Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Que peut on voir ?



  1. #1
    edhelas

    Que peut on voir ?


    ------

    Bonjour à tous cela fait un petit moment que je parcours votre forum et je tenais à vous dire déja bravo à tous très belle image et très beau boulot.

    En étant étudiant en médecine et ayant toujours adorer la biologie, je ne me suis quasiment jamais intéressé que au monde du minuscule , et je voulais voir ce qu'il y avait de plus grand, beaucoup plus grand c'est ainsi qu'un ami à moi m'a préter un télescope.

    C'est visiblement un Newton 150 mm avec une monture équatoriale.

    J'aurais aimer savoir ce que je pouvais espérer observer avec et qu'elle "embout" j'entends par là ce que l'on mets dans le tube d'observation, pour voir plus ou moins près serais le plus adaptée.
    Sachant que j'aimerais bien évidemment observé du planétaire mais également du ciel profond.

    Je vous remercie d'avance de vos réponses.

    Edhelas

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ptimich

    Re : Que peut on voir ?

    Ta question m'intéresse car je compte également acheter un télescope Newton 150/750.
    Je ne peux donc pas répondre à ta question mais juste préciser que "l'embout" s'appelle en fait oculaire.
    D'autres pouront, je l'espère, répondre à ta question

  4. #3
    Maxime001

    Re : Que peut on voir ?

    Bonjour a vous deux;

    Oui, ce que tu apelle embout est bien l'oculaire;
    J'imagine que ton ami qui t'à prêté son téléscope t'à aussi prèté ses oculaires avec... Tu peut constater que sur ses oculaire il y a marqué la focale en mm.

    Ainsi, plus la focale de l'oculaire est petite, plus le grossissement seras fort;

    grossissement=focale de l'instrument / focale de l'oculaire.

    Ton instrument possère une focale de 750mm.

    Pour du ciel profond, on privilégira des petits grosissement de l'ordre de x40 à x70 car les objets sont en général assez étendus, et peu lumineux.

    Pour le planétaire, on va plutôt grossir un maximum, donc mettre un oculaire de courte focale, mais attention, son intrument à ses limites;
    en général, on grossis jusqu'à 1.5 fois le diamètre, en l'occurence, ton gossissement maximal avant la dégradation de ton image en planétaire sera de x225, c'est a dire, un oculaire de environs 4mm, mais cet oculaire, tu pourras l'utiliser que par un temps de turbulences athmosphérique calme; personellement, je m'arrète a 6mm.

  5. #4
    edhelas

    Re : Que peut on voir ?

    Merci en effet j'ai 3 oculaires différents :

    - le premier étant un filtre vert pour la lune sans spécificité

    - le second étant un Plössl 6.5 mm AF50°

    - le troisième quand à lui est un Plössl 12.5 mm AF51°


    Si je suis bien donc calcul donc concernant le second oculaire j'ai

    Grossissement = 750/6.5 = 115.38 je suppose que c'est bon pour le planétaire


    Et pour le troisième j'ai :

    Grossissement = 750 / 12.5 = 60 donc utilisable pour du ciel profond à ce que j'ai compris.


    Et concrétement je pourrais voir qu'elle type d'objet du catalogue Messier ?

    Merci de la réponse.

  6. #5
    marsululu

    Wink Re : Que peut on voir ?

    Salut

    Et concrétement je pourrais voir qu'elle type d'objet du catalogue Messier ?
    concrétement ? Tous... mais pas en même temps

    Je te suggère de télécharger un planétarium comme Carte du Ciel, AstroSky ou Stellarium il te permettra d'un peu voir les objets visibles à la date et heures de ton choix. Sinon tu peux investir dans une carte celeste tournante pour t'aider à te reperer sur le terrain les premières nuits et avec une paire de jumelle c'est encore mieux pour essayer de repérer les objets avant de tenter l'observation à l'instrument.

    Sinon les objets visibles qui me viennent en tête :
    Jupiter, M13, M92, M27, M71, M56, M57, M15, M31, M45; le double amas de Pérsée, Albiréo, M42, the moon.... par exemple (à toi de faire ta petite recherche pour savoir où ils sont et à quoi ils ressemblent )

    Le truc est qu'il ne faut pas t'attendre à voir ce que tu a vue en photo, c'est tout à fait différent... à part les Amas Globulaire, les planètes et la Lune ce ne sera que plus ou moins des taches floues

    bonnes observations

    @+

    Lucien

    Ps: le mieux est bien sur de s'éloigner de la Pollution Lumineuse des villes bien sur.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    edhelas

    Re : Que peut on voir ?

    Ok merci beaucoup ben dès que je peux ( météo capricieuse dans le nord en ce moment ) j'essaye d'observer ça.

    Merci beaucoup pour tous ces "lumières" une dernière petite chose pour faire de l'astro photo on va dire un peu maison c'est possible ?

    Et dernièrement croyant observé Vénus :O , je me suis rendu compte que c'était Jupiter véritable phare dans le ciel en ce moment je l'ai notamment reconnu avec ces satellites autour ( merci le sujet de Bac S de physique de cette année qui ma permis de reconnaitre) et j'ai confirmé ensuite sur une carte du ciel mais pas moyen de voir assez précisement voir au point un petit point de sa tache si célébre.
    Je suppose qu'il faut un télescope de diamètre supérieure pour ce type d'observation ?

    Merci

  9. Publicité
  10. #7
    marsululu

    Wink Re : Que peut on voir ?

    Re,

    sa tache si célèbre.
    Je suppose qu'il faut un télescope de diamètre supérieure pour ce type d'observation ?
    Je pense qu'elle doit être visible dans un 150mm
    Le "problème" est que la tache rouge, tourne donc n'est pas visible tout le temps, sur le net il y a des éphémérides pour sa période de visibilité, ainsi que pour le ballet des sat

    faire de l'astro photo on va dire un peu maison c'est possible
    tout est possible mais là c'est très contraignant.
    Déjà le 150mm peut il recevoir un imageur ? généralement non il faut bricoler un peu ( lever le miroir primaire pour avoir le point) le porte oculaire est généralement trop léger et "plie" sous le point d'un imageur.
    Au foyer c'est donc pas facile mais il existe la méthode par projection qui peut donner des résultats bien sympa mais pas transcendant
    Mais sans moteur c'est quasi mort car il faut des poses de plusieurs dizaines de secondes...
    Autre méthode, tu mets un Reflex avec son objo en parallèle du tube principale et tu utilises celui-ci comme instrument guide, c'est généralement comme cela que l'on commence
    Mais dans tout les cas la motorisation de la monture est vraiment souhaitable.


    @+

    Lucien

    Ps: as tu pensé a collimater le telescope ? si celui-ci est déréglé tu perds énormément sur la qualité de l'image

  11. #8
    edhelas

    Re : Que peut on voir ?

    Citation Envoyé par marsululu Voir le message
    Re,

    Autre méthode, tu mets un Reflex avec son objo en parallèle du tube principale et tu utilises celui-ci comme instrument guide, c'est généralement comme cela que l'on commence

    Ps: as tu pensé a collimater le telescope ? si celui-ci est déréglé tu perds énormément sur la qualité de l'image
    Tu veux dire je suppose que je colle mon appareil numérique sur mon viseur là où est placé l'oculaire et que je cherche à l'aide de l'appareil photo donc ? mais y a un inconvénient à ça je suppose, c'est qu'il faut à la fois tenir l'appareil photo et bouger les molettes du télescope. Je me trompe ?

    Merci de tes rép

  12. #9
    marsululu

    Re : Que peut on voir ?

    Salut,

    Pour résumer

    Avec un instrument et un appareil photo il est possible de prendre se types de clichés :

    - Par projection oculaire :
    L’appareil photo est fixé directement derrière l'oculaire sans objectif

    - En afocale :
    On garde l'objectif de l'appareil réglé sur l'infini derrière l'oculaire

    Utilisé en photo planétaire, mais aussi sur les objets les plus brillant du ciel (exemples)
    Cela est pas mal, mais assez limité, pour du planétaire on préférera et de loin une caméra style webcam.

    - La photo au foyer :
    Le télescope sert ici de téléobjectif au Reflex (numérique ou non).
    Aussi bien utilisé pour des images entières de la lune ou du soleil (mais avec un filtre pleine ouverture qui bloque 99.999% de la lumière solaire) et de poses de l'ordre d'une fraction de seconde à quelques secondes.
    Mais c'est surtout utilisé pour le ciel profond (nébuleuses, galaxies, amas...) mais alors il faut poser plusieurs minutes, ce qui demande un excellent suivit.

    - La photo en parallèle :
    Ici l'instrument supporte l'appareil qui est muni d'un objectif et il ne sert que pour le guidage (exemple)

    Sur le net j'ai trouvé cela qui est pas mal fait et explique bien les choses et si la photo te titille je te recommande le livre de Thierry Legault.

    Voilou

    @+

    Lucien

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Peut-on voir les particules de lumière ?
    Par aurel8673 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/09/2014, 16h41
  2. peut on voir le bigbang ?
    Par kolay dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2010, 18h16
  3. Jusqu'ou peut on voir la corse?
    Par megaguigui06 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/11/2009, 17h39
  4. peut-on voir le big bang ?
    Par kiwi46 dans le forum Archives
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/06/2008, 16h15
  5. Que peut on voir de Titan?
    Par firespray dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/10/2005, 14h23