Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Une théorie




  1. #1
    CascinaVirgo

    Une théorie

    Bonjour, passons directement au vif du sujet:

    18 x 9 x 9 = 1458 => 1+4+5+8 = 18* (1+8=9)

    18 x [(9x9)-1] = 1440 => 1+4+4 = 9*

    17 x 8 x 8 = 1088 = 1+8+8= 17* (1+7=8)

    17 x [(8x8)-1] = 1071 => 1+7+1 = 9*

    16...15...14...etc

    On a donc la suite [18*...9*...(18-1)*...9*...(18-2)...9...etc]

    J'en ai conclu que pour démontrer n'importe quelle théorie concernant un nombre, on pouvais utiliser deux nombre supplémentaires,
    par exemple: supposont une théorie autour d'un nombre célébre 1 729, pour démontrer ou trouver quelque-chose pouvant etre intéréssant,
    j'applique tout calculs ou théorie a ces trois nombres: 1729, 1728 et 1727.

    Qu'en pensez vous?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    CascinaVirgo

    Re : Une théorie

    Ne pouvant plus éditer ce message:

    J'en ai conclu que pour démontrer n'importe quelle théorie concernant un nombre, on "devais" utiliser deux nombre supplémentaires "consécutifs" et inférieurs.

    Les parenthèses sur les lignes 18 x 9 x 9 = 1458 => 1+4+5+8 = 18* ==>(1+8=9)<== et 17 x 8 x 8 = 1088 = 1+8+8= 17* ==>(1+7=8)<=== (ici indiquées par les flèches rouges), sont juste à titre indicatif.

    La suite concerne 18 et son produit par le carré de 1+8, 18 et son produit par le carré de 1+8= 9x9 = 81-1 = 80, pareil pour 17...

    Ce qui donne la séquence: 18...9...17...9...16...9____so it:

    [N...9...N-1...9...N-2...9]
    Dernière modification par CascinaVirgo ; 12/03/2019 à 10h57.

  4. #3
    gg0

    Re : Une théorie

    Je n'ai rien compris !!!

    Pas vu de théorie, non plus.


  5. #4
    albanxiii

    Re : Une théorie

    Bonjour,

    Pouvez-vous définir ce terme :

    Citation Envoyé par CascinaVirgo Voir le message
    théorie concernant un nombre
    ?

    Merci.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  6. #5
    CascinaVirgo

    Re : Une théorie

    Je voulais sous entendre par "théorie concernant un nombre", "énigme"

    C'est d'ailleurs ce que j'entend le plus souvent lorsque certains mathématiciens parlent de "problèmes" mathématiques qui ne sont pas encore démontrés

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    minushabens

    Re : Une théorie

    Citation Envoyé par CascinaVirgo Voir le message
    j'applique tout calculs ou théorie a ces trois nombres: 1729, 1728 et 1727.
    montre-nous comment tu fais sur cet exemple, on comprendra peut-être.

  9. #7
    Deedee81

    Re : Une théorie

    Salut,

    EDIT croisement, j'ajoute la citation :

    Citation Envoyé par CascinaVirgo Voir le message
    certains mathématiciens parlent de "problèmes" mathématiques qui ne sont pas encore démontrés
    Il ne s'agit pas de "problèmes" mais de conjectures. Et celle-ci ne concernent pas un nombre mais une classe de nombres ou tous les nombres.

    De plus ton raisonnement pour arriver au résultat "J'en ai conclu que [...]" est, tellement opaque, mal écrit, brumeux, qu'on ne sait même pas dire si c'est juste ou bien si c'est faux.
    Ou comme on dit "ton résultat n'est même pas faux".

    En mathématique la rigueur est obligatoire, encore bien plus que dans d'autres domaines scientifiques.
    - Il y a un vocabulaire précis
    - il y a des manières précises de démontrer/raisonner et de le présenter.

    Là tu en es à des année-lumière !!!!

    Il faut faire un effort et d'abord étudier les mathématiques avant d'espérer faire un raisonnement qui tien la route.
    Dernière modification par Deedee81 ; 12/03/2019 à 11h42.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  10. Publicité
  11. #8
    gg0

    Re : Une théorie

    La plupart des problèmes des mathématiciens ne concernent pas des nombres. Et généralement, s'ils concernent des nombres, c'est sur l'ensemble des nombres d'un type particulier qu'ils travaillent. En commençant par expliquer ou rappeler de quoi ils parlent.

    Toi, tu as présenté certains calculs, sans dire pourquoi, ni ce que tu veux faire. Puis tu dis "J'en ai conclu que pour démontrer n'importe quelle théorie concernant un nombre, on pouvais utiliser deux nombre supplémentaires, " !!! N'importe quelle théorie ? Après avoir regardé quelques calculs très élémentaires ? C'est à peu près comme si tu étais monté sur une chaise, puis sur une échelle, tu nous disais "j'en ai déduit une méthode pour aller sur la Lune".

    Donc commence par répondre à Minushabens, puis explique de quelle théorie tu parles.

    [édit croisement avec Deedee81]
    Dernière modification par gg0 ; 12/03/2019 à 11h48.

  12. #9
    CascinaVirgo

    Re : Une théorie

    En clair, je dois trouver toute analogie et isomorphisme avec une quelconque théorie non résolue et ensuite démontrer plusieurs manières dont ont peu résoudre un ensemble de thermes soit dans un système unique soit dans un système combinatoire.

    C'est plus ou moins ca?

    Concernant mon niveau mathématiques, j'ai commencé par étudier les signes utilisés (somme de, produit de associé à sigma Σ) et leurs fonctions.

    J'ai regardé beaucoup de vidéo (logarithmes équations différentiels, polynomes, vecteurs) et je parcours énormément les articles wikipédia sur l'astrophysique et la mécaniques quantique.

    Mais je n'ai aucune formation en mathématique, mon niveau scolaire est inférieur a celui d'un première année de BACCALAURÉAT .

  13. #10
    gg0

    Re : Une théorie

    Bonjour.

    Pourrais-tu essayer de t'exprimer en termes compréhensibles pour les autres, sans utiliser des mots que tu semble ne pas connaître (ici isomorphisme) ? ta première phrase n'a de sens que pour toi (j'imagine que tu sais ce que tu veux dire).
    Et éviter de généraliser de façon outrancière ce qu'on te dit. On te demandait seulement de quoi tu parlais dans ton premier message.
    Enfin inutile de parler de "niveau scolaire", quand tu présentes des calculs que peut faire un enfant de 10 ans sans expliquer de quoi il s'agit. Tu as constaté des régularités, c'est bien (niveau 10-12 ans) mais c'est peu. Il y en a partout de ces régularités, par exemple le fait que la somme des chiffres des multiples de 9 est un multiple de 9, ou le fait que la somme de trois entiers successifs est un multiple de 3, ou le fait que la somme des cubes des entiers de 1 à n est le carré de la somme des entiers de 1 à n. Mais on ne parle pas de théorie à ce propos, seulement de propriété élémentaire.

    Un conseil : On peut apprendre les mathématiques du lycée et des premières années d'université (baccalauréat en Belgique) seul (avec une petite aide sur les forums); ça permet de relativiser une "découverte" qu'on fait, et de comprendre de quoi parle un article de vulgarisation; éventuellement de se rendre compte qu'on ne comprend pas un article d'astrophysique ou de mécanique quantique, faute de la formation mathématique suffisante.

    Cordialement.

  14. #11
    Deedee81

    Re : Une théorie

    Salut,

    Je confirme que dès le niveau école primaire on apprend à présenter les choses correctement en math, pour des choses très simples.... mais les règles ne changent pas pour des trucs plus compliqués. Rigueur et clarté sont les deux mamelles de la vache à lait mathématique. Ne jamais rien écrire qui ne soit expliqué, ne jamais utiliser de mot dont on n'a pas une réelle maîtrise (éventuellement pour les termes techniques, vérifier).

    Tout ça n'a rien de sorcier. C'est pas beaucoup plus compliqué que pour un cuisinier qui n'écrirait jamais un truc comme : "recette du burlububu : mettre le légume, ajouter une poignée du truc, assaisonner. Laisser cuire assez longtemps. Merci". Catastrophe culinaire garantie
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Théorie des supercordes, branes, théorie M, multivers, ... , est-ce de la science-fiction ?
    Par Higgsdiscoverer dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/09/2011, 23h52