Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

biocheminée



  1. #1
    plurielle

    biocheminée


    ------

    Je viens de tomber sur le site d'une société qui vend des biocheminées (comprendre: des inserts fonctionnant au bioéthanol et ne nécessitant pas de cheminée pour l'évacuation des gaz de combustion).

    Leurs "cheminées" sont plutôt jolies, visiblement faciles à installer.

    La société annoncent une puissance calorifique de 4 à 6 kw - ce qui me semble beaucoup...

    Quelqu'un a-t-il déjà testé ce genre de produit ? en chauffage d'appoint ça pourrait être intéressant.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    MadMac

    Re : biocheminée

    Bonjour.

    J'ai pu voir des cheminees de ce type et discuter avec un vendeur.

    C'est joli, ca degage de l'eau uniquement (et un peu de crasse quand il y a de la poussiere mais vraiment de facon minime). Mais le pouvoir calorifique n'est pas tres important sauf sur les gros modeles. Leur prix de ces modeles est assez consequent. L'ethanol n'est pas vraiment donne non plus d'ailleurs. Et la vapeur d'eau produite, ben il faut l'evacuer, et elle "porte" une bonne partie des calories du chauffage.

    Bref, a confirmer, mais je ne voyais ces cheminees que comme du "decoratif".

  4. #3
    Chammy

    Re : biocheminée

    Salut Plurielle. J'ai lu par ailleurs que ton projet de MP avance bien.
    Je me suis intéressé il y a quelques mois aux inserts et aux poêles sans cheminée. J'ai vite arrêté : ils ont un inconvénient majeur en cas de construction dont la ventilation est contrôlée, celui de polluer l'atmosphère de la maison. En cas de maison passive, dont le renouvellement d'air théorique est d'environ 0,6 vol/h, on peut frôler la cata. Donc, on a affaire à un système écolo...qui ne peut bien fonctionner que dans un environnement mal isolé quant à l'étanchéité à l'air, et donc peu bioclimatique.
    Deuxième remarque : l'approvisionnement en combustible risque d'être cher. C'est un éthanol "amélioré", qui risque de faire l'objet d'un quasi monopole de fait.
    P.S. J'ai vu fonctionner le PHPP chez un architecte. Es-tu de la branche ?? Il n'y a en général que les architectes qui l'achètent, puisqu'ils exigent de refaire les calculs si on leur présente un projet. Le PHPP fonctionnait assez "simplement". Il permettait différentes hypothèses de départ (températures de confort, climat, types de parois), grâce à une base de données assez complète. Mais il ne dispense pas de la possession d'un logiciel CAD professionnel, et je n'ai évidemment pas envisagé un tel achat, même si certains logiciels comme progeCAD LT sont assez abordables.
    Amitiés.

  5. #4
    plurielle

    Re : biocheminée

    Merci Chammy.

    1° concernant les biocheminées: je suis plongée dans une lecture approfondie du forum bau.de - où les fils sur les maisons passives sont très nombreux et variés... !! très instructif, de nombreux occupants de maisons passives interviennent... j'ai même des réponses à des questions que je ne me posais pas encore mdrr

    A cette occasion, j'ai lu un fil sur les biocheminées (comme d'hab', les allemands ont 3 longueurs d'avance...). Il en ressort que ces cheminées sont très polluantes (CO2, NOx etc), tous polluants non visibles... Bref c'est très déconseillé... exit donc, les biocheminées... dommage, elles étaient jolies...

    2° Concernant PHPP, je ne vois pas en quoi un logiciel CAD est indispensable ??? Ceci dit je ne l'ai pas encore vu fonctionner, donc en fait je ne sais pas...

    Non je ne suis pas architecte. Ce qui ne m'empêche pas de faire mes plans moi-même... et de les signer, puisque la loi m'y autorise... ... ce qui explique pourquoi je m'investis à fond dans le domaine (qui par ailleurs m'intéresse vachement) : quand on construit, on n'a pas droit à l'erreur...

    Cela étant ne disposant pas d'un logiciel de CAD, je fais mes plans de manière traditionnelle (sorry, j'ai vraiment pas le temps de me plonger dans la CAD... le problème étant qu'il n'y a que 24h dans une journée )

    Donc, ta remarque m'inquiète un peu: en qui un logiciel de CAD est-il indispensable pour PHPP?????

  6. Devis
  7. #5
    plurielle

    Re : biocheminée

    au fait, tu as vu tourner ce logiciel PHPP: en quelle langue ???

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Chammy

    Re : biocheminée

    Ce n'est pas indispensable. Mais on peut voir en temps réel les conséquences des différents choix. Quand on opère à partir d'un plan classique, il est plus difficile de dire p.ex : que me faudrait-il changer si je choisissais une température de consigne de 1° ou 2° en +; plus difficile d'évaluer les conséquences des différents choix de détail. Vaut-il mieux agrandir les vitrages au sud, ou mettre 3 cm d'isolant en +, ou optimiser le rapport volume/surface en modifiant les dimensions de certaines pièces, ou placer un chauffage - et d'en choisir la puissance. Quand on opère sur papier, le boulot pour réévaluer à chaque fois les conséquences sur le métré, et donc sur les finances, des différentes options est "vite" lassant. Le CAD est plus souple de ce point de vue ; mais je reconnais que, pour exploiter ce type de logiciel, il faut le pratiquer.
    D'autre part, on peut prévisualiser la maison dans l'espace, voir les effets d'ombre du diagramme solaire de la maison dans la "réalité"; voir si les options choisies n'auront pas d'autre conséquences, p.ex. si la taille des baies vitrées, requise pour le bilan énergétique, ne nuira pas à l'intimité de la demeure. J'ai vu plusieurs maisons bien orientées (sic) dont les propriétaires voilaient les fenêtres, afin d'éviter le regard d'un voisin trop admiratif... Bonjour l'agrément solaire. Autre bénéfice, on peut circuler dans ces maisons virtuelles, et décider autrement que sur plan de l'emplacement des interrupteurs et autres commandes électriques, des meubles encastrés. Le plan et la visite virtuelle se complètent, et ceci permet de minimiser les erreurs de conception.

  10. Publicité
  11. #7
    Annaick_R

    Re : biocheminée

    Bonjour,

    je voulais juste ajouter un petit mot sur le bioéthanol qui n'est pas un carburant si "renouvelable" et si "écologique" que ça.

    Le bioéthanol (ou biodiesel) est un nouveau carburant obtenu en faisant réagir de l'huile végétale (d'où le "bio" comme biomasse) avec un alcool (éthanol ou méthanol).
    Le problème est que le bilan d'émission des gaz à effet de serre de la production de se carburant n'est pas nul et d'autant plus que la plupart du temps l'alcool utilisé est d'origine non renouvelable. Par ailleurs, la réaction n'est rentable qu'avec de grosses infrastructures (type raffinerie), ce qui interesse beaucoup les gros producteurs de carburants (qui pourront garder leur monopole malgré la fin de pétrole...).

    Donc, préférez l'Huile Végétale Brute : un vrai biocarburant dans vos chaudières ! (pas encore autorisé en France malheureusement... sauf pour les agriculteurs sur demande de dérogation auprès de la DRIRE)

    Annaïck.

  12. #8
    MadMac

    Re : biocheminée

    Merci de l'information Annaick.

    Si la production du bioethanol est si gourmande que ca, ca greve encore plus l'interet de ces belles cheminees. Dommage c'est pas vilain les plaques et courbes en metal ponce

  13. #9
    Annaick_R

    Re : biocheminée

    Bonjour,

    petit rectificatif, j'ai un peu mélangé les choses : il faut distinguer les biocarburants "directs" que sont l'huile végétale et le bioéthanol (alcool produit à partir de plantes comme la bettrave ou la canne à sucre) et leurs dérivés par transformation chimique : les esters méthyliques d'huile végétale (EMHV ou diester) et l'ETBE (éther dérivé d'un alcool).
    Les dérivés des biocarburants ne sont pas des carburants renouvelables surtout l'ETBE qui peut être produit à partir d'alcools ne provenant pas de la biomasse (méthanol par exemple).

    Ci dessous un extrait d'un document de l'ADEME :"Biocarburant : le points sur les huiles brutes"
    On différencie trois grandes classes de biocarburants selon la matière végétale ou animale utilisée :
    - Les biocarburants issus des plantes oléagineuses (contenant de l'huile) comme le colza ou le tournesol : on distingue les huiles végétales aussi appelées « huiles brutes » obtenues par simple pressage des graines et les esters méthylique d'huile végétale (EMHV) appelés aussi Diester, issus de la transformation chimique de ces huiles.
    - Les biocarburants obtenus à partir d'alcool produit avec des plantes contenant du sucre (betterave, canne à sucre) ou de l'amidon (blé par exemple) : le bioéthanol ou son dérivé l'ETBE (éther).
    - Les biocarburants produits par fermentation sans oxygène de toute matière organique (déchets alimentaire, déchets végétaux, culture…) : ce biogaz (méthane) peut s'utiliser directement une fois purifié, comme le gaz naturel véhicule (GNV).

    En France, seules deux utilisations ont été développées à ce jour, l'ETBE (éther) et les EMHV ou Diester. Aujourd'hui, ces biocarburants [...] sont incorporés à hauteur de 0,8 % respectivement dans l'essence et le gazole.
    Annaïck.

  14. #10
    scrableur

    Re : biocheminée

    bonjour

    je suis a la recherche d'informations technique sur les bruleurs pour les cheminee au bio ethanol
    car le bruleur a 2000€ j aimerai savoir a quoi cela coresspond ou est uniquement un marketing pour acheter des cheminee complete au meme prix ?


    merci

  15. #11
    dreamstep

    Re : biocheminée

    Bonjour,

    Je suis nouveau sur votre forum et n'ai pas bcp de connaissances en "sciences".

    Cependant je suis possesseur d'une cheminée bio ethanol.
    Le bioéthanol est obtenu à base d'alcool de bétherave, c'est de l'alcool ethylique donc mais à 96 % dénaturé.
    Il n'y a aucune pollution de nox comme indiqué dans votre fil de discussion.
    Simplement comme toute combustion, il y a dégagement d'eau, donc effectivement il vaut mieux avoir une maison/appartement équipé de VMC.
    Aucune odeur dégagée, et vous pourrez voir partout que la combustion dégagée par 20 litres d'alc. de bett. ne dégagent pas plus que 2 bougies d'ambiances...

    Nous en sommes très content, pas d'odeur, pas de pollution, pas de saleté, une qualité de chauffage très confortable bien que devant être complétée par un chauffage d'appoint.

    Le seul probleme que nous avons, est de nous procurer du bio éthanol (cher... 40 à 50 euros les 20 litres)...
    Comme toujours la France est égale à elle même : en retard.
    Nous allons donc nous le procurer en Belgique : mais attention, normalement il y a des formalités douanieres, mais bon étant frontalier on ne fait rien de tout ça, en discutant avec un douanier il nous a même dit "texto" qu'ils préferaient
    frmer les yeux sur les formalités qui sont complexes.

    Bref, si l'on veut rentrer dans le rang, très difficile de trouver en France à prix équivalent.

    Pour la question du bruleur : le notre coute environ 200 euros, je peux vous dire que c'est très simple et ça ne vaut pas 2000 euros !!!!!!!! une recherche sur google vous donnera foultitude de fournisseur en fabricant, attention à la norme allemande OBLIGATOIRE (je ne sais plus le nom) qui vous garanti une parfaite sécurité.
    SI quelqu'un connaissait une adresse ou un site pour le bio carburant, je suis preneur

  16. #12
    scrableur

    Re : biocheminée

    dreamstep je serai interesse par la marque et modelle que tu possede

    merci

  17. Publicité

Sur le même thème :

Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison