Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Creutzfeldt-Jakob et greffes



  1. #1
    kNz

    Creutzfeldt-Jakob et greffes


    ------

    Bonjour à tous,

    Ma question va peut-être paraître surprenante, pensez-vous que Creutzfeldt-Jakob puisse être transmise par greffe d'organes ?

    D'avance merci :]

    Cordialement.

    -----

  2. #2
    myoper

    Re : Creutzfeldt-Jakob et greffes

    Bonsoir,
    Théoriquement oui, mais on ne l'a constaté que pour des greffes de cornées et de tissus du SNC (Dure-mere a l'étranger).

  3. #3
    kNz

    Re : Creutzfeldt-Jakob et greffes

    Bonsoir myoper,

    Merci pour ta réponse.

    Peux-tu m'en dire plus, connait-on exactement les mécanismes de transmissions ou l'a t-on juste constaté sur quelques rares cas ?

    D'autre part, il me semble qu'on ne peut être absolument certain de la présence de cette maladie chez un individu une fois celui-ci mort ?
    Si la transmission de CJ était généralisée à une greffe quelconque d'organes, il y aurait donc risque pour n'importe quel individu d'attraper CJ par greffe.
    D'autre part, pour une greffe, cela nécessite que l'individu ne soit pas mort pour le prélever afin que l'organe prélevé puisse fonctionner non ?
    Pourrait-on alors prélever un organe, puis le "maintenir en vie" en attendant de faire des analyses sur le donneur mort ?

    Merci de répondre à toutes ces questions de néophytes ;D

  4. #4
    myoper

    Re : Creutzfeldt-Jakob et greffes

    En fait, on a repéré ces transmissions apres un certains nombre de greffes (SNC et cornées) et suite a neurochir, sur quelques dizaines de cas (dans le monde), (L'hormone de croissance humaine a fait augmenter la prévention (et les stats en france: env 80 cas / 1000)).
    Le risque "serait" de 1/1000 env sur les greffes de dure-mère, mais semble différer suivant les pays. Il n'existe que quelques cas pour la cornée.
    Pas de cas constatés sur les autres greffes et transfusions: risque possible mais peut etre nul. Pour la moelle, pas de cas (a vérifier) mais considéré a risque.
    Comme on ne peut attendre apres le prélévement pour le transplanter (et vérifier le risque), on prend les mesures en amont:
    Tous les produits a base d'animaux pouvant etre infectés "naturellement" (bovins anglais +++) sont évités (ou sélectionnés et controlés): vaccins, ilots pancreatiques, par ex.
    Greffes et utilisation de "produits du SNC" interdits a partir de donneurs greffés ou transfusés ou ayant subi une neurochir.
    Comme tu le fait remarquer on ne peut faire le diagnostic de certitude qu'apres le DC des patients: quand donneur et receveur DCD (1 a 2 ans avec le nvMCV).
    A priori, on retient le schéma de transmission directe. Les stats ne sont pas assez précises pour dire si c'est a 100%, par ex.

Discussions similaires

  1. Creutzfeldt-Jakob
    Par fabben dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/07/2007, 19h27
  2. Le vol de tissus humains pour les greffes
    Par Pierre de Québec dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/05/2006, 13h43
  3. greffes et psychologie
    Par Jiav dans le forum La peau enveloppe merveilleuse de notre corps
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/10/2005, 21h57
  4. Greffes : fonction rénale améliorée grâce à une nouvelle molécule
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/09/2005, 07h58
  5. Comment cultiver du tissu osseux pour réaliser des greffes in vivo
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/08/2005, 07h31