Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions



  1. #1
    Reglisse88

    Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions


    ------

    Bonsoir
    Je possède un chauffage d'appoint au gaz
    Il ne relève la température que de 3 degrés sur une heure
    Maintenant cela va encore mais quand ce sera vraiment l'hiver, je vais avoir froid
    Quand je le mets en continu toute la journée il chauffe bien
    Puis je le laisser sans surveillance la journée pour avoir bien chaud le soir?
    C'est un chauffage à catalyse.
    Ne dois je pas installer un détecteur de fumée connecté ?
    Quelles solutions avez vous à me proposer?
    Là il est 21:38 , je l'ai mis de 14 heures à 17 heures et je sens encore la chaleur ( 18 degrés à l'intérieur pour 13 degrés extérieure ).
    C'est possible ça ? Qu'ils emette encore de la chaleur ?
    En plein mois de novembre, décembre, janvier, février, mars, je risque d'avoir froid si je ne trouve pas une solution
    Il y a le chauffage électrique mais l'année dernière j'ai du payer cher ( 300€/mois avec l'accumulation électrique).
    Le chauffage au gaz c'est 30€ pour environ 120 heures de fonctionnement.
    Que me proposez vous de faire?
    Merci et bonne soirée.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    une bouteille butane de 13 kg coûte 30 balles environ il me semble, pour donc 13 kg soit 178 kWh.
    Ca met le kWh à 17 cts d'euro.

    Regardes tes factures EDF, le bas de page en total TTC à payer avec toutes les taxes, et divise par les kWh consommé. Ce sera dans cet ordre là.

    Si tu chauffe avec des grilles pains ( pas de PAC ), le cout est donc le même que ton chauffage gaz catalyse, les emmerdes en moins.
    Si tu as de la chaleur qq heures après, c'est juste de l'accumulation, mais ça ne vient pas du saint esprit. Ca ne baisse pas le coût.

  4. #3
    Larzacien

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    bonjour, Pour pouvoir vous aider, il faudrait nous donner la surface à chauffer ou le volume, le nombre de pièces.

    Il faut savoir que le chauffage au gaz sans évacuation dégage beaucoup d'humidité, comme le poêle à pétrôle d'ailleurs. et ça rend la pièce difficile à chauffer, en plus on respire les produits de la combustion, et on a un air malsain. Il faudrait un détecteur de CO;

    Mes petits enfants étudiants, sont dans un appartement de 60 m2, il y sont rentrés en septembre. L'immeuble n'est pas trop ancien, donc assez bien isolé, et au 2ème étage, donc chauffé dessus et dessous. Je leur ai donné 3 radiateurs électrique bain d'huile de 1000/2000 watts; et je leur ai donné des consignes d'utilisation. On ne met jamais les 3 radiateurs en même temps. On ne met qu'une résistance sur ces radiateurs qui en comportent 2.

    Si on voulait vraiment économiser, on pourrait quasiment faire qu'avec un seul radiateur, il suffirait de le faire suivre avec soi dans la pièce où l'on se trouve.

    Et une règle : on ne chauffe que lorsqu'on est là, le reste du temps on coupe, ou par grand froid, on laisse un radiateur à l'extrême ralenti dans une pièce dont on ferme bien la porte.

    Perso, je suis profondément allergique aux chauffages sans évacuation, donc jamais de la vie je ne pourrais utiliser des radiateurs à gaz mobiles ni des poêles à pétrôle.

    Si vous consommez 300 euros par mois, c'est que vous ne faites pas une utilisation optimale, ou que votre logement est une passoire thermique.

    Donc parlez nous de votre logement (année de construction, étage, climat de la région, exposition au soleil....)

  5. #4
    Pateykrout

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    J'ai peut-être mal lu, mais je n'ai pas vu les caracteristiques du logement : maison ou appartement, surface, isolation, temperature interieure souhaitée, region...

    300 €/mois, ca fait environ 21000 kwh à l'année (ECS comprise). Si on parle d'une grande maison des années 70 ou 80, je ne vois rien de choquant...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yaadno

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    bonjour:
    Je possède un chauffage d'appoint au gaz
    Quand je le mets en continu toute la journée il chauffe bien
    tout est dit:vous n'avez pas le droit de l'utiliser en continu;
    C'est un chauffage à catalyse.
    Ne dois je pas installer un détecteur de fumée connecté ?
    '
    il n'y a pas de flamme et donc pas de fumée;il faut quand même ventiler
    cdlt

  8. #6
    Larzacien

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    bonjour

    Si on ne veut pas avoir froid dans la pièce où l'on se trouve, on peut s'inspirer de cette vidéo :

    https://www.youtube.com/watch?v=7D19A6lD8w4

    Attention, uniquement avec un radiateur électrique et lorsqu'on est présent. Pas question de laisser des chauffages d'appoint lorsqu'on s'en va.

    D'autant plus que là, dès qu'on se met à table et qu'on a mis en marche le radiateur on sent la chaleur de suite.

    Et on n'a pas besoin de mettre le thermostat à fond, ça ne servirait à rien.

    D'ailleurs un thermostat de radiateur électrique ne le fait pas chauffer plus fort puisque la puissance est FIXE.

    le thermostat va donner le courant à la résistance plus ou moins longtemps suivant la température qu'on souhaite obtenir.

  9. Publicité
  10. #7
    Hiefjl

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    mieux vaut un chauffage électrique... cela sera plus économique en plus et plus de questions de sécurité ! Perso, je préfère

  11. #8
    agitateur

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    C'est le principe du kotatsu, la table chauffante japonaise ( et disons le dans l'habitat traditionnel de ce pays )
    Une table, le chauffage dessous, un futon dessus. On passe les jambes sous le futon.

    Il faut comprendre que l'habitat traditionnel, ce sont des murs en planche et des vitres en papier ( ou pas loin même aujourd'hui, du simple vitrage des plus minces ). Comme chauffer une passoire ( le mot est faible ) est inutile, on se chauffe en "trés local" et on reste proche de la source. J'avais expérimenté entre autre dans un ryokan, en plein hiver, dans les alpes japonaises, avec -15 la nuit et 0 le jour. Pour être honnête, ça marche, mais on est encore mieux dans le onsen ( et là, aucun habit c'est moins contraignant ). En complément, les pièces de vie sont quand même a prés tiédies avec des poêles à pétrole lampant, histoire de garder à peu près 10°C dans la pièce quand il y a des occupants.

  12. #9
    Larzacien

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    bonjour, Oui, mais le système de la vidéo, on ne cherche pas en priorité à chauffer le volume, mais à se chauffer soi-même.

    C'est immédiat et on n'a pas froid par ex si on prend un repas, ou si on regarde la télé en étant à table.

    C'est un moyen simple et peu coûteux de se chauffer, et comme aujourd'hui tout le monde veut faire des économies sur le chauffage surtout avec le coup de massue qu'on nous porte ces temps derniers, ça reste intéressant. On fait comme on peut avec ce qu'on a. Et c'est 100 fois mieux que d'utiliser des chauffages sans évacuation qui rendent l'atmosphère humide donnant une impression de froid.

    Notre ami est probablement locataire, et il veut avoir chaud à tout prix dans un logement dont on ne sait si c'est un studio ou un logement plus grand.

  13. #10
    agitateur

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Oui, mais le système de la vidéo, on ne cherche pas en priorité à chauffer le volume, mais à se chauffer soi-même.
    MAIS...c'est exactement le principe du kotatsu, dont ta vidéo s'inspire.
    Avant le kotatsu électrique ou a pétrole, c'était des braises.....

  14. #11
    Larzacien

    Re : Chauffage d'appoint au gaz: recherche de solutions

    bonjour, C'est une table de taille normale et on ne met rien.

    On évite de chauffer en direct le plafond et les pieds du voisin du dessus en priorité.

    Le kotatsu me fait penser davantage à la bouillote que l'on mettait au lit.

    A la campagne le premier jour, il m'arrive de remplir des bouteilles d'eau gazeuses (plus résistantes) et de les mettre dans le lit. C'est assez agréable, même si c'est ancien.

Discussions similaires

  1. chauffage d'appoint - PAC air-air
    Par geobart dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/02/2011, 10h25
  2. chauffage d'appoint
    Par carpealex dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/12/2010, 12h01
  3. Chauffage d'appoint....
    Par PtitLoupSuisse dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 21/10/2010, 15h59
  4. chauffage d'appoint
    Par diegos dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/09/2008, 14h08
  5. sos chauffage appoint
    Par ovaline dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/02/2006, 11h05
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...