Répondre à la discussion
Page 8 sur 9 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 265

Un radiateur électrique économique ?



  1. #211
    Stemma

    Re : Un radiateur électrique économique ?


    ------

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr à toi,
    Un RADIATEUR n'est pas un....accumulateur de chaleur !Il n'emmagasine...donc ..RIEN !

    A+
    Vous ne savez pas ce que c'est radiateur à accumulation ??? avec des briques ??? Il me semble qu'ils sont vendus, comme radiateur... à accumulation... sur les sites de vente. Après, vous pouvez utiliser l'appellation que vous voulez, mais je ne vois pas l'intérêt de chipoter sur les mots !!!

    Et quand à chauffer le plafond... quand on peut pas faire autrement... je vois pas l'intérêt de cette réflexion...

    -----
    Dernière modification par Stemma ; 20/10/2011 à 22h43.

  2. Publicité
  3. #212
    nanard1979

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Si la démarche est purement économique et qu'il n'y a personne ni en dessous, ni au dessus il y a peut être quelques petits trucs à faire...

    Il faudrait que tu détailles plus l'organisation de ton logement pour que les spécialistes du forum puissent t'aider un peu plus : repartition des pieces, nature des murs, nature du sous bassement, de la toiture, isolation, type de chauffage actuel etc...

    Il y a des tas de solution qui sont peut être applicables chez toi :

    Il est peut être facile d'isoler un peu mieux avec un investissement réduit (laine de verre dans les combles par exemple).
    => économies d'energie => economie de sous

    Il est peut être envisageable d'installer de nouveaux types de chauffages afin d'avoir une double source d'energie (poele bois ou pellet par exemple), ceci pourrait permettre de viser des tarifs électriques différents comme EJP ou TEMPO.
    => même énergie dissipée, mais tarifs plus avantageux=> economie de sous

    Il est sans doute possible d'installer une pompe a chaleur Air/Air.
    => même energie délivrée, mais consomation electrique réduite => economie de sous

    Il est possible de changer les radiateurs:
    - plus confortables => consigne moins haute => economies d'energie => economie de sous
    - a accumulation => même énergie dissipée, mais tarifs plus avantageux => economie de sous

    Il est peut être possible d'utiliser une PAC AIR/EAU et un plafond chauffant,

    etc...

    il est par contre difficile de savoir ''vraiment'' les gains envisageables et le cout de l’opération sans avoir aucune info de ta part sur ton logement...
    Dernière modification par nanard1979 ; 21/10/2011 à 09h49.

  4. #213
    yoyo1

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    je viens de parcourir tout le fil car le sujet m'intéresse énormément, car actuellement en chauffage électrique.

    Nous allons revoir l'isolation de notre maison et on s'intérroge sure le faite de garder notre chauffage électrique associer à un poêle à pellet ou de passer sur un circuit hydraulique associer sur un poele pellet bouilleur.

    est ce qu'il est réellement intéressant d'investir dans un chauffage hydraulique dans une maison bien isoler ?

  5. #214
    Larzacien

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    bonjour,

    Il vaudrait mieux ouvrir une nouvelle discussion plutôt que de se "brancher" sur une ancienne, sinon on mélange tout et on n'y comprend plus rien.

    Et quant on pose une question sur le chauffage, parler de la surface de la maison ou du logement de son exposition du climat de la région etc...

    Sinon une question : quel est le meilleur chauffage ??? on ne peut pas répondre. Le plus valable pour un studio, n'est pas forcément le plus valable pour une maison de 150 m2. Le meilleur chauffage est le plus adapté en tenant compte de la surface, de l'isolation, du climat, de l'utilisateur (des gens qui avancent en âge risquent de ne plus pouvoir "trimbaler du combustible". Une PAC en région très froide va s'agenouiller au moment le plus froid etc...

  6. #215
    yoyo1

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    je me suis branché sur ce fil car je m'interroge aussi sur l'intérêt du chauffage électrique et que sur ce fil il pas mal de pour et de contre.
    Dernière modification par Philou67 ; 10/01/2013 à 11h31. Motif: Citation du message précédent supprimée

  7. #216
    gerard35ren

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    ce que c'est radiateur à accumulation ??? avec des briques .. sont vendus, comme radiateur... à accumulation...

    a l'allumage a froid, le radiateur consomme pour chauffer les briques..
    dans 1 salle de bains on installe 1 radiateur a chaleur INSTANTANE
    dans 1 piece de vie on peut utiliser 1 radiateur a accumulation (huile, briques etc)
    qui procure 1 chaleur - violente mais + regulière, mais la consommation revient au meme
    sur 24h
    quant aux pubs certains annoncent 100w (faible conso) pour 1 grand four encastré
    (ils oublient VOLONTAIREMENT de signaler thermostat a 1 et non 10..)
    1 vulgaire cafetiere electrique (genre 8/10t) consomme environ 2000w quand la resistance
    chauffe..

  8. Publicité
  9. #217
    seb7373

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Pub!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. #218
    trebor

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Bonjour à tous,

    De plus, c'est un chauffage coûteux, donc surement pas économique car 1000 Watts de puissance de chauffe et ce quel que soit le type de chauffage, ce ne sera jamais moins de 1 kwh de pris sur le compteur au bout d'une heure.

    Aucun type ne chauffera plus qu'un autre pour une même puissance affichée sur son étiquette.

    1000 W c'est 1 kwh ni plus ni moins

    Les pellets et le bois ainsi que le gaz de ville étant plus économique et peut-être bien moins polluant, car pour fournir 1 kwh d'électricité à un consommateur, il me semble avoir lu quelque par qu'il en faut plus d'un kwh à la centrale électrique.
    Perte de 10% en moyenne ?
    A confirmer donc ?
    Dernière modification par trebor ; 10/08/2015 à 09h42.
    Aujourd'hui on lave les tâches invisibles, non mais quel progrès

  11. #219
    pkdick2

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Pour utiliser 1 kWh chez le consommateur, il faut consommer 2,58 kWh d'énergie primaire dans la centrale, cela compte le rendement de conversion électrique et les pertes d'énergie dans le transport (autour de 6 à 7%). C'est le chiffre qui est retenu pour les diagnostics de performance énergétiques. Il s'agit du rendement avec le mix énergétique français comprenant beaucoup de nucléaire et peu de renouvelable.
    Par contre, cette énergie dispense d'une installation coûteuse à domicile et est utilisable avec une très grande flexibilité (pour l'usager car c'est le producteur qui gère la difficulté de l'approvisionnement).
    Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait.

  12. #220
    cornychon

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Bonjour,

    Pour le consommateur que je suis, une seule chose compte, le prix du kWh restitué.

    Lorsque je chauffe avec un radiateur électrique, le kWh restitué est celui que je consomme au compteur, soit en gros 0.15€ le kWh

    Lorsque je chauffe avec une PAC air-air, j’ai un COP annuel d’au moins 3. Le prix du kWh restitué est de 0.15 / 3 = 0.05 € le kWh.

    Si tout ceux qui chauffent avec des radiateurs électriques passaient au chauffage PAC, on pourrait arrêter plusieurs centrales à charbon et nucléaires.

    Le prix du transport des combustibles, le séchage des granulés, l’énergie utilisée pour couper les arbres, je n’en ai rien à faire. C’est le gouvernement à mettre les taxes nécessaires pour inciter les gens à utiliser une énergie plutôt qu’une autre.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  13. #221
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Lorsque je chauffe avec un radiateur électrique, le kWh restitué est celui que je consomme au compteur, soit en gros 0.15€ le kWh
    Bonjour Cornychon ,
    tu oublies de préciser qu'il existe aussi des radiateurs électriques avec accumulation dont l'avantage est de fonctionner en heures creuses principalement et dont le prix est plus bas ..
    L'inconvénient est leur taille !

    Le prix du transport des combustibles, le séchage des granulés, l’énergie utilisée pour couper les arbres, je n’en ai rien à faire.
    Cela inclut aussi l'énergie utilisée pour extraire l'uranium et le traiter , y compris toute la chaîne de retraitement des combustibles irradiés et leur enfouissement dans les mines profondes à -300m ..

    Si tous se mettaient à utiliser des PAC hiver comme été sans songer qu'ils pourraient modifier leur habitat pour les rendre plus confortables hiver comme été sans clim , on construirait davantage de centrales nucléaire
    Dernière modification par herakles ; 10/08/2015 à 11h59.

  14. #222
    themulot88

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    bjr a tous, tant que le kwh elec ne sera pas a 30cts et le fioul a 1.8€ et le granulés a 500€ la tonne les gens ne feront pas attention ......

  15. Publicité
  16. #223
    pkdick2

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,

    Pour le consommateur que je suis, une seule chose compte, le prix du kWh restitué.

    Lorsque je chauffe avec un radiateur électrique, le kWh restitué est celui que je consomme au compteur, soit en gros 0.15€ le kWh

    Lorsque je chauffe avec une PAC air-air, j’ai un COP annuel d’au moins 3. Le prix du kWh restitué est de 0.15 / 3 = 0.05 € le kWh.

    Si tout ceux qui chauffent avec des radiateurs électriques passaient au chauffage PAC, on pourrait arrêter plusieurs centrales à charbon et nucléaires.

    Le prix du transport des combustibles, le séchage des granulés, l’énergie utilisée pour couper les arbres, je n’en ai rien à faire. C’est le gouvernement à mettre les taxes nécessaires pour inciter les gens à utiliser une énergie plutôt qu’une autre.
    Si tu ne souhaites prendre en compte que le prix du kWh utilisable à domicile, il faut donc prendre en compte plus que le le prix du consommable.
    Il faut ajouter le prix du matériel, son entretien, sa durée de vie (PAC). Il faut également penser au confort (courants d'air avec les PAC, bruit) et à l'aspect esthétique mais c'est très discutable.
    Reste que c'est l'isolation qui est la plus importante car il vaut mieux réduire les pertes que de penser à changer ses moyens de chauffage.
    Je ne savais pas que c'était impossible, alors je l'ai fait.

  17. #224
    Tam

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    C’est au gouvernement à mettre les taxes nécessaires pour inciter les gens à utiliser une énergie plutôt qu’une autre.
    Pourquoi n'y a-t-il plus de crédit d'impôt pour les pac air/air ?

  18. #225
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    [QUOTE]Pourquoi n'y a-t-il plus de crédit d'impôt pour les pac air/air ? [QUOTE]

    Si l'on en croit un rapport commandé par l'ADEME sur les retours d'expérience dans des lotissements comprenant un parc de maisons isolés aux normes d'isolation tout électrique (RT2005 ) comparé à un parc de maisons avec PAC air-air , il s'est avéré que les PAC air-air n'amenaient pas d'économie vraiment significative sur la consommation en kWh par rapport aux convecteurs munis d'une bonne régulation .
    Allez savoir pourquoi ...
    D'autre part , un autre rapport récent évoquait la baisse de commande pour les PAC aérothermiques (si j'ai bonne mémoire) au profit des PAC eau-air ou eau-eau pour le chauffage des bâtiments .

  19. #226
    chri54

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Bonjour,

    Herakles tu aurais le lien de l'étude ?
    Je comptais remplacer mon unique radiateur de la maison par une pac air/air

    Merci

    @+

  20. #227
    barda

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    [QUOTE=herakles;5303418][QUOTE]Pourquoi n'y a-t-il plus de crédit d'impôt pour les pac air/air ?

    Si l'on en croit un rapport commandé par l'ADEME sur les retours d'expérience dans des lotissements comprenant un parc de maisons isolés aux normes d'isolation tout électrique (RT2005 ) comparé à un parc de maisons avec PAC air-air , il s'est avéré que les PAC air-air n'amenaient pas d'économie vraiment significative sur la consommation en kWh par rapport aux convecteurs munis d'une bonne régulation .
    Allez savoir pourquoi ...
    D'autre part , un autre rapport récent évoquait la baisse de commande pour les PAC aérothermiques (si j'ai bonne mémoire) au profit des PAC eau-air ou eau-eau pour le chauffage des bâtiments .
    Oui, hé bien j'aimerais bien avoir un lien pour cette "étude"; à certains moments, j'ai l'impression que certains responsables de l'Ademe sont plus sur des positions idéologiques que sur des démarches techniques... rappelons que le cop annuel des pac récentes est très proche de 4 (chiffres Certita) et qu'à l'évidence, une telle étude "Ademe" mérite d'être examinée avec soin.

    Dans le même genre d'examen critique, une pac air-eau, c'est de l'aérothermie, et on voit mal pourquoi ses performances seraient différentes de celles d'une pac air-air...

  21. #228
    boboss25

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    l' ADEME n'a aucune objectivité dans ses propos. Ce théodule est bourré d'idéologues écolos et alter-mondialistes !! Ce n'est que mon avis

    Pour l'efficacité des pac air/air, dans mon cas:

    - maison sur sous-sol enterré de 1987, 95 m2, rénovation "bleu ciel" en 2002, 400mm sur dalle en plafond, 100mm+brique ite, 50mm sous chape flottante, vmc hygro A , radiateurs inertie avec prog, fenêtres pvc 4/16/4 en 2006
    - conso 10 000 kwh/an dont 6000kwh pour le chauffage (compteur dédié) + 1.5 stère de bois

    - pac panasonic bi-split 5.4 Kw installée en 2009 (installé par mes soins 1500 euros tout compris)
    - conso 6700 kwh dont 1000kwh pompe piscine soit 5700 kwh, dont 1600 kwh chauffage (compteur dédié) +1.5 stère de bois

    Etant au bout de l'isolation possible sans gros travaux de structure, j'en suis globalement à 300 euros de chauffage/clim par an.

    La fiabilité :
    une clim panasonic installée par mes soins chez mes parents fin 2003, utilisée en chauffage en inter-saison, et clim par temps très chaud).
    RAS, 0 frais d'entretien
    Chez moi, clim installée en 2009, RAS et 0 frais d'entretien. Si problème, les tuyauterie et câbles étant posés, le changement se fait en 3 heures de boulot et environ 1500 euros

    A noter, que les pac ne sont pas très efficaces en conditions givrantes (COP 2 environ cause cycles dégivrages) , et par très grand froid (inférieur à -10°C)
    Dans ces conditions je chauffe avec un poêle supra lytham 7 kw, 2 ou 3 grosses flambées par jour fonction de température, pour une conso moyenne de 1.5 stères par an (je fais rentré 5 stères tous les 3 ans)

    J'apprécie la grande souplesse d'utilisation de ce système, mais il faut une source de chaud alternative pour les grands froids !

    Je relate mon expérience, et ne cherche à convaincre quiconque

  22. Publicité
  23. #229
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Bonjour ,

    j'ai essayé de retrouver ce lien qui date de 4 ou 5 ans, en vain , pas enregistré ou perdu sur l'ordi ..j'imagine que depuis , les PAC air air ont vu leur COP annuel progresser de 2 à 2.5 ou 3 , mais pas encore suffisamment pour surpasser les autres types de PAC et prétendre au crédit d'impôt .

    Les PAC air-eau ont un avantage : l'inertie du système , vu qu'une belle journée suffit pour recharger un plancher chauffant hydraulique , voire un ballon tampon et continuer à maintenir la maison en température la nuit sans trop faire appel à une résistance chauffante

    Reste que les PAC air air ont un talon d'Achille en cas de canicule ou de grand pic de froid = panne ou délestage EDF (selon un rapport édité par RTE en 2014, des délestages de quelques heures lors des pics ont été imposés pour soulager certains réseaux arrivant au point de rupture , hiver comme été )
    Avec des maisons sans aucune inertie , les personnes âgées vont souffrir à ce moment là.

    Ca c'est déjà vu,on a déménagé un groupe d'une maison de retraite dont la clim a lâché dans une autre, le temps que les techniciens en vacances reviennent réparer .

    revoir la conception de l'habitat -isolation et inertie - me semble être une priorité avant de parler PAC .

    J'apprécie la grande souplesse d'utilisation de ce système, mais il faut une source de chaud alternative pour les grands froids !
    Tout à fait d'accord ..Et pour les canicules , en cas de panne , dans une maison sans ITE ni protections solaires ??? on ne dispose pas toujours d'une piscine à côté
    Dernière modification par herakles ; 11/08/2015 à 08h50.

  24. #230
    boboss25

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Si une canicule dure 3 semaines comme en 2003, maison ITE à forte inertie ou pas, la température intérieure deviendra insupportable sans source de froid !!

    Idem, par grand froid dans la durée, sans source de chaleur !!!

  25. #231
    cornychon

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    j'ai essayé de retrouver ce lien qui date de 4 ou 5 ans, en vain , pas enregistré ou perdu sur l'ordi ..j'imagine que depuis , les PAC air air ont vu leur COP annuel progresser de 2 à 2.5 ou 3 , mais pas encore suffisamment pour surpasser les autres types de PAC et prétendre au crédit d'impôt .
    Salut,

    Ce n’est pas un problème de COP
    Jusqu’en 2007, les PAC air-air avaient droit au crédit d’impôts.
    Sur 3200 € TTC, pose comprise, que m’a couté ma PAC air-air, j’ai eu 1600 € de crédit d’impôts. Le fisc m’a même fait 50% sur la main d’œuvre (cadeau)

    Le crédit d’impôts a été supprimé en 2008 suite aux plaintes des écolos. Ils trouvaient qu’il était anormal de faire bénéficier d’un crédit d’impôts ceux qui climatisaient leur maison.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  26. #232
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Si une canicule dure 3 semaines comme en 2003, maison ITE à forte inertie ou pas, la température intérieure deviendra insupportable sans source de froid !!
    les 2 premières semaines , ca reste parfaitement supportable ; mais la dernière semaine , je te l'accorde ,avec des nuits ne descendent pas sous les 23°C , il devient difficile de refroidir la maison , et on a placé un ou deux ventilateurs à l'intérieur : ca reste supportable avec 26° dedans comme en 2003 , dans ma maison SANS ITE ni ITI aux murs épais , refends épais, je le rappelle .

    Pire, l'onde de chaleur avait fini de traverser les 45cm de briques-galets et on le sentait bien ; avec une ITE , et avec de tels murs , nous serions restés à 24 ou 25°C ..

    Cette année en Juillet , à la fin de la canicule , nous sommes restés toujours sous les 25.5°C par 38°C dehors , les deux derniers jours , on a ressorti les ventilateurs du placard...
    Et toujours pas d'ITE , le propriétaire ne voulant pas investir.. ,
    Le comble ,ayant entendu mes arguments , il s'est décidé l'an dernier à poser une ITE sur sa maison voisine

    Bref , pas de quoi me décider à installer une PAC sur notre future maison , ce sera ITE + forte inertie et rien d'autre qu'une simple VMI + solaire
    Tant pis pour EDF ...

    Un détail qui peut intéresser certains : des capteurs à air (et à eau ) rayonnant vers le ciel étoilé, par temps très clair donc , peuvent être plus froids qu'à l'extérieur et donc abaisser de 2 à 3°C l'air nocturne passant sous l'absorbeur => clim naturelle, avec seulement 80W de consommation au ventilateur (400m3/h )

    je citerai des amis qui , en vacances , avaient quitté leur maison de Montauban avec ITE+murs épais , pour être hébergés quelques jours en Juillet par des amis dans leur pavillon toulousain flambant neuf avec ITI = ils n'ont pas pu dormir, tellement ils crevaient de chaud dans les chambres à l'étage ..Ils ont certainement rêvé d'une PAC

  27. #233
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    trouvé un extrait d'une étude de l'ADEME de déc 2014 comparant les coûts de chauffage et ECS :
    Ademe : « privilégier les systèmes hybrides et encourager fortement la PAC »


    Que ce soit dans le neuf ou dans l’existant, les systèmes faisant appel à des EnR ou combinant énergies fossiles et renouvelables doivent être davantage utilisés. C’est ce que recommande un récent « avis » de l’Ademe sur le chauffage en habitat individuel. Cette étude constate que, lorsque les besoins de chauffage sont peu élevés, le chauffage électrique et les chaudières à condensation gaz, fioul ou propane sont les modes de chauffage « les plus intéressants » au plan financier. A propos du chauffage électrique, toutefois, elle signale que son prix à l’usage pourrait augmenter « fortement » ces prochaines années. Au sujet du bois bûche (dont le prix n’a augmenté que de 3% sur les dix dernières années, signale l’Ademe), l’agence explique que, en habitat individuel, il est en moyenne 1,5 fois moins cher que le gaz naturel et près de 2,5 fois moins cher que le fioul. En 2014, ajoute l’étude, son prix moyen aura été de 3,8 c€/kWh PCI.

    Concernant la construction neuve, l’étude juge que, « afin de diversifier les sources d’énergie et de limiter la thermo-sensibilité du réseau électrique national, des systèmes utilisant plusieurs énergies (systèmes hybrides ou bi-énergie) compatibles avec des réseaux intelligents doivent se diffuser plus largement sur le marché ». Les systèmes hybrides (gaz-solaire, électrique-bois performant, gaz-électricité..) et multi-usages sont aujourd’hui parmi les plus pertinents d’un point de vue énergétique, environnemental et économique, poursuit l’étude. En ce qui concerne l’existant, elle souhaite le développement de systèmes « pouvant être modulés pour s’adapter à une diminution des besoins de chauffage dans le cadre d’une rénovation progressive (par exemple, lorsqu’il est indispensable de remplacer la chaudière alors que les travaux d’isolation de l’enveloppe n’ont pas encore pu être réalisés) ». Les systèmes modulables sont à privilégier et les travaux de R&D doivent porter en priorité sur eux, insiste-t-on à l’Ademe. Toujours dans l’existant, l’étude considère que les chaudières à condensation gaz « sont aujourd’hui les systèmes de chauffage les plus intéressants économiquement » et que, par ailleurs, les PAC (électriques ou gaz) « constituent certainement les technologies de demain qu’il convient d’encourager fortement ». Mais, ajoute-t-on à l’Ademe, les coûts d’investissement et de pose des PAC « ne permettent pas encore d’obtenir un coût global totalement satisfaisant ».


    Voici, issue de cette étude de l’Ademe, une comparaison de diverses solutions de génie climatique en termes de coût global annualisé sur quinze ans, en euros/an, pour :

    • le chauffage et l’ECS d'une maison RT2012 de 90 m² en zone H2B (besoins : 3400 kWh/an) : 1 585 pour effet Joule + CET, 1 504 pour effet Joule + CET + poêle à bois, 1 359 pour chaudière à condensation au gaz naturel + CESI, 2 234 pour chaudière à micro-cogénération gaz, 1 526 pour chaudière fioul à condensation + CESI, 1 594 pour chaudière propane à condensation + CESI, 2 202 pour SSC avec appoint gaz, 1 750 pour une chaudière à bois, 1 843 pour une PAC air/eau, 2 525 pour une PAC sol/eau avec sondes horizontales.

    • le chauffage d'une maison de 120 m² construite entre 1975 et 1981 en zone H1 (besoins de chauffage : 20 000 kWh/an) : 3 931 pour des convecteurs électriques, 3 953 pour des convecteurs électriques + poêle à bois, 2 495 pour une chaudière gaz à condensation, 3394 pour une micro-cogénération, 3991 pour une chaudière fioul à condensation, 5 004 pour une chaudière propane à condensation, 3 026 pour un SSC avec appoint gaz, 4 321 pour une chaudière bois, 3 301 pour une PAC air/eau, 3 627 pour une PAC sol/eau avec sondes horizontales.


    L'Ademe, bien qu'elle encourage le recours aux PAC , souligne cependant la thermo-sensibilité du réseau électrique national = coupures de courant en Bretagne par exemple

    Cela confirme l'intérêt de repenser la conception du bâti ; voir les travaux de Enertech (O.SIDLER ) sur l'inertie , les surfaces vitrées , l'isolation des bâtiments anciens et du neuf , etc..
    La PAC n'est pas toujours la panacée et il faut préférer les systèmes hybrides .

    Voili voilou...

  28. #234
    boboss25

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    L'ADEME remonte dans mon estime !

    Je suis en accord avec cette étude.
    - Principe isoler autant que faire se peut l'existant ! (mais à un prix réaliste amortissable )
    - chauffage hybride (elec-bois dans mon cas)

    Le problème de la Bretagne vient du fait qu'elle ne veut pas de site de production sur son territoire, il sont donc les derniers servis ou premiers privés d'électricité.

    Le coût d'investissement et d'installation peuvent être fortement réduit en auto-construction ! En air-air l'installation est très facile pour un bricoleur moyen, et la mise en service par un pro de l'ordre de 300 euros pour un bi-split !

    Pour l'Ademe, la Pac n'est plus le grand Satan

  29. Publicité
  30. #235
    Tam

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Glossaire pour les nuls
    Effet Joule: chauffage électrique de base
    EnR : énergie renouvelable
    ESC : eau chaude sanitaire
    CESI : chauffe eau solaire individuel
    CET : chauffe eau thermo dynamique
    kWh : kilo Watt heure (unité de mesure de l'énergie)
    PAC : pompe à chaleur
    PCI : pouvoir calorifique initial
    R&D : recherche & développement
    SSC : système solaire combiné (chauffage + ecs)
    ...

  31. #236
    Tam

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Citation Envoyé par boboss25 Voir le message
    Pour l'Ademe, la Pac n'est plus le grand Satan
    Ben non.[source ADEM 1er dec 2014]
    Dans l’existant [...] les systèmes modulables, pouvant s’intégrer dans une rénovation progressive et pouvant également optimiser les consommations engendrées par d’autres besoins comme l’eau chaude notamment, sont à privilégier. [...] Les pompes à chaleur (électriques ou gaz) constituent certainement les technologies de demain qu’il convient d’encourager fortement.
    Dernière modification par Tam ; 11/08/2015 à 12h06.

  32. #237
    boboss25

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Trop fort L'Ademe,

    chacun y trouve ce qu'il veut entendre

  33. #238
    barda

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    trouvé un extrait d'une étude de l'ADEME de déc 2014 comparant les coûts de chauffage et ECS :
    [/COLOR][/SIZE]

    L'Ademe, bien qu'elle encourage le recours aux PAC , souligne cependant la thermo-sensibilité du réseau électrique national = coupures de courant en Bretagne par exemple

    Cela confirme l'intérêt de repenser la conception du bâti ; voir les travaux de Enertech (O.SIDLER ) sur l'inertie , les surfaces vitrées , l'isolation des bâtiments anciens et du neuf , etc..
    La PAC n'est pas toujours la panacée et il faut préférer les systèmes hybrides .

    Voili voilou...
    Oui, ben ce que tu nous cites là, ce n'est pas une étude, c'est tout au plus un avis, partial il faut bien le dire, et ne correspondant à rien de ce qui existe actuellement...
    Aujourd'hui, les pacs air-air de dernière génération (qui a déjà 3 ou 4 ans) conserve une puissance constante jusqu'à -15°; leur cop sur l'année (données standardisées de Certita-CSTB) est souvent supérieur à 4, ce qui veut dire que l'on consomme au moins 3,5 fois moins qu'avec l'effet-joule... quand même!!!

    Quant à charger le réseau lors des pics de consommation (si la maison est conçue avec au moins un peu d'inertie, c'est un faux problème, il suffit de baisser le chauffage ou de l'éteindre pendant 1 heure, ça ne se sentira même pas), j'adore le calcul suivant (calcul d'ordre de grandeur bien entendu, comme toujours en physique quand on veut se faire une idée préalable):

    - il y a en France 8 millions de logements "tout-électrique" construits dans les années 70,80,90,2000, qui pèsent lourd dans les pics de conso.

    - ils sont assez bien isolés par rapport aux autres logements de cette époque, et une rénovation thermique sera coûteuse pour peu de gain; donc les occupants n'en font pas

    - supposons qu'un plan d'aide national conduise à installer dans tous ces logements une pac air-air de 4 ou 5 kW, chauffant l'espace de vie et tempérant un peu les chambres; la puissance appelée baisserait d'environ 2 kW par logement au moment des pics de conso (le cop n'est plus alors de 4, mais de 2,5 par grand froid), et la conso annuelle baisserait d'environ 60%.

    - le réseau électrique serait alors déchargé de 16 GigaWatts (soit l'équivalent de 12 centrales pendant les pics de conso) et la production annuelle de 50 TeraWattsheure environ.

    - une pac air-air de 5 kW coûte environ 2500€ tout installée. Si la collectivité offrait une prime de 1000€ (c'est beaucoup), le total représenterait deux années de CSPE... Et cette source d'économies est localisée, non délocalisable, pérenne; de surcroît, elle décharge aussi les lignes électriques, haute et basse tension.

    Question: y a-t-il une alternative aussi intéressante, que ce soit en termes d'économies d'énergie ou en termes de production d'énergie? Bah, le jour où on pourra discuter calmement, sans a priori idéologique, peut-être que les choses s'éclairciront.


    Ceci dit, je suis entièrement d'accord avec ce que tu dis sur la conception du bâti; mais c'est assez majoritairement admis, maintenant; le seul problème pour l'ancien, mais il est de taille, c'est le coût d'une rénovation thermique complète.. J'apprécie d'ailleurs O.Sidler justement parce qu'il se soucie beaucoup de ces histoires de coût, contrairement à beaucoup d'autres.

  34. #239
    SK69202

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Le problème de la Bretagne vient du fait qu'elle ne veut pas de site de production sur son territoire, il sont donc les derniers servis ou premiers privés d'électricité.
    Tout en ayant un taux de croissance de la consommation électrique double de la moyenne nationale, en effet mettre des PAC en lieu et place des chaudières fuel est plus économique dans l'existant aux pierres apparentes.
    Reste que depuis 2006 qu'on nous l'annonce le BO breton n'a pas eu lieu.

    Si une canicule dure 3 semaines comme en 2003, maison ITE à forte inertie ou pas, la température intérieure deviendra insupportable sans source de froid !!
    "Insupportable" est à définir est par expérience, je dirais que cela évolue en fonction de la maison.
    Pour l'hiver la température de confort minimal déclenchant le démarrage du chauffage a augmenté avec l'isolation de la maison.
    Pour l'été la maison est plus chaude qu'avant et donc les canicules éventuelles (ici on n'est pas concerné depuis 2003) feraient que l'on part en début de période d'une température plus élevée, d'où les précautions "anti-échauffement" à prendre plus tôt.

    En 2003 (pas d'isolation) la ventilation massive le matin à suffit à conserver le rez de chaussée à une température de 23 -24 au bout de quinze jours. Aujourd'hui avoir 23 au rez de chaussée me semble insupportable (trop chaud) en raison de la température des murs (ITE) qui contribuent énormément à l'ambiance.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  35. #240
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Un radiateur électrique économique ?

    Aujourd'hui avoir 23 au rez de chaussée me semble insupportable (trop chaud) en raison de la température des murs (ITE) qui contribuent énormément à l'ambiance.
    Tu oublies le taux d'hygrométrie qui est aussi un facteur d'inconfort en été .

    23°C à 45% HR , c'est pas pareil que 23°C à 70% HR..

    par temps lourd et 23°C, c'est carrément insupportable .

    d'où les précautions "anti-échauffement" à prendre plus tôt.
    Tout à fait exact !! je préfère encore abaisser la nuit la T° des murs quitte à passer une petite laine en prévision des vagues de chaleur à venir ...

    Aujour d'hui , j'ai ventilé la nuit (17~18°C dehors ) au maximum avec 3 ventilateurs (120W...) sur le rebord des fenêtres , il fait en ce moment 20°C dans le séjour .
    Dernière modification par herakles ; 11/08/2015 à 12h50.

Page 8 sur 9 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Consommation d'un radiateur électrique à fluide et un radiateur électrique soufflant
    Par Non inscrit dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/02/2008, 20h21
  2. radiateur electrique a inertie
    Par titu dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2007, 19h55
  3. radiateur electrique et rendement
    Par charlyjimy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/05/2006, 12h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...