Répondre à la discussion
Page 6 sur 356 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 10667

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #151
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    Salut la bande,
    Je viens de me farcir la lecture des 150 posts, il est 1h54 et une question banale me vient.
    Pourquoi ne pas utiliser comme corps de chauffe un insert que l'on agrémenterait façon Riri ou Athomas ou autre? Avec bien sûr une double combustion, des briques réfractaires et des briques de terre crue pour l'inertie? Pourquoi cette obligation de monter des parois en réfractaire?
    Est-ce un problème d'inertie de la fonte?
    Sachant qu'ensuite il conviendrait de garder les mêmes principes de passages de fumées, d'air primaire et secondaire etc....
    Je vais me coucher et je réfléchirai à deux fois demain si nécessaire.
    Bon courage à tous.

    -----

  2. Publicité
  3. #152
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut à tous ...

    je viens de trouver un site avec plein de photos...

    certe, ils utilisent un kit mais les plans et photos de montage peuvent donner des précisions (visuelles .. )

    http://heatkit.com/


    @+


  4. #153
    athomas

    Thumbs up Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut tout le monde!

    Bon la construction avance, pas aussi vite que prévu, mais bon on doit conjuguer travail la journée (je ne parle pas de poele de masse!!) et maçonnage du poele le soir.. Enfin si vous voulez suivre l'évolution à travers plus de photos allez sur notre blog:

    http://alanighannah.ublog.com

    @+

  5. #154
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    http://heatkit.com/html/assy-hk.htm

    pour aller sur la doc de montage ...

    @+

  6. #155
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par athomas Voir le message
    Salut tout le monde!

    Bon la construction avance, pas aussi vite que prévu, mais bon on doit conjuguer travail la journée (je ne parle pas de poele de masse!!) et maçonnage du poele le soir.. Enfin si vous voulez suivre l'évolution à travers plus de photos allez sur notre blog:

    http://alanighannah.ublog.com

    @+
    Super athomas ....

    j'en pouvais plus d'attendre....

    l'idée du blog est aussi une bonne idée avec toutes les rubriques budget ..etc

    bon travail

    @+


  7. #156
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut,

    bon je refais un essai de mon tableau en PDF. Le malheur c'est que le bougre refuse de me mettre toutes les colonnes cote à cote .

    Faudra faire un copier-coller manuel

    riri

    Ps; merci à Philou pour ses conseils
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  8. Publicité
  9. #157
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par athomas Voir le message
    Salut tout le monde!

    Bon la construction avance, pas aussi vite que prévu, mais bon on doit conjuguer travail la journée (je ne parle pas de poele de masse!!) et maçonnage du poele le soir.. Enfin si vous voulez suivre l'évolution à travers plus de photos allez sur notre blog:

    http://alanighannah.ublog.com

    @+
    Bravo athomas,

    Fais attention à la façon dont tu vas attacher ta porte. Laisse le plus de matière possible à l'endroit où la porte sera fixée. C'est un endroit très chaud et il faut de la matière. Je dis ca parce que j'ai vu sur ton blog que tu biseautais les extrémités.

    riri

  10. #158
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    Salut la bande,
    Je viens de me farcir la lecture des 150 posts, il est 1h54 et une question banale me vient.
    Pourquoi ne pas utiliser comme corps de chauffe un insert que l'on agrémenterait façon Riri ou Athomas ou autre? Avec bien sûr une double combustion, des briques réfractaires et des briques de terre crue pour l'inertie? Pourquoi cette obligation de monter des parois en réfractaire?
    Est-ce un problème d'inertie de la fonte?
    Sachant qu'ensuite il conviendrait de garder les mêmes principes de passages de fumées, d'air primaire et secondaire etc....
    Je vais me coucher et je réfléchirai à deux fois demain si nécessaire.
    Bon courage à tous.
    Salut pegaze,

    L'idée d'employer un insert comme coeur peut paraître séduisante en termes de coût et de main d'oeuvre. Elle vaut peut être la peine d'être essayée, car seul un essai pourrait permettre de dire, à coup sur, si c'était une bonne idée. Un volontaire?

    Je te donne quelques pistes de réflection:

    1- chocs thermiques: Il faudrait un insert de super bonne construction et qui soit capable d'encaisser des chocs thermiques violents à répétition. C'est donc un insert cher!

    2- danger de surchauffe. Les t° auxquelles l'insert devrait faire face sont très élevées. Denouveau il faut un insert top qualité.

    3- dilatations: si tu maries plusieurs matériaux dont de la fonte ou de l'acier tu auras des problèmes de coéfficients de dilatation qui ne vont pas être faciles à résoudre.

    4- goulet d'étranglement: comment le faire pour qu'il soit efficace et qu'il renvoie une partie de la chaleur vers le foyer ( pour augmenter la t° de combustion ).

    5- injecteurs: où les placer?

    a+

    riri

  11. #159
    grospere59

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    bonjour miss,
    Désolé de vous contredire mais d'une part le tulikivi ne chauffe pas mieux qu'un poêle de masse, il chauffe plus vite mais a moins d'inertie.
    Quand à l'esthétisme,la pierre tombale est nettement moins jolie que le pdm de riri et que d'autres.
    Ces poêles sont surtout intéressants pour ceux qui en tirent des bénéfices frisant L'ESC........!
    10000eu pour un poéle en pierre,vous avouerez franchement que ??????

  12. #160
    grospere59

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    Salut la bande,
    Je viens de me farcir la lecture des 150 posts, il est 1h54 et une question banale me vient.
    Pourquoi ne pas utiliser comme corps de chauffe un insert que l'on agrémenterait façon Riri ou Athomas ou autre? Avec bien sûr une double combustion, des briques réfractaires et des briques de terre crue pour l'inertie? Pourquoi cette obligation de monter des parois en réfractaire?
    Est-ce un problème d'inertie de la fonte?
    Sachant qu'ensuite il conviendrait de garder les mêmes principes de passages de fumées, d'air primaire et secondaire etc....
    Je vais me coucher et je réfléchirai à deux fois demain si nécessaire.
    Bon courage à tous.
    Bonjour,
    Un insert va se déformer,la fonte n'y résistera pas
    j'ai un deville et rien que de démarrer avec la boite à cendre ouverte le haut est cintré et tout s'est deglingé
    En clair,il est foutu.
    Et s'il faut que tu recommences un pdm pour une économie de bout de chandelle,ce n'est peut être pas la solution.
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué???

  13. #161
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    je cogite encore un peu, j'essaye, et je dis tout après...
    des dangers existent pour que ça me pète à la tronche??
    Je veux bien essayer mais je veux pas y laisser trop de plumes...
    merci

  14. #162
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    au fait ririmason c'est quoi un beton dosé à 300 ?

  15. Publicité
  16. #163
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par yrou88 Voir le message
    au fait ririmason c'est quoi un beton dosé à 300 ?
    Ben c'est un béton dans lequel le ciment portland est présent à hauteur de 300kg/m³. C'est ce qu'on emploie pour les dalles armées ( féraillées ). Il existe des bétons à 200, 250 ou même 350 pour les piliers de soutien ou les poutrelles.

    riri

  17. #164
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous ...

    une petite question sur les serpentins pour l'eau sanitaire ...

    dans les exemple que j'ai pu voir, ils sont en acier inoxydable ...

    n'est-il pas possible de les faire en cuivre du moment qu'il n'y a pas de soudure dans des zones ou la température est supéroeur à 70°....

    Merci pour vos réponses ....

    @+

  18. #165
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Xylobenzen Voir le message
    Bonjour à tous ...

    une petite question sur les serpentins pour l'eau sanitaire ...

    dans les exemple que j'ai pu voir, ils sont en acier inoxydable ...

    n'est-il pas possible de les faire en cuivre du moment qu'il n'y a pas de soudure dans des zones ou la température est supéroeur à 70°....

    Merci pour vos réponses ....

    @+
    Salut,

    Moi j'ai toujours vu de l'inox aussi et on m'a dit que c'était pour une question de longévité du materiau.

    riri

  19. #166
    Jean-Pierre43

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    je cogite encore un peu, j'essaye, et je dis tout après...
    des dangers existent pour que ça me pète à la tronche??
    Je veux bien essayer mais je veux pas y laisser trop de plumes...
    merci
    Bonjour; à propos d'insert il existe des inserts spécifiquement prévus pour les pôeles de masse notamment visible sur le site :www. kachelofe.com le 2ème procédé. On en trouve en Allemagne chez brunner.de et brula.de notamment. Sur d'autres sites également. Je ne connais pas les modalités de vente

  20. #167
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Jean-Pierre43 Voir le message
    Bonjour; à propos d'insert il existe des inserts spécifiquement prévus pour les pôeles de masse notamment visible sur le site :www. kachelofe.com le 2ème procédé. On en trouve en Allemagne chez brunner.de et brula.de notamment. Sur d'autres sites également. Je ne connais pas les modalités de vente
    Salut jean pierre

    Certes ces inserts existent mais au vu de leur coût et de leur rendement, on peut se demander quelle est leur vériatble utilité en comparaison avec un vrai PDM. Perso je ne suis pas très d'accord avec les explications données : "réponse plus rapide..." peut-être mais on le paye à la sortie avec une décharge plus rapide. Alors l'avantage...

    Je croyais plutôt que dans la question posée sur le forum, il s'agissait plus de faire des économies sur la construction d'un PDM entier. La question se pose alors autrement.

    riri

  21. #168
    Jean-Pierre43

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour Riri, je suis bien d'accord, mais je répondais à ceux qui pensent réaliser un pdm avec un insert classique non approprié à cet usage et qui auront les mêmes désavantages plus la destruction de leur insert.

  22. Publicité
  23. #169
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut jean pierre

    Certes ces inserts existent mais au vu de leur coût et de leur rendement, on peut se demander quelle est leur vériatble utilité en comparaison avec un vrai PDM. Perso je ne suis pas très d'accord avec les explications données : "réponse plus rapide..." peut-être mais on le paye à la sortie avec une décharge plus rapide. Alors l'avantage...

    Je croyais plutôt que dans la question posée sur le forum, il s'agissait plus de faire des économies sur la construction d'un PDM entier. La question se pose alors autrement.

    riri
    à Ririmason & Jeanpierre 43,
    Afin de mettre tout le monde d'accord, il s'agit d'une expérience. Celle-ci se situe entre le pdm et les poêles à double combustion. Mais aussi, dans un souci évident d'économie qui si on se le permet peut rimer avec "écologie".
    Non pas que je veuille arriver à des solutions énergétiques et économiques à tous prix, mais je souhaite, par curiosité et par envie tâter, tenter des biais pour se chauffer simplement en utilisant de la récup ou du pas cher afin de les utiliser au plus haut de leurs capacités. Je m'intéresse plus à la physique des problèmes que beaucoup se posent dans ce forum.
    Par exemple: l'inertie des matériaux, le sens des fumées, les effets d'un sable entre2 cloisons de briques, les limites de la dilatation de ces éléments.
    En conclusion, je souhaiterai savoir pourquoi les uns ou les autres se penchent plus vers la brique réfractaire au lieu de moules en fondulite; pourquoi 6 trous dans les buses d'air dans la 2ème chambre et non pas un tube en (?), pourquoi faut-il respecter des dimensions d'entrée d'air et de sortie de fumées?.....

    J'aimerai que quelqu'un me dise ce qu'est un feu et de quelle manière il est possible de l'optimiser.
    IL y a des lectures à ce propos, des sites?
    cordialement
    Pégaze

  24. #170
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    @ xylobenzen,

    Tiens au fait tu as pu t'en sortir avec mon tableau Excell, heu... non works,heu... non PDF?

    riri

  25. #171
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    à Ririmason & Jeanpierre 43,
    Afin de mettre tout le monde d'accord, il s'agit d'une expérience. Celle-ci se situe entre le pdm et les poêles à double combustion. Mais aussi, dans un souci évident d'économie qui si on se le permet peut rimer avec "écologie".
    Non pas que je veuille arriver à des solutions énergétiques et économiques à tous prix, mais je souhaite, par curiosité et par envie tâter, tenter des biais pour se chauffer simplement en utilisant de la récup ou du pas cher afin de les utiliser au plus haut de leurs capacités. Je m'intéresse plus à la physique des problèmes que beaucoup se posent dans ce forum.
    Par exemple: l'inertie des matériaux, le sens des fumées, les effets d'un sable entre2 cloisons de briques, les limites de la dilatation de ces éléments.
    En conclusion, je souhaiterai savoir pourquoi les uns ou les autres se penchent plus vers la brique réfractaire au lieu de moules en fondulite; pourquoi 6 trous dans les buses d'air dans la 2ème chambre et non pas un tube en (?), pourquoi faut-il respecter des dimensions d'entrée d'air et de sortie de fumées?.....

    J'aimerai que quelqu'un me dise ce qu'est un feu et de quelle manière il est possible de l'optimiser.
    IL y a des lectures à ce propos, des sites?
    cordialement
    Pégaze
    Salut Pegaze,

    Ben toi tu en demandes beaucoup! L'université de Vienne ( Autriche ) étudie les feux depuis des années...et d'après ce que j'en sais, continue d'en apprendre tous les jours...

    Le sujet est très complexe vu les différentes phases du feu et les paramètres qui changent sans arrêt.

    Dans mon blog, j'essaie d'expliquer ce qui pour moi constitue un bon feu mais de là à dire que c'est l'évangile...

    Courage et tiens nous au jus...

    riri

  26. #172
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    @ xylobenzen,

    Tiens au fait tu as pu t'en sortir avec mon tableau Excell, heu... non works,heu... non PDF?

    riri
    oui,

    je l'ai récupéré mais j'ai pas eu le temps de le mettre en forme....

    j'aurais surement des question après ....

    en tout cas merci pour tes efforts.....

    @+

  27. #173
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Par contre, une question m'est venue à l'esprit ...

    sur tes résultats tu marque poignée très chaude, tu avais déjà fais une remarque au sujet de la chaleur de la porte, et sur la façon de sertir le cadre sur lequel est monté la porte .....

    Puis sur les plans du site que j'ai sité ci-dessus page 9 de notre discussion.....

    n'est-il pas plus judicieux de fixer le cadre de la porte plus loin du foyé après une couche isolante voir schema...
    Images attachées Images attachées

  28. #174
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Xylobenzen Voir le message
    Par contre, une question m'est venue à l'esprit ...

    sur tes résultats tu marque poignée très chaude, tu avais déjà fais une remarque au sujet de la chaleur de la porte, et sur la façon de sertir le cadre sur lequel est monté la porte .....

    Puis sur les plans du site que j'ai sité ci-dessus page 9 de notre discussion.....

    n'est-il pas plus judicieux de fixer le cadre de la porte plus loin du foyé après une couche isolante voir schema...
    Oui mais chez moi, le cadre est fixé entre les 2 murs
    ( intérieur et extérieur ). De plus j'ai une couche de fibre céramique entre le mur intérieur et le cadre.

    Dans les portes Puulampoo le levier de la porte est amovible ( de sorte qu'il peut rester froid et inaccessible pour les gosses ). Moi je le laissais pour avoir une indication suplémentaire de la chaleur du foyer. J'ai aussi mesuré la t° du foyer à l'aide d'une sonde Testo que j'enfoncais dans un petit trou forré dans le cadre.

    riri

  29. Publicité
  30. #175
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Pour Pégaze,

    Si tu lis l'anglais je te donne ce lien de Lopez Labs qui est le plus grand centre de recherche sur les feux en général et sur les PDM en particulier aux USA:

    http://heatkit.com/html/lopez.htm

    Tiens au fait, moi j'ai toujours du mal à comprendre la comparaison entre les caractéristiques de la stéatite et celle des briques ou du béton réfractaire. J'ai compris que la stéatite absorbe plus vite la chaleur ( d'ou des canaux de fumée moins longs ) et elle la restitue aussi plus vite ( d'où une décharge plus rapide ). Ma question se situe plutôt au niveau de son pouvoir d'accumulation. A charge de bois égale lequel des systèmes restituera le plus de kW et pendant quelle durée?

    On a coutume de dire qu'un stéatite chauffe 2 x plus qu'un autre et qu'il peut donc être 2 x plus léger. Etes-vous d'accord?

    J'observe aussi sur les photos de montage de Tuli/Nuna que les parois extérieures font 105mm alors que chez moi elle font 200mm. Le corollaire étant naturellement des parois moins chaudes sur le mien et une décharge beaucoup plus lente.

    Moi il me faut 25kg de bois pour dégager 79,9kW.

    Quelq'un pour éclairer ma lanterne Mais ne faites pas trop difficile!

    riri

  31. #176
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut à tous,

    Personne pour m'aider à y voir clair dans cette problématique stéatite-briques...

    riri

  32. #177
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Ma question se situe plutôt au niveau de son pouvoir d'accumulation. A charge de bois égale lequel des systèmes restituera le plus de kW et pendant quelle durée?

    On a coutume de dire qu'un stéatite chauffe 2 x plus qu'un autre et qu'il peut donc être 2 x plus léger. Etes-vous d'accord?

    J'observe aussi sur les photos de montage de Tuli/Nuna que les parois extérieures font 105mm alors que chez moi elle font 200mm. Le corollaire étant naturellement des parois moins chaudes sur le mien et une décharge beaucoup plus lente.

    Moi il me faut 25kg de bois pour dégager 79,9kW.

    Quelq'un pour éclairer ma lanterne Mais ne faites pas trop difficile!

    riri
    Riri, à rendement égal, la même charge de bois de la même essence restituera la même quantité d'énergie. Ensuite, les vitesses de déplacement de la chaleur dans les différentes pierres étant différentes (de même que la capacité de stockage massique) la vitesse de restitution de la chaleur sera différente. Ainsi, pour restituer journalièrement les besoins, tu dois adapter la taille et le poids de ton poêle en fonction des caractéristiques de la pierre.
    Ainsi, pour une plus faible capacité de stockage dans la pierre, il faudra augmenter le poids du poêle (pour accumuler toute l'énergie que fournira le bois), et plus la diffusion est lente dans la pierre, plus il faudra augmenter la surface extérieur pour permettre une bonne diffusion (disons, une diffusion adaptée aux besoins).

    Bon, si j'ai dis une connerie... faut me corriger. En tout cas, je pense que la première phrase est toujours vraie.

  33. #178
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Philou,

    Tout ce que tu dis parait très juste. Pour enfoncer le clou davantage quelques remarques quand même:

    - ...à rendement égal...N'est-ce pas la vraie question? Car le rendement est, sauf si je me gourres , le pourcentage de transformation du feu en chaleur. On sait que sur un très bon PDM en briques il tourne aux alentours de 80%, quid d'un stéatite?

    - Capacité de stockage ( capacité massique comme tu dis ). Est-il alors vrai que la stéatite peut stocker 2 x plus de chaleur qu'une brique? Si c'est le cas, il est alors normal que le poids d'un stéatite puisse être 2 x moindre.

    - les parois d'un stéatite étant 2 x plus minces qu'un double parois briques, et étant donné les caractéristiques du matériau, ne serait-il pas normal que ces parois soient 2 x plus chaudes ou alors chaudes 2 x plus longtemps? Les parois d'un stéatite sont plus chaudes que sur un briques, on le sait ( 80°contre 60°) et ceci explique la différence de superficie. Par contre au nniveau des t° j'ai toujours une interrogation.

    - l'échangeur air/air est beaucoup plus court sur un stéatite que sur un brique ( 2M ). Pourquoi et avec quelles conséquences ( voir t° des parois ci-dessus ).

    Il reste bien entendu à tester toutes ces vérités sur le terrain et là je n'ai jamais eu la réponse d'un possesseur de gros Tuli pour le dire combien de m² il chauffait. Tu me diras que cela dépend de beaucoup d'autres facteurs...

    riri

  34. #179
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    ...Capacité de stockage ( capacité massique comme tu dis ). Est-il alors vrai que la stéatite peut stocker 2 x plus de chaleur qu'une brique? Si c'est le cas, il est alors normal que le poids d'un stéatite puisse être 2 x moindre...
    Hello,

    My french language is not very good, so I'll try to express myself in English.

    Soapstone (=stéatite) has about the same heat value per kilogram, as most other building materials. But since it has a higher density, it can store more energy per same volume. In practice, it is more the weight an not the volume of the stove that counts. So, a masonry heater (pdm) made out of normal and refractory brick, that weighs 3500 kg, can store as much heat as a soapstone heater of 3500 kg.

    Greetings,

    Dirk

  35. #180
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Pour Pégaze,

    Si tu lis l'anglais je te donne ce lien de Lopez Labs qui est le plus grand centre de recherche sur les feux en général et sur les PDM en particulier aux USA:

    http://heatkit.com/html/lopez.htm

    Tiens au fait, moi j'ai toujours du mal à comprendre la comparaison entre les caractéristiques de la stéatite et celle des briques ou du béton réfractaire. J'ai compris que la stéatite absorbe plus vite la chaleur ( d'ou des canaux de fumée moins longs ) et elle la restitue aussi plus vite ( d'où une décharge plus rapide ). Ma question se situe plutôt au niveau de son pouvoir d'accumulation. A charge de bois égale lequel des systèmes restituera le plus de kW et pendant quelle durée?

    On a coutume de dire qu'un stéatite chauffe 2 x plus qu'un autre et qu'il peut donc être 2 x plus léger. Etes-vous d'accord?

    J'observe aussi sur les photos de montage de Tuli/Nuna que les parois extérieures font 105mm alors que chez moi elle font 200mm. Le corollaire étant naturellement des parois moins chaudes sur le mien et une décharge beaucoup plus lente.

    Moi il me faut 25kg de bois pour dégager 79,9kW.

    Quelq'un pour éclairer ma lanterne Mais ne faites pas trop difficile!

    riri
    Salut,
    OK pour heatkit..merci
    Pour répondre aussi à cette question, je pense qu'il ne faut pas négliger deux définitions:
    la 1ére étant la la " conductivité thermique ":
    elle exprime la quantité d'énergie sous forme de chaleur (en terme de flux, donc de puissance exprimée en watt) que peut transmettre une épaisseur de matériau (solide ou fluide au repos) soumis à une différence de T°. Un corps isolant a une faible conductivité (laines de verre, de roche, paille...).
    ET
    " la capacité thermique ":
    quantité d'énergie qu'il faut apporter sous forme thermique pour élever la T° d'une masse de matériau de 1°C.
    Dans la stéatite il y a de la silice de magnésium, très conducteur. Le quartz est très conducteur aussi.
    Ensuite vient l'inertie: capacité d' un matériau à accumuler puis à restituer un flux thermique.
    Dans cette capacité intervient aussi la masse du matériau.
    Le plus difficile étant le dosage de tous ces paramètres.
    Et c'est bien cela que cherche un peu partout.
    A plus

Page 6 sur 356 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 10h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 10h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison