Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

A propos d'observation du ciel profond...



  1. #1
    jbfe

    A propos d'observation du ciel profond...


    ------

    Bonjour à tous!

    Ayant vu ces derniers temps quelques messages concernant l'observation du ciel profond (ou plutôt les difficultés rencontrées par certains), je voudrais rappeler quelques notions simples.
    Rien de nouveau, les amateurs confirmés savent tout cela, mais les débutants y trouveront peut-être leur bonheur!

    Petit préambule: les principaux objets du ciel profond qui intéressent l'amateur -les plus brillants- ont été répertoriés par Charles MESSIER au 18ème siècle et portent la lettre «M»; Messier observait depuis Paris avec une lunette de 3.5 pouces, en gros 80mm de diamètre. Il ne disposait donc pas d'un site exceptionnel ni d'un instrument très performant.

    On sait aujourd'hui que tous les objets du catalogue Messier sont accessibles avec une bonne paire de jumelles sous un ciel de campagne: inutile donc d'imaginer qu'il faille un très grand miroir pour les observer! Seules les nébuleuses planétaires nécessitent un grossissement important pour se distinguer des étoiles.

    Ajoutons également que MESSIER ne cherchait pas à cataloguer systématiquement tous les objets du ciel profond, il était surtout un chercheur de comètes et notait les «intrus» qu'il croisait dans ses instruments. Cela signifie que d'autres objets célestes sont accessibles avec de petits instruments (grandes nébuleuses ainsi que quelques galaxies) référencés dans le NGC (New General Catalogue).

    Abordons maintenant les observations. Tout d'abord, il faut préparer son planning; cela signifie qu'on recherche au préalable les objets à observer:
    - en repérant ceux qui seront le plus haut dans le ciel au moment de l'observation
    - en sélectionnant les plus accessibles (ceux qui cumulent un éclat assez élevé avec un diamètre suffisant pour la détection)
    - en cherchant des cartes pour faciliter le pointage de ces objets et en commençant à mémoriser le cheminement entre les étoiles

    Vient l'observation proprement dite. On choisira le site le plus adapté possible: mieux vaut s'éloigner des lumières parasites avec une petite lunette dans un sac à dos que rester sous un lampadaire avec un gros télescope...
    Les règles pour mener à bien la recherche de l'objet faible sont toujours les suivantes:
    - attendre la nuit complète
    - s'adapter à l'obscurité pendant 15 minutes
    - utiliser le moins possible de lumière, même rouge (d'où l'intérêt d'avoir mémorisé le champ à observer)
    - chercher à repérer l'astre d'abord à l'oeil nu puis aux jumelles: je ne le répèterai jamais assez, c'est à mon avis le meilleur instrument pour les objets Messier (seul problème: le pointage au zénith, à moins de disposer de renvois coudés...), à condition qu'elles soient fixées sur un pied pour éviter la fatigue et les images tremblottantes
    - pointer avec un instrument en tout dernier lieu, avec l'oculaire qui donne le plus grand champ et le plus faible grossissement; les possesseurs de go-to gagneront leur temps, les autres auront le plaisir de découvrir l'objet Messier après un petit balayage de la zone d'observation.

    Voilà, j'en termine avec ces conseils, qui je l'espère pourront aider les débutants; je n'ai volontairement pas mis de liens: les sites d'observation, de dessin, de cartes ou d'objets Messier sot accessibles avec n'importe quel moteur de recherche.
    Bonnes observations!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Microquasars
    Invité

    Re : A propos d'observation du ciel profond...

    Bonjour,

    Merci pour ces renseignement trés utile, je suis meme pas initié et sa ma aidé à trouvé mon bonheur.

  4. #3
    elessar7777

    Re : A propos d'observation du ciel profond...

    oui merci pour ces conseils c'est cool de ta part de prendre autant de temps!!!sinon bin même avec sa M101 se cache encore!!!mais bon je vais passer a un autres objet!!!a++++ et merci
    " La conquête du ciel, c'est le désir de retourner de là où nous venons vraiment. "

  5. #4
    chamois

    Re : A propos d'observation du ciel profond...

    Bonsoir,
    Merci jbfe pour cette leçon combien utile.
    Peux tu me dire où je fais erreur.
    Je prépare avec le logiciel stellarium (mis à l'heure, date et lieu d'observation) ce que je veux voir
    - je note sur un tableur (excel) les coordonnées du programme de la soirée + magnitude.
    - j'imprime l'écran de stellarium (en négatif) en marquant les cible de la soirée
    - je note également les coordonnées des étoile connues, que je sais trouver à l'œil dans la zone.
    - je sort le scope 2 heures avant et vérifie la collimation.
    - je pointe une étoile dans la zone, mets le moteur et initialise les couronnes de ma monture (skyviewpro).
    - je vérifie sur une deuxième étoile si c'est OK
    - là départ pour la chasse: certaines Mxx tombent impeccable, d'autres comme M101 impossible de les trouver.
    Ainsi impossible de trouver avant hier M101 (7.9) et pas de problème pour M57 (9) ?
    Je n'ai pas réussi à voir la comète SW3 (morceau B et C) alors que M13 j'y suis allé du premier coup 4 fois?
    Dans la soirée du 29/04 j'ai repéré sans difficultés (directe dans l'oculaire de 25 mm) M3, M5, M13, M27, M57, M81/M82, M92 et impossible de voir M101 (14h03, +54°22) et la comète (B: 15h48, +33°31, C:16h25, +31°04 ????)?
    J'avoue ne pas comprendre alors que la comète se voit aux jumelles? les coordonnées sont fausses?
    Si tu as une piste, demain soir la météo devrait ( je prie pour) être bonne!
    Cordialement et....merci
    Chamois

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Lionel

    Re : A propos d'observation du ciel profond...

    J'avais fait un topo similaire (mais non identique) dans la FAQ.

    Bons ciels.
    Tant qu'il y aura des étoiles...
    Logiciel ASTRO pour astronomes amateurs.

  8. #6
    jbfe

    Re : A propos d'observation du ciel profond...

    Chamois, pour la comète je ne comprends pas trop, tu devrais pouvoir l'observer; pour M101, tu es peut-être dessus sans la voir: elle a en effet un grand diamètre apparent et la luminosité est très étalée...
    En tout cas ta procédure est très "pro"!

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. oculaire pour ciel profond
    Par Axoloth dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 52
    Dernier message: 14/03/2009, 07h29
  2. camera DMK et ciel profond
    Par ebensatis dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 20
    Dernier message: 24/08/2008, 14h28
  3. ciel profond
    Par RT3669 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 22
    Dernier message: 01/10/2005, 10h44
  4. ma première mosaïque en ciel profond
    Par orion77 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/09/2005, 20h54