Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Isolation des planchers bas dans collectif

  1. #1
    Streb jeanclaude

    Isolation des planchers bas dans collectif

    Bonjour,
    Lors de la dernière assemblée en 2017 rien n’a été décidé de sensé pour les occupants, sauf que l’on s’est précipité pour un ravalement qui ne concernait que la peinture pour ne pas être soumise à la nouvelle loi ALUR qui rend l’isolation obligatoire aujourd’hui en 2018.
    Il faut bien avoir conscience que dans un immeuble, le premier étage est toujours minoritaire malheureusement, et de plus en plus avec un nombre croissant d’étages.
    Les intérêts des étages supérieurs ne sont pas les mêmes !
    La loi ALUR est très mal fagotée de ce côté et nullement favorable aux occupants de bâtiments d’une certaine importance.
    Le premier étage, dont les locataires ou propriétaires se chauffent individuellement avec leur «*propre porte-monnaie*», cas d’un bâtiment sans chaudière collective, est totalement oublié!
    La mise en température du bâti est totalement négligée dans la loi ALUR.
    On ne tient compte nullement du contexte du mode de chauffage avec ou sans générateur collectif !!!!!!
    Nos politiques sont aveugles pour ce qui concerne cet aspect !
    L’obligation des compteurs d’énergie par lot est une bonne chose, car le consommateur sera responsabilisé.
    Une pétition circule concernant les planchers bas ?
    L’avez-vous déjà consultée?
    Par ailleurs, je suis consterné d’avoir des questions de locataires qui croient que les proprietAires sont tous des fortunés, seulement ils ne sont pas conscients que le législateur a oublié l’essentiel.
    Si la pétition progressait, nous aurions une possibilité, mais dans le cas contraire nous resterons certainement au point mort. J’invite ceux qui sont disposés comme moi à faire entendre nos raisons techniques de ne pas vouloir continuer à supporter la mise en température du bâti et à nous aider.
    Cdlt.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Isolation des planchers bas dans collectif

    bonjour, Vous aider, oui, mais comment ?

    Dans les copropriétés pas trop anciennes, le rez-de-chaussée avec caves et garages dessous, le plafond du sous sol comporte une isolation d'environ 5 cm, c'est mieux que rien, mais les sols sont froids malgré tout au dessus. A l'origine, il y avait des moquettes pour diminuer la sensation de sol froid, ou parfois des revêtement PVC. La moquette partout c'était aussi l'isolation phonique de l'époque.

    Si les propriétaires ont eu la riche idée de placer du carrelage à la place de la moquette (plus résistant, mais matériaux très froid, l'occupant des lieux se caille, et le logement est encore plus difficile à chauffer avec cette paroi froide.

    Souvent pour couper un peu ce froid, on place du parquet flottant sur une sous couche de 5 mm verte en polystyrène extrudé ou même en fibre de bois, ce qui isole un peu. ou aussi un bon revêtement PVC épais.

    Mais il est bien certain que toutes les isolations qu'on peut mettre, même si c'est bénéfique, ça ne vaudra jamais un voisin du dessous qui chauffe bien son logement, surtout des retraités âgés et frileux. Je connais quelqu'un qui a son logement au dessus d'une banque, ça le lui rend bien plus économique en chauffage.

    Pour que ce soit pris en charge par la copropriété, il faudrait faire une isolation par dessous, s'il n'y a rien vous pouvez le proposer. En effet, c'est comme lorsqu'on refait le toit ou qu'on isole les combles, la dépense est à répartir entre tous les copropriétaires. Si l'isolation est à l'intérieur du logement, il faut soi même prendre en charge et se débrouiller.

    Les syndics aiment bien les travaux "pour faire joli" qui lui rapportent, et il ne faut pas trop effrayer les copropriétaires avec le prix, donc on va au minimum. C'est un mauvais calcul d'avoir fait le ravalement avant l'obligation d'isoler. Mais s'il y a dejà une isolation, ça n'aurait pas été obligatoire. L'obligation, c'est seulement s'il n'y a pas d'isolation du tout.

    J'ai un petit logement de 35 m2 dans une copropriété en béton banché, isolée par l'extérieur avec 6 cm d'isolant et crépi. C'est nettement mieux que rien, car le béton est très froid et très conducteur. J'ai fait une petite isolation à l'intérieur avec 2 cm de styrodur et contre plaqué sur le mur donnant sur l'extérieur, ça améliore pas mal, la chaleur va moins vite dans le mur. Le chauffage est électrique, dans un petit appartement c'est plutôt mieux, mais les locataires cherchent à chauffer le moins possible, donc, il faut que dès qu'ils mettent en marche les radiateurs, la pièce se réchauffe rapidement, et c'est le cas, ainsi ils sont satisfaits.

    Ceci dit, c'est bien lorsqu'on peut se débrouiller soi-même pour faire ces petits travaux, car s'il faut le faire faire, c'est ruineux, et c'est long d'attendre les artisans qui ne viennent jamais.

  4. #3
    Streb jeanclaude

    Re : Isolation des planchers bas dans collectif

    Bonjour et Merci pour tous ces bons conseils avec votre retour d'expériences positives.
    Je pense que nous devrions faire appel à un thermicien vu que l'ANAH est très silencieuse à ce sujet et veut seulement nous obliger à isoler sur les murs extérieurs. Perdons pas de vue les aides éventuelles.
    Si personne n'est d'accord à isoler par le bas, je refuserai que la façade extérieure au droit de mon logement soit isolée, vu que la loi est réellement discriminatoire, et est à l'avantage des étages supérieurs: ce-ci est le comble.
    Je ne vais donc pas participer pour que seul les autres fassent des économies. Le premier n'est pas un "banquier" qui financerait gratuitement la construction d'autrui. Cdlt.

  5. #4
    Larzacien

    Re : Isolation des planchers bas dans collectif

    bonjour, Si les travaux sont votés à la majorité, vous ne pourrez faire autrement que d'y passer.

    Et ce n'est pas un thermicien qui va obliger la copropriété à payer pour isoler le sous sol. Et vous aurez encore plus de mal à convaincre que s'il fallait refaire le toit.

    C'est ça la copropriété, bien différent de la maison individuelle.

    Le mieux est de s'arranger dans son logement.

    Vous pourriez proposer d'isoler à vos frais sous votre logement, vous ne risquez rien de le demander au syndic.

    ça permettrait peut-être de mettre le problème sur le tapis.

    S'il y a beaucoup de propriétaires qui ont leur logement en location, ils sont peu motivés pour isoler le plafond du sous-sol, en général.

    Ceci dit, en rez-de-chaussée, on paie moins de charges que dans les étages supérieurs, surtout dans les copropriétés pas trop anciennes, donc on peut économiser pour améliorer un peu le logement.

  6. #5
    Streb jeanclaude

    Re : Isolation des planchers bas dans collectif

    Bonjour Larzacien,
    Merci du message. Ci-joint extrait de la publication du LE PARTICULIER de janvier 2017, comme quoi en copropriété il faut s’entourer de bons conseillers et pas seulement d’un syndic dont ce n’est jamais la spécialité et n’est jamais aussi bien informé que les spécialistes. cdlt.
    [ATTACH=CONFI]362142[/ATTACH]
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Streb jeanclaude ; 11/03/2018 à 18h30.

Discussions similaires

  1. Isolation phonique logement collectif
    Par Meghane93 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/04/2016, 08h30
  2. Isolation planchers maison ancienne
    Par rahsa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/05/2012, 11h22
  3. Isolation acoustique planchers
    Par François999 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2010, 10h12
  4. isolation planchers
    Par laurent_caen dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/07/2008, 08h34
  5. Isolation des planchers hourdis.
    Par Sarri dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/12/2007, 11h44