Discussion fermée
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 66

C'est quoi être surdoué?



  1. #31
    lyre

    Re : c'est quoi être surdoué?

    blable:voila une petite liste des caractéristiques:
    * Hypersensibilité, extrêmement susceptible.
    * Intensité - hyperstimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être "plus " tout : plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, ...)
    * Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels)
    * Curiosité exceptionnelle.
    * Imagination débordante, grande créativité.
    * Grande capacité d’observation, note les plus petits détails.
    * Intérêts très variés, saute facilement d'un domaine à l'autre.
    * Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, ...)
    * Recherche la compagnie de personnes plus agées.
    * Capacité d’attention, persévérance : forte si l’intérêt y est; faible, voire nulle, sinon.
    * Grand sens de l’humour (et humour très particulier, souvent incompris).
    * Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
    * Grand sens de la justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l'injustice, pour lui et pour les autres.
    * Respect des règles bien comprises ("logiques"), mais tendance à questionner l’autorité non fondée.
    * Idéalisme, altruisme, compassion.
    * Grande capacité de raisonnement/résolution de problèmes.
    * Rapidité d’apprentissage.
    * Méthode d'apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
    * A lu très jeune et avidement.
    * Vocabulaire extensif.
    * Excellente mémoire.
    * Bon en chiffres, puzzles, ...

    Et surtout :

    * Perfectionnisme, doublé d'une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l'échec.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    Personne n'a relevé que dans la liste des prétendus surdoués ayant fait de la recherche, il n'y en a que 3 qui auraient pu effectivement passer un test de QI (Einstein, Hawking, Greene, bien que je doute qu'ils se soient livrés à l'exercice), tous les autres étant morts bien avant que Binet n'invente le premier test d'intelligence.

    Ce qui m'étonne (enfin, à moitié, en fait; cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Lake_Wobegon_effect) c'est d'une part qu'il y a une proportion étonnamment élevée de surdoués (du moins auto-proclamés) sur Futura, et d'autres part que la plupart de ces surdoués auto-proclamés ne sont pas capable d'aligner 3 mots sans fautes d'orthographe ou de français.

    Ce qui m'étonne moins, mais qui m'agace un peu, c'est que tout le monde définit l'intelligence d'une façon qui l'arrange, en ignorant (ou en occultant) complètement les travaux (scientifiques) des psychologues sur le sujet. Ca fait plus de 100 ans que des chercheurs se creuse la tête pour trouver une définition de l'intelligence qui soit à la fois valide et opérationnelle (et donc mesurable).
    lol j'avoue que j'ai fait une recherche rapide sans trop trop vérifier les infos, je les ai trouve sur des sites spécialisé ou sur wikipédia (je pense qu'on peut faire confiance) après a vous de voir...

    En ce qui concerne la proportion j'ai pas vu tellement de gens se disant surdoués(chiffre officiel 5% de la population)...

    Je suis ce que tu appelles un auto-proclamé, et je suis sur et certain de l'être: vécu, caractéristiques, rencontres... par contre il se peut que tu trouves que j'écris mal (je suis vraiment nul en langue ^^) comme je le disais un "surdoué" est humain, il a ses forces et ses faiblesses...

    Ne jamais confondre intelligence et "surdoué" (mot que je ne supporte pas), je suis tout a fait d'accord

    chatelot16: arf le système éducatif français me dégoute... j'aimerai devenir chercheur mais je sens que je ne vais pas y arriver a cause de l'impossibilité de m'adapter...

    Mecton: comme je l'ai expliqué je me suis découvert comme ca il y a peu de temps mais depuis, je lis tout ce que je peux sur le sujet forums, sites spécialisés, livres (de psys) ex:Trop intelligent pour être heureux ? : L'adulte surdoué (Broché) de Jeanne Siaud-Facchin que je conseille il est vraiment très intéressant.
    Je pense que tous les "surdoués" font comme moi, la curiosité, le fait de toujours vouloir comprendre comment fonctionne les choses nous pousse a lire, a chercher...

    -----

    Les particules élémentaires sont des processus se déroulant a l'échelle de Planck

  2. Publicité
  3. #32
    Mecton

    Re : c'est quoi être surdoué?

    Est ce que rien dans la physiologie ( pas psychologie hein ) ne laisse transaparaitre un quelquonque "symptome" du surdoué ?
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  4. #33
    Neutralino

    Talking Re : c'est quoi être surdoué?

    Pour commencer, j'aimerais rappeler qu'il serait préférable de préserver une certaine cordialité sur le forum. Le ton de certains messages sentent l'agressivité inutile. Fabrice g , lorsque qu'on critique l'orthographe des autres, on prend au moins la peine de ne pas en faire soi-même, ce qui n'est pas le cas dans ton message.
    Pour revenir au sujet, le terme approprié aujourd'hui est "précoce" et non "surdoué". Il ne s'agit pas de montrer que les enfants précoces sont "supérieurs" aux autres. Il s'agit simplement de se poser les questions qui pourraient nous amener à reconsidérer le système éducatif français. Les expériences personnelles sont évidemment essentielles pour dépeindre un tableau clinique de ce phénomène. Quant aux recherches en physiologie, je ne suis pas convaincu qu'elles puissent apporter les réponses que nous cherchons pour plusieurs raisons: Trouver un "point commun" neurologique ou physiologique aux enfants précoces ne ferait que généraliser le problème alors que l'observation nous prouve chaque jour que chaque enfant (doué ou non) est unique et que toute forme d'approche généraliste n'est pas adapté. De plus, le "malaise" des enfants précoces", je le répète, vient davantage des structures sociales et éducatives , voire des mentalités, que d'une incapacité à assumer ses propres qualités. Laissez un enfant précoce seul dans une chambre et il saura "s'éclater" sans retenue et sans culpabilité. Pour terminer, à l'adresse de ceux qui croient encore que de tels enfants sont des "Arlésiennes", je prendrais un exemple que je peux observer régulièrement: Un enfant de neuf ans qui rentre en 6ème. Il est dans une école internationale où il est le seul français. Les autres enfants sont tous anglophones. Cet enfant est premier en anglais à l'écrit. De plus, il est premier dans toutes les matières. Il répond en grande partie à la liste exhaustive de Lyre (voir plus haut). Alors appelons cela comme nous voulons, mais il serait absurde de nier une telle évidence.
    J'ajouterai que les recherches en physiologie m'effraient plus qu'autre chose car quelle utilisation ferait-on d'une découverte permettant d'identifier "une zone cerebrale" ou un "gène" responsable de la précocité? Au vu des motivations pacifiques, désintéressées et sages de notre chère et tendre société ultra capitaliste, j'ai comme un doute. Il se pourrait que l'on cherche à provoquer la précocité ou à l'éradiquer artificiellement, mais dans tous les cas, j'espère que l'éthique restera toujours au coeur du débat.

  5. #34
    Mecton

    Re : c'est quoi être surdoué?

    De plus, le "malaise" des enfants précoces", je le répète, vient davantage des structures sociales et éducatives , voire des mentalités,
    Tout à fait.

    Quant aux recherches en physiologie, je ne suis pas convaincu qu'elles puissent apporter les réponses que nous cherchons pour plusieurs raisons: Trouver un "point commun" neurologique ou physiologique aux enfants précoces ne ferait que généraliser le problème alors que l'observation nous prouve chaque jour que chaque enfant (doué ou non) est unique et que toute forme d'approche généraliste n'est pas adapté
    Adapté à ?. J'imagine adapté au bon épanouissement de l'enfant. Si c'est le cas c'est très intéressant mais ça n'empêche pas de répondre à la question. Les biologistes provoquent des mutations chez les drosophiles pour mieux comprendre le rôle des gènes dans le développement. Les pathologies et tout phénotypes hors norme permet de mieux comprendre le "fonctionnement normal". Pourquoi le phénotype "précoce" ( sans aucunes volontés de stigmatiser sans aucunes arrières pensées ) échapperait à cette approche ?N'a t'il pas permis de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau ? Aucun travaux ne portent là dessus ?

    J'ajouterai que les recherches en physiologie m'effraient plus qu'autre chose car quelle utilisation ferait-on d'une découverte permettant d'identifier "une zone cerebrale" ou un "gène" responsable de la précocité?
    Je crois pas que se soit comme cela qu'il faut voir la question. En effet en raisonnant ainsi on peut devrait arrêter la recherche car celle ci conduit fatalement à donner aux hommes des outils toujours plus dangereux.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  6. #35
    lyre

    Re : c'est quoi être surdoué?

    neutralino: il est vrai que le mot "surdoué" ne convient pas du tout, mais précoce non plus, on dirait que c'est juste une avance intellectuelle qui disparaitra a l'age adulte or les hauts potentiels (je prefere un peu plus ce terme) ne sont pas en avance dans tous les domaines et les différences resteront les mêmes a l'age adulte.

    en ce qui concerne la physiologie je ne m'y suis pas encore intéressé, et y a pas grand chose sur internet...
    Les particules élémentaires sont des processus se déroulant a l'échelle de Planck

  7. #36
    Marie_Eve

    Re : c'est quoi etre surdoué?

    Bonjour

    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    ennui en cours==> échec scolaire
    Même si je conçois que des personnes à haut QI puissent être en echec scolaire, j'ai du mal à relier cet échec à un ennui en cours.

    L'échec scolaire montre qu'on a pas compris et tant qu'on a pas compris si on est intéressé il y a un défi à relever, un but, alors comment s'ennuyer ?

    Je relierai plutôt l'échec scolaire au désintéressement pour les cours, finalement, non ?
    Même s'il y a un grand interêt pour un tas d'autres choses hors cadre scolaire.

  8. Publicité
  9. #37
    bardamu

    Re : c'est quoi être surdoué?

    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    neutralino: il est vrai que le mot "surdoué" ne convient pas du tout, mais précoce non plus, on dirait que c'est juste une avance intellectuelle qui disparaitra a l'age adulte or les hauts potentiels (je prefere un peu plus ce terme) ne sont pas en avance dans tous les domaines et les différences resteront les mêmes a l'age adulte.

    en ce qui concerne la physiologie je ne m'y suis pas encore intéressé, et y a pas grand chose sur internet...
    Bonjour,
    comme Fabrice, je suis assez d'avis qu'on est assez loin des pré-requis d'une approche scientifique de la question.
    A mon sens, il faudrait au moins distinguer 2 dimensions : les capacités cognitives et le profil psycho-affectif.

    Ne voyant guère en quoi les capacités cognitives détermineraient en elles-mêmes un profil psycho-affectif, on peut sans doute concevoir pas mal d'histoires personnelles menant à ceci ou cela.

    Par exemple, on peut avoir un sur-investissement egotique des aspects intellectuels.
    Chez certains enfants, ça pourrait donner l'histoire suivante : ils investissent un rôle d'adulte parce qu'ils peuvent reproduire des attitudes/discours pseudo-adultes, se placent fantasmatiquement au-dessus de leurs camarades comme protecteur-guide, sont en tension avec les adultes qui ne les reconnaissent pas comme égaux ("discutes pas", "tu comprendras plus tard", "ce n'est pas toi qui décide des devoirs à faire" etc.), vivent scolairement sur leurs facilités sans se discipliner avec au final des échecs aussi bien par rejet du cadre scolaire que par ce qui devient un handicap dès lors que les facilités ne suffisent plus (à un moment, il faut travailler...).
    Ensuite, la posture de l'enfant-adulte pourrait devenir une posture d'adulte/sur-adulte (alias le génie incompris...) : condescendance envers le "QI moyen", mythification du talent plutôt que du travail (les pouvoirs de la "pensée magique"), critique du système plutôt que de soi-même, perfectionnisme tournant à la procrastination ou autres stratégies permettant d'esquiver le risque d'une remise en cause de l'image de soi.

    Autre histoire possible quasi-inverse (genre du film Will Hunting ) : l'enfant n'est pas dans un milieu favorable à l'intellect, l'intellectuel est mal vu, assimilé à la faiblesse ou la fainéantise ("à quoi ça sert tous ces bouquins ?"). Comme tous les enfants, il tient à être aimé et donc garde ses capacités pour lui, ne veut pas se couper de son milieu social voire fait le "voyou" pour ne pas être un "premier de la classe". Plus tard, il peut avoir intégré complètement cette forme de mépris pour l'image de l'intellectuel (reproduction de la forme sociale) et à l'occasion se contenter de briller dans des activités compatibles avec son milieu (PMU, belote, boursicotage...). Le film ci-dessus raconte à peu près cette histoire, celle d'un jeune homme doué qui se contente d'être balayeur pour rester en phase avec son milieu d'origine et qui finira avec l'aide d'un psychologue à y voir plus clair sur ce qu'il est, se libèrera du rôle demandé par son milieu d'origine mais refusera aussi celui de "génie" proposé par diverses institutions.

    En d'autres termes, beaucoup d'histoires sont sans doute possibles et des capacités cognitives élevées ne donneront rien si elles ne sont pas associées à un profil psycho-affectif voire un contexte social permettant de les mettre en oeuvre. La réussite à certains tests cognitifs ne détermine pas d'autre "haut potentiel" que celui de la réussite à d'autres tests si on considère que nombre de facteurs entre en jeu pour exploiter des capacités.
    Mais somme toute, c'est la même chose pour tout le monde. Qu'on ait un QI de 100 ou de 130, quand un professeur demande de rendre un devoir, il faut avoir la détermination pour le faire. Et c'est peut-être la personne dans la norme qui au final progressera et réussira parce qu'elle aura bêtement fait ce qu'on lui demandait et saura résoudre des problèmes de math, physique, chimie etc. alors que l'autre ne saura que résoudre des sudokus ou gagner à la belote.
    Citation attribuée à Einstein : "Ce n'est pas que je suis si intelligent, c'est que je reste plus longtemps avec les problèmes."
    Pfff, faut bosser dans la vie...
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  10. #38
    lyre

    Re : c'est quoi être surdoué?

    arf pas si simple... je fais les études dont j'ai toujours rêvé, les cours sont passionnants, mais j'écoute 5minutes peut être 10 au début de l'année et puis c'est le néant... demain j'ai 3 partiels terminaux, dont deux de physique (ma matière préférée) pourtant au lieu de commencer a réviser je viens sur futura...

    Les "haut qi" apprennent plus vite que les autres, tu imagines bien que si un enfant apprend en 10 min la ou les autres ont besoin d'1 heure, l'ennui s'installe, on dort ou on fait le clown... Bref il ne va pas apprendre a travailler (pourquoi s'embêter quand on n'en a pas besoin) mais petit a petit les notes vont chuter (sans que l'enfant comprenne) jusqu'au moment ou les 5 ou 10 minutes d'attention ne suffisent plus, et on ne peut pas arriver a se mettre a travailler comme ca, beaucoup n'y arriveront jamais (d'ou le taux d'échec très élevé)
    Les particules élémentaires sont des processus se déroulant a l'échelle de Planck

  11. #39
    lyre

    Re : c'est quoi être surdoué?

    bardamu: je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu a écris
    Les particules élémentaires sont des processus se déroulant a l'échelle de Planck

  12. #40
    Sédonelle

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    salut,
    j'aimerai savoir si selon vous il est préférable ou non d'être surdoué.
    Ca pourrai etre sympa de créer un débat entre "surdoués" et "non-surdoués"...
    Certains non surdoués disent "je ne comprends pas pourquoi les surdoués se plaignent ils ont de la chance" mais en quoi est ce une chance??
    Des surdoués disent souffrir de cette différence. Qu'est ce qui provoque ces souffrances??

    a+
    lyre
    Bonjour,

    "C'est quoi être surdoué ?"
    Extérieurement c'est une chose que l'on devient le jour où l'on donne les bonnes réponses aux tests de Q.I., des réponses qui sont au dessus de la moyenne des ''enfants'' (?). Un mot indissociable des mots : ''capacitées intellectuelles supérieures (ou très supérieures) et intelligence. D'une certaine façon dire à une personne qui n'est pas surdouée que l'on est surdoué ou que l'enfant qu'on lui présente est surdoué, revient à traiter cette personne non seulement d'imbécile mais aussi à remettre en question les capacitées intellectuelles de cette personne. A mes yeux l'une des grandes difficultés des personnes dites surdouées est de ne pouvoir se nommer ou se communiquer dans leurs différences qu'au travers d'un mot qui (je ne sais pas vraiment expliquer cela) agit comme un miroir. Si tu dis à une personne que tu es surdoué ce ne sera pas toi que la personne regardera, mais elle dans le miroir du mot surdoué.
    Que sait-on des capacitées intellectuelles du cerveau humain ? Qu'appelle t-on travail intellectuel (car le simple fait de penser ne relève t'il pas d'un pas d'un travail intellectuel et comment évaluer, mesurer et quantifier cela) ? Est-ce les capacitées intellectuelles d'un être humain qui font son intelligence ou la manière dont il les utilises ? Que considère t-on aujourd'hui comme de l'intelligence, quel sera demain notre regard sur cette intelligence ? etc, etc ...
    "surdoué, non surdoué" ?
    Pour moi (mais il se peut que je sois dans l'erreur) on dit d'un enfant qu'il est ''surdoué'' à partir du moment où cet enfant est capable de donner les ''bonnes réponses'' aux questions que lui pose les adultes avant que les réponses lui aient été enseignées, contrairement à enfant ''non-surdoué'' qui lui devra apprendre et travailler dur pour pouvoir donner les mêmes ''bonnes réponses''. Et pour moi ses deux différentes façons d'appréhender le monde ne sont pas plus ou moins l'une par apport à l'autre mais : complémentaires.

    J'espère ne pas avoir été trop hors sujet et te souhaite une bonne soirée.

  13. #41
    nexus6

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Citation Envoyé par Sédonelle Voir le message
    D'une certaine façon dire à une personne qui n'est pas surdouée que l'on est surdoué ou que l'enfant qu'on lui présente est surdoué, revient à traiter cette personne non seulement d'imbécile mais aussi à remettre en question les capacitées intellectuelles de cette personne.
    Bonjour,
    C'est une question d'amour propre et surtout de culture française, si je dis à une autre personne que je cours plus vite qu'elle, à priori, elle ne pas déprimer pour autant, se dire qu'elle physiquement handicapée, pourtant il y a comparaison et donc jugement de l'autre.
    Si je dit à l'autre que je comprends plus de choses et plus vite, il le prendra très mal parce qu'on vit dans une société où l'on est soit-disant tous égaux (identiques ??) et que l'intelligence fait partie de nos tabous actuels, comme l'argent, la réussite personnelle et toute différence qui pourrait nous mettre "au dessus" des autres.
    Le mieux est donc ne pas en parler... D'ailleurs, il est très rare qu'une personne IP en parle et encore plus qu'elle donne son QI, ils se cachent, se regroupent entre eux, en France c'est comme ça en tout cas.
    Dans d'autres pays ce sujet n'est pas tabou (USA par exemple), on ne considère pas comme des fanfarons si ils donnent le chiffre de leur QI, mais comme des gens qui ont des capacités supérieures, parmi d'autres possibles (sport, arts,...).

  14. #42
    nyogoso

    Re : c'est quoi etre surdoué?

    salut à tous
    je sui tombé ici par hasard,et je suis un peu d'accord avec vous,tous(rien de fondamentalement faux).
    Je vois qu'il y a 2 camps involontairement qui se sont eriges,et que malgrés toi lyre, je crois que t'as obtenu ce que tu voulais(et t'as l'air de tripper)une petite discussion entre HP et non HP.

    Mecton;je t'ai grillé "y a t-il des differences physiologiques entre surdoues et non surdous",et non,il n'est pas tombé dans ton piége.

    Bon pour commencer Bien dit Bardamu,rien ne vaut que de travailler,mais tu t'imagines dans une classe(de primaire) actuellement entrain de bosser comme un acharné sur des cours elementaires?Je crois que l'analogie est bonne,rien ne prouve qu'Einstein etait surdoué(pas de test QI,),c'etait même plus un génie(dans le sens illuminé)Toutankhamon(dans ton post).
    De plus,ce n'est pas un scoop:Einstein etait mediocre à l'école elementaire,pour pas dire retardé,il a parlé à 4 ans,hahaha.

    Arretons de generaliser sur les surdoués,comme dit plus haut,chaque enfant surdoué ou pas est unique,et parmis les surdoués il y en a des plus doués que d'autres,comme dans les non surdoués il y a des differences.

    Lyre dits moi,est-ce que tu pourrais differencier un non surdoué brillant,d'un surdoué brillant?(sans rèfléchir je dirai non)peut être que toi convaincu(peut être inconsciemment) de la superiorité des surdoués,repondra affirmativement.

    Il est vrai j'en ai fait l'experience(en ce qui concerne les lacunes du systeme pedagogique actuel);
    Plus haut ce que je voulais dire,c'est que la competition(en classe) est inutile,car il y a un ecart flagrant au niveau du raisonnement et je crois qu'il y a une difference aussi dans la maturité(qui je crois suit l'intelligence,si vous me suivez )/il y a des enfants qui sont plus matures que certains adultes comme il y a des enfants qui sont plus forts(niveau emotions)(QE)./bref on se rend vite compte qu'on n'est pas à sa place,et on tombe dans l'engrenage(si on a pas des parents attentifs ou si on a pas l'esprit lucide)===>echecs scolaire.

    Un element important,est que les surdoués sont des humains comme le autres et que par consequent ils ont droit à l'erreur,je crois que beaucoup de gens se mettent le doigt dans l'oeil en passant que la reussite à l'école est un marqueur d'intelligence.,par contre ce pourrait être un marqueur d'autre chose...,en reflechissant un peu on y arrive facilement.

    Ne vous etes vous jamais demandés pourquoi la pluspart des gens qui sont forts en une matiére ,le sont dans TOUTES les matiéres?


    Une autres choses,les differentes intelligences qu'on cite la pluspart du temps sont inutiles il y a q'une et une seule intelligence(desole,pour mon point de vue radical),les autres ont ete apportes pour combler une eventuelle frustration de la part de certains(et je ne serai pas surpris d'apprendre que les sociologues y ont quelque chose à faire là dedans...intelligence sportive,auditive,attractive,r epulsive,...hahahhah).

    En ce qui concerne le Qi,ce n'est pas un marquer d'intelligence,je crois que c'est plutot,un marqueur d'autre chose...encore rate,proche mais pas vraiment.

    Je ne suis pas un surdoué mais je dirai que les generalites en ce qui concerne les High potentials;
    -ouverture d'esprit(pas de restriction)
    -envie de savoir d'où on vient et donc orientation dans les sciences(surtout biologique et physique),ce qui est logique
    -deteste tout ce qui est routinier/repetitif(d'où peut être la hantise pour la recherche...et peut-être l'echec scolaire)
    -envie de tout comprendre(si il y a interet)
    -IMPORTANT;comportements divergents(paradoxaux/opposes) due peut-etre
    -à La remise en question de la plupart des choses,même de son integrité par exemple(Jamais de certitude)
    -cherche l'objectivite
    -probleme d'expression due aux pensees multiples(venant de partout,et sur tout)
    -raisonnement du genre;l'important n'est pas le chemin emprunté mais d'y arriver


    En gros;ce sont des personnes comme vous et moi

  15. Publicité
  16. #43
    lyre

    Re : C'est quoi être surdoué?

    moi unique but était de faire comprendre ce qu'était un "surdoué" a certains qui étaient dans l'erreur et de partager mes opinions avec les autres, je ne suis pas là pour "tripper"

    oui je pourrai facilement différencier un surdoué d'un non surdoué par: le comportements, les sujets abordés... je l'ai deja fait a plusieurs reprises (sans jamais me tromper). Mais je ne pense absolument pas que les surdoués soient supérieurs, c'est un fonctionnement différent mais pas meilleur. Vu ta façon de parler c'est plutôt toi qui te croie meilleur

    Pour les caractéristiques j'ai mis les principales plus haut, je suis d'accord avec les tiennes (même si il en manque) sauf: envie de savoir d'où on vient et donc orientation dans les sciences. beaucoup se dirigent vers l'art, l'économie...

    "ce sont des personnes comme vous et moi" t'entends quoi par la?
    Les particules élémentaires sont des processus se déroulant a l'échelle de Planck

  17. #44
    [PSO]Fabrice.g

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Je suis vraiment étonné qu'il n'y ait pas de critères diagnostiques précis pour les enfants à haut potentiel dans les nosographies internationales comme le DSM ou la CIM, ou nationales comme la CFTMEA.

    Visiblement, les Hauts QI n'intéressent pas les psychologues, ou alors, les troubles associés (malaise social, ou autres) qui sont parfois décrit par les personnes sur ce forum ne sont pas liés systématiquement à un QI élevé. Finalement, en l'absence de statistiques fiables, on ne peut associer de façon systématique QI et mal-être.

    Concernant les tableaux cliniques que vous proposez (par ex. Lyre, ou Nyogoso), à mon avis, ils ne sont pas suffisamment diagnostiques (comme le dit très justement Nyogoso).

    Une remarque sur les tests de QI : le test QI est une mesure d'un ensemble assez circonscrit de capacités cognitives (verbales, logico-mathématiques, spatiales, mémorielles, ...). Le score de QI est un indicateur de l'avancement de l'acquisition de ces capacités par rapport à une population comparable. Donc, si un enfant de 10 ans obtient un score de QI de 115, cela signifie qu'il a acquis des capacités cognitives que 85% des enfants de son age n'ont pas encore acquises.

    Généralement, même si certaines échelles mesurent plusieurs sortes de QI, les chercheurs pensent que le QI est homogène. En d'autres termes, un enfant qui a un QI logico-mathématique élevé aura normalement un score au QI verbal (qui comprends des épreuves d'orthographe) élevé. Si les deux scores sont trop différents, alors on ne peut pas conclure quand à une précocité de l'enfant en question, par contre, cette différence d'évolution dans les différentes capacités cognitives peut être le signe d'une dysharmonie évolutive (ou trouble atypique du développement, cf. la CFTMEA).

    D'autres troubles sont parfois associés à un QI élevé ou à une dysharmonie entre les QI, comme une forme d'autisme nommée Syndrome d'Asperger.

    En bref, il n'existe qu'un moyen de savoir si une personne est "surdouée" ou "précoce" ou "a un haut potentiel", c'est de consulter un psychologue. Il existe des centres de consultation psychologique (IMP, CMP, ...) pour lesquels la consultation est remboursée (au prix du test de QI, heureusement !). Seul le psychologue* a les connaissances nécessaires pour et a le droit d'établir un diagnostique sur la base des résultats à un test de QI. La plupart des tests de QI qu'on peut trouver sur Internet ne sont pas valides, et sont d'aucune utilité pour diagnostiquer un QI élevé. Seul un psychologue pourra dire si le développement d'un enfant est harmonique ou dysharmonique, ou si ses capacités cognitives importantes sont le signe d'une avance de développement, ou d'une pathologie (troubles du développement) qu'il faut prendre en charge.

    * Remarque : Ni les psychiatres, ni les psychanalystes, ni les psychothérapeutes ne sont formés pour administrer, dépouiller et interpréter ces tests.

  18. #45
    nyogoso

    Re : C'est quoi être surdoué?

    salut à tous.

    Dit Lyre,en parlant de tripper,ce n'etait pas à connot. negative,moi je trippe sur FSG(on comprend la même chose?).Secondo,PAS DE JUGEMENT hatives,svp!!Je donne mon avis qu'importe qu'il soit juste,ou erroné,ou même divergent de la norme,je ne suis pas un specialiste et je ne me pretend pas pour autant superieur à qui que ce soit/comme tu penses que les SDs sont egaux aux gens normaux.[apres chacun son interpretation]

    En parlant de physique et de biologie(qui sont pour moi des sciences nobles) je parlais des SDs en general,ces deux sciences ont le merite d'aller à la limite des choses(ont leurs doit tout;encore desole pour mon PDV radical), elles essaient de repondre aux questions les plus fondamentales(celles qu'on se pose depuis des millions d'annees) comme,d'où venons nous,où allons nous,qu'est ce qui se passe à des millions d'annees lumiere d'ici,pourquoi celà,pourquoi pas ceci,et comment celà...bref(mon dada,si des etudes combinant les deux existaient,...).
    Mais,comme evoqué plus haut,la SD se retrouve partout,que ce soit,en science,architecture,art,metie rs techniques...tout simplement parce que de 1 dans notre sociéte qui est ellististe malgrés les apparences,on ne vous demande pas d'être super intelligent,mais d'être performant partout(ou dans un domaine precis de manière restrictive) et de 2,parce que la surdouance est un caractere pas une personnalite(ça c'est personnel et variable).

    Fabrice-Gui,evidemment qu'on se dit surdoué aprés une visite chez le psy/ chez Lyre ,sinon...tout le monde serait surdoué.Mais rien n'est absolue.
    J'ai remarqué que tu as de bonnes connaissances en psychologie(et je viens de decouvrir sur ton profil que t'es un pro...je m'en doutais vu le vocable utilisé)

    Je dits ça parce que je viens de regarder l'article sur wikipedia(Dys Evol) et ça a l'air d'être très compliqué à diagnostiquer(multi-factoriel),donc c'est entre le surdoué et l'autiste?Il me semble que dans l'article on parle d'un retard generalisé et non partiel,de l'intelligence et du comportement(+phobies...)?N'y a t-il vraiment rien pour differencier sans ambiguïté un enfant disharmonieux au niveau evolutif,d'un enfant sd?

    Bref très compliqué la psychologie(mais trés pationnant,respect)
    Encore une chose que je voulais rajouter(notifié par neutralino),immaginez l'impact que ça aurait sur la societé un diagnostiquage precis(disonshysiologiques ,si difference il y a)ou même psychologique,mais ça c'est plus ou moins subjectifs(pour la majorite des gens,desole pour ce propos)...


    A vous...

    PS; Ah, quand même quelqu'un a releve cette petite phrase,en fait,"ce sont des personnes comme vous et moi",c'est une phrase...(je ne sais pas comment ça s'appelle, si quelqu'un pouvait m'aider pour ce mot de voc.)=qui est claire(signification1aire) et qui est floue en même temps¨[ambigue].
    C'etait fait expres de ma part mais je doutais que quelqu'un le releve.

  19. #46
    Gwyddon

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Hello,

    Juste une petite remarque en passant, j'ai l'impression (comme Rincevent...) qu'on met trèèès facilement sur le dos de la mention "surdoué" de mauvais résultats dûs en fait à un manque de travail..

    Quand je lis

    Citation Envoyé par lyre
    Les "haut qi" apprennent plus vite que les autres, tu imagines bien que si un enfant apprend en 10 min la ou les autres ont besoin d'1 heure, l'ennui s'installe, on dort ou on fait le clown... Bref il ne va pas apprendre a travailler (pourquoi s'embêter quand on n'en a pas besoin) mais petit a petit les notes vont chuter (sans que l'enfant comprenne) jusqu'au moment ou les 5 ou 10 minutes d'attention ne suffisent plus, et on ne peut pas arriver a se mettre a travailler comme ca, beaucoup n'y arriveront jamais (d'ou le taux d'échec très élevé)
    ça me fait doucement rigoler... D'abord parce qu'on est pas surdoué partout d'une part, parce que d'autre part rien ne t'empêche d'aller plus loin par toi même et de lire autre chose que ce que l'on voit en cours...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  20. #47
    bardamu

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    moi unique but était de faire comprendre ce qu'était un "surdoué" (...)
    Faire comprendre ou comprendre ?
    Pour reprendre ce que dit Fabrice, le problème est de savoir si ce que tu appelles "surdoué" définit une catégorie psychologique légitime.
    Question de logique : soit un surdoué est défini par ses capacités cognitives et dans ce cas il n'y a pas de rapport direct avec les traits affectifs, soit on prend ces traits pour définir un type psychologique et dans ce cas ce serait plutôt celui du "surdoué en échec scolaire", du "surdoué à problème psycho-sociaux" etc. pour autant que les "symptômes" sont déterminés à partir de cette population. Il faudrait ensuite établir en quoi la personnalité se voit influencée par des facilités intellectuelles, ce qui a sans doute plus d'intérêt pour les enfants que les adultes.

    Une fois adulte, quelqu'un d'intelligent devrait comprendre qu'il ne règlera pas ses problèmes psychologiques, ses difficultés à travailler ou à suivre une discipline scolaire en se disant "c'est ma nature de surdoué". Sa situation n'est pas forcément différente d'un "sous-doué" qui ne s'intéresse pas aux cours, ne pense qu'à s'amuser, conteste l'autorité d'un prof, est susceptible, un rien excité etc. (pour reprendre quelques traits que tu as indiqué).
    Si ta motivation est de comprendre pourquoi tu es à deux doigts d'échouer dans tes études alors que tu te juges intelligent, il vaut peut-être mieux que tu oublies l'intelligence pour te concentrer sur tes faiblesses de caractère. 50% de la population estudiantine "souffre" de procrastination, par exemple...

    On voit sur le forum que la "plainte du surdoué" agace et je crois que c'est parce qu'elle est lue de manière assez simple : "encore un qui bosse pas et préfère se dire que c'est à cause de sa nature d'intelligence supérieure plutôt que de se bouger comme tout le monde".
    La question se pose : est-ce que s'attribuer cette nature est une stratégie plus ou moins inconsciente pour ne pas affronter une réalité blessante pour l'ego ?
    Il y a plus de 200 000 inscrits sur ce forum et par la simple définition du QI, plus de 4550 ont un QI supérieur à 130 mais bien peu s'en plaignent.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  21. #48
    Univers49
    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    blable:voila une petite liste des caractéristiques:
    (...)

    Exact je suis moi meme surdoué, tien voila qq sites pr compléter:
    http://surdoues-info.ifrance.com/

    http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/ain/...precocite.html

    Citation Envoyé par Neutralino Voir le message
    Pour revenir au sujet, le terme approprié aujourd'hui est "précoce" et non "surdoué".
    Exact les vrais mots sont:
    enfants precoces; enfants à ht potentiel (ehp); enfant intellectuellement précoce(eip)

    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    neutralino: il est vrai que le mot "surdoué" ne convient pas du tout, mais précoce non plus, on dirait que c'est juste une avance intellectuelle qui disparaitra a l'age adulte.

    Exact, ont utilise qd meme le terme precoce pr ns designé mm si cela ne convient pas
    Dernière modification par bardamu ; 23/05/2008 à 17h53. Motif: citation allégée

  22. Publicité
  23. #49
    nyogoso

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Lyre je vais repondre/tenter de repondre à tes questions(j'espere rhetoriques)
    1°pourquoi t'en a de la chance?
    Parce que t'es plus intelligent que la personne moyenne,ou plus commodement dit,tu as un plus gros potentiel,et même si tu ne le serais pas(plus intelligent que l'individu "lambda"),t'es parmis(je reprends les sources de quelqu'un...) le groupe ferme des 5,% de la population,et ce chiffre,c'est pas dans la tête(comme l'intelligence),c'est reel,et ça touche les gens, je crois donc que c'est ce genre de chiffre qui....Et puis comme tu l'as dit ,si t'as une capacité d'apprentissage 6 fois superieure à une personne normale de ton âge(pfiooooooooouf,quand même)....c'est un peu de la chance,nan?

    2°Des surdoués qui souffrent de leurs "statut"?Je ne vois qu'une piste possible,le cas d'enfants precoces grandissant dans un milieu sans autres enfants precoces(sont incompris...) ou dans le même genre,d'EP grandissant avec des parents inapropries(immatures ou attardes ou même jaloux,et oui ça arrive cfr;Mathilda(le film)),ce qui se passe c'est qu'il y a une perte de confiance envers les adultes et un renfermement(ça peut avoir des consequences desastreuses)===>dont le classic echec scolaire/solitaire...et pourquoi pas autiste,mais ça je ne sais pas si on le devient spontanement.
    Bref aprés il y a un combat interieur,l'immaturite du petit enfant contre l'intelligence(la prise de conscience precoce des responsabilites;de la realite,...),et le gagnant l'emporte,on en ressort soit plus fort,soit...aighaighaigh.



    *J'ai cru comprendre que le sujet principal n'interessait plus personne!!!Peut être qu'au lieu de parler de l'echec scolaire de nos chers SD,nous devrions parler des causes profondes du mal-être latent de ces individus?non?

  24. #50
    nexus6

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Citation Envoyé par lyre Voir le message
    Mais je ne pense absolument pas que les surdoués soient supérieurs, c'est un fonctionnement différent mais pas meilleur.
    Pourquoi pas "meilleur" ? Si on intégre plus d'information et plus vite on est forcément meilleur dans ce domaine là !
    Après, on s'en sert ou pas, suivant qu'on connait le mode d'emploi, que l'environnement nous aide ou même qu'on s'en aperçoit.
    Par contre ça ne rend pas supérieur, comme être plus grand, courir plus vite ou très bien jouer de la musique ne fait pas de nous un être supérieur aux autres en général.

  25. #51
    anais_c

    Re : c'est quoi être surdoué?

    Je n'avais pas cour de sport aujourd'hui, je suis rentré chez moi, j'ai allumé la télé et regardé l'émission<< C'est au programme>>.Le sujet étant les surdoués, une femme surdoué a témoigné, j'ai reconnu ces symptômes en moi j'en revient pas !! Est-ce moi qui me fait des idées?? Je ne sais pas du tout j'aimerai l'aide de personnes qui sont surdoués.
    Je reconnais en trotre cette angoisse constante de jamais bien faire j'essai d'être toujours rigoureuse je n'en dors pas certaines nuit tellement quand je sais que j'ai fait un contrôle et que j'ai peur d'avoir une mauvaise note.
    Je n'arrive pas à me connaitre, j'ai fait pas mal de style de vêtements, j'ai l'impression de ne pas avoir de repère précis dans ma vie. J'ai une façon particulière de voir le monde qui m'est vraiment propre. Je suis maintenant en seconde et vers le 5ème et la 4ème j'avai une peur constante qui me mangé constament je n'arrivé plus à avancé dans la vie à cause de sa, j'étais dans un cercle vissieu et j'en avait conscience c'est sa qui me fesais mal, je ne mangé plus je suis allée voir un psy il ma dit que j'en avait pas besoin qu'il fallait que je sorte moi même de se cercle. J'y suis arrivée sa été ma plus grande réussite j'ai pu redormir sans médicament et césser mes crises d'angoisses.J'ai toujours eu des bonnes notes, j'ai toujours été en avance sur les personnes de mon âge fesant preuve d'une maturité impressionante quand je vois les gens de mon âge je me revoit moi avant à un moment de ma vie. J'arrive à faire ressentir au gens se qu'il ressentent me mettre à leurs places je ne sais pas si c'est peut-être que j'ai eu une vie trés complexe et que je suis passée par énormément d'épreuve mais déjà je me souvient quand j'étais à la maternelle j'avai vu un enfant se faire frapper par la maîtresse j'ai dessuite intervenu é cette envie de justice je l'est toujours eu j'ai souvent eu des problèmes avec mes professeur à cause de cela se qui m'a vallu des jours de renvoies et des avertissements de comportements. Alors que je n'est jamais parlé mal à un professeur, n'y même frappé, n'y faire n'importe quoi en classe.
    Il m'est arrivé dans ma vie des moments ou je n'avais pas vraiment d'ami j'étais différente de tous, maintenant j'ai énormément d'ami mes se qui est fou se que je peux savoir leurs réactions avant même qu'ils parlent et sa même avec certaines personnes que je connais pas vraiment, j'analyse beaucoup. Ce qui est fou c'est que les personnes qui me connaissent vraiments telle que je suis trouves que je suis quelqu'un de formidable parce que je peux m'adapté à tous les types de personnes et je sais pas comment le dire mais j'ai quelque chose en plus se n'est pas pour me venté ou quoi je sais pas moi même se qu'est cette chose en plus mais je l'est, mais mon énorme problème c'est un manque de confiance en moi énorme. J'ai toujours eu des rumeurs sur moi, je dégage une image qui n'est pas la mienne même enver ma famille, je veux tellement me faire accepter, aimer par les gens que j'essai de correspondre à leurs images à ce qu'ils attendent. Pour le sens de l'humour sa c'est tous à fait vrai!! Mais c'est tellement décalé que sa fait rire je sors toujours tous au tac au tac je peux faire des relations avec plusieurs sujets en même temps et les rapprocher.
    Enfin la je raconte toute ma vie!!
    [Depuis que j'ai travaillé sur l'Humaniste cette perseption du monde qu'ils ont voulu affiné je trouve sa remarcable et quand cela à continué avec les lumières en définicant aussi comme diderot et Dalembert dans l'encyclopedie par exemple des valeurs politiques c'est vraiment passionant. ]
    merci pour ceux qui répondron
    je laisse mon blog //Suppression du lien qui n'a rien à voir avec le sujet.
    Clémentine pour la modération//
    Dernière modification par (PSO)Clémentine ; 29/05/2008 à 10h50.

  26. #52
    Mecton

    Re : c'est quoi être surdoué?

    Salut Anais,
    j'ai toujours été en avance sur les personnes de mon âge fesant preuve d'une maturité impressionante quand je vois les gens de mon âge je me revoit moi avant à un moment de ma vie
    C'est le jugement que tu portes sur les autres qui te fais dire cela mais comment peux tu être certaine qu'ils sont effectivement aussi immatures qu'ils le laissent percevoir ?
    As tu lue les lien sur le procrastinisme ( affreux ce mot ! ) et le "lake Wobegon effect" ( cf les posts ci-dessus ). Ces liens sont riches d'enseignements et te permettras peut être de te situer par rapport à ça. bonne journée.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  27. #53
    nyogoso

    Re : C'est quoi être surdoué?

    oui,moi je suis comme ça procrastinateur,mais au moins je le reconnais,et je le suis à 100/100,je ne savais pas,qu'un mot pareil pouvait enlober autant de caracteristiques,mais un truc est sûr,sur celà,ce que ça n'apporte rien de bien.TEMOIGNAGE D'UN PROCRASTINATEUR:
    Exemple moi;j'etudie en peu de temps(sans me vanter)et dans des conditions de stress epouvantable(mais j'aime bien,je prefere ça,que d'etudier pour oublier,et puis reetudier quelques mois plus tard),mais je reussis chaque fois,hiihihi,à un cheveux...bref,c'est un vilain defaut,ce truc là,parcequ'en plus on se fout de la tête des gens sans s'en rendre compte.De plus vous les petits surdoués,mettez vous au travail avant qu'il ne soit trop tard,moi je regrette chaque fois,apres l'échec.c'est ça le pire,on voit les autres cravacher,on se dit qu'on apprendra plus vite que les autres,età la fin on apprends qu'on a pris du retard à 3 semaines de l'examen,on commence à fournir un trvail intelectuel immeeeeeeeensement immense,...parfois ça casse parfois ça passe.

    Je crois que la procrastination est alors,si je vois bien ce que c'est une consequence d'un mal être,comme dit ci dessus,on ne naît pas pro... ,on le devient,si j'ai bien suivi,je crois que certains (les plus informes et les plus conaisseurs),je ne citerai pas de psoeudo,veulent tout simplement dire qu'il y a des gens qui souffrent non de surdouement,mais plutot de surestimation de soi et de sous-estimation des autres,c'est vrai que vu d'un certain angle,se dire qu'on a raté parcequ'on a pas travaille,c'est rassurant mais ça l'est moins quand c'est repetitif ,et qu'on apprends qu'on se retrouve à la rue parcequ'on souffrait d'un surdouement,qui nous a pousse à nous reposer sur nos acquis et à ne pas bosser,SI C'EST ça être surdoué??

    Bref,moi je crois qu'on sous-estime les surdoués parce q'on dirait qu'on les encourage leur comportement defetiste(je ne sais pas si ça se dit,mais on se comprend):"mon fils a raté à l'ecole,mais ce n'est pas grave il est surdoué,c'est normal".

    Ou va le monde?Le but dans une vie,ce n'est pas d' être surdoué ou pas,mais d'être doué pour La VIE,...bref ,je me perd dans mes propos donc je disais qu'on sous-estimait les surdoués en les rabaissant et en les encourageant à l'échec,on les sous-estime aussi parcequ'on croit qu'ils sont patahologiquement imatures:"Oh,il est trés intelligent,mais la maturité ne suit pas,il est intolerable".

    Moi,j'ai toujours etait convaincus que la maturite allaitde pair avec l'intelligence,bon je vous laisse parce qu'il faut que j'echappe à la PROCRASTINATION.





    PS:50/100 des etudiants sont procrastinateurs?mais la societe va où,la technologie a quelque chose à y faire ,non?ET le splin,ça serait pas ça la cause...

  28. #54
    cinéma

    Re : C'est quoi être surdoué?

    BONJOUR A TOUS

    Voila mon problème j'ai 22 ans et en regardants une émission sur les surdoués adultes je me suis rendue compte que je correspondait à un grands nombres de "symptômes" si on peut les nommer ainsi.
    Je décroche d'une conversation en un rien de temps, je ne suis pas attentive, je suis hyper empathique, une vraie éponge à sentiments et je suis trés imaginative et passionée par un nombre trés resteint de sujets, à côté de ça je ne me considère pas comme une personne trés intelligente même si je fait des études superieurs, j'ai toujours été une élève moyenne même si il est vrai je n'ai jamais écouté mes cours plutôt plongée dans mes pensées. Le truc c'est que je suis une personne anxieuse, beaucoup trop, je déprime facilement parce que ce qui m'entoure de prés ou de loin me touche, et bien que je refléchisse sur tous les sujets je n'arrive pas à bien m'exprimer au sein de mon groupe d'amis. J'hésite a passer un teste de QI, si ca se trouve cela n'a rien à voir.

    Vous êtes vous rendu compte d'avoir d'une dite "intelligence superieur", (expression trés mégalo)

    merci

  29. Publicité
  30. #55
    Mecton

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Je me demande si on montrerait la même propension à reconnaitre des symptomes chez soi s'il s'agissait de débilité ou alors quelque chose de tout à fait neutre vis à vis de l'égo.
    En effet je ne critique pas du tout ce comportement ! J'aimerais moi même être surdoué mais pourquoi ça ? Bein parce que c'est, je pense, tout à fait naturelle de vouloir montrer qu'on est mieux ( je ne cherche pas à définir ce qui est "mieux que les autres" vous comprenez l'idée je pense )que les autres mais ce n'est pas sain du tout.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  31. #56
    SuperTux

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Les auto-diagnostiques c'est du pipo : seul un psychiatre correctement formé peut faire des diagnostiques psy correct.

  32. #57
    cinéma

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Je suis bien évidemment okay sur les auto diagnistiques, seulement avant de consulter il faut bien s'interroger sur soi et se demander pourquoi on se sens si proche de ce "diagnostique", ce n'est pas de la mégalomanie, ce n'est pas se sentir suppérieur car jamais de ma vie je ne me suis sentie supperieur c'est plutôt le contraire, cela mettrai juste un nom sur un "gros bordel" perpetuel qu'il y a dans mon cerveau, pourquoi je n'ai jamais voulu passer un test de QI, car pour moi cela relève de la logique et je ne suis pas logique, et j'avais peur justement qu'on me dise que j'étais débile. Le fais de se sentir toujours en décalage par rapport aux autres, de ne pas comrendre de la même façon, j'ai toujours penser que j'étais bizzare, la je me dis que ca peut être bien plus compliqué surtout quand je vois que mon frère correspond encore plus que moi.

    Comprenez que je ne fantasme pas sur une suprématie intellectuelle que je ne perçoit même pas, je voudrais juste pouvoir enfin comprendre mon fonctionnement.

    ya que les psy pour m'aider????????????????????la phobie des docteurs je dois dire que ça aide pas.........

  33. #58
    etoile64

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Une question qui me semble également intéressante : est-on surdoué(e) de façon définie ou cela évolue-t-il avec le temps?

    J'ai été diagnostiquée surdouée étant petite, et à l'heure actuelle, si je me trouve effectivement des facilités de compréhension et d'apprentissage par rapport à la moyenne, je ne m'imagine pas du tout surdouée comme je pouvais l'être plus jeune...

    Le QI étant un rapport d'âge théorique sur un âge réel, je suppose qu'il évolue au ours de la vie...

  34. #59
    myoper

    Re : C'est quoi être surdoué?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par etoile64 Voir le message
    Une question qui me semble également intéressante : est-on surdoué(e) de façon définie ou cela évolue-t-il avec le temps?
    J'ai été diagnostiquée surdouée étant petite, et à l'heure actuelle, si je me trouve effectivement des facilités de compréhension et d'apprentissage par rapport à la moyenne, je ne m'imagine pas du tout surdouée comme je pouvais l'être plus jeune...
    Le QI étant un rapport d'âge théorique sur un âge réel, je suppose qu'il évolue au ours de la vie...
    Ca semble etre meme peut etre primordial. Car le QI n'ayant qu'une valeur avant 15 ou 16 ans pour diagnostiquer une précocité, les "autres" peuvent avoir largement "comblé" leur retard, voire plus si j'en juge les fréquents problémes retrouvés dans cette population.
    J'ai eu la meme sensation en arrivant en prépa: un gros moyen ...

  35. #60
    Weensie

    Re : c'est quoi etre surdoué?

    Le terme de surdoué est tellement innaproprié .
    On m'a tellement qualifié de surdoué à tort , parce que j'avais 4 ans d'avance .
    Etre surdoué ne signifie rien et les êtres qu'on qualifie comme tels ont cela de différent qu'ils ne sont culturellement pas en phase avec les autres personnes .
    Ils sont généralement précoces , mais à long terme , cela ne prouve rien .
    Je pense véritablement que le terme doué suffit amplement et convient à bien plus de personnes que l'on ne le croit , et qu'il n'existe aucun moyen quantitatif pour estimer quelqu'un surdoué . L'intelligence est si complexe que vouloir la quantifier et hiérarchiser les personnes selon un simple Quotient , établi en général par des personnes loins d'etre surdouées , n'a aucun sens.
    .

Sur le même thème :

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. c'est quoi les "registres"?et ça sert a quoi ?
    Par syham dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/05/2009, 21h35
  2. IUT génie electricité c'est bien? c'est quoi?
    Par canary dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/01/2008, 23h08
  3. [Brun] Peut-être que c'est l'antenne ?
    Par 1300 dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/04/2007, 10h01
  4. Pour vous, c'est quoi "etre heureux" ?
    Par 14bds75_cb dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 43
    Dernier message: 11/07/2003, 19h35