Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Choc psychologique !



  1. #1
    invité6543212033

    Exclamation Choc psychologique !

    Salut à tous !

    Est-ce qu'un choc psychologique peut engendrer une destruction partielle ou totale de la psyché ?

    Pour pousser un peu le raisonnement, est-ce qu'un traumatisme peut produire, enclencher des psychopathologies telle que la schizophrénie ?

    Au quel cas, les malades mentaux sont d'abord des victimes !

    Cordialement !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    evasion2008

    Re : Choc psychologique !

    ok ca ce peut enclache une patologie dans le 2eme cas

  4. #3
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Houuuu làààà !

    J'viens d'avoir un choc psychologique ........ !!!!!!!!!!!!

    Et en bon français, çà donne quoi !

    Parce que là tu m'as rendu schizophrène, mais bon j'y étais déjà ...

    @ +

  5. #4
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Il arrive qu'un traumatisme psychique engendre un trouble de stress post-traumatique : l'événement traumatique est constamment revécu, répété, sous la forme de cauchemars, de ruminations, etc.

    Il peut aussi déboucher sur une réaction dissociative qui peut mener jusqu'à l'errence (pas seulement géographique mais aussi relationnelle, professionnelle, etc, le type ne peut pas se fixer). Pensez à Peter Pan.

    Et aussi sur une névrose hystérique : le gars qui devient aveugle sans que sa cécité n'ait d'origine physiologique, par exemple. Ou qui "se fait muet", etc.


    A priori, ça ne débouche pas sur la psychose.

  6. #5
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Oui mais dans le cas d'une psychose l'événement traumatique peut paraître bénin pour des personnes dites normales, genre la consommation de cannabis ! non ?

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Il peut aussi déboucher sur une réaction dissociative qui peut mener jusqu'à l'errence ...

    A priori, ça ne débouche pas sur la psychose.
    Là je suis plus, une réaction dissociative c'est bien la base des symptômes d'une psychose, non ?

    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Oui mais dans le cas d'une psychose l'événement traumatique peut paraître bénin pour des personnes dites normales, genre la consommation de cannabis ! non ?
    Je ne vois pas le rapport entre "événement traumatique" et "consommation de cannabis". Mise à part que les traumatismes psychiques débouchent assez souvent sur x formes de dépendances.


    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Là je suis plus, une réaction dissociative c'est bien la base des symptômes d'une psychose, non ?

    Cordialement,
    Non, pas tant. Le psychotique, c'est le gars qui a l'impression d'être siamois avec les autres (=mes pensées ne vous gênent pas ? je ne pense pas trop fort ?), qui se sent transaprent (=on lit dans mes pensées). C'est même tout le contraire de la réaction dissociative : le mec ne se dissocie pas du monde et des autres, il s'y identifie, il manque de distance, il "fusionne" avec les autres, etc.

  9. Publicité
  10. #7
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Je trouve ta version de la psychose un tantinet simpliste !
    Pour moi les choses sont beaucoup plus complexes et le dénominateur commun bien qu'il existe ne suffit pas à justifier toutes les psychoses !

    D'ailleurs on devrait dire à chacun sa psychose ! lol !

  11. #8
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Je trouve ta version de la psychose un tantinet simpliste !
    Pour moi les choses sont beaucoup plus complexes et le dénominateur commun bien qu'il existe ne suffit pas à justifier toutes les psychoses !

    D'ailleurs on devrait dire à chacun sa psychose ! lol !
    Toute catégorie est simpliste. Et c'est bien de cette catégorie, la psychose, dont je parle. Pour humaniser, je cite les discours classics du psychotique.

    Tu préfères peut-être partir de telle personne et en parler "comme si c'était un psychotique" alors qu'il ne rentre pas dans cette catégorie, dans cette case, parce que c'est bien d'une case qu'il s'agit.

  12. #9
    Azen

    Re : Choc psychologique !

    Bonsoir
    Je reviens au lien entre choc traumatique et cannabis.Le THC et ses amis contenus dans le cannabis modifie le fonctionnement neuronal.De ce fait,du fait d un etat de conscience modifié,le ressenti n est plus le meme.Donc un meme choc (dans le sens où le phenomene est mesurable...si il peut l etre...) pourrait dans un cas avoir des consequences non-habituelle (entre "on m a mené en bateau sur cette affaire" et "je dois sauver le monde" il y a une difference notable de perspective) SI l individu présente un desequilibre sensible biologique (gènes dans le cas de la schizophrenie).
    Maintenant,quand a la destruction de la psyché,je n emploierai pas ces termes.Ce serait plutot je suppose une perte d identité de part l intensité du délire,d ôù le terme de symptome positif qui qualifie les changements qui surviennent en plus dans le paysage mental de l individu.
    Cordialement
    La Vie a le pouvoir d'organiser la matiere...L'Homme d'organiser sa vie...

  13. #10
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Oui, ou on peut parler d'effondrement, effondrement narcissique, la conscience qui se déstructure, s'effondre, s'affaisse comme un château de sable.

    Celà dit, on reconnait comme événements potentiellement traumatiques les accidents (en particulier sur voies de chemins de fers), les viols, les guerres, les tortures, les mauvais-traitements d'enfance.

    La consommation de drogue n'en fait pas partie, la perte de son emploi, d'un être cher, etc. non-plus (c'est névrotique parce qu'il y a perte, "castration", ce n'est pas traumatique).


    Voici mon blog, intégralement dédié au trouble de stress post-traumatique : http://miettes-litteraires.blogspot.com/
    j'y avais publié un billet sur l'étendue de la clinique

  14. #11
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Je ne vois pas le rapport entre "événement traumatique" et "consommation de cannabis". Mise à part que les traumatismes psychiques débouchent assez souvent sur x formes de dépendances.
    Pour le facteur "consommation de cannabis", c'est un très fort précurseur dans la survenue d'une psychose, et l'annonce d'un diagnostique de schizophrénie peut-être vécu de manière traumatique par le patient ...

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Non, pas tant. Le psychotique, c'est le gars qui a l'impression d'être siamois avec les autres (=mes pensées ne vous gênent pas ? je ne pense pas trop fort ?), qui se sent transaprent (=on lit dans mes pensées). C'est même tout le contraire de la réaction dissociative : le mec ne se dissocie pas du monde et des autres, il s'y identifie, il manque de distance, il "fusionne" avec les autres, etc.
    Personnellement, ce n'est pas du tout mon avis, on a plutôt l'impression de perdre son intimité et on refuse la présence d'autrui d'où le replis sur soi ! Je dirais que c'est vécu comme une agression permanente !

    Cordialement !

  15. #12
    Black SurvituaL

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Non, pas tant. Le psychotique, c'est le gars qui a l'impression d'être siamois avec les autres (=mes pensées ne vous gênent pas ? je ne pense pas trop fort ?), qui se sent transaprent (=on lit dans mes pensées). C'est même tout le contraire de la réaction dissociative : le mec ne se dissocie pas du monde et des autres, il s'y identifie, il manque de distance, il "fusionne" avec les autres, etc.
    Tu est en train d'étudier la "schyzophrénie" ou tu généralise un peu trop ? ça va ? Mes pensées te gênent pas ? Oups...

    B.S.

  16. Publicité
  17. #13
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Black SurvituaL Voir le message
    Tu est en train d'étudier la "schyzophrénie" ou tu généralise un peu trop ? ça va ? Mes pensées te gênent pas ? Oups...

    B.S.
    1 - J'avais déjà dit à un endroit que radicaliser et généraliser est un bon moyen de vulgarisation. C'est donc bien vulgaire, je ne m'attendais pas à ce qu'on l'ingère d'une traite "tout rond".


    2 - C'est le trauma que j'étudie, et je répète (à octanitrocubane) que les vécu sous drogues ne sont pas proprement traumatiques. Ils peuvent être choquants, relativement destructurants, dé-narcissisant, mais pas traumatiques.

  18. #14
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    2 - C'est le trauma que j'étudie, et je répète (à octanitrocubane) que les vécu sous drogues ne sont pas proprement traumatiques. Ils peuvent être choquants, relativement destructurants, dé-narcissisant, mais pas traumatiques.
    La drogue (cannabis notamment) est un facteur aggravant mais je me pose la question suivante : est-ce que la pose d'un diagnostique de maladies mentales (schizophrénie, bipolarité, border-line, etc ...) ; souvent fait en 5 minutes (j'en parle d'expérience) ; n'est pas déstructurant au point de rejeter le diagnostique ce qui est vécu comme un traumatisme par le patient et par l'entourage proche !

    Dans le cas de la schizophrénie, le diagnostique est souvent rejeté, pourquoi ? N'est-ce pas à cause d'un traumatisme que nous font subir les différents médias ? Nous serions des tueurs, des assassins sans âme ou avec une âme égarée ? je suis désolé mais la pilule est pas facile à gober !

    On est d'abord des victimes du système !

    Cordialement !

  19. #15
    lamorgana

    Re : Choc psychologique !

    bonsoir,
    Dans le cas de la schizophrénie, le diagnostique est souvent rejeté, pourquoi ? N'est-ce pas à cause d'un traumatisme que nous font subir les différents médias ? Nous serions des tueurs, des assassins sans âme ou avec une âme égarée ? je suis désolé mais la pilule est pas facile à gober !
    problème d'éducation...d'explications. Certaines maladies ou dysfonctionnements sont sources de romans et fictions à sensations...on a tendance à oublier qu'il y a la fiction et la réalité!
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  20. #16
    shokin

    Re : Choc psychologique !

    J'ai supprimé les derniers messages qui n'apportaient guère à cette discussion pourtant bien commencée.



    Shokin
    Dernière modification par shokin ; 15/12/2008 à 22h38.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  21. #17
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Donc pour en revenir au traumatisme :

    Le mot STRESS vient de la physique mécanique. Ce terme vient de l'anglais, il signifie contrainte. En physique mécanique, ce terme désigne la contrainte que subit un corps sur lequel on applique une force ; parfois, il désigne aussi l'effort que déploie le corps sur lequel on applique une force. Imaginez une structure osseuse sur lequel on applique une force au moyen d'une aiguille : l'os est élastique, "souple", le stress qu'il subit modifie sa forme.

    Le terme de TRAUMATISME vient aussi de la médecine des corps, de la physique mécanique. Un crâne tape le sol (une force est exercée sur lui, une contrainte, un stress) et paf, il ne résiste pas, il se rompt, se fissure, se brise, il est troué : c'est un traumatisme crânien. Par ailleurs, je ne sais plus si c'est Barrois ou Briole qui parlait de traumatisme psychique comme "un trou dans le signifiant".

    La doxa (même si je ne suis pas complètement d'accord avec elle) considère que le sujet vit un événement "qui ne fait pas sens", un événement pour lui insensé, un événement qui fait intrusion dans le psychique du sujet et que le sujet ne comprend pas, cet événement demeure comme un corps étranger, un intrus, un "viol". Ce facteur (tel événement fait non-sens, "troue" la structure de sens du sujet, est incompréhensible au sujet) est un des facteurs principaux qui permet de désigner un événement de traumatique.

    Mais ce n'est pas le seul facteur. La doxa, encore une fois, a tendance à réduire les troubles psychiques à l'ethiologie (à la cause) qu'on aime désigner par "extérieure au sujet" (endogène) (par exemple un accident de voiture) ou "intérieure au sujet" (exiogène) (par exemple un dérrglement cellulaire, biologique, neurologique, etc). Dans cette perspective-là, la littérature psychologique a tendance à attribuer "une cause interne au sujet" vis-à-vis de la psychose, genre "c'est un dérréglement neurologique que certaines drogues révèlent, mettent en lumière", et à attribuer "une cause externe au sujet" vis-à-vis du traumatisme, genre "le sujet a vécu un accident ; un boulet de canon lui est passé à 10cm du visage ; il a été violé ; il a été torturé, séquestré, etc".


    Les événements les plus susceptibles d'être traumatiques :

    - les accidents (historiquement, on étudiait les conséquences produites par les accidents de chemin de fer, ce sont des études précurseur dans le domaine du trauma psychique)
    - les guerres (les guerres ont été le terrains qui ont sorti le trauma psychique des maladies orphelines, au regard des déficits militaires et monétaires qui en découlaient - c'était des traumas en masse, tant du côté civil que militaire)
    - les viols (les statistiques veulent que 80% des sujets violés développent un trouble de stress post-traumatique, ce qui est probablement la conséquence la plus fâcheuse d'un trauma psychique)
    - les mauvais traitements d'enfances, toutes sortes d'accidents, les tortures et séquéstrations, et en général toutes sortes d'événements qui menancent l'intégrité psychiques ou physique (et qui sont extérieurs au sujet)

  22. #18
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Petite erreur endogène veut dire interne au système et exogène veut dire extérieur au système !

    Sinon, pour en revenir au sujet, même si un traumatisme ne provoque pas de psychose, un psychotique peut être un traumatisé !

    Je pense qu'une psychopathologie ne doit pas en cacher une autre !

    Que ceci soit dit parce que trop souvent négligé à notre époque !

    Cordialement !

  23. Publicité
  24. #19
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Petite erreur endogène veut dire interne au système et exogène veut dire extérieur au système !

    Sinon, pour en revenir au sujet, même si un traumatisme ne provoque pas de psychose, un psychotique peut-être un traumatisé !

    Je pense qu'une psychopathologie ne doit pas en cacher une autre !

    Que ceci soit dit parce que trop souvent négligé à notre époque !

    Cordialement !
    Merci de rattraper mon erreur, je n'étais plus tout à fait sûr (en plus j'ai écrit faux exogène).

    Effectivement, un psychotique peut être traumatisé.
    De même, un traumatisé peut "se révéler" aussi psychotique à partir d'un certain âge.


    Il y a autre chose : le tableau clinique du trouble de stress post-traumatique (TSPT) ressemble beaucoup à celui de l'état-limite (borderline). Prenez Peter Pan, par exemple.


    Quant aux drogues, je pense que, comme tout voyage, tout "trip", en en prenant tu joues ta place dans le monde.

  25. #20
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Effectivement, un psychotique peut être traumatisé.
    De même, un traumatisé peut "se révéler" aussi psychotique à partir d'un certain âge.


    Il y a autre chose : le tableau clinique du trouble de stress post-traumatique (TSPT) ressemble beaucoup à celui de l'état-limite (borderline). Prenez Peter Pan, par exemple.
    Salut !

    C'est là dessus que je voudrais appuyer, il est dommage en effet qu'un trauma puisse passer pour un symptôme d'un état psychotique, le psy ayant bien du mal à faire la différence entre délires/hallucinations irréels et agressions/chocs psychologiques/traumas réels surtout quand les 2 formes viennent à se superposer et forment un mélange !

    C'est pour çà que je suis partisan pour former des psys de terrains qui soit au contact du patient dans la réalité, des cas concrets ... et pas assis tranquillement derrière un bureau à écouter la bonne parole du patient sans avoir un moindre aperçu de comment est vécu cette réalité ... !

    Voilà, c'était mon coup de gueule du jour !

    Cordialement,

  26. #21
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Et l'internement, est-ce que çà peut être vécu comme un choc psychologique ?

  27. #22
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Et l'internement, est-ce que çà peut être vécu comme un choc psychologique ?
    Ça peut choquer, être vécu comme une prise de pouvoir (voir un abus de pouvoir), une punition, une déresponsabilisation, une atteinte à l'intégrité ou à la dignité, une intrusion ... mais pas un traumatisme.

  28. #23
    invité6543212033

    Re : Choc psychologique !

    Je pense qu'on a pas la même définition de traumatisme ...
    Pour moi, c'est d'abord corrélé avec la sensibilité du patient ...
    Et on est pas tous égaux en terme de sensibilité : il y a les hypersensibles, les sensibles, ceux qui seront sensibles aux agressions physiques, d'autres aux agressions psychiques et comme souvent c'est un mélange des deux, difficile de faire la part des choses ... !

    Donc pour moi, un traumatisme dépend fortement de l'individu et de son vécu !

    Cordialement,

  29. #24
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Je pense qu'on a pas la même définition de traumatisme ...
    Pour moi, c'est d'abord corrélé avec la sensibilité du patient ...
    Et on est pas tous égaux en terme de sensibilité : il y a les hypersensibles, les sensibles, ceux qui seront sensibles aux agressions physiques, d'autres aux agressions psychiques et comme souvent c'est un mélange des deux, difficile de faire la part des choses ... !

    Donc pour moi, un traumatisme dépend fortement de l'individu et de son vécu !

    Cordialement,
    C'est sûr qu'un traumatisme dépend de l'individu, de son vécu, de sa conception du monde, de sa positition dans la société, de l'appareil culturel de la société, etc.

    Par exemple, on remarque que les enfants sont moins touchés par la guerre que des adultes (je n'ai pas les documents sous les mains, celà dit), et on tire des conclusions du genre "c'est parce que l'adulte a assis sa conception du monde et que la guerre n'est pas comprise par sa conception, elle dé-structure, elle n'a pas de sens au regard de la conception du sujet / et l'enfant n'a pas encore ridigifié sa conception et son approche du monde, elle est plus maléable, donc moins cassable ; celle de l'adulte se casse comme un os rompu (trauma physique)", etc.

    Mais c'est assez clair, la perte d'un être cher, par exemple, n'est pas un événement traumatisant en soi. C'est une perte (en ce sens, c'est névrotique). Une telle perte peut devenir traumatisante selon les circonstances, genre "un criminel a abbatu la mère du sujet, sous ses yeux, d'un coup de révolver".

    Les traumatismes psychiques débouchent souvent - mais pas constamment - sur un Syndrome de Répétition Traumatique : le sujet revoit la scène, il en cauchemard, il en a des illusions, hallucinations, des sensation de vécu comme si l'événement allait se reproduire, des ruminations, etc. C'est très figuratif, pittoresque.

  30. Publicité
  31. #25
    Black SurvituaL

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Quant aux drogues, je pense que, comme tout voyage, tout "trip", en en prenant tu joues ta place dans le monde.
    Je ne comprend pas cette phrase. Du moins j'ai l'impression de voir de l'hygiénisme qui d'après certains historiens ne se fonde pas sur la science mais, en particulier en occident, sur le christianisme.

    B.S.

  32. #26
    Yagami Raito

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Black SurvituaL Voir le message
    Je ne comprend pas cette phrase. Du moins j'ai l'impression de voir de l'hygiénisme qui d'après certains historiens ne se fonde pas sur la science mais, en particulier en occident, sur le christianisme.

    B.S.
    Je ne fais que comparer le "trip" sous drogue au voyage, dans lequel tu te confrontes à d'autres cultures, etc. Je ne vois pas en quoi dire qu'on joue sa place dans le monde est hygiéniste ou éthique : c'était une remarque fondée sur une analogie (entre "trip" et voyage terrestre) et sur un peu d'ethnologie.

  33. #27
    Black SurvituaL

    Re : Choc psychologique !

    Citation Envoyé par Yagami Raito Voir le message
    Je ne fais que comparer le "trip" sous drogue au voyage, dans lequel tu te confrontes à d'autres cultures, etc. Je ne vois pas en quoi dire qu'on joue sa place dans le monde est hygiéniste ou éthique : c'était une remarque fondée sur une analogie (entre "trip" et voyage terrestre) et sur un peu d'ethnologie.
    J'ai percuté...

    B.S.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Conception de l'esprit et blocage psychologique
    Par minibus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/10/2008, 16h43
  2. mécanisme d' un blocage psychologique
    Par genevievre dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/09/2008, 19h51
  3. Troubles psychologique OU neuropsychologique ?
    Par Tonyo92 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/01/2008, 15h44
  4. Bilan psychologique électronique
    Par Lord M dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2007, 13h49
  5. choc urticaire et choc anaphylactique
    Par imanejiji dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/05/2006, 17h03