le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome
Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 52

le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome



  1. #1
    TioChanclas

    le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome


    ------

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah...
    Ca vous intéresse, hein?

    Ben j'ai pas trouvé.

    Mais je voudrais bien trouver comment alimenter avec du panneau PV ou jenesaisquoi un seul foutu radiateur pas raccordé au réseau qui maintiendrait hors gel ma maison secondaire.
    Même pas besoin que ça marche tout le temps!!! Même môche si amovible!!! Juste quelques heures par jour, quand il fait beau, suffiraient à mon bonheur...

    Bon, ok : elle est orientée Nord-Sud, ça n'aide pas.
    Bon, ok : mes collègues électriciens et autres chauffagistes me disent que je les saoûle et que je pisse dans un violon...

    Mais pour un besoin si réduit, il y a forcément une solution que ces macaques ne connaissent pas?

    Ou c'est moi, le macaque?

    -----

  2. #2
    f6bes

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Bjr à toi
    Pour maintenir ta maison hors gel , faudrait connaitre la puissance moyenne nécessaire.
    Pour l'instant ce n'est pas évoqué.

    Supposons qu tu installes un radiateur d'une puissance de...1000 watts. Il faudrait donc que ton (tes) panneau PV
    produises...1000 watts.
    Bien sur ce radiateur devra fonctionner sous la tension délivrée par ton panneau (on va supposer entre 15 et 20volts)
    Ce qui ferait tout de meme un panneau pôuvant délivrer 50 A. C'est déjà assez conséquent comme panneau.
    Bien sur cette puissance ne serait atteinte que par bel ensoleillement.En époque hivernale le soleil chauffe peu
    au début et en fin de journée (ne parlons pas de la nuit)
    Bref tu t'illusionnes sur le maintien en hors gel.
    De plus tu ne dis rien des conditions climatiques ( région) de ta résidence secondaire.
    Entre la cote d'Azur et l'Alsace ...il y a une différence.
    .
    Effectivement il y a toujours une solution si tu y mets les moyens conséquents !
    C'est juste une question de chéque.
    Bonne soirée
    Dernière modification par f6bes ; 22/10/2018 à 16h28.

  3. #3
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Bonjour F6bes,

    vous l'avez compris à demi-mot, je suis bien conscient du côté décalé de la chose...

    Mais dans cette maison secondaire tout en pierre de l'Indre, un seul pignon et la toiture sont isolés pour le moment.
    Les apports passifs en hiver sont quasi nuls, et les deux façades restantes sont en cours de conception côté "isolation" ; l'une sera en ITE et l'autre en ITI, ça c'est sûr... mais restent à définir les matériaux, qui fait quoi, et surtout le moment où je vais gagner le gros lot à la FDJ...

    Je me refuse à laisser le chauffage en permanence car je ne sais jamais trop quand j'y vais, et il n'y a encore rien qui permette de le piloter à distance, alors je vidange l'installation sanitaire, et je cogite...

    En janvier 2016, je me suis pointé et il faisait 5° dans la bicoque... Février 2017, 1°... Un peu juste pour un week end confortable!
    Alors le moindre degré peut avoir son importance.

    Donc en attendant de trouver le mouton à cinq pattes, je cogite et fais appel à ceux qui auraient plus d'idées que moi!

    Qu'il s'agisse d'une ligne pilotée par GSM, de panneaux PV, d'un hors-gel avec les radiateurs, tout à un prix...
    Alors je cherche la moins pire des solutions, et surtout un moyen fiable de comparer des prix, pour choisir en conscience le niveau de confort que je vais acheter.
    Et pour ça, il me manque des données pour l'option PV...

  4. #4
    antek

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    La moins pire des solutions, un convecteur 500 ou 1000 W.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    penthode

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    si pas d'internet pour piloter le chauffage , il existe des trucs sur GSM

    https://www.normequip.com/transmette...-distance.html
    [b]le bon sens est un fardeau, car il faut s'entendre avec ceux qui ne l'ont pas [/b]

  7. #6
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Bonsoir Antek et Penthode,
    et merci pour vos retours.

    Toutefois, j'ai déjà exploré ces pistes, et ai fait le tour du budget à l'achat et en fonctionnement...

    Me reste à chiffrer le "coup" et le "coût" des panneaux pour comparer, mais là je suis sec...

  8. #7
    yves35

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    bonsoir,

    j'ai ce qu'il te faut ,et en plus ça fait l'eau chaude :
    http://www.sebasol.info/realisations.aspx?id=1222&r=

    yves

  9. #8
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Merci pour la piste...

    Je connais cette association de nom, mais n'ai jamais pris le temps d'approfondir...

    Ca ne va plus tarder

  10. #9
    Mickele91

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    Me reste à chiffrer le "coup" et le "coût" des panneaux pour comparer, mais là je suis sec...
    Le coût des panneaux, va dépendre de la puissance dont cette maison à besoin, pour maintenir ta température de hors gel...

    Température qui est de ?...

    Pour maintenir ta température de confort...qui est de ?...en hiver aujourd'hui...sais tu de combien tu as besoin, en kWh journalier ?...

    Il me semble que c'est les "imputs" minimum à connaitre, pour une évaluation à la louche...

    Cordialement

  11. #10
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Bonsoir Mickele,

    Un idéal serait de laisser la maison autour de 10° en périodes d'absence avec un système autonome, et d'obtenir une température de confort de 19° lorsqu'on y est...

    Le problème est la masse de pierres qui fait qu'en nous y prenant comme on l'a fait jusqu'à aujourd'hui, même en chauffant à fond en plein hiver pendant une semaine, en février par exemple, avec un poele de 7kW qui tourne toute la journée en même temps que les 8kW (ou 7, je ne sais plus) de panneaux rayonnants, on part de si loin qu'on n'atteint les 17 ou 18° degrés qu'à notre départ (d'où le besoin d'un mix ITI-ITE).

    L'occupation intermittente rend très compliquée l'estimation.
    EDF m'annonce entre 1500 et 1800 kw/h cumulés, selon les années, avec une pointe à 582 kW/h sur février 2018 où le chauffage est resté allumé pendant 3 semaines je crois, pour une température à notre arrivée autour de 17°...

    Merci pour votre intérêt, en tous cas.

  12. #11
    Mickele91

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Re,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    Le problème est la masse de pierres qui fait qu'en nous y prenant comme on l'a fait jusqu'à aujourd'hui, même en chauffant à fond en plein hiver pendant une semaine, en février par exemple, avec un poele de 7kW qui tourne toute la journée en même temps que les 8kW (ou 7, je ne sais plus) de panneaux rayonnants, on part de si loin qu'on n'atteint les 17 ou 18° degrés qu'à notre départ (d'où le besoin d'un mix ITI-ITE).
    Oui là effectivement ça deviens compliqué de chiffrer quoi que ce soit....

    En fait, durant ta présence, ta baraque est dans un régime transitoire en permanence...

    Elle n’atteint d'ailleurs même pas un régime permanent au moment de ton départ, puisque si on considère que le régime permanent serait de 19°C...il n'est pas atteint...

    Citation Envoyé par TioChanclas
    EDF m'annonce entre 1500 et 1800 kw/h cumulés
    Cumulés sur combien de temps...une semaine par an ?...

    Citation Envoyé par TioChanclas
    avec une pointe à 582 kW/h sur février 2018
    Une pointe à 582 kWh ?...je ne comprends pas...

    Cordialement

  13. #12
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    C'est 1700 kW/h annuels consommés, en moyenne.
    Nous y sommes en gros une dizaine de semaines entre printemps et automne (sans chauffage, donc), une semaine en février ou à Noel, et un weekend par mois d'hiver grand max.
    Pas plus en hiver, car Madame est frileuse et forcément, passer 2 jours à se les peler ne l'enchante pas.

    Le mois le plus énergivore aura été à ce jour février 2018 avec 582 kW/h consommés.

    Je vous filerais volontiers plus d'infos, mais ne sais pas par quoi commencer...

  14. #13
    SK69202

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Les panneaux que tu peux te payer débouchant sur le grille pain d'une puissance à peine supérieure à la puissance max des panneau.
    Dès qu'il y a un poil de jus produit, il y aura un poil de chaleur dedans.

    Si il y a un objectif de température, c'est un autre coût....
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #14
    barda

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Ce que je trouve particulièrement aberrant dans ce montage, c'est qu'un panneau photovoltaïque ayant un rendement d'une douzaine de pourcent, alors qu'un panneau solaire thermique atteint aisément 5 fois plus et coûte moins cher au m2, il me semble qu'il serait bien plus simple de régler le problème par la pose de deux ou trois panneaux alimentant un ou deux radiateurs thermiques…

    Pourquoi faire compliqué, coûteux et peu efficace quand on peut on peut faire simple et efficient ?

  16. #15
    Salva57

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Bonjour Tiochanclas,

    Je pense que l'on en a déjà parlé dans d'autre fils.
    Une solution Gsm ou ligne fixe avec un module type Deltadore pour activer et désactiver du chauffage à distance me semble être le plus économique.
    Par exemple ce matin je viens d'activer le chauffage dans mon chalet car j'ai vu sur "infoclimat" que les 3 stations météo les plus proche indique une température entre 1° et 3°.
    Mais je pense améliorer le système en rajoutant une PAC Air/Air qui permet en plus du chauffage a moindre coût que le 100% grille pain, de climatiser (même si en montagne se n'est pas la fonction la plus nécessaire), ventiler et deshumidifier.
    C'est sur qu'avec une boxe se serai encore plus souple car je pourrai gérer d'autre appareils et récupérer d'autre informations (température interieur/exterieur , humidité interieur/extérieur, ....)

    Il faut juste trouver le meilleur système au moindre coût.

  17. #16
    SK69202

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    et coûte moins cher au m2
    Cela ne veux pas dire que l'on dépense moins.

    Ce qu'il faut installer c'est ce qui libère le kWh le moins cher dans la maison.
    Le montage n'ayant pas à être esthétique, je verrai plus un panneau solaire thermique bricolé posé dans la cour, alimentant en thermosiphon un radiateurs dans la maison. Juste que faire passer de l'eau de dehors à dedans c'est plus compliqué que de faire passer de l'électricité.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #17
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Barda : rien d'aberrant. Je me contente d'exposer mon ignorance en ce domaine et tente d'y remédier. Je lirai vos propositions avec plaisir.

    Salva : en effet, on en a déjà parlé. C'est donc la dernière phase de réflexion sur une dernière hypothèse avant de lâcher les euros. Je suis bien conscient que techniquement, c'est le plus simple et de loin.

    SK : c'est bien ça que j'ai en tête. Je peux avoir de l'aide pour réaliser, ne suis pas inquiet pour faire passer l'eau à travers un mur, suis prêt à y mettre un circulateur, mais je suis rigoureusement incapable de quantifier l'énergie récupérable, et donc de dimensionner, pour savoir si c'est une solution acceptable ou pas... et ce n'est pas du tout mon domaine, d'où ma demande d'aide.

  19. #18
    Mickele91

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Salut à tous,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    Je vous filerais volontiers plus d'infos, mais ne sais pas par quoi commencer...
    Ok, alors un petit calcul sans prétention sur la précision...juste pour avoir un ordre de grandeur et se rendre compte de quoi on parle...

    Citation Envoyé par TioChanclas
    Le mois le plus énergivore aura été à ce jour février 2018 avec 582 kW/h consommés.
    D’accord…donc 582 kWh sur en gros 21 jours, ça te fait un besoin journalier de 27 kWh…

    Tu vas sur ce simulateur : https://www.solaris-store.com/80-simulateur-solaire

    Tu nous dis que ta maison est en pierre de l’indre….on va donc supposer qu’elle est située dans l’Indre…donc en zone 3…

    Exposition plein sud, inclinaison à 60°, tu prends un kit de 2Kw, tu sélectionnes de l’éclairage pour voir apparaître le bilan sur la gauche.

    En plein hiver, tu auras une production journalière minimum de 2028 Wh.

    Ça veut dire quoi ?...

    Eh bien qu’il te faudra l’équivalent de plus de 10 kits comme celui-là, si tu veux avoir une chance de sortir une production de 27 kWh/j…

    Alors bien sûr, pour maintenir 10°C, c’est surement un besoin un peu moindre…

    Si je regarde ici : https://www.kitsolaire-autoconsommat...-2000wc/6.html

    Pour 2500 €, on a un kit de 2000W en autoconso…

    Je ne sais pas combien pourrait coûter exactement un kit adapté à ta situation…mais c’est certainement plusieurs milliers d’euros, pour ne pas dire au moins, une ou deux dizaines de milliers…

    Je ne sais pas ce que tu en penses…mais ça fait quand même cher à l’investissement, juste pour du maintien en hors gel…

    Cordialement

  20. #19
    Mickele91

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Re,

    Citation Envoyé par TioChanclas
    mais je suis rigoureusement incapable de quantifier l'énergie récupérable, et donc de dimensionner, pour savoir si c'est une solution acceptable ou pas... et ce n'est pas du tout mon domaine, d'où ma demande d'aide.
    Les cellules solaires utilisées dans les kits du site ont un rendement de 17%.

    Pour une production journalière de 2028 Wh, ça veut dire que le soleil a "envoyé" sur le kit complet, un peu moins de 12000Wh sur la journée...

    Avec des capteurs solaires thermiques, Une étude allemande a montré qu’en fonctionnement, le rendement annuel des capteurs pour l’eau chaude sanitaire peut atteindre 50 %.

    C'est ce qu'ils disent ici : https://www.energieplus-lesite.be/in...d=16734#c20924

    Mais bon peu importe, c'est peut-être plus, c'est peut-être un peu moins...le principal c'est que cela sera bien meilleur et que du coup, pour une puissance identique, tu auras besoin de moins de surface de captage...

    Cordialement

  21. #20
    invite6a51a5dd

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Pour délivrer ne serait-que 1000W avec du PV en hiver, la seule solution économiquement viable c'est d'alimenter un hotspot wifi pour appâter une dizaine d'ados afin de capter leur chaleur! C'est la stratégie dite de Mc Donald

    Sinon, oui, en solaire c'est vers le thermique qu'il faut se tourner, soit un capteur à air juste pour ça, soit carrément monter un CESI et enlever l'isolation l'hiver quand tu pars : ça diffusera facilement la production.

    L'ordre de grandeur pour un chauffe-eau c'est capter 0,7kW par jour et par m² de panneau les mois d'hiver à Tours. C'est donc 30 mins de fonctionnement d'un radiateur 1500W. 4m², ce qui fait grosso modo une installation clé en main à 7500€ ça te fais 2H de fonctionnement. Mais bon, t'auras l'eau chaude gratos l'été

    Clairement, à part un capteur solaire à air une serre solaire si possible à base de récup, t'auras rien d'adapté en solaire je pense. Et dans tous les cas ça risque d'être insuffisant.

    L'isolation est déjà faite? Parce que 1°C ça ressemble à une maison pas isolée et pas ensoleillée.

    A+

    Vincent

  22. #21
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Re,

    et merci pour vos contributions...

    Merci, Mickele, pour les estimations froidement réalistes...
    Merci, Vincent, pour la confirmation.

    Définitivement, tout pousse vers le radiateur piloté par GSM et-ou vers le CESI à bidouiller...

    Non, Vincent, ITE et ITI sur les façades sont en cours d'élaboration. Comme évoqué ailleurs, je cherche le bon produit, le bon installateur, et le bon billet de la FDJ... Seul le pignon est fait.
    Et comme les façades regardent l'Est et l'Ouest, ça rend tout compliqué pour un capteur à air, et de toutes manières, il n'y a pas de place pour une véranda

    Je vais essayer d'approfondir le coup et le coût du CESI car je n'y connais rien, et je reviens...
    Si vous avez des pistes, je prends, parce que pour le moment, c'est le prise pilotée par GSM qui l'emporte, et ce n'est pas franchement une solution ni super maline, ni super économique, ni super passivo-bioclimatique...

  23. #22
    invite6a51a5dd

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Re'

    Techniquement un capteur à air peut avoir une forme assez libre et peut être perpendiculaire aux façades est-ouest pour capter le soleil. Dans ce cas tu mets les bouches sur un côté plutôt que sur le dos. Bien sûr c'est moche mais si c'est du montage provisoire en ton absence et que tu t'arranges pour que ça soit mobile...

    L'article de Sebasol est intéressant techniquement. Financièrement, ça dépend de la part d'auto-construction, de l'évolution du lieu et du prix de l'élec...

    Note au passage sur l'usage intermittent: le mix ITE/ITI peut poser des problèmes de différence de dilation du bâti, intuitivement je dirais qu'ils seront majorés par des changements de températures intérieur assez brutaux. Les murs en ITI seront plus froids que les murs en ITE quand il fait bien froid. Et c'est les murs en ITE qui se réchaufferont les plus vite quand vous mettrez la maison en chauffe. Les interfaces sont problématiques.

    La bonne idée c'est certainement ITE + correction d'effusivité (plus ou moins forte selon l'arbitrage à faire entre confort d'été et d'hiver, ou en partie amovible pour ne pas choisir). Évidemment c'est plus de boulot et de frais.... du moins si tout n'est pas à refaire.

    Question budget, c'est évidemment plus efficace de se concentrer sur l'isolation par rapport à un cesi option maintien hors gel.

    A+

    Vincent

  24. #23
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Re,

    ok, je note la réflexion à mener sur les interfaces qui ne se réchaufferaient pas à la même vitesse, mais de là à pouvoir quantifier le problème, je vais pouvoir suivre des caisses de formations!

    En fait, au fond, il n'y aurait qu'on seul endroit critique, l'angle N-O, pour lequel le futur pont thermique est déjà traité en ITE sur 1 mètre, et recevra l'ITI sur le même mètre : peut être est-ce de nature à réduire le problème?

    Je vais affiner sur le coup du CESI ou du capteur à air amovibleS, puisque de toutes façons, du côté "prises GSM", je sais déjà que c'est 300 euros d'investissement + le coût de l'électricité...

  25. #24
    barda

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Barda : rien d'aberrant. Je me contente d'exposer mon ignorance en ce domaine et tente d'y remédier. Je lirai vos propositions avec plaisir.

    Salva : en effet, on en a déjà parlé. C'est donc la dernière phase de réflexion sur une dernière hypothèse avant de lâcher les euros. Je suis bien conscient que techniquement, c'est le plus simple et de loin.

    SK : c'est bien ça que j'ai en tête. Je peux avoir de l'aide pour réaliser, ne suis pas inquiet pour faire passer l'eau à travers un mur, suis prêt à y mettre un circulateur, mais je suis rigoureusement incapable de quantifier l'énergie récupérable, et donc de dimensionner, pour savoir si c'est une solution acceptable ou pas... et ce n'est pas du tout mon domaine, d'où ma demande d'aide.
    Un panneau thermique de 2,6 m2 coute environ 800€; il fournira en hiver par journée ensoleillée environ 0,5x2,6x4= 5,12 kwh, que tu peux stocker dans un ballon (mettons 300 litres), qui lui même dissipera cette énergie par le biais d'un radiateur thermostaté par robinet.; deux panneaux te fourniront environ 10 kWh par jour; en photovoltaïque, il te faudrait installer environ 5 kWcrête pour obtenir la même énergie (pour un coût de l'ordre de 20000€).

    Dans cette installation très simple (il faut ajouter une vanne électrique pour arrêter le thermosiphon quand il n'y a pas de soleil), l'investissement est limité à 3000€ maximum, et la fiabilité est excellente.


    Problème: de combien as-tu besoin par jour pour maintenir ta maison hors gel ? Impossible de répondre sans connaître les caractéristiques de cette maison; et 10 kWh, ce n'est pas beaucoup ! Le ballon lui pourrait stocker environ 20 kWh (pour 300 litres)… Mais il est possible de doubler les surfaces et volumes, le comparatif avec le photovoltaïque restant identique…


    Bonne réflexion...

  26. #25
    TioChanclas

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Merci pour ce retour...

    Et stocker après directement dans des radiateurs, c'est jouable ou c'est idiot?

    Parce que pour tenter le coup à moindre coût, je commencerais bien en faisant des essais dès cette semaine avec du matériel de récup : un vieux radiateur plein de flotte en plein soleil... ou le même derrière une fenêtre... juste pour voir à combien ça monte...

  27. #26
    yves35

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    bonsoir,

    Avec des capteurs solaires thermiques, Une étude allemande a montré qu’en fonctionnement, le rendement annuel des capteurs pour l’eau chaude sanitaire peut atteindre 50 %.

    C'est ce qu'ils disent ici : https://www.energieplus-lesite.be/in...d=16734#c20924
    comprendre que le rendement est supérieur quand la qualité d'énergie demandée est de température plus basse que l'ecs. Le rendement augmente,mais quand on chauffe c'est parce que l'irradiation solaire directe est très faible. Et on peut tirer de l'énergie d'un capteur thermique par temps "bouché" (=quand on est pas capable de dire ou est le soleil). Ce que montre le lien de sebasol.

    Comparativement à une fenêtre,l'énergie reçue est supérieure par m² (à cause de l'orientation et du fait de la meilleure transmission par le verre) et quand le soleil se couche la circulation stoppe et il n'y a plus de pertes par la fenêtre. Rien n’empêche de placer les capteurs sur le toit d'un cabanon mieux orienté proche de la maison . Et la surproduction d'hiver peut sécher le bois de chauffage (pas besoin d'attendre 3 ans,tu le brûles dans l'année).

    Et ça fait l'eau chaude...

    Bien sûr il y a la solution de bien s'entendre avec un voisin pour qu'il aille faire et entretenir du feu....

    yves

  28. #27
    Mickele91

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Salut barda,

    Citation Envoyé par barda
    Un panneau thermique de 2,6 m2 coute environ 800€; il fournira en hiver par journée ensoleillée environ 0,5x2,6x4= 5,12 kwh
    Un panneau thermique de 2.6 m2 te sort 5.12 kWh environ, en hiver ?....

    Tu peux m'expliquer comment tu arrives à ce chiffre ?...

    Parce que ça me parait énorme...simplement, en faisant le parallèle avec ce que me donne le simulateur solaire photovoltaïque, que j'ai cité un peu plus haut...

    J'ai bien conscience que le rendement n'est pas le même entre la techno photovoltaïque et la thermique...mais enfin quand même...

    Par exemple, en exposition plein sud, sur Lyon, pour une inclinaison à 60°, un kit photovoltaïque d'une surface de quasiment 13 m2 (2000 W)....sort au minimum en hiver, 2028 Wh....par jour !...donc en cumulé sur la journée...

    Cordialement

  29. #28
    barda

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    C'est une estimation à la louche, par journée ensoleillée. Le rendement d'un bon panneau thermique est d'environ 60%; le soleil tape environ 5 ou 6 heures, il y a 2,6 m2... Mais tu peux dire que cela fournira 5 kWh, ça n'a pas d'importance, en ordre de grandeur…

    Le photovoltaïque n'a pas ce rendement (il fait environ 4 ou 5 fois moins), donc évidemment les résultats ne sont pas les mêmes…

    Quand il s'agit d'avoir de l'énergie thermique, il est particulièrement désavantageux de passer par le photovoltaïque, qui n'est intéressant que quand il s'agit d'énergie "noble", l'électricité; si c'est pour transformer cette dernière en chaleur, c'est évidemment une très mauvaise opération.

  30. #29
    Mickele91

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Re,

    Citation Envoyé par barda
    C'est une estimation à la louche, par journée ensoleillée. Le rendement d'un bon panneau thermique est d'environ 60%; le soleil tape environ 5 ou 6 heures, il y a 2,6 m2... Mais tu peux dire que cela fournira 5 kWh, ça n'a pas d'importance, en ordre de grandeur…
    Oui, enfin...5 kWh par jour, c'est quand même pas pareil, que 5 kWh qui seraient produits par heure d'ensoleillement...

    Si je reprends ton exemple du soleil qui tape pendant 5 ou 6 heures comme tu le dis, si le "générateur solaire" de 2.6 m2 produit 5kWh...par heure d'ensoleillement...en fin de journée, ça fait une production journalière cumulée de 25 à 30 kWh...

    Comment faut-il alors que je comprenne ton explication ?...

    Cordialement

  31. #30
    barda

    Re : le PREMIER radiateur électrique 100 % autonome

    Ben … Je ne sais pas comment l'expliquer plus clairement : " Un panneau thermique de 2,6 m2 coute environ 800€; il fournira en hiver par journée ensoleillée environ 0,5x2,6x4= 5,12 kwh". Et je ne trouve pas que cela soit ambigu ou prête à confusion; c'est bien par journée...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Consommation d'un radiateur électrique à fluide et un radiateur électrique soufflant
    Par Non inscrit dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/02/2008, 19h21
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...