Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Taille : peuplier blanc et pommier




  1. #1
    Yoghourt

    Taille : peuplier blanc et pommier

    Bonjour,

    Parmi les arbres sur mon terrain, j'en ai quelques uns pas facile à conduire.
    Peuplier blanc@100310.pdf
    Ici, un peuplier blanc qui, pour tout vous dire, a poussé au p'tit bonheur la chance. Quand j'ai acheté la maison, il devait déjà faire dans les 4m.
    Il n'est pas particulièrement grâcieux. Il a des charpentières particulièrement basses qui gênent la tonte aux abords. Enfin, je soupçonne qu'il "manque d'air" et atteint par un cryptogame. En effet, les descriptions des peupliers blancs indiquent que ses feuilles d'automne sont bien dorées et belles. Celle de mon arbre ne dorent pas longtemps et pas forcément entièrement car elles tombent vite, avec le dessous de la plupart des feuilles tâché d'une sorte de noir poudreux. Je ne sais ce que c'est.

    Ci-joint un fichier qui présente l'arbre et l'état actuel de mes réflexions sur sa taille de mise en forme. Les traits en pointillé, ce sont les endroits où je me dit qu'il faut faire quelque chose, mais j'hésite.
    Va falloir que j'éclaircisse un peu toutes ces brindilles aussi...

    ---
    PetitPommier@100310.pdf
    Je joins aussi l'état un peu pitoyable d'un pommier. Je ne sais pas ce quelle variété c'est. Il est peu vigoureux, surtout en comparaison avec un golden probablement planté au même moment. Il pousse naturellement très à la verticale.

    Son historique :
    - planté à un endroit inadéquat et jamais mis en forme par l'ancien proprio
    - que j'ai eu à transplanter à une période peu propice...
    - ... et malchance météo là-dessus: été très sec, automne fort tempétueux, un hiver particulièrement glacial, neige au printemps après débourrement => certaines branches sont mortes durant l'hiver, d'autres ont été cassées
    - arcures diverses pour essayer de redéployer un peu tout ça, avec plus ou moins de bonheur

    Comme vous pourrez le constater sur les photos, ses charpentières au-dessus du point de greffe partent très verticales et sont tronquées. Il y a aussi des chapentières qui partent du même point.
    Je ne le sens pas bien évoluer à terme ainsi, que ce soit pour sa santé, ou sa productivité. Mais franchement, je sèche sur ce qui pourrait être fait.

    Cdlt,
    Yoghourt

    -----

    Dernière modification par Philou67 ; 11/03/2010 à 17h15.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  2. Publicité
  3. #2
    Yoghourt

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    J'ai oublié de préciser : les photos du pommier datent du 10 octobre 2009.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  4. #3
    J.L.

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    bonjour ,

    pour le peuplier le choix est assez restreint ,du fait de sa maladie persistante et de son son manque de style je vous conseillerai de le virer .
    d'une car la proximité du grand pin est surement la cause de tous ces maux ,
    deux on ne peux s'amuser a traiter un arbre de cette taille tous les ans ,
    et trois car vu son emplacement et la taille du jardin je dirai qu'il n'est pas a sa place .
    ça s'est mon avis mais si vous souhaiter le garder dans cet état de "délabrement " pour une taille efficace ,oublié l'idée de charpentières qui partent sur les cotés et privilégié la continuité du tronc .
    autrement dit commencer par couper les branches basses qui peuvent vous gêner au ras du tronc ,et celle qui ne montent pas assez verticalement car elle pourraient vous gêner par la suite ,ne jamais tailler une branche a la moitié de sa longueur parce que vous voyez qu'elle part en live a partir de cette endroit là .
    pour le haut c'est pareil il y a un endroit où l'on voit trois quatre branche partir sur les cotés ,c'est aussi a mon avis du a sa maladie ou un choc l'ayant gêner dans la continuité de son tronc ,choisir la plus belle branche et dire adieu aux autres .

    pour le pommier c'est plus délicat je le vois mal évoluer dignement .
    il a été bien massacré lors de la taille de ces charpentières (car pour le coup ici il y en a ) si vous voulez avoir quelques pommes il va falloir qu'il grandisse un peu, qu'il prenne un peu de hauteur .
    il y a un certain volume a respecter pour les charpentières ici c'est mal fichu ,c'est trop serrer et je vous conseille de lui donner de l'air a cet endroit , la répartition des branches secondaires celles qui vont fructifier et retomber doit ce faire plus haut .
    Images attachées Images attachées


  5. #4
    Yoghourt

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    Merci J.L. pour votre réponse

    Gloups, c'est raide comme avis pour le peuplier.
    1- Qu'est-ce qui pourrait faire que le grand pin soit "la cause de tous les maux" du peuplier blanc? J'avoue ne même pas savoir encore quel cryptogame attaque le peuplier
    2- J'en conviens sans peine
    3- ça va trop vite, vous m'avez perdu. Pour info, il doit y avoir 6m entre la maison et le peuplier blanc. Là où il est placé, il tamise la lumière estivale du matin pour la grande fenêtre de la cuisine, qu'on voit un peu sur les photos.

    Pour info, durant les dernières années nous avons eu grêle, neige mouillée après débourrement, tempête de vent. Au moins une branche haute a partiellement cassé puis cicatrisé.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. #5
    J.L.

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    Bonjour ,oui je suis assez radical face a des problèmes de "santé" ,
    je vous explique vite fait pourquoi ,
    si l'on pense a de la fumagine dans le cas de votre peuplier ou même de façon général ,il faut savoir qu'une plante qui a des carences ou des défaut ,qui n'est pas potentiellement saine est sujette a des attaques extérieur ,pour la seule et bonne raison qu'il y une des loi fondamentales de la nature qui dit que toutes plantes malades ou malsaines ne doit pas se reproduire .
    evidement chaque maladie a son degré de dangerosité pour la plante .
    donc le responsable dans votre cas n'est pas la fumagine mais la qualité de votre arbre et c'est pour cela que je met en cause la proximité du pin qui comme chacun sait dénature les propriétés physico-chimique du sol .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Sertigoutte

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    Bonsoir,
    Si l'on doit virer tous les arbres qui ont des problèmes de santé, ça va faire du jour...un peu de fumagine (si c'est le cas), c'est pas bien gênant...
    Quelle esthétique pour un arbre ?
    Doit-il être parfaitement symétrique ou rester "au naturel" ?
    Moi j'aime bien des fois le style un peu crevard, au moins ça change...
    Une taille de formation pour supprimer les brins frotteurs et il continuera de tamiser la lumière estivale du matin pour la grande fenêtre de la cuisine

  9. #7
    J.L.

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    libre a toi d'aimer les arbres de m.... et de ne pas lutter contre la prolifération des maladies

  10. Publicité
  11. #8
    Philou67

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    Je rappelle que sur le forum, la courtoisie est de rigueur.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  12. #9
    Sertigoutte

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    Bonjour,
    Le délit de sale g... existerait il pour les arbres ?
    Il y a des arbres que j'apprécie beaucoup, d'autres moins, mais je refuse de formater mon approche; t'es pas beau ou un peu chétif ? Et pan ! Un coup de tronçonneuse !
    Un arbre c'est du vivant, avec tous les soucis que ça sous-entend (maladies, désagréments divers), je pense qu'il faut faire avec et éviter d'agir de façon systématique.
    La lutte pour la prolifération des maladies OK, mais quand il s'agit du feu bactérien ou de l'antrachnose, pas pour de la fumagine.

    @ J.L, le but de ma première intervention n'était pas de casser ton raisonnement, je voulais juste donner mon avis; désolé si tu l'as mal pris.

    Salut !

  13. #10
    Yoghourt

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    Bonjour,

    Je me suis dit, "foutu pour foutu", autant en profiter pour expérimenter.
    La boite d'élagage qui était intervenue sur mes tilleuls n'existant plus, je vais expérimenter un autre paysagiste, et voir comment ça évolue.
    Pendant ce temps, je vais réfléchir au scénario où seraient supprimés ce peuplier blanc ainsi qu'un érable malvenu dans le même coin, et où un autre arbre serait implanté pour tamiser.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  14. #11
    J.L.

    Re : Taille : peuplier blanc et pommier

    bonjour ,

    si vous voulez expérimenter je vous conseillerai d'étaler du BRF sous votre arbre histoire de faire repartir l'activité biologique du sol et ainsi lui apporter l'énergie qui lui manque pour faire face aux aggrétions extérieurs .

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Marqueur pommier
    Par rem81 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2009, 14h09
  2. L'INRA au secours du peuplier noir sauvage de la Loire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2006, 18h25
  3. Premier séquençage du génome d'un arbre : le peuplier
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 17
    Dernier message: 20/10/2006, 12h51
  4. Le génome du peuplier séquencé
    Par Dr_T dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2006, 21h02
  5. Taille record de Grand Blanc préhistorique
    Par Megaselachus dans le forum Paléontologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/06/2006, 07h26