Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?



  1. #1
    zyket

    Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?

    Bonjour,

    je suis bien embêté avec cette Apiacée:

    avec ma flore portative de Bonnier en partant des Ombellifères j'arrive à Aegopodium podagraria , avec cette description :
    feuilles d'un vert clair, à folioles à dents pointues ; ombelles latérales ne formants pas de fruits mûrs.
    (Prés, bois, endroits humides ; fl. blanches)
    Description qui correspond à mon spécimen.

    Pour voir à quoi ressemble cette plante, je cherche A. podagraria sur tela-botanica.org et je tombe sur des images et une description qui ne correspondent pas à ce que j'ai sous les yeux :
    1599 Aegopodium podagraria L. Herbe aux goutteux
    - . Plante vivace de 30-80 cm, glabre, à souche longuement rampante
    - tige robuste, creuse, cannelée, peu rameuse
    - feuilles inférieures longuement pétiolées, biternées, à folioles larges de 3-4 cm, ovales-lancéolées, aiguës, inégalement dentées en scie, les caulinaires sessiles sur la gaine et ternées
    - fleurs blanches, en ombelles à 12-20 rayons grêles presque égaux, la centrale seule fertile
    - involucre et involucelle nuls
    - calice à limbe nul
    - pétales obovales, émarginés, à pointe courbée
    - styles réfléchis, 3 fois plus longs que le stylopode conique
    - fruit petit, ovoïde-oblong, comprimé par le côté, glabre
    - méricarpes à bords contigus, à 5 côtes filiformes égales
    - vallécules sans bandelettes
    - graine à face commissurale plane.
    En cherchant d'autres candidats je trouve que les images et la description suivante sur tela-botanica correspondent mieux (voir tout à fait) à ma plante:

    1622 Anthriscus silvestris Hoffm. Persil sauvage
    - . Plante vivace atteignant 1 mètre, glabre dans le haut, poilue intérieurement, fétide, à souche épaisse et allongée
    - tige creuse, cannelée, à noeuds un peu renflés
    - feuilles luisantes, les inférieures à pétiole égalant environ le limbe ou plus court, tripennatiséquées, à segments oblongs-lancéolés, rapprochés, subaigus
    - fleurs assez grandes, les extérieures rayonnantes
    - ombelles assez longuement pédonculées, terminales, à 7-16 rayons presque égaux
    - involucre nul, involucelle à 5 folioles lancéolées, réfléchies
    - styles étalés-dressés
    - fruit oblong-linéaire, lisse et luisant, à bec très court. Varie à fleurs petites, non rayonnantes, stylopode conique (var. alpestris Gren.
    - A. alpinus Jord.).
    Qui croire ? Où est mon erreur ?

    Merci

    -----

    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    zyket

    Re : Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?

    Une dernière image pour plus d'indices

    Plante trouvée en bord de Saône, Ain, juin 2016 (le quadrillage en arrière plan est de 5mmx5mm)
    Images attachées Images attachées

  4. #3
    hachette

    Re : Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?

    Je suis très loin d'être une spécialiste mais ayant une certaine experience de l'Aégopode podagraire qui prolifère dans mon jardin, je dirais que les photos ne semblent pas correspondre, surtout pour les feuilles....

    Mais attendons l'avis de spécialistes

  5. #4
    zyket

    Re : Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?

    Je ne trouve rien de vraiment satisfaisant :

    les fleurs de A. sylvestris ne sont pas en cœur comme celle de mon spécimen, aussi j'ai trouvé un autre candidat possible : Chaerophyllum aureum L.
    Cerfeuil doré
    dont les fleurs en cœur correspondent à mon spécimen, mais dont la tige pleine et les styles réfléchis ne correspondent pas.

    Je vais donc me lancer dans la description de cette plante à la manière de tela-botanica

    - Plante vivace de 50 cm à 1 mètre, plus ou moins velue, à souche épaisse et allongée
    - tige dressée, creuse, striée
    - feuilles inférieures tripennatiséquées, velue sur les deux faces, à lobe terminal des segments allongé et denté,
    - ombelles à 8-20 rayons filiformes, inégaux
    - involucre nul
    - involucelle à 6-7 folioles égales, lancéolées, longuement ciliées, réfléchies
    - pétales glabres en forme de cœur
    - styles dressés, à peine plus ou aussi longs que le stylopode conique et non marginé
    - endroit humide, en association avec des lamiers blancs et ortie dioïque sous des muriers blancs en bord de Saône, Ain, juin 2016

    Cette description est-elle cohérente avec les photos des pièces jointes et permettra-t-elle à l'un d'entre vous de proposer quelques chose de cohérent ?

    Merci

  6. #5
    Nepenthes

    Re : Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?

    Je penche plus pour un Chaerophyllum.

    Nep.
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    zyket

    Re : Apiacée : Aegopode ou Anthriscus ?

    Merci à toi Nepenthes,

    je viens de revérifier le caractère tige creuse ou pleine sur une plante fraîche : la présence d'une moelle blanche me fait donc changer ma description et considérer que la tige est pleine cf pièce jointe. Il ne reste plus que le caractère styles réfléchis qui ne correspond pas, mais les fruits sont encore verts ...

    voici la description corrigée :

    - Plante vivace de 50 cm à 1 mètre, plus ou moins velue, à souche épaisse et allongée
    - tige dressée, pleine, striée, un peu renflée sous les noeuds
    - feuilles inférieures tripennatiséquées, velue sur les deux faces, à lobe terminal des segments allongé et denté,
    - ombelles à 8-20 rayons filiformes, inégaux
    - involucre nul ou 1 à 3 folioles
    - involucelle à 6-7 folioles égales, lancéolées, longuement ciliées, réfléchies
    - pétales glabres en forme de cœur
    - styles dressés, à peine plus ou aussi longs que le stylopode conique et non marginé
    - endroit humide, en association avec des lamiers blancs et ortie dioïque sous des muriers blancs en bord de Saône, Ain, juin 2016

    Voici la description de Chaerophyllum aureum L. sur tela-botanica

    1628 Chaerophyllum aureum L.
    - Plante vivace de 50 cm à 1 mètre, plus ou moins velue, à souche épaisse, rameuse
    - tige dressée, pleine, anguleuse, un peu renflée sous les noeuds, souvent tachée
    - feuilles inférieures tripennatiséquées, à lobe terminal des segments allongé et denté
    - ombelles à 8-20 rayons filiformes, inégaux, les fructifères dressés et rapprochés
    - involucre nul ou à 1-3 folioles
    - involucelle à 6-7 folioles égales, lancéolées, longuement ciliées, réfléchies
    - pétales glabres
    - styles réfléchis, plus longs que le stylopode conique et non marginé
    - fruit d'un jaune doré, long de 10 mm Bois et prairies des montagnes : Jura
    - Alpes
    - Auvergne et Plateau central, Cévennes, Corbières et Pyrénées. Europe centrale et méridionale
    - Caucase, Perse. = Juin-août.
    Tous les descriptions des autres Chaerophyllum sur tela-botanica indiquent une tige creuse. Peut-on raisonnablement aller jusqu'à l'espèce C. aureum ?

    Merci
    Images attachées Images attachées

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Quelle est cette apiacée ?
    Par Larixd dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/06/2009, 10h50
  2. Apiacée, mais laquelle?
    Par caillou12 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/02/2009, 18h22
  3. [identification] Apiacée : pimpinella ou ptychotis
    Par lau66 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/09/2006, 12h50