Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

la solitude rend elle fou ?



  1. #1
    -kyria-

    la solitude rend elle fou ?

    Bonjour,

    Une question me taraude depuis pas mal de temps : est-ce que la solitude peut rendre fou ? Si oui, à partir de quel degré et dans quelle mesure ? Et étant donné que "fou" ne signifie pas grand chose en psychologie, de quelle affection psychologique s'agirait-il ?

    Merci beaucoup
    -kyria-

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    docteur vincent

    Re : la solitude rend elle fou ?

    Oui, je le pense.
    La plupart de mes patients qui se recroquevillent sur eux-mêmes car ils ne veulent fréquenter personne sont au moins un peu bizarres.
    On a besoin de contacts humains.
    En ce qui concerne l'étiquette à donner à cela , on pourrait parler de paranoïa, peur que les autres nous retirent un peu de notre "moi" si l'on peut dire.
    Ce n'est que mon humble avis.
    maman et médecin, concilier le tout

  4. #3
    ansset

    Re : la solitude rend elle fou ?

    Citation Envoyé par docteur vincent Voir le message
    Oui, je le pense.
    La plupart de mes patients qui se recroquevillent sur eux-mêmes car ils ne veulent fréquenter personne sont au moins un peu bizarres.
    On a besoin de contacts humains.
    En ce qui concerne l'étiquette à donner à cela , on pourrait parler de paranoïa, peur que les autres nous retirent un peu de notre "moi" si l'on peut dire.
    Ce n'est que mon humble avis.
    bonjour et bonne année,

    je vous trouve bien affirmatif docteur.
    celà me rappelle un exercice de français de première, avec une dissertation sur la solitude : choisie et celle subit.

    un tabarly ( par exemple ) était un taiseux, un solitaire/marin dans l'ame, et pourtant il semblait tellement equilibré.
    bien plus que beaucoup de gens qui avait confondu leur existence sociale ( et même leur statut social ) avec leur être propre personalité.

    il me semble que la question pourait être inversée.
    au sens ou un trouble psychologique peut conduire à une rupture sociale. mais c'est une conséquence pas une cause.

    sauf si elle est subit ( prison ou toute forme d'exclusion par exemple ).
    si on prive qcq de relation sociale, cela peut evidement nuire à son equilibre

  5. #4
    myoper

    Re : la solitude rend elle fou ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    un tabarly ( par exemple ) était un taiseux, un solitaire/marin dans l'ame, et pourtant il semblait tellement equilibré.
    Juste en passant et sans être en désaccord : comment peut on être sur qu'il était équilibré (ce qui nous amène a la définition dudit équilibre) quand il était tout seul ? En groupe social ?
    Et sauf mauvaise compréhension de ma part, les deux "thèses" ne sont pas incompatibles (ansset-vincent).

    Bonne année.

  6. #5
    Cyrille999

    Lightbulb Re : la solitude rend elle fou ?

    Citation Envoyé par -kyria- Voir le message
    Bonjour,

    Une question me taraude depuis pas mal de temps : est-ce que la solitude peut rendre fou ? Si oui, à partir de quel degré et dans quelle mesure ? Et étant donné que "fou" ne signifie pas grand chose en psychologie, de quelle affection psychologique s'agirait-il ?

    Merci beaucoup
    -kyria-
    Bonjour Kyria,

    Non, évidemment, que la solitude ne rend pas "fou". Que certaines formes de pathologie entraînent une certaine solitude, c'est un fait qui est à la fois interne (la personne s'isole) et externe (les personnes l'évitent --- voire le rejettent).

    De plus, la solitude choisie (je ne parle pas de celle qui est pathologique, parce que le vécu de la personne entraîne cette solitude) est signe d'intériorité ou d'introversion, ou parfois aussi d'une recherche spirituelle.

    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : la solitude rend elle fou ?

    Et maintenant, on peut après avoir défini un peu mieux "fou" comme ici (?) :

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    il me semble que la question pourait être inversée.
    au sens ou un trouble psychologique peut conduire à une rupture sociale. mais c'est une conséquence pas une cause.
    ... s'interesser a cette idée :
    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    sauf si elle est subit ( prison ou toute forme d'exclusion par exemple ).
    si on prive qcq de relation sociale, cela peut evidement nuire à son equilibre
    Car il me semble maintenant que c'était peut être ce qui était sous entendu dans la question initiale.

  9. Publicité
  10. #7
    docteur vincent

    Re : la solitude rend elle fou ?

    Il n'y avait pas une expérience il y a plus de dix ans avec une femme volontairement recluse dans un trou pendant trois mois? Quelqu'un s'en souvient-il?
    Il me semble aussi me souvenir qu'elle est devenue folle après.
    maman et médecin, concilier le tout

  11. #8
    nexus6

    Re : la solitude rend elle fou ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    un tabarly ( par exemple ) était un taiseux, un solitaire/marin dans l'ame, et pourtant il semblait tellement equilibré.
    Bonsoir,
    Un "Tabarly" est physiquement seul mais socialement il ne l'est pas du tout, un mystique en retraite contemplative n'est pas socialement seul, il a un rôle (qu'il se donne ou que la société lui donne) et converse avec quelqu'un (Dieu ou lui-même), par contre un prisonnier au mitard souffrira profondément de son isolation à la fois sociale et sensorielle des autres êtres humains, les autres prisonniers vivent en société carcérale et ne sont pas si isolés que ça.

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    bien plus que beaucoup de gens qui avait confondu leur existence sociale ( et même leur statut social ) avec leur être propre personalité.
    Il me semble qu'il ne s'agit pas d'une confusion mais que l'existence sociale est la base même de notre équilibre mental et physique.
    Que nous soyons contre ou avec, tout tourne autour de nos relations avec "les autres" et de leur regard sur nous.

    il me semble que la question pourait être inversée.
    au sens ou un trouble psychologique peut conduire à une rupture sociale. mais c'est une conséquence pas une cause.
    Certains troubles isolent effectivement du reste de la société, mais une dépression chronique est typiquement le plus souvent liée à une perte de statut et d'utilité sociale : chômage, divorce, départ des enfants (chez la femme), retraite (chez l'homme), changement de classe d'âge, échecs divers, humiliations, rejet,...
    La solitude sociale rend malade (dépression, baisse du système immunitaire, augmentation de la tension artérielle) et peut tuer (suicide).
    Dernière modification par nexus6 ; 01/01/2010 à 17h52.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. SVP cet exo me rend fou
    Par The Herbaliser dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/05/2009, 08h46
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 10/12/2008, 15h32
  3. lenteur de mon pc me rend fou!
    Par david8913 dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 42
    Dernier message: 05/07/2007, 21h29
  4. La beauté de la Nature rend elle l’Art inutile ?
    Par Tom_skywalker dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 19
    Dernier message: 04/03/2006, 14h27
  5. il me rend fou ce prof
    Par mike75 dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/01/2006, 09h35