22-23h, je ne sens pas une grosse différence de température entre les niveaux. A la limite il y en a plus entre RDC et R+1 que entre R+1 et R+2. Ce qui est normal car, pour le coup, le RDC bénéficie de l'inertie énorme du sol en terre cuite sur terre plain.

    Ma pièce à l'angle sud de la maison au R+1 est d'ailleurs plus chaude que les combles au dessus malgré les volets bois et l'inertie. Clairement les murs en pierre non isolés sont moins efficaces que la toiture pour arrêter la chaleur.

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Dans ma famille, à St Juery, patelin que vous connaissez fatalement, on souffre comme je le décris du manque d'inertie...
    En gros, une fois que l'onde de chaleur à "contaminé" tous les matériaux, il n'y a plus de salut...

    C'est pourquoi je considère qu'il faut retarder ce phénomène par tous les moyens, isolation + masques + surventilation, mais ne pas rêver... Quand le mal est fait, il faut attendre.
    C'est un tout. Il faut avoir un équilibre entre ce qui rentre, ce que l'inertie peut stocker et ce qu'on peut évacuer rapidement la nuit. Si un des membres du trio n'est pas à la hauteur : ça échoue.

    Mais il n'y a pas de fatalité a priori, même dans des maisons "modernes". Si on a peu d'apports, on n'a pas besoin de la masse énorme des anciennes maisons pour y faire face.

    A+

    Vincent

  36. #30
    feumar

    Re : Resistance thermique minimale confort combles

    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    de quoi parles tu ?
    si tu parles des volets velux, c'est 500 euro par velux hors pose
    J'en ai 9 ... ça chiffre beaucoup pour ce que ça apporte
    Juste pour information. J'ai 3 Velux de 114x118 plein sud et 2 de la même taille plein nord. Tout ça pour 40 m2 de surface, 2 chambres, 1 bureau et un toit avec une pente de 34°. Localisation : Yvelines.
    1. de telles surfaces de Velux sont une hérésie pour une si petite surface de plancher (on ne le savait pas en achetant). En été, les 5 Velux se prennent l'équivalent de 1 kWh chacun. Ça fait radiateur.
    2. sans protection solaire, les combes montent à 40 °C dedans pour 24 °C dehors. Invivable. On n'a pas essayé de tenter l'expérience plus avant et on a tenté le point 3.
    3. avec la protection solaire Velux en résille (http://www.velux.fr/produits/stores/.../awning-blinds), les combes sont grosso modo à température extérieure + 2 °C jusqu'à environ 25 °C. Au-delà, ça capitule et la température n'est plus contrôlable.
    4. avec la même protection solaire en résille + des carrés "d'isolant porte de garage réfléchissants" coincés sous les ladite résille, on est à température extérieure - 2 °C jusqu'à environ 30 °C. Au-delà, ça capitule.
    5. avec des volets extérieurs Velux, on a les mêmes performances d'été qu'au point 4. En revanche, le volet a plein de petits avantages qui font que j'ai fini par en accepter le prix et ne pas regretter de les avoir installés
    6. Hier, par 28 °C extérieur, le cadre du Velux, volets extérieurs fermés, était à 39 °C. Le centre de la vitre à 30 °C. Ça fait donc quand même radiateur et on ne doit le confort qu'à la climatisation d'1 kWh qui évacue le trop plein de chaleur : aujourd'hui : 30 °C dehors. 23 dedans. Quand il avait fait 40 °C dehors, on n'avait pas dépassé 27 °C dans les combes (pour 23 au rez-de-chaussée alors partiellement dépourvu d'isolant).
    7. Mon voisin a exactement la même maison. La différence est que lui a des chiens assis. Il n'a pas de clim et n'en a aucunement besoin. Les températures ne montent jamais autant.

    Conclusion :
    - avec les Velux, c'est protection solaire extérieure obligatoire.
    - quand on a la possibilité d'avoir des chiens assis, il ne faut surtout pas hésiter.
    - les protection en résille, c'est bien pour la mi-saison. Ça permet de contrôler la température sans vivre dans le noir. Pour l'été, à oublier.
    - les volets Velux sont chers, voire très cher quand on les fait poser. Si on assure la pose soit-même (c'est très facile) et qu'on profite des promotions annuelles, le prix devient acceptable. Leur performance d'été est très loin d'être parfaite, mais ils font une bonne partie du job.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Inertie thermique et confort d'été
    Par Ouakks dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 57
    Dernier message: 15/05/2016, 22h10
  2. Effusivité thermique et T° de confort
    Par pierrotb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 24/07/2012, 15h00
  3. Résistance thermique théorique contre résistance thermique mesurée ?
    Par mogador777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/11/2011, 23h26
  4. consomation et le confort thermique
    Par spido dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/03/2009, 21h39
  5. Epaisseur minimale isolation combles
    Par gun dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/12/2007, 14h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...