Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

cheminée en brique non isolée dans grenier



  1. #1
    guynux

    cheminée en brique non isolée dans grenier


    ------

    Bonsoir
    J'ai un chauffage à bûches (chaudière Morvan). Par moment sans raison apparente quand j'ouvre la trappe pour charger le bois il y a évacuation des fumées par cette trappe ! et la chaudière est dans la cuisine !!! L'idée m'est venue d'installer un "accélérateur" de fumées mais en surfant notamment ici je pense qu'il me faudrait commencer par isoler les 2,5 mètres de la cheminée en brique dans le grenier. Ce dernier est isolé au sol par 30 cm de Métisse (isolant écologique et solidaire puisque c'est le recyclage des jeans piloté par Emmaüs).
    La température dans les combles est voisine de celle extérieure (peut-être 5°C au dessus ! ) Toit en ardoise... Région : Picardie
    Je recherche la confirmation ou non de mon idée (il y a même quelques fois - 2 à 3 dans l'année - -des "coups de poussier" :une légère explosion sourde )
    Quel isolant écolo pour ce faire ?
    D'avance merci

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Fumeko

    Re : cheminée en brique non isolée dans grenier

    Il faut, avant d'isoler un conduit, identifier le problème de base.
    Il y a un défaut de tirage (d'où les explosions backdraft).

    Causes possibles :
    - VMC dans l'habitat
    - tirage de la chaudière trop fermé ou obstrué
    - hotte de cuisine à extraction externe
    - tracé du conduit de raccordement avec pertes de charge
    - entrée d'air de la chaudière insuffisante
    - bois humide
    - conduit de fumée trop étroit vis à vis de la puissance de l'appareil ou trop large
    - conduit pas assez isolé
    - souche de cheminée sous effet de surpression aux vents

    Pour faire court. Si on isole le conduit, alors que ce n'est pas le problème de base, et que le conduit est bistré, on fabrique une machine à incendies.

  5. #3
    guynux

    Re : cheminée en brique non isolée dans grenier

    Bonjour
    Merci Fumeko pour ces réponses précises et... inquiétantes...
    J'ai depuis des lustres tenté de régler le problème en multipliant les ramonages, en ouvrant une prise d'air au-dessus de la chaudière, en amenant de l'air de l'extérieur à l'entrée de la chaudière (non prévue pour, vu son age...), etc...
    Pour reprendre tes questions :
    1 - pas de VMC
    2 - tirage ; réponse ci-dessus
    3 - tracé du conduit de raccordement avec pertes de charge : oui, tracé pourri qui nécessiterait un conduit neuf ! mais entre les frais et d'autres aspects pratiques : abandon
    4 - entrée d'air de la chaudière insuffisante : réponse aussi ci-dessus
    5 - bois humide : non, après divers déboires j'ai acheté un humidimètre (et trouvé un fournisseur sérieux)
    6 - conduit de fumée trop étroit vis à vis de la puissance de l'appareil ou trop large : les dimensions (et la forme) varient : au début carré ensuite rectangulaire
    7 - conduit pas assez isolé : au départ : double tuyau : aucune suie ou bistre ; au premier : isolement : celui de la chambre. Il s'agit d'une maison situé sur la ligne de front en 14 bricolée plusieurs fois... et le conduit est à simple peau...
    8 - - souche de cheminée sous effet de surpression aux vents ; des vents assez violents viennent de l'ouest ; rien ne les arrêtent...

    Il s'agit de "limiter les dégats". Je vais reboucher le trou au-dessus de la chaudière sur lequel j'avais installé un aérateur (ou le brancher à l'envers pour envoyer un surplus de pression - ridicule, non ? - vers la chaudière...

  6. #4
    guynux

    Re : cheminée en brique non isolée dans grenier

    J'ai repensé après coup à ta dernière remarque : "machine à incendie" ce qui m'avait déjà interpelé il y a longtemps en réfléchissant au problème... Est-ce que le risque réel existe à une hauteur de près de 6 mètres de la cheminée ? Bien sûr selon une formule à la mode depuis qq années "le risque zéro n'existe pas" mais là je parle du concret. Sinon pour revenir à ma question origine "comment améliorer le tirage compte-tenu des informations données ?"
    PS : Aucun obstacle à proximité : de la souche de la cheminée je dois bien voir à ... 5 ou 7 km...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Fumeko

    Re : cheminée en brique non isolée dans grenier

    A priori, on a l'identification du problème : le tracé et le dimensionnement ne sont pas adaptés.

    L'isolation du conduit dans les combles apportera du mieux, mais ça ne suffira sans doute pas. Ça vaudrait quand même le coup d'améliorer le conduit de raccordement (si c'est possible).

    Revenons à nos moutons.
    Avant d'isoler le conduit dans les combles, il va falloir ramoner et debistrer le conduit, supprimer l'isolant au sol des combles autour du conduit sur 30cm et éventuellement gratter l'extérieur du conduit dans les combles si on a des coulures noires.

    Pourquoi ces précautions ? En isolant le conduit, les fumées peuvent gagner quelques dizaines de degrés. Ce gain se fera de deux façons, directement grâce à l'isolant et indirectement grâce au gain de tirage thermique qui va accélérer la vitesse des fumées, donc diminuer la perte thermique sur le conduit de raccordement.
    Du coup, on s'approchera de la température à risque de l'embrasement du bistre, même à 5 mètres de haut (à partir de 150 degrés environ). La suppression de l'isolant au sol sur 30 cm nous évitera le traditionnel piège à calories qui sera beaucoup plus important si on isole le conduit.

    Enfin, pour finir, et revenir à la question de base : quel isolant écolo ? Très franchement, ce n'est pas simple, car la laine de bois est exclue, tout comme les billes isolantes écolos qui nécessiteront un coffrage coûteux qui ne le sera pas. C'est une question qu'on m'a déjà posée, et je n'ai pas de réponses : je reste sur ma certitude que la laine de roche a prouvé son efficacité, enfermé dans un grillage à poules, et je n'ai pas de recul sur d'autres matériaux.

  9. #6
    guynux

    Re : cheminée en brique non isolée dans grenier

    Bonjour
    Merci Fumeko pour ces réponses bien détaillées.
    De mon côté hier soir j'ai obturé le trou ( 100 mm) que j'avais fait avec une gaine venant au-dessus du volet de chargement du bois. J'avais raisonné trop sommairement en pensant que les fumées qui ressortaient en ouvrant la porte j'allais les évacuer comme les fumées au-dessus d'une plaque de cuisson. Maintenant je comprends qu'en créant une dépression supplémentaire (même minime car les ventilo classiques me semblent plus déco qu'autre chose..) c'est une erreur !
    Le fait étonnant (que j'ai oublié de mentionner) c'est que la fumée rejetée va à l'autre extrémité de l'espace ; du coin chaudière à l'est (dans la cuisine) au coin arrière-cuisine (à l'ouest) : 5 mètres plus loin et où le plafond est plus bas ! (pièce ajoutée). J'avais placé un peu en avant de la chaudière une "barrière" verticale (matériau léger, incombustible et bein onéreux ! ) espérant localiser les fumées dans cet espace... Eh bien non : A cet endroit le plafond est à 2,80 m alors que dans l'arrière-cuisine il y a 2,30m (c'est là aussi que se trouve une porte d'entrée...
    Je ne sais si mes explications sont claires... Enfin je ne comprends toujours pas l'origine de ce phénomène...
    Je compte placer le ventilo (10 W) à l'entrée d'air que j'ai amenée il y a longtemps ( le conduit amène l'air juste à côté du volet entrée d'air de la chaudière : 10 cm ...pour tester le fonctionnement en "surpression" avant d'ouvrir la porte de chargement...

    Pour en venir à tes réponses : Oui le conduit actuel ne vaut pas grand chose... et le modifier est assez complexe. J'ai fait venir une huitaine de ramoneurs-chauffagistes sans aucune suite : la situation ne leur plaisait pas et quand j'ai moi-même installé la chaudière j'ai compris (un peu) pourquoi : manœuvrer des clés de 40 cm dans un espace de moins de 1 mètre de large (pièce trapézoïdale) c'est un sacré boulot ! Enfin les choses ne peuvent bouger qu'à la marge...
    Le ramonage je le fais très souvent : l'avant dernier j'ai même dû le faire 6 semaines après le précédent ! pourquoi ? je n'avais rien changé... Le débistrage il y en a très peu...
    Il arrive que la pluie se manifeste jusqu'au rez de chaussée : une coulure dans la cuisine - -1 fois par an - (c'est aussi pourquoi je pensais poser un rotor à fumées..)
    Comme dit précédemment: les combles sont isolées mais il y a bien un périmètre à une quinzaine de centimètres où un coffrage dégage le conduit de cheminée : pas d'isolant à ce niveau.
    Pour ce qui de coulures noires : oui quelques une au niveau interne de la souche (sur du platre je pense)

    Enfin merci et pratiquement je vais mettre ma petite soufflerie et tester; je crois que c'est le plus simple !

  10. Publicité
  11. #7
    guynux

    Re : cheminée en brique non isolée dans grenier

    Bonjour
    Juste un retour sur ma modif : le raccordement de mon petit ventilo à la gaine (en place depuis des années) :
    Le ventilo de 10 W est a peine perceptible en sortie de ma gaine... (juste une évaluation avec la main..). Il est placé dans le mur (côté est) et à environ 2 mètres de la sortie. J'ai pensé à cette disposition pour le confort sonore mais peut-être est-ce mauvais d'autant que la gaine (classique en alu spiralé) de 100 mm est réduite à 30 en sortie par un tuyau d'aspirateur coudé vers l'entrée d'air de la chaudière (à 10 cm). La dynamique du flux d'air ne doit pas être au top !
    Question efficacité je n'ai pour l'instant aucun retour...
    A suivre

Discussions similaires

  1. casser cheminée en brique de 200 ans
    Par hevy dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/08/2015, 16h24
  2. Longère en brique peu isolée et mode de chauffage bois
    Par Fougasse76 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 31
    Dernier message: 20/08/2015, 09h45
  3. chatiere ou pas dans une maison non isolée ?
    Par mariepascale dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/10/2013, 15h56
  4. Piston dans une chambre isolée
    Par ChouetteDesNeiges dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/09/2010, 08h19
  5. poêle dans vieille cheminée : contre-productif et dageureux pour la cheminée?
    Par erikat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/11/2008, 10h58
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...