Répondre à la discussion
Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 171

Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro




  1. #1
    Grabotte71

    Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonsoir à tous,

    Je cherche à coupler un poêle hydro (à installer) et une chaudière gaz (installée) avec le montage le plus adaptée possible pour notre situation.

    Je ne trouve pas de BET ou d'installateur qualifié à même de répondre à mes questions, alors je me tourne vers vous, que vous ayez des idées ou des recommandations, ce sera avec plaisir !

    Tout d'abord je précise que comme Tigrou4100 dans un post récent je veux voir du feu, voire même l'entendre, quitte à ne pas avoir le système le plus efficient possible.

    L'installation en question est dans une maison, pour l'instant résidence secondaire, mal isolée, grande, avec forte inertie, dans un territoire paumé (la Nièvre) et abandonné des représentants des corps techniques qualifiés de toute évidence ! En revanche le bois de qualité n'y est pas cher (45 euros / m2 livré en 50 cm, et on peut participer à des affouages...)

    J'ai lu des threads, ici et sur le forum éconologie, où j'ai pu voir qu'il était très facile de coupler des chaudières de manière peu efficiente et j'aimerais essayer de le faire correctement tout de suite (ou le mieux possible). je cherche quelqu'un ou quelqu'une pour m'accompagner (et accompagner mon chauffagiste qui n'est pas à l'aise avec ces sujets).

    il y a aujourd'hui un circuit de chauffage central avec 19 radiateurs, environ 35 kwh de puissance des radiateurs installés, une chaudière de 34 kwh, neuve, avec un ballon ECS, une régulation et un circulateur interne comme ils se doit (atlantic effinox condens duo 34 kwh),
    dans la cuisine une cuisinière Godin de puissance théorique 11 kwh que nous faisons tourner en continu quand il fait froid.

    le poêle hydro envisagé est un poêle Bef home (http://www.foyers-bef.fr/download/tl...85-1362_fr.pdf) de puissance théorique 22 kwh dont 16 restitué à l'eau et équipé d'un purgeur et d'un circuit de refroidissement ce qui j'imagine est standard sur ce genre d'appareils)
    L'air primaire sera pris à l'extérieur ce qui évite la concurrence avec la Godin (la maison quoique mal isolée à peu de fuites d'air, je ne crois pas que deux poeles puissent fonctionner concurremment sans se gêner).

    Le fabricant m'a envoyé plusieurs schémas dont l'un que je joins (ou que j'essaie de joindre!) me semble correspondre le mieux à notre cas de figure (à savoir une chaudière gaz sous-dimensionnée par rapport aux besoins crêtes qui nécessitera d'avoir le poêle en renfort MAIS un poêle qui doit être capable de chauffer seul quand le temps est clément et qu'on ne chauffe qu'une partie du bouzin).
    Le volume équipé par le chauffage central est d'environ 900 m3 aujourd'hui mais le plus souvent seuls 300 à 500 m3 doivent être chauffés.

    Ma préférence va vers un rdc surchauffé (il paraît que la surpression que cela crée dès lors que l'air primaire est pris à l'extérieur de la maison réduit les entrées d'air froid par les interstices, lu ça sur un blog québécois que je ne retrouve pas et assez cohérent avec la pratique des rideaux d'air chaud que l'on voit dans les magasins) et des pièces pour dormir à environ 17°. Je me dis que faire ronfler le poele et la godin et mettre le circuit de chauffage central en position pour atteindre 17°c dans les chambres doit permettre de créer ces deux ambiances sans trop de difficulté (à supposer que l'équilibrage soit bien fait, ce qui n'est pas encore le cas, mais c'est une autre histoire).

    Comme l'occupation de la maison est intermittente on ne profite guère de sa formidable inertie, on en souffre plutôt puisqu'il faut du temps pour remonter le truc en température (d'où l'intérêt d'ailleurs d'avoir aussi de la chaleur par convection intense type Godin).

    Je me pose bcp de question sur la régulation dès lors qu'un système comme cela ne pourra plus fonctionner avec la régulation de la chaudière gaz (dommage, elle était plutôt bien !). Comment fait-on "taire" la régulation de la chaudière d'ailleurs ?

    S'il y en a parmi vous qui ont des idées pour mener à bien une telle installation, je serais ravie d'échanger !

    Ah oui, la chaudière gaz est arrivée avec un thermostat Netatmo qui sait très bien, lui, faire "taire" la régulation de la chaudière et nous permet de déclencher la chaudière gaz à distance avant d'arriver. L'aspect "déclenchement à distance" fonctionne très bien, en revanche la régulation du truc n'est pas convaincante, notamment parce qu'on n'a plus la main sur rien (on peut pas définir de courbe de chauffe et on ne peut plus utiliser la sonde de T extérieur de la chaudière). Enfin il paraît que le thermostat "apprend" au fil du temps. A voir donc. (toutes les données sont transmises à un serveur, rien ne nous appartient plus, c'est le monde formidable des start up!).
    J'imagine que notre nouveau schéma bi-énergie ne pourra plus fonctionner avec Netatmo qui est bien trop basique et il nous faudra donc un truc branché sur le wifi ou muni d'un moyen de communication quelconque...

    J'oublie sans doute des points, à développer au besoin !

    Merci pour votre aide !

    -----

    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Les trucs auto-apprentissants avec quelques centaines de tonnes de pierres froides et de plus fonctionnant par intermittence en fonction d'un modèle météo internet fait pour la LDV placo électrique RTxxxx, je n'y crois qu'assez peu.

    Par contre mon truc basique gaz seul, gaz + bois ou bois seul fonctionne pour garder mais 200m3 de maçonnerie en température, même si c'est régulé à la main en mode bois seul, qui est maintenant le seul utilisé.


    Questions
    La chaudière est elle à condensation ?
    La chaudière a t-elle bien 100% de puissance autorisée en chauffage ?
    Un ballon tampon, même de petit volume est-il envisagé ? (c'est nécessaire)
    Il faudrait un schéma de principe de l'installation radiateur actuelle.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonjour SK69202,

    Merci pour votre intérêt !
    Pour ce qui est de Netatmo, on est bien d'accord ! Mais c'est vraiment précieux de pouvoir lancer la chaudière à distance....


    Pour vos questions :
    la chaudière est à condensation. (Aparté : pendant les premières semaines d'utilisation, avant l'arrivée de Netatmo, il n'a pas fait froid (5-7° en journée), le départ de l'eau se faisait aux alentours de 35 à 40°, et retour de l'eau 8° C en-dessous. On réglait la T° de départ par la loi d'eau avec sonde extérieure et j'ai l'impression que la régulation d'Atlantic reposait ensuite par ajustement la vitesse du régulateur pour assurer un delta T constant d'environ 8° entre départ et retour, la vitesse du circulateur est d'ailleurs un des seuls paramètres inaccessibles de la régulation de la chaudière...).
    je ne suis pas certaine de comprendre la question sur la puissance autorisée, est ce que cela aide si je dis qu'il y a un ballon ECS 130 l dans la chaudière gaz ?
    Oui un ballon tampon est envisagé,
    pour le schéma, ça va me prendre un peu de temps de vous en fournir un avec tous les embranchements. A ce stade je peux vous dire qu'il y un seul circuit, avec des radiateurs fonte de taille variable, résumé ci-joint (il y a plus de puissance installée que ce que j'ai annoncé : 40 kwh et non 35).

    Bonne journée !
    Images attachées Images attachées


  5. #4
    SK69202

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Pour ce qui est de Netatmo, on est bien d'accord ! Mais c'est vraiment précieux de pouvoir lancer la chaudière à distance....
    Mon idée est de n'utiliser cette fonction que quand vous n'êtes pas là et de minimiser le gaz (propane ?) dès que les feux sont opérationnels.

    je ne suis pas certaine de comprendre la question sur la puissance autorisée
    La chaudière fournit 34kW à 100% de puissance pour chauffer l'eau sanitaire, le ballon de 130L.
    Certaines chaudière ne fournissent, c'est réglable, qu'une fraction des 100% quand il s'agit de chauffer l'eau du circuit de chauffage, c'est ce point qu'il faut vérifier.
    pour le schéma, ça va me prendre un peu de temps de vous en fournir un avec tous les embranchements
    Ce qui m'intéresse surtout c'est de savoir s'il y a un départ unique au niveau de la chaudière (ou plus loin) avant les divisions pour les embranchements et la distance / nb d'étage entre le bouilleur et ce départ unique.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #5
    an1844

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonsoir Grabotte71,

    Citation Envoyé par Grabotte71
    le poêle hydro envisagé est un poêle Bef home (http://www.foyers-bef.fr/download/tl...85-1362_fr.pdf) de puissance théorique 22 kwh dont 16 restitué à l'eau et équipé d'un purgeur et d'un circuit de refroidissement ce qui j'imagine est standard sur ce genre d'appareils)
    16 kw restitué à l'eau, à condition d'y mettre 6.6 kg de bois toute les heures, et du hêtre.

    Citation Envoyé par Grabotte71
    Je me pose bcp de question sur la régulation dès lors qu'un système comme cela ne pourra plus fonctionner avec la régulation de la chaudière gaz (dommage, elle était plutôt bien !). Comment fait-on "taire" la régulation de la chaudière d'ailleurs ?
    Pour une chaudière neuve, moderne, il est étonnant qu'elle ne puisse pas s'intégrer dans une "installation" multi-énergies, ou l'inverse qu'elle ne puisse pas gérer une nouveau venu...l'insert bouilleur.

    Cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonsoir SK69202,

    oui pour ce qui est de Netatmo et mille fois oui pour minimiser l'utilisation du gaz dès lors que le poêle hydro + Godin sont en route (le gaz est bien du propane, citerne enterrée),

    pour la fonction de partage de la puissance de la chaudière, il y a ça dans le mode d'emploi qui me fait dire que non je ne peux pas choisir de donner moins de 100% à l'ECS (derniers paragraphes), je n'ai d'ailleurs rien trouvé dans la liste des commandes :

    "1.4 Principe de fonctionnement
    L’équipement électronique assure l’ensemble des
    tâches de surveillance, de commande et de régulation
    pour le fonctionnement du brûleur, le chauffage et la
    production d’eau chaude sanitaire.
    Il autorise une extension du système (2 circuits de
    chauffage) par le biais d’un module supplémentaire.
    Le système de régulation intégré agit sur la modulation
    en puissance du brûleur, le circulateur et la vanne
    directionnelle.
    La régulation de la chaudière et du circuit chauffage
    s’effectue en fonction de la température extérieure
    (sonde extérieure) de l’ambiance (sonde d’ambiance
    ou thermostat) et du programme horaire de chauffage.
    ""Version ou option sanitaire
    La régulation de l’eau chaude sanitaire s’effectue en
    fonction de la consigne sanitaire (sonde sanitaire) et du
    programme horaire ECS.
    La régulation de la température d’eau chaude sanitaire
    a priorité sur le circuit de chauffe par basculement de la
    vanne directionnelle.


    il y a bien ça (pièce jointe), mais c'est franchement du chinois pour moi...


    Enfin sur l'organisation spatiale : il y a un seul départ chaudière gaz, qui reste unique sur une bonne distance verticale, et le poêle sera très proche de l'installation : 2 m maxi de distance à l'horizontal, de l'autre côté du mur (la chaudière gaz est dans l'ancienne écurie, le poêle bois sera dans le salon, de l'autre côté du mur de cette écurie, décalé d'environ 2 m par rapport à l'installation de la chaudière, le tout au même étage (RDC) donc ça me semble plutôt pas mal. On a la place pour un ballon tampon. Je prendrai une photo à l'occasion (je ne suis pas sur place actuellement).


    Et enfin, j'ai posé la question à quelqu'un d'autre (Hervé Silve, l'auteur de ce merveilleux site "tout ce que vous avez voulu toujours savoir sur le chauffage central..." qui me dit - et cela me semble très très pertinent - de prévoir une bouteille de découplage hydraulique pour découpler (tiens donc !) les deux circulateurs / circuits : celui de la chaudière gaz installé d'usine et qui continuera à faire le job parce qu'il est programmé pour et celui du circuit émetteur que je vais devoir installer) et permettra ainsi de gérer les différences de pression / débit de ces circulateurs.

    Vous en pensez quoi ?


    @an1844, merci pour votre intérêt également. Bon pour la puissance théorique du poêle, on sait tous ce qu'il en est de ces fiches techniques et on sait tous que tous les fabricants procèdent ainsi. Disons que c'est le poêle le plus puissant que j'ai trouvé avec un design qui me plaisait et un fabricant dont la taille me semble garantir une certaine fiabilité même s'il n'est pas franchement connu en France (et j'ai un petit tropisme pour l'Europe de l'Est, c'est cool de se dire qu'un champion du foyer fermé à bois est né en République Tchèque en 1997, moi ça parle à mes convictions pro-européennes).
    Quand à la chaudière, elle est ce qu'elle est, ce n'est pas une chaudière d'immeuble collectif mais de maison individuelle, elle n'est pas très chère etc... je ne doute pas qu'on puisse trouver mieux.

    A bientôt,
    Images attachées Images attachées

  9. #7
    Jean PESTE

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bon, la faut nous sortir un schéma hydraulique, avec sa régulation adhoc!

    Wizz ne traîne pas dans le coin?

    Allez, encore un effort!

  10. Publicité
  11. #8
    Jean PESTE

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Citation Envoyé par Grabotte71 Voir le message
    @an1844, merci pour votre intérêt également. Bon pour la puissance théorique du poêle, on sait tous ce qu'il en est de ces fiches techniques et on sait tous que tous les fabricants procèdent ainsi. Disons que c'est le poêle le plus puissant que j'ai trouvé avec un design qui me plaisait et un fabricant dont la taille me semble garantir une certaine fiabilité même s'il n'est pas franchement connu en France (et j'ai un petit tropisme pour l'Europe de l'Est, c'est cool de se dire qu'un champion du foyer fermé à bois est né en République Tchèque en 1997, moi ça parle à mes convictions pro-européennes). A bientôt,
    Visitez ces pages: http://www.oranier-poeles.fr/produit...re-technologie

    http://www.eco2all.fr/paginas-Francais/Walltherm.htm

    Pour moi les 2 seuls que j'ai trouvé performants, régulables, et intégrables dans un système d'ensemble.

    Il y en a peut être d'autres?

  12. #9
    Jean PESTE

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    http://juratherm.com/jupo

    Aussi ce produit

  13. #10
    SK69202

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bon, la faut nous sortir un schéma hydraulique, avec sa régulation adhoc!
    Pour pouvoir s'en moquer, ou chercher à l'améliorer ? L'expérience incline à penser à la moquerie.
    Vu les besoins et les caractéristiques de la maison, que le bouilleur soit un bourrin pas régulé ne me semble pas un problème.

    La doc de la chaudière indique 100% de puissance en chauffage, fin de l'aparté.

    Et enfin, j'ai posé la question à quelqu'un d'autre (Hervé Silve, l'auteur de ce merveilleux site "tout ce que vous avez voulu toujours savoir sur le chauffage central..." qui me dit - et cela me semble très très pertinent - de prévoir une bouteille de découplage hydraulique pour découpler (tiens donc !) les deux circulateurs / circuits : celui de la chaudière gaz installé d'usine et qui continuera à faire le job parce qu'il est programmé pour et celui du circuit émetteur que je vais devoir installer) et permettra ainsi de gérer les différences de pression / débit de ces circulateurs.

    Vous en pensez quoi ?
    Que le tampon peut faire office de bouteille de découplage.
    Mon idée qu'il me reste à mettre en image (il est tard et faut que j'aille voir mon bouilleur):
    Une vanne 3 voies motorisée permet de choisir ce qui alimente la circuit de chauffage, soit la chaudière seule, soit la sortie haute du ballon.

    Le bouilleur ne fait que chauffer le tampon et les radiateurs, le gaz chauffe soit les radiateurs (régulation et télécommande en absence) soit le tampon si celui ci est "assez chaud".
    Beaucoup de détails restent à voir.
    Question: Les radiateurs ont ils des robinets thermostatiques ?
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Merci pour les poêles : intéressant la double combustion du juratherm et du walltherm, avec des rendements impressionnants . Mais pour des raisons esthétiques je crois que je vais m'en tenir à Bef, sauf si on m'apprend que tout ce qu'ils font est nettement en-dessous de la qualité moyenne habituelle...

    Le coût annoncé est de 3 924 Euros TCC ce qui me semble raisonnable (il faut maçonner autour certes) !

    voici un schéma récupéré sur un autre site (éconologie, fil ancien de 2009, si l'auteur me lit : merci ! ), qu'en pensez-vous (en imaginant une bouteille de découplage sur le départ / retour de la chaudière au gaz ( au lieu de fioul) ? Pas très différent de celui du fabricant mais un peu quand même.

    Bonne nuit !

  15. #12
    Jean PESTE

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Pour pouvoir s'en moquer, ou chercher à l'améliorer ? L'expérience incline à penser à la moquerie.
    Vu les besoins et les caractéristiques de la maison, que le bouilleur soit un bourrin pas régulé ne me semble pas un problème.

    La doc de la chaudière indique 100% de puissance en chauffage, fin de l'aparté.


    Que le tampon peut faire office de bouteille de découplage.
    Mon idée qu'il me reste à mettre en image (il est tard et faut que j'aille voir mon bouilleur):
    Une vanne 3 voies motorisée permet de choisir ce qui alimente la circuit de chauffage, soit la chaudière seule, soit la sortie haute du ballon.

    Le bouilleur ne fait que chauffer le tampon et les radiateurs, le gaz chauffe soit les radiateurs (régulation et télécommande en absence) soit le tampon si celui ci est "assez chaud".
    Beaucoup de détails restent à voir.
    Question: Les radiateurs ont ils des robinets thermostatiques ?
    Je vais tenter de rester Zen.

    Ca fais des années que tu nous démontre ta science du poêle bouilleur, on est maintenant en 2018, je pense que tu en est conscient.

    Que propose tu, maintenant, a pars nous rabâcher "chez moi, depuis trente ans, ça marche bien"

    As tu une solution, transposable, efficace, a proposer ?

    Bref dis nous comment faire, a part doser la charge de bois comme tu le fais chez toi, surveiller la chaudière propane qui coûte cher, et tout le tremblement?

    A part passer tes journées a trouver le bon réglage des tes 3 aquastats?

    A part observer que l'ébullition de l'eau est différente en Bretagne qu'ailleurs?

    Bref tu es un ultraz breithz!

    Mais décolle pas trop haut, et de grâce, propose une solution viable.

  16. #13
    Jean PESTE

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Citation Envoyé par Grabotte71 Voir le message
    voici un schéma récupéré sur un autre site (éconologie, fil ancien de 2009, si l'auteur me lit : merci ! ), qu'en pensez-vous (en imaginant une bouteille de découplage sur le départ / retour de la chaudière au gaz ( au lieu de fioul) ? Pas très différent de celui du fabricant mais un peu quand même.

    Bonne nuit !
    on attends!
    Dernière modification par Jean PESTE ; 06/02/2018 à 23h12.

  17. #14
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    une partie des radiateurs ont des thermostatiques bas de gamme (dans la partie la moins utilisée de la maison, ils sont réglés en hors gel, soit 11 sur 23), les autres ont simplement des vannes laissées largement ouvertes (12 sur les 23 radiateurs).

    je vais réfléchir pour l'histoire du ballon tampon découplage, suis pas totalement convaincue si le principe de la bouteille de découplage est de régler l'incompatibilité ou les conflits entre des circulateurs, débits, pression. Il faudrait que toute l'eau chaude envoyée par la chaudière gaz aille dans le ballon tampon dès lors que le bouilleur est en fonctionnement (donc dès lors qu'il y a un potentiel pb de compatibilité entre circulateur des émetteurs et circulateur de la chaudière gaz. Mais bon je veux bien croire que plein de choses m'échappent (notamment le fonctionnement des vannes 3 voies .

    J'espère que votre bouilleur va bien, et je me couche également.

    Encore merci

  18. #15
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    voici le schéma (enfin j'espère)
    Images attachées Images attachées

  19. #16
    SK69202

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Je vais tenter de rester Zen.
    Le pro c'est toi, ça fait aussi des années sous tes nombreux pseudos que tes solutions tiennent en une phrase de critique et d'invective, comme quoi, mon expérience d'amateur a vu venir la moquerie, mais aucun schéma fusse t-il copié chez d'autres.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #17
    Jean PESTE

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    propose, propose!

    Si la modération dispose.

    Donnez nous du grain a moudre, du concret, du vrai, Répondez au questions, on est sur un forums scientifik!

    Mme pour un poêle a bois.

  21. #18
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    @ Jean Peste, hummm, je me dis que si je veux un foyer à maçonner (parce que je trouve moche le design général des poêles modernes ) et que je retiens l'idée de chercher une combustion inversée (c'est vrai que ça serait bien), l'idée serait peut-être de chercher un coeur de foyer de poêle de masse. Non pas que je veuille un poêle de masse, ce serait idiot dans notre configuration, mais parce que, si je ne me trompe, ils ont pour principe de faire redescendre les fumées pour bien les brûler également, non ?
    On devrait pouvoir l'habiller plus légèrement pour ne pas attendre 48 h qu'il chauffe. Reste à voir si ça existe en hydro et avec une fenêtre
    ...
    Là j'en demande peut-être un peu trop !

    Réflexion du matin, j'espère que le schéma est visible désormais.

  22. #19
    wizz

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    grabotte71

    C'est une maison secondaire. Comment se passe pour son occupation? (période, alternance durée occupation/inoccupation...)

    C'est une maison actuellement secondaire. Sera t elle un jour la résidence principale? Si oui, quand (à peu près)? Ou serait elle revendue, si oui, quand (à peu près)?

  23. #20
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonjour Wizz,

    Elle va rester secondaire un bon bout de temps encore, nous aurions du mal à travailler depuis la Nièvre. Pas avant 15 ans pour une résidence principale. Nous n'avons pas le projet de la vendre, mais sait-on ce que la vie nous réserve d'ici 10 ans ? Donc on raisonne plutôt en résidence secondaire.

    Pour l'instant, fréquentée toutes les 3 semaines en pratique, plus une partie des vacances scolaires (été ou "petites vacances").

    Je me dis qu'une fois rendue à peu près confortable (il nous manque deux trois trucs, genre une ou deux salles de bains potables !) on pourra la louer pour amortir ses charges fixes.

  24. #21
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Sur la notice du Juratherm il est dit :
    4.5 Air de combustion
    Le Jupo Lohengrin extrait une certaine quantité d'air de la pièce d'installation pendant le fonctionnement, même s'il est de petite taille, cet air doit être retourné dans la pièce.
    D'autres foyers ou systèmes d'évacuation d'air dans le local d'installation ou le réseau d'air comburant peuvent nécessiter une alimentation en air de combustion séparée de l'extérieur, qui ne doit pas être changée ou fermée.
    Les installations qui aspirent l'air et qui sont installées dans la même pièce peuvent interférer avec l'alimentation en air de combustion et nécessitent donc des mesures de sécurité supplémentaires conformément à l'ordonnance sur le foyer.
    Le conduit d'air ne doit jamais être raccordé directement à une alimentation en air extérieure et doit être découplé d'une alimentation en air extérieure d'au moins 50 mm.
    Exception: apport d'air extérieur via la cave ou une autre pièce. Dans ce cas, le conduit d'air frais peut être fermé directement.


    Traduit avec www.DeepL.com/Translator (très efficace comme traducteur automatique !)

    Pourquoi pas de prise d'air extérieur ? Ils craignent un choc thermique ?

  25. #22
    an1844

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonjour Grabotte71,

    Pour que je comprenne bien, ton idée :
    - juste avant de partir de ta résidence principale, avec ton smartphone tu provoques le démarrage de la chaudière gaz de ta résidence secondaire ;
    - admettons que tu as 3h00 de trajet ;
    - pendant ces 3h00, le chaudière gaz chauffe en priorité 100% ton ballon ECS, une fois plein d'énergie, la chaudière chauffe à 100% ton réseau de chauffage centrale (principale 300 à 500), 0% au ballon tampon ;
    - une fois arrivé à ta résidence secondaire, avant même de vider la voiture, dès que tu as ouvert la porte, tu vas allumer la cuisinière Godin ET l'insert Bef, d'abord pour profiter de la chaleur rapide par convection et ensuite pour le Bef commencer à faire de l'accumulation d'énergie dans le ballon tampon ;
    - dès que le thermostat d'ambiance est arrivé à la température ambiante, il stop la chaudière gaz (et la passe en secondaire, "chauffage primaire Gadin et Bef") ;
    - le thermostat d'ambiance régule la T°C ambiante de la maison (tout "900" ou partie ?? "300 à 500"), en utilisant en priorité le BT, qui lui même est toujours alimenté par le Bef,....Bef qui est peut être au ralenti parce qu'il fait (déjà) chaud au "salon";
    - au milieu de la nuit, quand la Godin et le Bef sont presque éteins, et que le BT est vide en énergie, le thermostat d'ambiance en fonction de la T°C d'ambiance redémarre la chaudière gaz ;
    - toute l'installation de chauffage, tente de profiter de l'inertie de bâti et de compenser les fuites d'air.

    Merci de modifier/compléter le scénario, un bon scénario peu permettre un bon cahier des charge, et prévenir les incompatibilités/difficultés.

    Cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  26. #23
    an1844

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Re-.......moi,

    Chaudière gaz.......de ville ou citerne ,

    cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  27. #24
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonjur 1844 et merci


    Citation Envoyé par an1844 Voir le message
    Bonjour Grabotte71,

    Pour que je comprenne bien, ton idée :
    - juste avant de partir de ta résidence principale, avec ton smartphone tu provoques le démarrage de la chaudière gaz de ta résidence secondaire ;

    Je la lance le matin (j'arrive vers 21h), seule expérience avec netatmo, il faisait 5°C dehors, 15° à l'intérieur. C'était plus efficace quand un voisin avait lancé la chaudière et que la régulation Atlantic avait été maître de la chauffe, mais bon.

    - admettons que tu as 3h00 de trajet ;
    - pendant ces 3h00, le chaudière gaz chauffe en priorité 100% ton ballon ECS, une fois plein d'énergie, la chaudière chauffe à 100% ton réseau de chauffage centrale (principale 300 à 500), 0% au ballon tampon ;

    Non pas de chauffage ECS : je le déconnecte en partant. Ca prend 30 min à pleine puissance on peut attendre notre arrivée pour le relancer (petit bouton facile à identifier sur le panneau de commande de la chaudière)

    - une fois arrivé à ta résidence secondaire, avant même de vider la voiture, dès que tu as ouvert la porte, tu vas allumer la cuisinière Godin ET l'insert Bef, d'abord pour profiter de la chaleur rapide par convection et ensuite pour le Bef commencer à faire de l'accumulation d'énergie dans le ballon tampon ;

    Non le BEF, dans mon monde idéal, va tout de suite participer au chauffage des émetteurs (bypass du BT ? ou BT en bout de ligne ? ), et seulement une fois la consigne atteinte se déchargera dans le BT, via ces magiques vannes dont le fonctionnement est encore un peu mystérieux pour moi !
    Jusqu'à la T de consigne, le BEF et la chaudière bossent ensemble (ce n'est pas une relève donc).


    - dès que le thermostat d'ambiance est arrivé à la température ambiante, il stop la chaudière gaz (et la passe en secondaire, "chauffage primaire Gadin et Bef") ;

    effectivement.

    - le thermostat d'ambiance régule la T°C ambiante de la maison (tout "900" ou partie ?? "300 à 500"), en utilisant en priorité le BT, qui lui même est toujours alimenté par le Bef,....Bef qui est peut être au ralenti parce qu'il fait (déjà) chaud au "salon";
    Plusieurs choses :
    le BT ne sera pas prioritaire.
    il n'y aura pas nécessairement de thermostat au salon , plutôt dans une pièce défavorisée (entrée, une chambre) avec une consigne de 17°C, ou même une courbe de chauffe sur la loi d'eau via sonde extérieure que j'ai pu tester avec la chaudière Atlantic : c'est robuste comme régulation dès lors qu'on a affiné un peu (décalage etc...).

    Je ne crois pas qu'on pourra continuer avec Netatmo (sauf peut-être pour l'allumage) qui ne peut pas gérer deux générateurs (voire 3 si on considère le BT comme un générateur), il nous faudra un autre système (simple et robuste).

    Le bef n'est pas intelligent : il chauffe s'il a du combustible et de l'air, il ne réagit pas à la T de la pièce. Si on est à la consigne, ça va dans le BT. Je n'ai pas comme habitude de faire des demi-combustion qui s'éternisent en encrassant tout. le salon est grand (50 m2 et en partie sur terre plein : y'a du boulot pour le chauffer. un jour on isolera le sol.)



    - au milieu de la nuit, quand la Godin et le Bef sont presque éteins, et que le BT est vide en énergie, le thermostat d'ambiance en fonction de la T°C d'ambiance redémarre la chaudière gaz ;

    oui la chaudière Gaz est sollicitée dès lors qu'on s'éloigne de la consigne et qu'il n'y a plus d'autres sources de chaleur.

    - toute l'installation de chauffage, tente de profiter de l'inertie de bâti et de compenser les fuites d'air.

    oui c'est important, l'inertie du bâti, j'ai remarqué que le boisseau en brique réfractaire (bien dimensionné, ancienne cheminée de cuisine + four à pain démoli hélas) où passe le tubage de la godin (diam 10 cm), obstrué par un nid de choucard des tours, chauffe très bien les murs à l'étage : l'air réchauffé par le tubage simple peau est bloqué dans le boisseau grâce aux oiseaux (le nid doit faire plus d'1 m de haut si j'en juge par ceux qu'on a fait tomber dans d'autres conduits), au bout de 24 h ça se ressent très nettement à l'étage. J'aimerais bien mettre un un blocage de l'air chaud autour du tubage du même genre dans le boisseau que je vais utiliser pour le bef, mais ce n'est évidemment pas réglementaire...
    Les conduits sont très haut (12 m au moins), le tirage est trop fort d'après mes petits calculs, c'est un autre sujet d'ailleurs...

    Enfin, point important, le chauffage central est conçu pour fonctionner en haute température, mais j'ai la ferme intention de l'utiliser majoritairement en basse température pour des raisons que vous comprendrez tous (en décembre janvier départ chaudière entre 35 et 40°C et retour 8°C en-dessous, c'était parfait, facile quand il fait 5/7° à l'extérieur..), . D'où l'intérêt des deux poêles au rdc. D'où mon souhait de limiter la T à 17° C sur le réseau chauffage central. Pour une résidence secondaire, ça fait partie du plaisir d'avoir un peu frais la nuit et d'aller se coucher avec sa petite brique réfractaire vernissée chauffée à bloc sur la godin pour réchauffer son lit ...). Ce serait une résidence principale je ne dis pas que je ne changerais pas d'opinion....
    D'où mon intérêt pour une forme de régulation qui permette d'agir sur la T de départ de l'eau. et la vitesse du circulateur.


    Merci de modifier/compléter le scénario, un bon scénario peu permettre un bon cahier des charge, et prévenir les incompatibilités/difficultés.

    Cordialement
    an1844
    est ce que le schéma que j'ai joint à un de mes précédents mais est visible désormais ?

    A +

  28. #25
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Je vois que j'ai des progrès à faire dans le maniement du forum (les réponses sous format citation...);

    C'est du propane en citerne (Butagaz 1200 Euros TTC / tonne si cette donnée peut intéresser certains, tarif bloqué sur 5 ans)

  29. #26
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    le schéma...
    Images attachées Images attachées

  30. #27
    an1844

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Citation Envoyé par Grabotte71
    est ce que le schéma que j'ai joint à un de mes précédents mais est visible désormais ?
    Tous tes doc joints précédents sont visibles
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  31. #28
    an1844

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par an1844
    Pour que je comprenne bien, ton idée :
    - juste avant de partir de ta résidence principale, avec ton smartphone tu provoques le démarrage de la chaudière gaz de ta résidence secondaire ;
    Citation Envoyé par Grabotte71
    Je la lance le matin (j'arrive vers 21h), seule expérience avec netatmo, il faisait 5°C dehors, 15° à l'intérieur. C'était plus efficace quand un voisin avait lancé la chaudière et que la régulation Atlantic avait été maître de la chauffe, mais bon.
    Dans les 2 cas tu as une régulation en auto adaptation, pour la chaudière (GAMME EFFINOX CONDENS 5000 DUO peut être) si tu l'as fais fonctionner plusieurs fois, les cycles d'auto-adaptation ont été nombreux et complets, l'adaptation est donc normalement meilleur, pour le Netatmo, en 1 seule utilisation, l'auto-adaptation en ai cas ses débuts, c'est normal que cela rame un peu, après X cycles cela devrais être mieux

    Citation Envoyé par an1844
    - admettons que tu as 3h00 de trajet ;
    - pendant ces 3h00, le chaudière gaz chauffe en priorité 100% ton ballon ECS, une fois plein d'énergie, la chaudière chauffe à 100% ton réseau de chauffage centrale (principale 300 à 500), 0% au ballon tampon ;
    Citation Envoyé par Grabotte71
    Non pas de chauffage ECS : je le déconnecte en partant. Ca prend 30 min à pleine puissance on peut attendre notre arrivée pour le relancer (petit bouton facile à identifier sur le panneau de commande de la chaudière)
    OK

    Citation Envoyé par an1844
    - une fois arrivé à ta résidence secondaire, avant même de vider la voiture, dès que tu as ouvert la porte, tu vas allumer la cuisinière Godin ET l'insert Bef, d'abord pour profiter de la chaleur rapide par convection et ensuite pour le Bef commencer à faire de l'accumulation d'énergie dans le ballon tampon ;
    Citation Envoyé par Grabotte71
    Non le BEF, dans mon monde idéal, va tout de suite participer au chauffage des émetteurs (bypass du BT ? ou BT en bout de ligne ? ), et seulement une fois la consigne atteinte se déchargera dans le BT, via ces magiques vannes dont le fonctionnement est encore un peu mystérieux pour moi !
    Jusqu'à la T de consigne, le BEF et la chaudière bossent ensemble (ce n'est pas une relève donc).
    "dans mon monde idéal",......les limites ne sont pas la technique, "il y aura toujours 1 qui ne savais pas que c'était impossible et qui l'a fait", reste à savoir si celui qui l'utilise toute les 3 semaines arrivera à s'en servir et à s'en sortir en cas de difficultés......je ne parle pas de son conjoint ou conjointe "mais qu'est-ce que c'est que cette usinage à la c_n"
    c'est quoi un BT en bout de ligne ??
    "et seulement une fois la consigne atteinte se déchargera dans le BT,",..ah bon et une fois que que la consigne n'est plus atteinte, le Bef re-participe au chauffage des émetteurs, ...quand est-ce qu'on utilise le BT ????, uniquement quand le Bef est éteint.....cela rajoute çà l'usine, mais c'est pas impossible.
    Pour info, le Bef avec la chaudière gaz chauffent les émetteurs, une fois la T°C ambiante atteinte, la chaudière gaz s'arrête, le Bef chauffe le ballon tampon "FROID" admettons pendant 1h00, c-à-d rien ou pas grand chose (en fonction du volume/autonomie du BT),......la T°C ambiante n'est plus bonne, la chaudière gaz reste arrêtée (secondaire), et le Bef (prioritaire) re-participe à la chauffe des émetteurs, ...pendant 1h00....2h00, ...s'il y arrive...une fois la T°C à nouveau atteinte, le Bef reviens au BT !!!!, mais en 2h00, le pas grand qu'y avait été gagné précédemment est partie en déperdition naturel du ballon, reste rien...et ainsi de suite

    Citation Envoyé par an1844
    - dès que le thermostat d'ambiance est arrivé à la température ambiante, il stop la chaudière gaz (et la passe en secondaire, "chauffage primaire Gadin et Bef") ;
    Citation Envoyé par Grabotte71
    effectivement.
    OK

    Citation Envoyé par an1844
    - le thermostat d'ambiance régule la T°C ambiante de la maison (tout "900" ou partie ?? "300 à 500"), en utilisant en priorité le BT, qui lui même est toujours alimenté par le Bef,....Bef qui est peut être au ralenti parce qu'il fait (déjà) chaud au "salon";
    Citation Envoyé par Grabotte71
    Plusieurs choses :
    le BT ne sera pas prioritaire. A
    il n'y aura pas nécessairement de thermostat au salon , plutôt dans une pièce défavorisée (entrée, une chambre) avec une consigne de 17°C, ou même une courbe de chauffe sur la loi d'eau via sonde extérieure que j'ai pu tester avec la chaudière Atlantic : c'est robuste comme régulation dès lors qu'on a affiné un peu (décalage etc...).
    Je ne crois pas qu'on pourra continuer avec Netatmo (sauf peut-être pour l'allumage) qui ne peut pas gérer deux générateurs (voire 3 si on considère le BT comme un générateur), il nous faudra un autre système (simple et robuste).
    Le bef n'est pas intelligent : il chauffe s'il a du combustible et de l'air, il ne réagit pas à la T de la pièce. Si on est à la consigne, ça va dans le BT. Je n'ai pas comme habitude de faire des demi-combustion qui s'éternisent en encrassant tout. le salon est grand (50 m2 et en partie sur terre plein : y'a du boulot pour le chauffer. un jour on isolera le sol.)
    A Heureusement, je ne suis pas convaincu que l'installation parvienne à le remplir
    simple .....heu, simple, je suis pas sur

    Citation Envoyé par an1844
    - au milieu de la nuit, quand la Godin et le Bef sont presque éteins, et que le BT est vide en énergie, le thermostat d'ambiance en fonction de la T°C d'ambiance redémarre la chaudière gaz ;
    Citation Envoyé par Grabotte71
    oui la chaudière Gaz est sollicitée dès lors qu'on s'éloigne de la consigne et qu'il n'y a plus d'autres sources de chaleur.
    Ok

    Citation Envoyé par an1844
    - toute l'installation de chauffage, tente de profiter de l'inertie de bâti et de compenser les fuites d'air.
    Citation Envoyé par Grabotte71
    oui c'est important, l'inertie du bâti, j'ai remarqué que le boisseau en brique réfractaire (bien dimensionné, ancienne cheminée de cuisine + four à pain démoli hélas) où passe le tubage de la godin (diam 10 cm), obstrué par un nid de choucard des tours, chauffe très bien les murs à l'étage : l'air réchauffé par le tubage simple peau est bloqué dans le boisseau grâce aux oiseaux (le nid doit faire plus d'1 m de haut si j'en juge par ceux qu'on a fait tomber dans d'autres conduits), au bout de 24 h ça se ressent très nettement à l'étage. J'aimerais bien mettre un un blocage de l'air chaud autour du tubage du même genre dans le boisseau que je vais utiliser pour le bef, mais ce n'est évidemment pas réglementaire...
    Les conduits sont très haut (12 m au moins), le tirage est trop fort d'après mes petits calculs, c'est un autre sujet d'ailleurs...
    .....hum.....çà pique.......

    Citation Envoyé par Grabotte71
    Enfin, point important, le chauffage central est conçu pour fonctionner en haute température, mais j'ai la ferme intention de l'utiliser majoritairement en basse température pour des raisons que vous comprendrez tous (en décembre janvier départ chaudière entre 35 et 40°C et retour 8°C en-dessous, c'était parfait, facile quand il fait 5/7° à l'extérieur..), . D'où l'intérêt des deux poêles au rdc. D'où mon souhait de limiter la T à 17° C sur le réseau chauffage central. Pour une résidence secondaire, ça fait partie du plaisir d'avoir un peu frais la nuit et d'aller se coucher avec sa petite brique réfractaire vernissée chauffée à bloc sur la godin pour réchauffer son lit ...). Ce serait une résidence principale je ne dis pas que je ne changerais pas d'opinion...
    Si c'est validé..ok, reste à voir avec des T°C négatives
    Citation Envoyé par Grabotte71
    D'où mon intérêt pour une forme de régulation qui permette d'agir sur la T de départ de l'eau. et la vitesse du circulateur.
    Reste à la trouver, et il ne faut qu'elle interfère avec celle de la chaudière gaz

    Question :
    Puisque le bois bûches est facile dans ton coin, pourquoi ne pas avoir pris une chaudière bois bûches moderne et performante, tu aurais eu la connexion internet "smartphone", le démarrage auto, le BT "autonomie", XX circuit de chauffage, XX thermostat d'ambiance (autant), sonde extérieure.....courbe loi d'eau ......
    ET mettre un insert Bef non bouilleur.

    Cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  32. #29
    an1844

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Citation Envoyé par an1844
    ....je ne parle pas de son conjoint ou conjointe "mais qu'est-ce que c'est que cette usinage à la c_n"
    Ho, Ho, faut que je prenne des truc moins fort au goûter..... "mais qu'est-ce que c'est que cette usine à gaz à la c_n"

    Désolé
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  33. #30
    Grabotte71

    Re : Couplage chaudière gaz et poêle bois hydro

    Bonsoir 1844, ça pique indeed !


    je vois ce que tu veux dire pour le pb avec le BT chauffé de manière intermittente. Matière à réflexion.
    Bout de ligne ça voulait dire "comme sur le schéma", c'est à dire tout seul dans son coin et pas dans une position de passage obligé de l'eau chaude qui sort du bouilleur
    Le BT ne servirait à rien par grand froid mais en intersaison ? Et puis on peut prévoir juste un petit BT pour éviter les surchauffes ? 500 l ? 300 l ? (par tranche de 100 l il faut 7 kwh pour passer de 5 à 60 °C si je ne me trompe pas, soit moins d'une heure si le rendement effectif du poêle est de 10 kwh, donc avec 300 l j'ai de quoi une écouler une charge de chauffe du BEF s'il en est besoin, ça me semble bien).

    En résumé, selon toi, le schéma est pourri c'est ça ?

    Est-ce que les autres éminents contributeurs du forums trouvent aussi que c'est une usine à gaz ? qu'un BT est inutile vu la puissance riquiqui du poele et la puissance des méetteurs (même en version 12 radiaterurs / 23 kwh ? )

    Pour que la régulation de la chaudière et celle des émetteurs soient vraiment indépendantes l'une de l'autre, à ce stade je suis convaincue par la simplicité de la solution bouteille de découplage donnée par M. Silve.

    Pour la chaudière bois, c'était ma première idée, mais 1) je suis curieuse de savoir à quoi tu penses en matière de chaudière bois bûche automatique déclenchable par smartphone, je n'en ai pas vues pour ma part. Qui fait la charge d'ailleurs ? 2) le pellet je n'en veux pas 3) je veux voir les flammes et entendre la combustion.

    les gens du coin avec des installations un peu anciennes fonctionnent souvent avec fioul et bois en relève, moi je me suis dit que le gaz c'était pas mal en espérant qu'un jour ou l'autre les agriculteurs installent des unités de méthanisation...

    Je suis preneuse de schémas alternatifs à celui que j'ai envoyé ! N'hésitez pas.

    Bonne soirée,

Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. comparatif poele de masse hydro, poele a accumulation chaudiere, poele bouilleurs
    Par yodasky dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/11/2015, 05h33
  2. Chaudiere pellets ou poele hydro
    Par vexa02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/10/2014, 19h22
  3. Chauffage Elec + Poêle à bois ou Chaudière à bois buche + Poêle à bois
    Par samtho dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/05/2014, 19h25
  4. poêle hydro ou chaudière granules
    Par fabius50 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/03/2010, 17h20
  5. Couplage PAC eau/eau à une chaudière bois+Hydro ?
    Par Ulyssesourd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/04/2009, 18h50