Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Enfouissement du paillage



  1. #1
    lesapotres

    Smile Enfouissement du paillage

    Bonjour à Toutes et à Tous

    Cet Eté afin de diminuer les arrosages j'ai paillé mes pommes de terre.
    La paille est humide et prête à être enterrée;Je me demande si j'ai intérêt à l'enterrer vu que la terre est humide
    Il s'agit d'une terre argilo-calcaire.

    Les pommes de terre semées étaient de Linzner Delikatesse. J'ai laissé en terre 14 pieds que j'ai récolté il y a trois jours,et j'ai été étonné
    de voir que leur peau était aussi fine que celle des PdT cueillies en primeur.Est-ce normal ou peut-on attribuer cela à un arrêt de leur développement ?

    Merci de vos réponses et Meilleurs Voeux pour d'Abondantes Récoltes

    -----

    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles

  2. Publicité
  3. #2
    Pellia

    Re : Enterrement du paillage

    Bonjour,
    Le gros problème avec les fanes de pomme de terre c’est le mildiou. Le mieux c’est de bruler le total mais comme nous possédons des composteurs qui montent en température, en fermentant ils détruisent les spores et les graines. Ici la paille est les fanes passent au composteur par couche avec du sulfate d’ammoniac entre chaque couche.
    Pour la variété de pommes de terre totalement inconnue ! L’on vient d’arracher de l’Institut de Beauvais (4 jours) beaucoup faisaient 10 cm de hauteur et il y avait des nouvelles aux pieds. Normal ? Non. Le problème est qu’il n’y a pas de froid, nous, nous retrouvons à contre saison.

  4. #3
    bzh_nicolas

    Re : Enterrement du paillage

    En général on ne recommande pas d'enterrer les paillages, cela provoque une faim d'azote et t'obliger à augmenter ton apport en azote (ou planter des légumineuses uniquement sur cette parcelle l'année prochaine).
    Il vaut mieux laisser les paillages se décomposer en surface, ils sont alors lentement incorporer par les insectes du sol.

  5. #4
    lesapotres

    Re : Enterrement du paillage

    Bonsoir

    Merci Pellia et Bzh_nicolas pour vos commentaires.

    @ Pellia: les fanes de Pomme de Terre (PdT) je les ai mises au compost.
    La Linzer Delikatesse est une PdT d'origine autrichienne réputé pour ses qualités gustatives. Semées le 12 Mai 15 et récoltées entre le 16 et 20 Juillet elles présentaient une peau
    très fine comme celle des PdT lorsqu'on les cueille en primeur. Celles récoltées il y a quelques jours avaient le même aspect que celle récoltées en Juillet d'où mon étonnement.

    @Bzh_nicolas : Je souhaitais enterrer la paille pour alléger, aérer, amender un terrain un peu lourd auquel j'ai déjà ajouté de la tourbe,du compost , du sable et bientôt du bois raméal fragmenté(BRF).
    Pour expérimentation j'enterrerai la paille dans deux parcelles et la laisserai en surface dans les deux autres.Sur le deux premières je compte semer des légumineuses (Haricots,fèves...):
    puis-je les semer au mois d'Avril ou Mai ou dois-je attendre Octobre-Novembre voire l'année prochaine ?

    Merci encore et Meilleures Voeux à Vous et aux Horticulteurs et Jardinier de France et de Navarre

    César
    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles

  6. #5
    ossau

    Re : Enterrement du paillage

    en voyant le titre j'ai eu peur .....j'ai connu un monsieur Roland Paillage. En fait vous vouliez dire enfouissement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    lesapotres

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par ossau Voir le message
    en voyant le titre j'ai eu peur .....j'ai connu un monsieur Roland Paillage. En fait vous vouliez dire enfouissement.
    Bonne remarque,car enfouissement est le mot approprié qu'il convient d'utiliser pour ne pas effarer les amis

    Cordialement

    Cesare
    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles

  9. Publicité
  10. #7
    Pellia

    Re : Enterrement du paillage

    Bonjour,
    Pas d’info sur La Linzer Delikatesse, peut-être vendue par un grainetier situé dans les Vosges dans le pays de la lutherie ?
    Oui pour la récolte de pommes de terre à cette saison mais on ne peut pas comparer le climat du Var à celui de la frontière Suisse.
    Attention avec le BRF c’est un truc à faire des bêtises. Ce n’est pas un matériau qui doit-être enfouie. Il sert de paillage aux arbres fruitiers, groseilliers, framboisiers etc. Claude et Lydia Bourguignon utilisent le BRF qu’avec des vignes (ils ne sont plus à Dijon mais dans le Lot avec des vignes aux dernières infos.) Si vous avez une machine pour faire du BRF et non un broyeur à végétaux, étalez-le sur une couche de 10 cm et attendez deux ans pour l’utiliser dans votre terrain. Ce sont les oiseaux qui viennent au ravitaillement qui vous indiquent la maturité du produit. Expérience, ici, sur une parcelle : ouvrir la trémie de la machine pour que le BRF soit projeté à plus de 20 mètres pour recouvrir la parcelle suivi d’un labour et d’une culture. Résultat une parcelle pratiquement stérile pendant deux ans. C’est Claude Bourguignon qui nous a expliqué le mécanisme. Les Bourguignons n’ont jamais écrit de livre pour les jardiniers. C’est en ce moment qu’il faut faire du BRF mais il faut avoir des branches pour en faire ! La DDE (l’Équipement) ? font du BRF aux bords des routes, vous demandez à le récupérer, vous n’aurez pas de refus.
    Meilleurs vœux et bonnes récoltes !

  11. #8
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par lesapotres Voir le message

    @Bzh_nicolas : Je souhaitais enterrer la paille pour alléger, aérer, amender un terrain un peu lourd auquel j'ai déjà ajouté de la tourbe,du compost , du sable et bientôt du bois raméal fragmenté(BRF).
    Pour expérimentation j'enterrerai la paille dans deux parcelles et la laisserai en surface dans les deux autres.Sur le deux premières je compte semer des légumineuses (Haricots,fèves...):
    puis-je les semer au mois d'Avril ou Mai ou dois-je attendre Octobre-Novembre voire l'année prochaine ?
    Je n'enterre jamais aucune matière organique :

    a) Les processus naturels de décomposition sont des mécanismes dits "aérobies" (nécessitent de l'oxygène, donc de l'air) ; à l'abri de l'air, les processus deviennent "réducteurs", avec des odeurs de "moisi" ; pas du tout la bonne odeur des sols qui "respirent"...

    En enfouissant, il y a bien sûr de l'air dans le sol, mais c'est tout de même beaucoup plus limitant qu'en surface. Et s'installe une compétition entre les besoins des plantes (les racines respirent) et les besoins des organismes "décomposeurs".

    b) Les vers de terre les plus utiles pour le jardinier sont les vers dits "anéciques". Bien que l'expression soit malheureuse, ce sont eux les "laboureurs" du sol. Ils creusent des galeries verticales, qui sont très utiles : circulation de l'air, circulation de l'eau ; passages pour les racines... Ils "sortent" les 2/3 de leur corps du trou toutes les nuits, pour ramasser de la biomasse, qui est leur nourriture, qu'ils entraînent dans les galeries. Il est important pour la vie du sol, son aération, que ces galeries débouchent à la surface. Donc laisser la nourriture de ces vers en surface. Et ne pas travailler le sol pour ne pas détruire le travail de ces vers...

    c) En surface, la biomasse, qu'on appelle alors souvent "mulch", joue bien d'autres rôles :

    - en couche suffisamment épaisse, elle "bloque" la croissance des adventices, privées de lumière. On est dispensé de biner / piocher.
    - elle freine les évaporations d'eau ne protégeant le sol du soleil et du vent surtout
    - elle protège le sol contre les pluies ; l'impact des gouttes compacte la partie superficielle ; il faut alors biner... Rien de tel si la pluie tombe sur un mulch...
    - elle protège les organismes vivants du sol contre les prédateurs et contre les UV...

    Si on laisse la matière organique en surface, elle va s'intégrer au sol sans aucun travail (le sol de mon jardin "digère" chaque année une couche de foin de 20 à 25 cm d'épaisseur au départ ; à la fin de l'été, il ne reste que des miettes ; bien entendu, le BRF "tient" plus longtemps, le bois étant beaucoup plus difficile à digérer que la cellulose ; mais en 2 ou 3 ans, là aussi, une couche de 15 à 20 cm "disparait", sous l'action essentiellement des champignons).

    Le foin est plus "digeste" et nourrissant que la paille. Qui l'est plus que le BRF... Le gazon disparait encore plus vite, mais attention aux fermentations et à l'échauffement ! Sa décomposition peut facilement tuer !

    Attention : le BRF se produit à partir de branches minces (les "rameaux" qu'on retrouve dans le R = raméal) d'environ 5 à 7 cm de diamètre maxi. Ce bois jeune est fait de lignine peu polymérisé. Il est "vivant" et renferme les réserves de sucres qui serviront aux bourgeons au printemps... Le bois des parties plus épaisses est plus pauvre, beaucoup plus lignifié (une lignine plus polymérisée très exactement) et plus difficile à digérer... Sur les bords de route, avec des engins puissants, les élagueurs mélangent souvent les deux et broient ensemble branches fines et troncs plus épais...

  12. #9
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par Pellia Voir le message

    Ce n’est pas un matériau qui doit-être enfouie. Il sert de paillage aux arbres fruitiers, groseilliers, framboisiers etc. Claude et Lydia Bourguignon utilisent le BRF qu’avec des vignes (ils ne sont plus à Dijon mais dans le Lot avec des vignes aux dernières infos.)
    1) Ah, au moins là on est d'accord.

    2) Si les époux Bourguignon sont un peu spécialisés dans les conseils aux viticulteurs (normal, ils sont issus de l'INRA Beaune), les mécanismes décris dans leur livre ["Le sol, la terre et les champs - Pour retrouver une agriculture saine" Ed "Sang de la Terre"] s'appliquent tout autant au jardin ! Seule la façon concrète de faire - la "recette" - peut des fois varier. On n'a pas les mêmes contraintes dans une parcelle de 20 ha que dans un jardin de 100 m² !

    Leur livre, avec d'autres, fait partie de ceux qui m'inspirent dans ma façon de faire.

  13. #10
    lesapotres

    Re : Enterrement du paillage

    Bonjour à Toutes et à Tous

    Merci Did 67 pour tes deux derniers commentaires en réactions à mon post et a celui de Pellia.
    Je réagis avec 48 h de retard car j'ai beaucoup visionné et lu sur les Epoux Bourguignon dont je partage beaucoup de leurs idées.
    Je connaissais déjà leurs idées, dictées par le bon sens ,mais que certains considèrent comme étant trop dogmatiques.

    Par hasard je suis tombé sur le forum "Econologie" et je te fais mes compliments pour l'effort pédagogique déployé par toi
    Moi aussi je suis adepte du moindre effort ,à cause de l'age,bien que je sois adepte aussi de l'exercice physique pour maintenir la forme.

    Je vois que tu accepte avec une certaine philosophie le "vol" par nos amis les animaux, mais pas au point d'être dépossédé totalement de ta récolte.
    C'est également mon cas à l'égard des campagnols. Ceux-ci ont détruit complétément ma petite plantation de safran (300 cormes !) pendant
    deux années consécutives causant un préjudice culinaire et financier (0.5 € x 600 ) sans compter le travail effectué qui a été important.

    Dans une de tes interventions sur "Econologie" tu parlais de l'échec de certains pièges et de l'efficacité d'un autre : je viens donc à ma question : quel piège utilises-tu pour te débarrasser des campagnols ?

    Avec mes rémérciements

    Cordialement

    Cesare
    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles

  14. #11
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Il s'agit des pièges suisses "Topcat". En inox. Qualité suisse. Mais "hors de prix" (mais comme j'économise motoculteurs, terreaux, engrais, produits... je peux me payer ce luxe ! Avec quelques semences ou plants, c'est tout ce que j'achète !).

    Tu trouveras les photos page 22 du fil sur éconologie : http://forums.econologie.com/jardine...13846-210.html

    J'ai plus récemment découvert une copie en plastique, 3 fois moins chers. Mais qui me semblent moins durables, plus fragiles. Et peut-être moins efficaces ???? Je n'ai encore rien pris (ni dans les Topcat ni dans les Supercat depuis que je les ai reçus).

    Il s'agit du "Supercat", évoqué, page 55, avec lien vers un site : http://forums.econologie.com/jardine...13846-540.html

  15. #12
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par lesapotres Voir le message

    je te fais mes compliments pour l'effort pédagogique déployé par toi.
    Merci. C'est effectivement mon ambition.

    Ou mon rêve : que personne n'essaye ou n'adopte sans comprendre. Même quand les bases biologiques ne sont pas acquises. Je raisonne alors par analogie avec des choses connues, observées. Au risque de l'amalgame.

    L'internet est plein de "recettes" (il faut faire comme ci, comme ça !). Souvent stupides (même si ça marche !).

    L'internet est plein de "religions" ("c'est comme ça, mon frère !) et de mode (la permaculture, en ce moment ; au risque de la bêtise quand ce n'est pas bien compris).

    Alors je me suis engagé dans cette voie ardue : me baser sur les connaissances scientifiques (et que ça !), tout en prenant un chemin allant à contre-sens absolu des façon de faire que les autres prétendent "tirer" de ces mêmes connaissances (je ne sais par quelle bêtise, quel aveuglement , quel emprisonnement dans des lieux communs genre "on a toujours fait comme ça !", quels erreurs de raisonnement ?).

    Mais cette simplification ne va pas sans le risque de me faire traiter de "ne rien n'y connaître" (ou "contre-vérités", voir juste au-dessus !).

    Un jardin est un système excessivement complexe. Surtout un jardin "sans travail". Il est difficile de l'expliquer sur un forum internet où les trollers débarquent et flinguent sous tous les angles... C'est pour cela que j'ai pour ambition d'écrire un livre plus approfondi et de faire des vidéos...

    C'est tellement complexe qu'on a toujours "un peu tort" quelque part. Et la vie, la nature est tellement puissante, qu'on peut la maltraiter pendant un demi-siècle, elle survit. Laissant croire qu'on fait bien !

  16. Publicité
  17. #13
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par lesapotres Voir le message

    quel piège utilises-tu pour te débarrasser des campagnols ?

    Complément très important : je ne m'en débarrasse pas !!!! Dans un site favorable, comme le mien, c'est un espoir vain !

    Par le plus grand des hasards, je te lis en revenant de faire des photos pour alimenter une nouvelle réflexion sur éconologie à ce sujet ! Je t'invite à en prendre connaissance d'ici un ou deux jours (le temps de mettre en ligne).

    Donc on voudrait s'en débarrasser qu'on n'y arriverait pas de toute façon.

    J'essaye de contrôler ma population, pour que les dégâts restent dans l'acceptable. Comme je l'ai écrit, vu l'effort que je ne fais pas pour produire, je veux bien leur concéder 1/3 de ma production... Ou même la moitié... Je ferai "deux lignes" de ceci, au lieu d'une ! Mais pas 100 % !

    Ou, vu autrement, je compense le fait de leur offrir de trop bonnes conditions, ce qui provoque leur pullulation, par une prédation renforcée en "souterrain", à l'aide de piège, souterrain où ils sont quasiment sans craintes... Bref, j'essaye de rétablir l'équilibre d'avant que j'avais déplacé vers une situation qui leur est trop favorable !

    Je ne voudrais pas que tu aies de faux espoirs !!!!!!!!!!!!!!

  18. #14
    CM63

    Re : Enterrement du paillage

    Bonsoir,

    Vous êtes mal lotis (comme dirait Pierre), moi je n'ai ni campagnol ni doryphore, j'avais seulement des vers dans les cerises, du coup j'ai coupé le cerisier .

    A plus

  19. #15
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Trop loin de la mer ??? [pour répondre à ta référence à Pierre Loti]

    En effet, il y a des endroits "indemnes" et d'autres "infestés". Nous ne sommes pas "égaux" devant ce problème. Pas plus que devant bien d'autres d'ailleurs : cancer, infarctus, ou que sais-je encore !

    La nature est un ensemble extrêmement complexe ! Ces prairies placées en haut de versant exposé sud-ouest, dans des sols sains, en bordure de forêt leur conviennent !

    Moi, je suis sans doute en "zone rouge" ! Je fais donc avec. C'est un de mes principaux problèmes !!!! En tout cas celui qui m'occupe le plus, même si ce n'est que quelques minutes par jour (le tour de mes pièges)...

    Ce qui me fait rire, ce sont les "rois du yaka" ("dans un milieu équilibré, il n'y a pas de problème...", "mettre des haies et des bosquets pour les rapaces...", etc... Chez moi, il n'y a que ça !).

  20. #16
    lesapotres

    Re : Enterrement du paillage

    Bonjour

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    ....J'ai plus récemment découvert une copie en plastique, 3 fois moins chers... Il s'agit du "Supercat", ....
    Ce piège, acheté hélas trop tard, est très efficace,mais à conditions :
    - d'acheter en même temps la sonde pour trouver la galerie et le plantoir pour effectuer le trou
    - que le terrain soit suffisamment compacte ou qu'il soit enherbé.
    Si le terrain est sablonneux ou meuble (après le passage du motoculteur ou d'une bineuse par exemple), il est difficile de faire
    le trou car la terre s'effondre lorsqu'on retire le plantoir empêchant ainsi de voir la direction de la galerie et sa profondeur.

    Si ces conditions sont respectées le piège est vraiment efficace. Auparavant j'avais utilisé dans les mêmes conditions décrites
    plus haut, des piège à pince nettement moins chers mais aussi nettement moins efficaces.

    Les conditions météo étant très clémentes, les campagnols viennent de reprendre leur travail et moi je vais reprendre leur piégeage !

    Cordialement
    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles

  21. #17
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Oui, je suis d'accord :

    a) J'ai acheté le "kit", avec le "plantoir" et la sonde...

    b) Chez moi, sans aucun travail du sol, sans motoculteur, sans fraise, sans bêche, sans pioche, après 2 saisons de couverture permanente, mon sol est effectivement devenu "naturellement" trop meuble - je sais, certains ont du mal à le croire ; ceux qui visitent mon jardin, je les invite à creuser avec la main ! - et il est difficile de placer le piège sans qu'il y ait de terre. Dès lors, les campagnols poussent la terre devant eux, ce qui provoque le déclenchement, sans se faire avoir !

    c) Le "Supercat" a cet inconvénient que le fond du cylindre est ouvert (alors que le Topcat à une tôle de fond). Quand on place le Topcat, on arrive donc à "écraser" la terre qui s'est accumulée, en appuyant dessus, et la galerie est un peu plus propre...

    d) Chez moi aussi, l'activité a repris ! Mais jusque là : choux blancs !

    e) Les deux modèles ont le même gros inconvénient : le diamètre est trop faible pour rentrer la main dans le trou sans "écrouler" le pourtour ; cela permettrait de déblayer un peu et de situer le sens des galeries... Je le fais quand même, en agrandissant. Mais il faut ensuite très bien reboucher : une poignée de foin pour entourer le piège + de la terre dessus.

  22. #18
    lesapotres

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    e) ..... gros inconvénient : le diamètre est trop faible pour rentrer la main dans le trou sans "écrouler" le pourtour ; cela permettrait de déblayer un peu et de situer le sens des galeries...
    Tout à fait d'accord..!!
    Les Pieds sur Terre,la Tête dans les Etoiles

  23. Publicité
  24. #19
    polo974

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Oui, je suis d'accord :
    ...

    e) Les deux modèles ont le même gros inconvénient : le diamètre est trop faible pour rentrer la main dans le trou sans "écrouler" le pourtour ; cela permettrait de déblayer un peu et de situer le sens des galeries... Je le fais quand même, en agrandissant. Mais il faut ensuite très bien reboucher : une poignée de foin pour entourer le piège + de la terre dessus.
    et un miroir plus une petite lampe au bout d'un bâton? (l'endoscope du pauvre)

    (souvent j'en viens à utiliser un petit miroir et une lampe frontale pour voir dans des recoins inaccessibles.)
    Daudet, tu vas nous manquer...

  25. #20
    Did67

    Re : Enterrement du paillage

    Il ne suffit pas de voir : il faut "nettoyer" tout ce qui s'est effondré.

    Sinon, notre cher emmerdeur pousse la terre devant lui, cela déclenche le mécanisme mais quand on lève le piège, on n'a attrapé que de la terre... Cela dû claquer devant sans nez !

    Il serait plus judicieux d'exploiter les enfants ? [humour]

    Je comprends qu'ils lésinent dans le cas de l'inox : quelques cms de diamètre en plus, cela doit vite chiffrer en quantité d'inox à mettre en oeuvre. Je ne comprends pas qu'ils aient bêtement copié dans le cas du plastique !

  26. #21
    polo974

    Re : Enfouissement du paillage

    idée n°1: utiliser un tube pvc gros diamètre dans lequel inclure le piège.

    idée n°2: virer la tige de déclenchement basse (celle qui doit être poussée par la terre) et faire comme ils disent, mettre un appât sur la tige du haut.

    (bon, on va éviter la mine anti-personnel...)
    Daudet, tu vas nous manquer...

  27. #22
    Pellia

    Re : Enfouissement du paillage

    Bonjour,
    Nous utilisons cette méthode : https://www.youtube.com/watch?v=PvA3pk6S4_s ça marche très bien et en plus la terre est retournée, un coup de râteau, un semis et tout est nickel. C’est l’agriculture moderne sans travail !

  28. #23
    Etoile66

    Re : Enterrement du paillage

    Citation Envoyé par lesapotres Voir le message
    les fanes de Pomme de Terre (PdT) je les ai mises au compost.
    Chose que je ne ferais jamais à cause des maladies. Je les brûle ou les mets à la poubelle... mais jamais au compost.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Métamorphisme d'Enfouissement
    Par Chipola dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2015, 20h08
  2. Enfouissement canalisation de gaz
    Par rognard dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/10/2012, 06h53
  3. Compostage/paillage
    Par Katatsumuri dans le forum Jardinage
    Réponses: 8
    Dernier message: 15/08/2010, 22h34
  4. QR - En été, le paillage du sol est-il à recommander ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2010, 23h16
  5. paillage bon ou non,,??????
    Par zaza37 dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2009, 20h16