Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

génies autistes, qu'en sait-on?



  1. #1
    llevela squall

    génies autistes, qu'en sait-on?

    la question est dans l'intitulé
    je suis notamment intriguée par le fait que certains autistes qui n'ont jamais appris à faire quelque chose le réalisent à la perfection (cas de l'autiste qui jouait au piano je ne me rappelle plus de son nom... )

    -----

    My god... Yes?

  2. Publicité
  3. #2
    didier9417

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    bonjour,
    des capacites de memorisations exceptionnelles,certe....mais "génie"............
    hormis reproduire,est-ce que ces autistes peuvent "creer"......?
    help!! qui a la réponse...?

  4. #3
    tchoulé

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Bonjour.
    Oui, les autistes créent.
    Un jeune garçon autiste, et par conséquent pas capable de faire grand chose par la faute de sa maladie, est passé il y a plusieurs mois au journal télévisé pour avoir exposé ses dessins particulièrement travaillés.
    Il y a quelques jours, un autre jeune autiste est passé aux informations pour avoir fait gagner son équipe de basket dans une école du royaume Uni.
    Les autistes sont d'une extrême sensibilité.

  5. #4
    albius21

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Je ne sais pas faire une relativité (einstein).
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  6. #5
    llevela squall

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Citation Envoyé par albius21
    Je ne sais pas faire une relativité (einstein).
    je ne comprends pas ce que tu veux dire albius21..

    quelqu'un saurait quel est le gène muté qui donne cette maladie?
    My god... Yes?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Evil.Saien

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Citation Envoyé par llevela squall
    je ne comprends pas ce que tu veux dire albius21..
    Surement qu'Einstein etait un autiste... C'est assez commun de le dire http://surdoues-info.ifrance.com/pages/autiste.html

    Toutefois, "scolarite mediocre", ca reste a voir, Einstein a etudie dans une des meilleures ecoles d'europe
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  9. Publicité
  10. #7
    Jiav

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Citation Envoyé par llevela squall
    quelqu'un saurait quel est le gène muté qui donne cette maladie?
    Il n'y a probablement aucun gène qui soit à lui tout seul à l'origine de cette maladie. Par contre il est très vraissemblable que plusieurs (allèles de) gènes augmente le risque de développer ce trouble envahissant du développement (on parle de susceptibilité). Voir par exemple http://scholar.google.com/scholar?hl...ne&btnG=Search

  11. #8
    albius21

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Je ne suis pas du tout spécialisé mais je connais comme tous l'histoire de Rain Man.
    Il a deux sortes d'autistes
    => autiste de base a un vrai pb avec le monde qui l'entoure Rain Man fait plus penser à celui la (la question des comptages est irrealistes).
    => autiste asperger : en gros surdoué pour certaines choses ou beaucoup de chose, plusieurs niveaux.
    Dire qu'il ne peux rien inventer, c'est non seulement faux mais c'est idiot en plus dans le sens que la plupart des plus grands savants etaient tous soit schizophrènes soit autistes (Newton....).
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  12. #9
    albius21

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    J'ajouterais pas en tant qu'autiste mais en tant que schizoprène ce que je suis (car les deux maladies sont très liées generalement on est un peu les deux à la fois).
    Bref, image d'épinal ce que la telé nous montre tout est absolument faux.
    On peut communiquer mais il y a un blocage lié à une difficualté d'adaptation face à une situation ou des gens inconnus. => generalement ca se traduit par un mutisme total et on observe.
    Après avoir un peu decouvert la personne, on réagit un peu puis de plus en plus. Au bout d'un moment (generalement ca peux prendre des fois 3 mois, 1 ans) => les rapports deviennent amicaux et plus si affinité.
    Pour certains, le courant ne passera jamais et pour d'autres si. Je suis desolé mais j'ai des amis formidables aussi que je contacte au teleph ou par mail tous les jours...je ne me considère pas comme impossible à vivre en depit de mon caractère. Peut être est-ce mieux de mettre un barrière car elle evite les infiltrations nefastes. Le schizo se protège comme il peut et son inconscient et peut être trop protecteur, c'est le pb
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  13. #10
    Dordon

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Que Einstein ai ete autiste n'est pas du tout avere car il semble qu'un des symptomes de l'autisme soit une incomprehension des jeux de mots et on sait tres bien que Einstein avait un humour assez decapent...

    [HS] Pour albius21: de quelle maniere se declare chez toi la schizoprènie a part par cet aspet social?[/HS]

    Ce qu'a decrit albius21 pour la schizoprènie sur le comportement face aux inconnus est-il commun a l'autisme?
    DrDn en qwerty

  14. #11
    albius21

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Il me semble ayant consulté le petit texte (autisme) presenté, je me retrouve à 100% dans la description de l'enfance.
    L'interpretation laisse toutefois à desirer. C'est curieux mais j'ai pas mal d'humour aussi, enfin c'est ce qu'on dit
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  15. #12
    bardamu

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    N'oublions pas que l'autisme est douloureux et que la schizophrénie l'est le plus souvent, que c'est pour ça qu'on les considère comme des maladies et pas simplement des originalités de caractère.

    On donne parfois des images poétique d'une sorte d'autiste génie incompris (cf Rain Man et ce qu'on lit ici sur Einstein), mais avec des personnes victimes d'un autisme sérieux, particulièrement celles s'auto-mutilant, le romantisme de la chose disparaît bien vite.
    Je vais faire dans l'horrible, mais le spectacle d'une gamine qui sort compulsivement un oeil de son orbite ou celui d'un adolescent qui a le visage en sang parce qu'au lieu de se taper la tête contre un mur il a fracassé une vitre, ne donne pas envie de rêver aux éventuels dons prodigieux des autistes.

    Certains grands savants avaient des caractères originaux, Newton a eu une enfance particulièrement difficile et une tendance certaine au sadisme, mais la plupart des grands savants ont eu une vie sociale accomplie et n'ont pas été considéré par leur entourage comme étant souffrant.
    Ne mélangeons pas tout, s'il vous plait.

  16. Publicité
  17. #13
    albius21

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    C'est un fait que l'autisme au sens le plus vrai c'est autre chose qu'une maladie qu'on pourrait guerir avec une thérapie de groupe.
    Mais je crois qua dna notre enfance on a tous eu de genre de pb. Rien de particulier simplement le carctère que l'on a est la résultante de la somme des difficultés rencontrée à l'enfance ou à la fin de l'enfance (souvent des traumatismes), un peu à l'adolescence et très peu à l'age adulte.
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  18. #14
    llevela squall

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    je ne savais pas que Newton était un autiste ni sadique
    c'est vrai que dans le dictionnaire l'autisme et lié à la schizofrénie pourtant on a une image générale totalement différente des deux maladies:
    un autiste "normal", pour la majorité des personnes, se rapproche plus d'un mongol.
    pour moi un schizpfrène c'est une personne qui dédouble sa personnalité
    peut on faire une distinction claire ou les deux sont ils liés?
    et comment vraiment caractériser un autiste d'un schizofrène?
    enfin on ne sais toujours pas pourquoi certains autistes ont des capacités supérieures à la normal tandis que la majorité ne peut rien faire
    (très beau film sur un "génie schizofrène": un homme d'exception)
    My god... Yes?

  19. #15
    Démostène

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Salut,
    Un reportage est passé récement sur ARTE avec pour sujet "les autistes de haut niveau", c'était assez étonnant !
    Il me semble que leur "trouble" permette à certains d'entre eux de fixer leur attention sur une chose précise et de ce fait, ils en arrivent à des résultats hors du commun, comme, par exemple, ce jeune homme à qui on a fait survoler Rome durant 45 minutes et qui en trois jours, a dessiné la ville, comme vue de l'hélico, en un dessin de plusieurs mètres de large et d'une précision époustouflante.
    Si mes souvenirs sont bons, il s'agirait d'un problème de connection entre le cerveau gauche et le droit...
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  20. #16
    Rhedae

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Citation Envoyé par llevela squall
    je ne savais pas que Newton était un autiste ni sadique
    D'apres wikipedia il etait schizophrene , et non pas autiste .
    Citation Envoyé par llevela squall
    pour moi un schizpfrène c'est une personne qui dédouble sa personnalité
    C'est une idée recue , un cliché , qui a bien du mal a etre gommé malheusement.

    Un schizophrene en periode de crise , peut avoir des phases d'autisme, c'est a dire qu'il ne souhaite plus communiquer avec le monde exterieur , je pense que c'est pour cette raison qu'on fait un lien entre ses deux maladies . Sinon je pense que ses deux maladies sont bien distinctes, car les symptomes sont tres differents .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  21. #17
    albius21

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Absolument d'accord sur le dedoublement de personnalité idée recue.
    Par contre pour le reste je suis très legerement en desaccord.
    L'enfant schizo est souvent plus ou moins autiste. par la suite les deux maladies se distinguent. Je pense qu'elles sont aussi difficiles l'une que l'autre. Le schizo souffre aussi mais generalement cela se voit beaucoup moins que l'autisme "le cas le plus grave" (ho ho...).
    Le malade schizo a des delires de temps à autre qui se declenchent à la faveur de trop grandes joies et de peines. La detresse morale est un facteur aggravant. Le malade a un cerveau qui produit trop de dopamine ("la drogue du cerveau") et il faut des regulateurs (neuroleptiques) pour juguler la deferlante de cette hormone. Donc on ne peut pas comparer necessairement schizo et autisme.
    Disons que de toute façon on m'avait dit il y a longtemps à juste titre "On est tous un peu mal foutu qq part".
    On ne peut pas exlure une personne pour ce genre de maladie (si elle est competente), le faire, serait purement et simplement de l'eugénisme. Mais je crois que les gens l'on bien compris ici.
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  22. #18
    llevela squall

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    je pensais aborder le problème d'un point de vue plus "scientifique" même si les témoignages postés sont très intéressants.
    My god... Yes?

  23. Publicité
  24. #19
    llevela squall

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    personne n'a d'idées-propositions-renseignements?
    My god... Yes?

  25. #20
    Jiav

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Dernière modification par Jiav ; 11/03/2006 à 01h55.

  26. #21
    Cyrille999

    Lightbulb Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Citation Envoyé par llevela squall
    personne n'a d'idées-propositions-renseignements?
    C'est la thèse que je défends. Il a été écrit au moins un livre sur le sujet:
    Autistic genius ? Autism and Creativity : Is There a Link between Autism in Men and Exceptionnal Ability?
    de Michael Fitzgerald

    As tu lu le livre de Laurent Mottron, un chercheur sur l'autisme au québec ?
    L'autisme: Une autre intelligence: Diagnostic, cognition et support des personnes autistes sans déficience intellectuelle

    Cyrille

  27. #22
    llevela squall

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    ouaa! que de pavés pour me régaler! j'y plonge! merci Jiav et Cyrille!
    et comme dit Aristote:
    "il n'y a pas de génie sans un grain de folie"
    My god... Yes?

  28. #23
    madein01

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    j avais aussi vu l emission sur arte ,enfaite les autisme on un probleme de régulation entre le lobe temporal gauche et le droit .J avais aussi vu une emission ou un homme suite a un coma ou il avait recu une balle de baseball sur le coté gauche de la tete ,pouvai te dire la meteo de chaque jour depuis son accident !!!

  29. #24
    Cyrille999

    Wink Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Encore 3 pour toi (tirés de Neurosciences de PURVES, p 670):

    - Fragments of genius: The strange feats of idiots savants

    - SMith et Tsimpli publie un livre The mind of a savant: Language Learning and modularity

    - Musical Savants: Exceptionnal skill in the mentality

    Cyrille

  30. Publicité
  31. #25
    bardamu

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    Citation Envoyé par Jiav
    Salut,
    l'article anglais semble plutôt parler des "idiots savants".
    Ils mettent en photo Kim Peek qui n'est pas autiste.

    Sur l'article "Syndrome d'Asperger", il y a les critères diagnostic du CIM-10 et du DSM-IV.

    D'ailleurs, les critères de l'autisme ( http://www.autisme.qc.ca/comprendre/...Cat=4&noDoc=11 ) :
    Citation Envoyé par DSM IV
    1. Critères diagnostiques du F84.0 [299.00] Trouble autistique

    A. Un total de six (ou plus) parmi les éléments décrits en (1), (2) et (3), dont au moins deux de (1), un de (2) et un de (3) :

    (1) Altération qualitative des interactions sociales, comme en témoignent au moins deux des éléments suivants :
    • (a) altération marquée dans l'utilisation, pour réguler les interactions sociales, de comportements non verbaux multiples, tels que le contact oculaire, la mimique faciale, les postures corporelles, les gestes
    • (b) incapacité à établir des relations avec les pairs, correspondant au niveau du développement
    • (c) le sujet ne cherche pas spontanément à partager ses plaisirs, ses intérêts ou ses réussites avec d'autres personnes (p. ex. : il ne cherche pas à montrer, à désigner du doigt ou à apporter les objets qui l'intéressent)
    • (d) manque de réciprocité sociale ou émotionnelle

    (2) Altération qualitative de la communication, comme en témoigne au moins un des éléments suivants :
    • (a) retard ou absence totale de développement du langage parlé (sans tentative de compensation par d'autres modes de communication, comme le geste ou la mimique)
    • (b) chez les sujets maîtrisant suffisamment le langage, incapacité marquée à engager ou à soutenir une conversation avec autrui
    • (c) usage stéréotypé et répétitif du langage ou langage idiosyncrasique
    • (d) absence d'un jeu de faire semblant varié et spontané, ou d'un jeu d'imitation sociale correspondant au niveau de développement

    (3) Caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements, des intérêts et des activités, comme en témoigne au moins un des éléments suivants :
    • (a) préoccupation circonscrite à un ou plusieurs centres d'intérêts stéréotypés et restreints, anormale soit dans son intensité, soit dans son orientation
    • (b) adhésion apparemment inflexible à des habitudes ou à des rituels spécifiques et non fonctionnels
    • (c) maniérismes moteurs stéréotypés et répétitifs (p. ex. : battements ou torsions des mains ou des doigts, mouvements complexes de tout le corps)
    • (d) préoccupations persistantes pour certaines parties des objets

    B. Retard ou caractère anormal du fonctionnement, débutant avant l'âge de trois ans, dans au moins un des domaines suivants :

    (1) Interactions sociales

    (2) Langage nécessaire à la communication sociale

    (3) Jeu symbolique ou d'imagination

    C. La perturbation n'est pas mieux expliquée par le diagnostic du Syndrome de Rett
    Edit : en y repensant, le sujet est peut-être plus l'aspect "génie" que l'aspect "autisme"...
    Dernière modification par bardamu ; 22/03/2006 à 18h18.

  32. #26
    llevela squall

    Re : génies autistes, qu'en sait-on?

    bonjour,
    en effet bardamu en débutant ce fil je pensais plutôt aux capacités surdéveloppées de certains autistes mais je me rens compte que ma définition d'autisme était incomplète à la base!
    merci à tous pour vos réponses et liens
    My god... Yes?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Qui sait ? Moi je sais pas ! Sait-on jamais ?
    Par Rann dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2007, 13h33
  2. Les génies meurent misérables...
    Par azad dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/06/2006, 10h17
  3. Génies en Electronique, help!
    Par Electroto dans le forum Électronique
    Réponses: 39
    Dernier message: 15/04/2006, 13h19
  4. Est-ce que les génies existent ?
    Par mathentête dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2006, 12h49
  5. Génies mathematiques ?
    Par Anthonaille dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 9
    Dernier message: 18/02/2006, 12h29