Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Les signes dans une discussion



  1. #1
    fionna95

    Question Les signes dans une discussion

    Salut tout le monde !

    J'aimerai beaucoup avoir quelque info que je n'arrive pas a trouver sur le net.

    Tout a l'heure je regardais un film où çà parlé des signes avec les discusions, je m'explique.

    Par exemple, celon comment on parle le message peut-être reçut différament. Exemple si une personne ment celà peut se voir si par exemple cette personne lève les yeux vers le haut et la gauche... ou bien quand la pomme d'adam est sèche celà aussi peut-être la présence d'un mensonge.

    Un moment dans ce film une personne disait que si une personne comme un politicien croise la jambe droite sur la gauche, c'est pas pareil que s'il met la gauche sur la droite. Quelqu'un pourrait me dire pourquoi celà est différent ?

    Enfin tout ça pour dire est ce que quelqu'un pourrait un peu plus m'informer sur les attitudes des personnes face a une situation, si celle-ci est assurer, au contraire térrifier ect...
    Et aussi qu'elles sont tout les moyens de détecter une personnes qui ment est aussi comment faire pour cacher nos sentiments surtout quand on ment ^^

    Je m'esuse si ce sujet n'est pas dans le bon forum, je ne savais pas trop le mettre. Voilà j'espère que vous pourrez me donner plus d'info !

    Merci et bonne soiré

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    TNOX

    Re : Les signes dans une discusion

    Hello!

    Selon moi il y a plusieurs choses à voir tout d'abord:

    Imaginons que, lorsque l'on ment, une légère tension est créee amenant à une décharge d'hormone spécifique qui nous pousse à nous gratter le nez.

    Dans ce cas, face à une personne, lors d'une discussion, qui se gratte le nez que penser?
    Mensonge de la part de l'interlocuteur?
    Intervention d'une mouche?
    Crotte de nez tenace?
    etc.

    Et si, au contraire, l'interlocuteur ne se gratte pas le nez?
    Il dit la vérité?
    L'hormone est en déficit chez lui?
    Il arrive à se contrôler?
    D'autres signes "du mensonge" sont à l'oeuvre chez cette personne mais de manière discrète et inconnue (il remue le genou qu'est-ce que ça veut dire?)?
    etc.

    Conclusion: Face à une autre personne il est impossible de savoir clairement s'il ment ou pas et cela va de même pour d'autres comportements ou pensées... On peut tirer des inférences selon certains comportements pour se rassurer (illusion de contrôle en situation ambigue) mais cela est dangereux si la décision est difficile, lourde de consèquence.
    Même si on sait qu'un signe est probablement dû à une pensée spécifique, il reste le "probablement" qui montre que ce n'est pas pareil chez tout le monde et qu'objectivement la probabilité de se tromper est non nulle, loin de là!
    En entretien de travail cela peut même servir de sélection (maladroite, comme beaucoup d'évaluations) mais au moins on pense "savoir" et "contrôler" ("la personne X faisait tel geste ce qui reflètait le manque de confiance en soi donc je choisis Y")...
    Bonjour ma Colère, Salut ma Hargne et mon Courroux... Coucou! (P. Desproges)

  4. #3
    f6bes

    Re : Les signes dans une discusion

    Bjr fionna...
    Le hic est qu'il est relativement facile (pour certains) de maitriser sa "présentation".Nul doute que tous les orateurs qui utilisent des médias visuels savent s'en servir.
    Il est donc relativement facile de passer pour "débonnaire", meme si on ne l'est pas (ou l'inverse !!).
    On peut meme etre plus "vicieux" est faire CROIRE que l'on "ment" , tout en disant la vérité si l'on tient à "embrouiller" son interlocuteur !!On aura beau jeu de dire plus tard "mais je te l'avais dit et t'as pas voulu me croire !!"
    Cordialement

  5. #4
    Denoby

    Re : Les signes dans une discusion

    Bonjour,
    Cette histoire de regardé plus à gauche ou plus à droite viendrai de quel hemiphere du cerveau on utilise, si on fais appelle à l'imagination (mentir) ou le souvenir (dire la vérité). Mais la direction de notre regard sera plus porté a gauche si il y a une fenetre, un tableau... même si nous disons la vérité donc cette méthode est peu fiable...
    Désolée de cette réponse incomplète.
    Cordialement

  6. #5
    caribou.volant

    Re : Les signes dans une discusion

    Salut,
    Je ne pense pas qu'il y est des signes types. Pour le mensonge, etc.
    Et surtout, est-ce que le menteur aura de la tension... un signe de culpabilité... heu..
    Tous ça c'est bien dommage au niveau politique, on se rend compte que l'on est facilement désinformé!
    Bonne journée

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite7863222222222
    Invité

    Re : Les signes dans une discusion

    Si la personne regarde souvent en l'air lorsqu'elle discute cela veut dire qu'elle se base sur la mémoire visuelle pour décrire ce dont elle parle, cela ne veut pas dire qu'elle ment. D'autres personnes au contraire regardent vers le coté ou en bas, cela veut dire qu'elles font plus appel à leur mémoire sensorielle ou auditive.


    HS :
    Je pense que je suis hors sujet en disant cela mais je sais qu'il y a des attitudes, des postures physiques (apellé aussi communication non verbale) qui trahissent chez la personne la situation psychologique dans laquelle elle se trouve.

    Ces comportements seraient des restes instincts ancestraux datant de l'époque où nous usions beaucoup moins de la parole pour nous exprimer. Par exemple je me recule sur ma chaise : cela trahis que je me sens attaqué.

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Les signes dans une discusion

    Citation Envoyé par jreeman Voir le message
    ...
    Par exemple je me recule sur ma chaise : cela trahis que je me sens attaqué.
    BJr,
    Ou bien , j'étais mal assis, J'essaie de me trouver une position plus confortable (soulager mon dos par exemple).
    Cordialement

  11. #8
    TNOX

    Re : Les signes dans une discusion

    Bonjour,

    Merci f6bes, c'est exactement ce que je pense :

    Soit Y (se reculer sur sa chaise) et X (se sentir attaqué) et sachant que X est une cause de Y (X prédit Y) alors nous pouvons tomber dans un biais interprétatif.

    En effet, Y peut être causé également par W (inconfort) ou par Z(mal de dos), J(grattage de fesse intempestif) et tout l'alphabet même (certains facteurs nous échappant pour le moment bien entendu)!!

    "X prédit Y" veut aussi dire, ici, qu'observer Y ne permet pas de prédire X (car d'autres variables méconnues et complexes peuvent renter en jeu).
    Bonjour ma Colère, Salut ma Hargne et mon Courroux... Coucou! (P. Desproges)

  12. #9
    halman

    Re : Les signes dans une discusion

    Citation Envoyé par TNOX Voir le message
    Bonjour,

    Merci f6bes, c'est exactement ce que je pense :

    Soit Y (se reculer sur sa chaise) et X (se sentir attaqué) et sachant que X est une cause de Y (X prédit Y) alors nous pouvons tomber dans un biais interprétatif.

    En effet, Y peut être causé également par W (inconfort) ou par Z(mal de dos), J(grattage de fesse intempestif) et tout l'alphabet même (certains facteurs nous échappant pour le moment bien entendu)!!

    "X prédit Y" veut aussi dire, ici, qu'observer Y ne permet pas de prédire X (car d'autres variables méconnues et complexes peuvent renter en jeu).
    Mais alors que penser des interprétations des messages lus par le lecteur, postés sur un forum ?

    Celui ci ne dispose pas des informations visuelles de son interlocuteur qui a écrit le message, il ne voit pas s'il est pensif, rieur, interrogateur, etc.

    Que pense alors le lecteur du message du ton du message ?
    Sinon en interpretant avec ses propres émotions du moments.

    Il a été montré que le lecteur, quelle que soit le ton du message écrit les intreprete avec ses propres émotions du moment.
    Ainsi des messages écrits avec humour sont intrepretés comme agressifs par un lecteur de mauvaise humeur, et inversement.

    Donc au vu de votre discussion, que ce soit avec l'interlocuteur en face ou derriere un message écrit, il est impossible de deviner son réel état d'esprit.
    Dernière modification par halman ; 05/02/2007 à 13h35.

  13. #10
    caribou.volant

    Re : Les signes dans une discusion

    Il a été montré que le lecteur, quelle que soit le ton du message écrit les intreprete avec ses propres émotions du moment.
    Ainsi des messages écrits avec humour sont intrepretés comme agressifs par un lecteur de mauvaise humeur, et inversement.

    Donc au vu de votre discussion, que ce soit avec l'interlocuteur en face ou derriere un message écrit, il est impossible de deviner son réel état d'esprit.[/QUOTE]


    Attention, il y a un écart entre lire et voir. Lire engage une grande interprétation donc une part de subjectivité, car nous disposons de peu d'information ( entre autre communiation non verbales)
    C'est vrai que cela fait partie de l'ordre de l'impossible, mais pour cerner au mieux l'état d'esprit de l'autre, il y a 2 ingrédient recettes certes pas miraculeuse : l'empathie, l'objectivité.
    A ce propos les comédiens seraient les plus compétent en matière d'être l'autre ?

  14. #11
    TNOX

    Re : Les signes dans une discusion

    Citation Envoyé par halman Voir le message
    Mais alors que penser des interprétations des messages lus par le lecteur, postés sur un forum ?

    Celui ci ne dispose pas des informations visuelles de son interlocuteur qui a écrit le message, il ne voit pas s'il est pensif, rieur, interrogateur, etc.

    Que pense alors le lecteur du message du ton du message ?
    Sinon en interpretant avec ses propres émotions du moments.

    Il a été montré que le lecteur, quelle que soit le ton du message écrit les intreprete avec ses propres émotions du moment.
    Ainsi des messages écrits avec humour sont intrepretés comme agressifs par un lecteur de mauvaise humeur, et inversement.

    Donc au vu de votre discussion, que ce soit avec l'interlocuteur en face ou derriere un message écrit, il est impossible de deviner son réel état d'esprit.
    Euh, je trouve cela un peu HS mais je suis d'accord : nous utilisons des indices peu rationnels et découlant de notre subjectivité pour interpréter des situations et pour tirer des inférences (d'autant plus si la situation est ambigue!!! Ne pas l'oublier!)...

    Sinon, Caribou volant, l'empathie et l'objectivité c'est bien joli mais c'est très théorique : rien ne prouve qu'on peut être objectif déjà, quant à l'empathie... Suffit pas d'y croire pour y arriver m'est avis!

    Selon moi ça reste une erreur de se croire objectif en inférant les caractéristiques des personnes à partir de leurs seuls gestes (voir message antérieur sur X et Y) et cela est dangereux de justifier de telles pratiques sous couvert "d'empathie"...
    Bonjour ma Colère, Salut ma Hargne et mon Courroux... Coucou! (P. Desproges)

  15. #12
    caribou.volant

    Re : Les signes dans une discusion

    Petite définition académique de l'empathie tiré de Wikipédia :
    "notion complexe désignant le mécanisme psychologique par lequel un individu peut comprendre les sentiments et les émotions d'une autre personne, en "se mettant à sa place" sans toutefois les ressentir lui-même [...] . Certains chercheurs préfèrent parler d'empathie cognitive pour insister sur le fait que l'empathie repose sur un mécanisme cognitif neutre sans lien avec la relation qu'on entretient avec la personne qui en est l'objet".
    Oui, il s'agit d'une théorie qui porte ses fruits en entretien clinique.
    Chercher l'objectivité dans les rapports humains, c'est chercher la neutralité en ne s'appliquant pas, en évitant toute contagion émotionnelle de l'individu sur soi = c'est plutôt descriptif, en clair on ne tire pas de conséquences hâtives. On décrit la situation à l'aide de grille de lecture si tu veux, sans donner du sens. C'est une méthode d'analyse, pas de la magie
    Vraiment, je conseille le théatre l'improvisation de rôle.. d'abord les jeux de rôles c'est bien marrant et puis sur le sujet de connaitre l'état d'esprit de l'autre, eh bien c'est assez enrichissant ! Voilà, bonne journée

    NB : j'adore ce forum

  16. Publicité
  17. #13
    fionna95

    Re : Les signes dans une discusion

    merci à tous pour vos réponses !

    Oui je sais bien qu'on ne peut pas tirer des conclusions sur certains fait mais ça peut quand même nous donner quelque indice.

    Sinon jreeman c'est exctament le sujet que je voulais aborder. En effet celon les postures des personnes on peut en déduire leur sentiment bien sur ce n'est pas sur a 100% mais bon on peut en déduire quoi ^^

    Sinon je sais plus qui a dit que quand on mentait on avait une poussé d'enromone qui nous faisait gratter le nez comment ça se fait ?

    Bonne journée

  18. #14
    Gwyddon

    Re : Les signes dans une discusion

    Citation Envoyé par fionna95 Voir le message
    merci à tous pour vos réponses !

    Oui je sais bien qu'on ne peut pas tirer des conclusions sur certains fait mais ça peut quand même nous donner quelque indice.
    Justement non, la diversité des causes amenant à un acte précis est telle que tu ne peux en tirer aucune réelle conclusion objective. "L'indice" auquel tu t'attends n'est donc rien d'autre que ce que ta subjectivité te souffle, et n'a de fait aucune valeur interprétative.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  19. #15
    Nhazkal

    Re : Les signes dans une discusion

    En synergologie, par exemple, il faut bien considéré qu'un seul geste, une posture, une microdémengeaison ou peu importe n'a pas de signification 'propre et fiable' si elle est prise telle quelle: l'interprétation se fait à l'aide de plusieurs repaires que le synergologue 'lit' à mesure que la personne fait des gestes. Plus il y en aura (apart dans un cas où la personne fait exprès pour le mettre en erreur), plus il lui sera possible de voir si son hypothèse se trouve confirmée ou bien infirmée. Ainsi, il lui sera possible de connaître approximativement le 'train de penser' d'une personne avec un certain degré de fiabilité, mais pas de savoir qu'une personne pense 'exactement ceci car elle a fait CE geste'.

    D'autres l'ont dit avant moi mais je reprends l'exemple: si on se gratte le nez, ce n'est pas forcément un signe de mensonge, nous devons être attentif et prendre en compte ce que la personne a fait avant, et ce qu'elle fera par la suite: évidemment, le mieux est de voir si l'interprétation qu'on fait de son message verbal entre en conflit réel avec le non-verbal. Il est clair qu'une telle écoute est difficile et demande beaucoup de pratique: d'autant plus que dans la majorité de nos conversations, une telle analyse n'en vaut pas absoluement la 'peine'.

  20. #16
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Les signes dans une discusion

    Citation Envoyé par Nhazkal Voir le message
    En synergologie, par exemple, il faut bien considéré qu'un seul geste, une posture, une microdémengeaison ou peu importe n'a pas de signification 'propre et fiable' si elle est prise telle quelle: l'interprétation se fait à l'aide de plusieurs repaires que le synergologue 'lit' à mesure que la personne fait des gestes. Plus il y en aura (apart dans un cas où la personne fait exprès pour le mettre en erreur), plus il lui sera possible de voir si son hypothèse se trouve confirmée ou bien infirmée. Ainsi, il lui sera possible de connaître approximativement le 'train de penser' d'une personne avec un certain degré de fiabilité, mais pas de savoir qu'une personne pense 'exactement ceci car elle a fait CE geste'.

    D'autres l'ont dit avant moi mais je reprends l'exemple: si on se gratte le nez, ce n'est pas forcément un signe de mensonge, nous devons être attentif et prendre en compte ce que la personne a fait avant, et ce qu'elle fera par la suite: évidemment, le mieux est de voir si l'interprétation qu'on fait de son message verbal entre en conflit réel avec le non-verbal. Il est clair qu'une telle écoute est difficile et demande beaucoup de pratique: d'autant plus que dans la majorité de nos conversations, une telle analyse n'en vaut pas absoluement la 'peine'.
    Bonjour, Nhazkal,

    Puisque nous sommes ici sur un forum scientifique, et que tu as l'air assez calé(e) sur le sujet, te serais-t-il possible de donner quelques références concernant des études (comme des expériences, par exemple) faite en synergologie qui montre l'effective validité de cette 'pratique' ?

    Je suis curieux de nature, et j'aimerais bien lire une ou deux études de ce genre avant de me faire une idée particulièrement arrétée sur le sujet.

    Merci beaucoup.

    Fabrice.

  21. #17
    fionna95

    Re : Les signes dans une discusion

    Oui oui je suis d'accord avec vous qu'on ne peut pas avoir exctement... Mais je suis sur que y a des espère en ça quand même non ? Je suis persuader que apr exemple quand quelqu'un est acusé d'un meurtre ou un truc comme ça, y a bien quelqu'un qui analyse pour en tirer des indices.

    Sinon je suis comme [je sais plus le pseudo désole ^^]
    J'aimerais bien voir quelque étude là dessus ça m'interresse beaucoup !

  22. #18
    Nhazkal

    Re : Les signes dans une discusion

    [PSO]Fabrice.g: Je ne suis au courant d'aucune étude effectuée a ce propos, cependant cela n'exclue pas la possibilité qui en ait: j'ai moi-même pas beaucoup de connaissances a ce sujet, je me limite a un livre de Philippe Turchet (La Synergologie) qui est d'ailleurs très simple, ce n'est qu'une introduction.

    Ma conclusion s'appuie sur le peu que j'aie lu, mais d'avantage sur l'extrapolation qu'on peut en faire lorsqu'on essait nous même: la synergologie ne nous donne en fait que des outils, c'est a nous de voir ou et comment les utiliser.

    Au risque de décevoir, je considere personnellement qu'une telle pratique n'est pas scientifiquement effective: il y a telment de biais possible que ça rend l'analyse très fastidieuse. Je dirais simplement qu'elle ne doit pas être prit pour une panacée (elle ne se prend pas pour ça, de toute façon) et ainsi de prendre plusieurs choses en considération: selon l'état psychologique de la personne (aussi simple que l'humeur), il peut y avoir des variances avec cette même personne; si, donc, il faut toujours mettre a 'jour' nos connaissances eu égard a une personne, je dirais qu'il s'agit, grosso modo, du cas par cas que l'on essait de généraliser (et la projection peut être très facile).

    Si c'est valide...La théorie freudienne de la sexualité a ses qualités comme ses lacunes, en soi elle sert a une compréhension en vue d'outiller quelqu'un pour une bonne psychothérapie (par exemple): elle n'est pas parfaite, mais selon le cas, elle peut s'appliquer et faire ses preuves, tandis que dans un autre, elle échoue la ou une autre théorie peut très bien réussir. Je dirais donc que c'est a l'observateur de décider lui-même si elle est valide.

  23. Publicité
  24. #19
    Nhazkal

    Re : Les signes dans une discussion

    (Y a-t-il un option quelque part qui fait en sorte que nous soyons pas déconnecté après 5 mins afin de ne pas perdre nos messages?)

    Citation Envoyé par fionna95 Voir le message
    Un moment dans ce film une personne disait que si une personne comme un politicien croise la jambe droite sur la gauche, c'est pas pareil que s'il met la gauche sur la droite. Quelqu'un pourrait me dire pourquoi celà est différent ?
    J'ignore s'il y avait un jeu de mots dans le film pour dire gauche/droite avec politicien, cependant la position de la jambe peut avoir une certaine interprétation (une personne face a une autre, en tant qu'interlocuteur, ou bien encore un orateur devant une foule, etc).

    Si par exemple deux personnes sont cotes à cotes et que celle de gauche met sa jambe gauche sur le dessus, on pourrait interpréter ceci comme une ouverture à l'autre, tandis que si c'est la jambe droite, ce pourrait être une indisposition/fermeture à l'autre. S'il y a un changement (dessus/dessous) durant la conversation, c'est peut-être que la personne est désormais fermée ou ouverte, mais cela peut tres bien être parce que sa jambe commençait à être engourdie! D'ailleurs, comme je l'ai dit précédement, il est important de ne pas faire une conclusion avec un seul élément.

    Et aussi qu'elles sont tout les moyens de détecter une personnes qui ment est aussi comment faire pour cacher nos sentiments surtout quand on ment ^^
    Il est impossible de dire 'tous' les moyens pour détecter le mensonge d'une personne dans la mesure où chaque personne peut avoir sa propre petite astuce personnelle. Par contre il est certains détails pouvant être prit en compte durant la conversation: ses gestes, ses mimiques faciales, timbre de voix (et vitesse de locution), pauses et silences, voir même les lapsus.

    Tu peux aussi (si ton locuteur le veut bien) prendre certains appareils de mesure: température, rythme cardiaque (niveau de stress par ex.), dilatation des pupilles, cerner les partie du cerveau en jeu durant 'tel' moment, etc. Mais tout ça ne veut pas dire que tu vas obtenir les résultats que tu cherches.

    Pour ce qui est de mentir, il faut bien prendre en compte que c'est un véritable art (même si tout le monde apprend à le faire assez tôt) lorsqu'on veut être sûr de ne pas être dupe de notre inaptitude. Par contre, je n'ai pas lu Le Petit Guide du Grand Menteur, et je ne trouves pas très à-propos de donner des conseils sur quelque chose dont l'éthique pourra s'occuper.

    Oui oui je suis d'accord avec vous qu'on ne peut pas avoir exctement... Mais je suis sur que y a des espère en ça quand même non ? Je suis persuader que apr exemple quand quelqu'un est acusé d'un meurtre ou un truc comme ça, y a bien quelqu'un qui analyse pour en tirer des indices.
    (voir plus haut)

    Certes, lorsqu'un coupable (ou présumé tel) est interroger, il est fortement analysé. Cependant ce n'est pas dit que cela va être vraiment fiable: d'ailleurs, les observations (non-verbal par exemple) ne peuvent être retenus contre la personne en tant que preuves: ce ne sont qu'au plus des éléments pouvant aider. Aider par exemple à celui qui interroger d'orienter ses questions d'une certaine manière en prenant en considération les réactions de la personne face à tel ou tel élément(s).

    J'espère avoir bien répondu à ta question.

  25. #20
    lenq53

    Re : Les signes dans une discussion

    Bonjour Fionna,
    Je vais être complétement Hors Sujet mais je pourra avoir le nom de se film s'il te plait il m'a l'air interressant,

    Sinon merci a tous pour les reponse j'étudis en se moment la communication et je suis sur les signe non verbaux et vous m'en avez beaucoup appris maintenant je suis en avance sur mon cours merci a tous si j'ai mon bac c'est grace a vous lol au revoir ...

  26. #21
    silexospointu

    Question Re : Les signes dans une discussion

    Salut à tous,
    j'ai lu tous les message et j'ai une seul question: la police utilise bien des détecteurs de mensonge non? Comment fonctionnent-ils? (bon d'accord, deux questions )
    J'aime DIEU... je m'aime.

  27. #22
    Nhazkal

    Re : Les signes dans une discussion

    Bonjour,

    les détecteurs de mensonges sont assez utilisé, par exemple aux États-Unis, mais il n'est toujours pas utilisé en France et la Cour suprême du Canada juge irrecevable la preuve criminelle par polygraphie.

    Les représentants de la loi (Police, juge, FBI...) et les entreprises sous les restrictions imposées par le Employee Polygraph Protection Act de 1998 (EPPA). Les règles de cette loi sont strictes, les violées suffi pour se retrouver en cours.

    En ce qui concerne la police par exemple, elle peut/va l'utiliser dans certains cas: problèmes civils, suspect d'un meurtre, d'un vol ou d'un viol, etc.

    Ils existent trois différents types de détecteurs de mensonges. Le premier est le plus connu: c'est le polygraphe. Il faut considérer le polygraphe comme étant un instrument qui mesure les fluctuations biologiques de l'individu plutôt que comme un instrument donnant la vérité. Il y a entre autres: les mouvements respiratoires, musculaires, les variations du flux et du volume sanguin, le pouls, les réactions électrodermales, le rythme cardiaque, les variations au niveau de la voix**. Selon les études, l'interprétation donneraient des résultats sûrs à 85-95% (ça dépend des sources) et dépend aussi beaucoup du polygraphe: le gros de la job dépend de la compétence de l'analyste. Il faut en effet avoir fait un stage ainsi que suivie des cours magistraux: en comptant la période d'apprentissage, c'est environ 1 an.

    Le détecteur, on peut le déjoué par contre: si la personne est certaine qu'elle dit la vérité, ou la maîtrise d'une technique du ventre et un contrôle de soi assez fort (apparemment moins d'une personne sur mille en serait capable volontairement). Par contre, si quelqu'un sait qu'elle ment, le détecteur va le détecter (à part l'exception plus haut)

    **Source http://www.utc.fr/~gapenne/Projets/A98/A98pr04.html

    Le second s'appelle le Truster: c'est un logiciel informatique développée par la firme Trustech, il sert essentiellement à analyser la voix d'une personne de six manières**: niveau textuel (mots employés), niveau d'identification (éléments uniques de chaque voix), niveau d'intonation, d'émotion, niveau de cognition (cohérence des propos) et enfin le niveau physiologique (stress par exemple). Le truster se base sur les trois derniers niveaux eu égard à l'analyse pour la vérité.

    Le truster peut être utiliser au téléphone, ou un peu n'importe où: c'est à l'insu de la personne. Il est très accessible puisqu'il a été commercialisé il y a environ une dizaine d'années (on le trouve sur ebay). Il est censé donné des résultats de 100% mais cela est contestable: il faut encore quelqu'un apte à bien lire ce qui est 'décodé', au niveau professionnel il faut qu'un examinateur analyse les courbe et calibre le logiciel à chaque fois et les variations ne sont pas nécessairement un mensonge.

    'Ce système n'est bien sur pas parfait car il y un problème pour les personnes bilingues. Elles ont des intonations mixtes et cela empêche toute détection de mensonge.'

    **Voir source citée plus haut.

    Enfin, le DDVSA (Diogenes Digital Voice Stress analyzer) est le troisième et utilise le logiciel Lantern D6000L développer cette fois par le groupe Diogene INC (domaine du renseignement militaire, services secrets, etc.)

    C'est, pour le moment, le plus précis. Le système analyse les micro-tremblements de Lippold (muscles laryngés) qui caractérisent le niveau de stress vécu par un individu (études effectuées par la Société Internationale de l'Analyse du stress*)

    Je cite: 'L'état normal, ou le bas niveau de stress se présente graphiquement sous la forme d'une amplitude basse, modulée au hasard, alors que l'état stressé montre habituellement une forme d'amplitude plus constante et moins chaotique avec, typiquement, une plus grande amplitude. Les graphiques produits et affichés par l'appareil peuvent être ensuite interprétés par des analystes certifiés dans l'utilisation du système d'analyse du stress dans la voix humaine afin de déterminer le niveau relatif de stress présent chez le sujet.**

    Avantage: Précision de 99%, accessible à tous, possibilité de transport (moins de 3,5 kg)

    L'inconvénient majeur est l'obligation d'être un expert car le calibrage est très sensible et ensuite une fois, faut savoir interpréter les données (les courbes).

    *Source: http://www.diogenescompany.com/french/index-fr.html
    **http://www.utc.fr/~gapenne/Projets/A98/A98pr04.html

    J'espère que cela répond bien à ta question.

  28. #23
    Nhazkal

    Re : Les signes dans une discussion

    Puisque le bref cinq minutes étaient passé pour me corriger, je le fais ici. Lorsque j'ai indiqué la source pour des informations sur le DDVSA, il s'agissait du site de Diogene. Un lien très intéressant: http://www.diogenescompany.com/french/fbi-fr.html

    Et ce lien pour des études relativement au stress: http://www.caseassist.com/Studies%20...0Stress%20.htm

  29. #24
    Rhedae

    Re : Les signes dans une discussion

    Salut,

    Pour les signes non verbaux, il y a quand meme des choses qui trompent pas, on peut par exemple savoir si quelqu'un a une grosse envie d'uriner ou si il est joyeux , enervé , triste ect ...

    MAis plus subtile, en amour aussi ont peut savoir si les sentiments sont sinceres par plusieurs methodes. MA preferé c'est celle ci: quand j'embrasse la fille je regarde si elle ferme les yeux (enfin quand j'y pense).. generalement c'est bon signe, et ensuite je regarde si elle a la pupille dilaté lors d'un rendez vous romantique , là c'est tres bon signe ...

    Sinon pour detecter le mensonge, il y a aussi un signe assez significatif, c'est la main qui cache la bouche . Souvent quand quelqu'un fait un mensonge il culpabilise un peu et a un reflexe de "cacher" ce mensonge par un signe la main pour ne pas montrer l'objet du delit .

    Un classique aussi c'est les bras croisés, signe que votre auditeur ne vous ecoute pas avec beaucoups d'attention, ou n'est pas sensible a vos arguments .. En fait generalement le corp cause beaucoups a qui sait interpertré les signes . Je pense que c'est prouvé , puisque des psychologues ou des recruteurs se servent de ces techniques d'analyse du comportement.

    Ensuite je pense il faut prendre en compte les cultures , par exemple dans certain pays d'Asie c'est tres mal vu de faire transparaitre ses sentiments ..

    MAis je me rappelle que certain signes sont universels, comme par exemple le mouvement des paupieres vers le haut dont la signification peut etre mutiple : un hauchement unique peut exprimer l'etonnement, mais un double hauchement un signe d'ouverture et de complicité . Cette affaire de hauchement de paupiere est d'ailleur tres interessante , je crois savoir qu'un cineaste est allé le filmer un peu partout au travers le monde , sur des individus de tout ages , pour prouver son universalité .

    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  30. Publicité
  31. #25
    Rhedae

    Re : Les signes dans une discussion

    Pour l'histoire de la pupille dilatée , une exeperience etait faite :

    On a montré a un panel de cobayes deux photos identiques de la meme fille , et ils devaient choisir celle qui leur parraissait la plus seduisante, la fille de droite ou de gauche , et une majorité ecrasante a choisi celle de droite a chaque fois que l'experience a été renouvellé .

    Explication: Bien que la photo etait identique, la pupille de la fille à droite a eté retouché sur un logiciel de retouche , pour agrandir la pupille .

    LA dilatation de la pupille est un signe du sentiment amoureux, et on est biensur plus attiré par une fille receptive .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  32. #26
    Nhazkal

    Re : Les signes dans une discussion

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Sinon pour detecter le mensonge, il y a aussi un signe assez significatif, c'est la main qui cache la bouche . Souvent quand quelqu'un fait un mensonge il culpabilise un peu et a un reflexe de "cacher" ce mensonge par un signe la main pour ne pas montrer l'objet du delit .
    Dans de nombreux cas où une personne se cache la bouche c'est signe que la personne n'aurait pas dû dire telle chose. Comme se gratter l'oreille à certains endroits peut être perçu comme 'je n'aurais pas voulu entendre ça'.

    Un classique aussi c'est les bras croisés, signe que votre auditeur ne vous ecoute pas avec beaucoups d'attention, ou n'est pas sensible a vos arguments .. En fait generalement le corp cause beaucoups a qui sait interpertré les signes . Je pense que c'est prouvé , puisque des psychologues ou des recruteurs se servent de ces techniques d'analyse du comportement.
    Cela peut effectivement être une fermeture, mais cela dépend de la manière que les bras sont croisés: quels mains est à l'intérieur, est-ce que la main est ouverte ou est-ce un poing? Bref, dans certain cas il s'agit d'aisance et d'assurance tandis que dans d'autres cas, il s'agit de fermeture.

    Ensuite je pense il faut prendre en compte les cultures , par exemple dans certain pays d'Asie c'est tres mal vu de faire transparaitre ses sentiments ..
    Tout à fait, certains mimiques sont culturelles (allant au conditionnement) et certaines sont même héréditaires (telle que certaines mimiques faciales, ou des gestes que l'enfant reproduit comme un de ses parents, même lorsque ledit enfant est aveugle).

  33. #27
    Jiav

    Re : Les signes dans une discusion

    @Nhazkal

    Philippe Turchet n'est visiblement ni chercheur ni clinicien, et il n'y a pas de trace du moindre commencement de validation scientifique de sa "discipline". Par contre on peut acheter ses bouquins ou participer à des formations payantes

    EDIT Ah tiens il y avait une autre page
    Dernière modification par Jiav ; 10/03/2007 à 01h25.
    L'été vient.

  34. #28
    bledfort

    Re : Les signes dans une discussion

    j'avoue que c interressant et trés utile de pouvoir découvrir le mensonge; je crois que cette peut aider:
    *** Lien vers un site non scientifique supprimé. ***
    Dernière modification par shokin ; 25/08/2011 à 23h11. Motif: Lien non scientifique - shokin

  35. #29
    mh34

    Re : Les signes dans une discussion

    Bledfort, vous êtes sur un forum dont toutes les discussions et références religieuses sont bannies, comme précisé par la charte que vous avez dû signer ( et lire?) pour pouvoir vous inscrire et poster.
    6. Ayez une démarche scientifique. .....Etant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.
    Merci de vous y conformer à l'avenir.
    Suppression du lien demandée.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  36. #30
    orpheu48

    Re : Les signes dans une discusion

    Tous ces signes marchent très bien dans les téléfilms où interviennent des "profileurs", tels "Esprits criminels"...

    A part ça...................!

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Des robots dans les champs pour supprimer les mauvaises herbes une par une ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/05/2015, 19h32
  2. Les signes en électricité
    Par NjP85 dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 03/01/2004, 19h27