Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Les Quebecois nous apprennent le Français



  1. #1
    [RV]

    Les Quebecois nous apprennent le Français


    ------

    bonjour,

    les Québecois font évoluer dans le bon sens le francais qui finit de plus en plus a ressembler a l'anglais, quelle dommage pour une langue si riche! Mais heureusement qu'outre atlantique il "francaisise tout"

    Le terme «courriel», inventé et largement utilisé au Québec depuis les années 90, correspondant à l'anglais «e-mail», a été publié au Journal officiel du 20 juin 2003
    lire la suite

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    acuna_matata

    Talking Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Bonjour!

    C'est bien aimable à vous, mais, malheureusement, les Québécois ont une très forte tendance à inclure des angliscismes dans les formes de phrase (et non pas uniquement les mots, comme les Français le font en disant drugstore ou week-end). C'est une méthode plus surnoise qui finit par ébranler les fondements de la langue qui nous relie!

    Par exemple,
    "tomber en amour" est un angliscisme car on dit en anglais "fall in love", l'expression correcte est "tomber amoureuse". Peut-être que cette erreur vous semble évidente, mais pour la majorité des Québécois, c'est du jamais vu...
    Pour + d'info, contactez-moi!
    Aucun problème

  4. #3
    M. Kiwi Blanc-Jaune

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Salut

    C'est vrai, ayant travaillé un certain temps avec des Québecois, j'ai moi-même remarqué leur habitude d'utiliser des formes anglaises littéralement traduites en français.
    Petite parenthèse à propos de l'expression "tomber en amour" : le français du québec, comme celui de belgique et d'ailleurs, utilise parfois des formes anciennes tombées en désuétude en France. Je me dis que l'expression "tomber en amour" ("tomber en" suivi d'une émotion, d'un sentiment, etc, comme "tomber en pâmoison") est peut-être une ancienne forme française récupérée par l'anglais, et oubliée par le français (de France). Ce n'est qu'une supposition mais ça me semble crédible. Ca serait le même principe que le verbe français "flirter" qui vient de l'anglais "to flirt", lui-même, paraît-il, dérivé du français "conter fleurette" !

    MKBJ, 27 ans et toujours pas de gosses
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

  5. #4
    Jiav

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par M. Kiwi Blanc-Jaune
    27 ans et toujours pas de gosses
    ça pousse pas!


    NDT au Québec "gosses" réfère aux gonades masculines. En clair: les couilles.

  6. #5
    acuna_matata

    Talking Re : Les Québécois nous apprennent le Français

    Voilà qui est intéressant!

    Selon les ouvrages de référence en vigueur au Québec, l'expression "tomber en amour" est un angliscisme... Toutefois, il existe une forme de faute de français qu'on appelle "archaïsme" et qui se résume en ce tu expliquais si bien kiwi blanc-jaune!

    N'empêche que je vois ce que tu veux dire, nos archaïsmes sont probablement le fruit de ceux d'autres langues...

    Non mais c'est pas beau un peu le décloisonnement des cultures! Je crois que ces mélanges ajoutent richesse et couleur à nos langues.
    Aucun problème

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vanos

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par M. Kiwi Blanc-Jaune
    français "flirter" qui vient de l'anglais "to flirt", lui-même, paraît-il, dérivé du français "conter fleurette" !
    Bonsoir,
    Beaucoup mieux, cela vient du français du Moyen-Âge "fleureter" devenu aujourd'hui "flirter"
    D'autres exemples : Tennis vient de tenez(1) , tunnel de tonnelle.
    Ciao

    (1) : Formule dite par le joueur qui servait "Prêt ? Tenez !" au moment de la frappe.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  9. Publicité
  10. #7
    Fritillary

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Bonjour

    A mon avis le francais, comme les autres langues, sont vivantes et elles sont en train d'evoluer. Le meme francais de la France n'est pas le meme qu'il y a 300 ans.

    En France on utilise tas de mots de la langue anglaise (de l'Angleterre et c'est sur que les anglais utilisent de mots francaises aussi) donc, je ne vois pas pour quoi vous etes etonnes que les quebecois utilisent et adoptent des mots de USA.

    Peut etre qu'il y a 200 ans et plus, l'evolution de langues etait en fonction de la propre imagination de gens qui la parlaient. Maintenant avec la mondialisation et l'access a l'internet, les langues commencent a se melanger.
    Dernière modification par Fritillary ; 11/12/2004 à 13h57.

  11. #8
    azt

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par [RV]
    ,
    Le terme «courriel», inventé et largement utilisé au Québec depuis les années 90, correspondant à l'anglais «e-mail», a été publié au Journal officiel du 20 juin 2003
    Salut,
    Et e-mail vient de mail,
    mot qui trouve son origine dans le mot 'malle' du nom de la boîte qui transportait le courier...

    Un juste retour des choses...
    Nous sommes toujours de la taille de l'univers que nous découvrons. [Frédérick Tristan]

  12. #9
    acuna_matata

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    En fait Fritillary,
    ce qui m'étonne personnellement n'est pas que les Québécois utilise des mon provenant de la langue anglaise, mais des calques, c'est à dire des formulation de phrase strictement anglophones!
    Aucun problème

  13. #10
    Makalu

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Bonjour,

    D'ailleurs je crois que l'accent si particulier de nos voisins québécois est en fait l'accent des français d'Ancien Régime. Donc ce sont les français qui auraient perdu leur accent! Mais c'est peut-être une légende... Est-ce que quelqu'un peut confirmer?

  14. #11
    acuna_matata

    Talking Re : Les Québécois nous apprennent le Français

    En effet, notre accent découle du français de l'ancien régime,.

    Il a toutefois subit des transformations grâce au métissage du début des colonies au Canada (Anglais, Irlandais, Français, Amérindiens, etc... tout ce beau monde ont contribués à enrichir notre vocabulaire et notre accent).
    Aucun problème

  15. #12
    vanos

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par Makalu
    Bonjour,

    D'ailleurs je crois que l'accent si particulier de nos voisins québécois est en fait l'accent des français d'Ancien Régime. Donc ce sont les français qui auraient perdu leur accent! Mais c'est peut-être une légende... Est-ce que quelqu'un peut confirmer?
    Bonsoir,
    Il faut aussi signaler l'usage d'anciens mots dont la signifiacation a changé ou disparu en France. Ces mots anciens qui ont gardé leur sens premier ne se rencontre d'ailleurs pas qu'au Canada mais aussi dans les autres pays francophones qui n'ont jamais dépendu de la France comme la Belgique et la Suisse. Je ne veux citer qu'un exemple : en Belgique "Valve" signifie "panneau d'affichage" comme on le disait jadis en France. Ce mot dérive du latin "valvæ -arum" "porte à deux battants" comme les portes de ville ou d'église où sous l'ancien régime on affichait les avis.
    Ciao.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  16. Publicité
  17. #13
    Jiav

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par Makalu
    D'ailleurs je crois que l'accent si particulier de nos voisins québécois est en fait l'accent des français d'Ancien Régime. Donc ce sont les français qui auraient perdu leur accent! Mais c'est peut-être une légende... Est-ce que quelqu'un peut confirmer?
    On m'a raconté une histoire similaire, selon laquelle les français auraient changé d'accent en prenant celui de Joséphine (la meuf à Napoléon), originaire des... (Antilles, Guadeloupe.. je me souviens plus). Le Québec n'étant plus connecté à la métropole à ce moment là, le changement n'aurait pas été importé dans la belle province. A vérifier

  18. #14
    vanos

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par Gamma
    On m'a raconté une histoire similaire, selon laquelle les français auraient changé d'accent en prenant celui de Joséphine (la meuf à Napoléon), originaire des... (Antilles, Guadeloupe.. je me souviens plus). Le Québec n'étant plus connecté à la métropole à ce moment là, le changement n'aurait pas été importé dans la belle province. A vérifier
    Bonjour,
    Autrement dit créole quoi, Joséphine était native de la Martinique,
    mais je n'y crois pas car l'accent créole actuel ne plaide pas pour cette version.

    Quant à l'accent de l'Ancien Régime que cela veut-il dire ? Les immigrés français de l'époque venaient de toutes les provinces (régions) de France et le Picard, l'Auvergnat, le Provençal et tous les autres n'avaient pas du tout le même accent, ni sous l'Acien Régime ni aujourd'hui d'ailleurs. Ces immigrés étaient en grande partie issus du peuple pauvre parti chercher fortune en Amérique et ne parlaient pas le français de salon. Alors je répète ma question : c'est quoi l'accent de l'Ancien Régime ?
    Merci de me renseigner.
    Au revoir.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  19. #15
    Fritillary

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Bonjour
    Seulement une precision, je vois que le mot "francais" est en rouge, je pense que c'est parce qu'il n'est pas ecrit correctement.
    Je vous ecris de l'Angleterre ou le clavier est un peu different, en plus je ne suis pas francaise. Donc, tolerance aux etrangers, bien sur, j'aime etre corrigee pour ne pas oublier le francais.

  20. #16
    JPL

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Euh... je ne suis pas daltonien, mais je ne vois pas où "français" est écrit en rouge. Pour en revenir à l'écriture du français avec un clavier étranger, c'est vrai qu'il n'est pas facile d'avoir un c avec une cédille : ç
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #17
    acuna_matata

    Lightbulb Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Le français de l'ancien régime?
    C'est le français parlé en France pendant l'ancien régime (du XVI au XVIIIe siècle). En fait, peu de gens parlaient vraiment le français en France, chaque région avait son propre patois. Comme la majorité des gens voulant s'embarquer pour la grande traversée étaient pauvres (ils n'avaient rien à perdre, tout à gagner dans cette nouvelle vie), ils ne parlaient pas le français de la cour du roi.

    Toutefois, on dit que les femmes qui ont été envoyées, des filles du roi, le parlait. Si bien que, en 1698, le sieur de Bacqueville, alors contrôleur général de la marine en visite à Québec, écrit « on y parle ici parfaitement bien sans aucun accent, on ne saurait distinguer le parler d'aucune province dans celui de la canadienne. »

    Comme j'ai dit plus haut, ce français c'est par la suite modifié selon les influences socio-politiques
    Aucun problème

  22. #18
    L'Hérétique

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Salut,
    Le plus beau parlé français qu'il m'ait été donné d'entendre était parlé par des Africains venant des anciennes collonies Belges ou Française, c'était un language très riche quoique parfois un peut désuet, mais la justesse du choix des mots et la richesse de leur vocabulaire m'a toujours étonné.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    vanos

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Le plus beau parlé français qu'il m'ait été donné d'entendre était parlé par des Africains venant des anciennes collonies Belges ou Française, c'était un language très riche quoique parfois un peut désuet, mais la justesse du choix des mots et la richesse de leur vocabulaire m'a toujours étonné.

    A+
    Salut,
    Ah ça alo', les b'as m'en tombe p'ésentement !
    L'accent africain est fort charmant, mais pas vraiment académique et leur tournure de phrase parfois surprenante mais pas académique non plus.
    J'ai toujours entendu dire que c'était en Touraine que l'on parlait le français le plus pur
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  25. #20
    L'Hérétique

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Salut,
    Je n'ai pas parlé d'accent, mais de choix des mots et tournures de phrases, (pour mutuelle compréhension)
    A+

  26. #21
    vanos

    Re : Les Québcois nous apprennent le Français

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Je n'ai pas parlé d'accent, mais de choix des mots et tournures de phrases, (pour mutuelle compréhension)
    A+
    Salut,
    Mais je parlais aussi des tournures de phrases pas très accadémique.
    @+
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  27. #22
    martini_bird

    Re : Les Quebecois nous apprennent le Français

    Salut,

    quant à l'évolution des langues, je crois que nous n'avons pas vraiment le choix: aucune langue n'est figée et de multiples interactions avec d'autres cultures sont à la base d'un enrichissement.

    Cependant, le danger (selon moi), c'est l'apauvrissement du vocabulaire avec des mots-valises qui, par leur manque de précision, ne veulent plus rien dire et rendent stériles ou inintelligibles certains discours. Sans être pessimiste, il faut malgré tout être prudent avec une forme émergente du "novlangue"...
    Dernière modification par Damon ; 17/12/2004 à 13h35. Motif: Correction titre

  28. #23
    acerfull

    Re : Les Quebecois nous apprennent le Français

    Connaissez-vous l'expression Québecoise ''Pogner un accident''?

  29. #24
    JPL

    Re : Les Quebecois nous apprennent le Français

    Modération

    Toute cette discussion est bien sympathique, mais je me permets de rappeler que nous sommes dans le forum Internet - Réseau - Sécurité. Donc tu donnes la traduction de cette expression et je propose qu'on arrête après parce qu'on est totalement hors sujet.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. Publicité
  31. #25
    glevesque

    Re : Les Quebecois nous apprennent le Français

    Salut

    Voici quelque définitions :

    ''Pogner un accident'' = subire un accident !
    "Paremple" = par exemple !
    "Pentoute" = pas du tout !
    "Stoboute" = c'est super !
    "Guedasse" = Espadrille !
    "Beto" = A bientot !
    "Asteur" = Maintenent !
    "Ce poigné le cu" = être paresseux ! (et non dans le sens directe comme vous les francais de la grande france)

    Et bien d'autre, mais ici vous avez un mélange de plusieurs dialecte Québécois, dont le jouale type de la cote gaspésienne et de l'acadie aux Nouveaux Brunswik ! A ne pas oublier que le québec est une société ouverte en culture et en immigration depuis des lustres.

    C'est tout !!!!

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 17/12/2004 à 21h22.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. comment fonctionne le système éducatif québecois ?
    Par loulou90qc dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/11/2011, 17h30
  2. Enquête sur les troubles de la fertilité dans les foyers français
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/07/2006, 19h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.