Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Musique et sentiments



  1. #1
    JLH974

    Musique et sentiments


    ------

    Bonjour à tous
    J'ai posté ce mail dans le forum biologie avant de découvrir ce forum plus adapté à ma question :
    Je cherche des livres, documents, références de sites sur le processus de mémorisation de la musique et surtout dans son aspect association de l'état d'esprit de l'auditeur en même temps que les notes. Ce qui sous-entendrait que la diffusion de la musique peu redéclencher tout ou partie des sentiments du sujet au moment des écoutes successives.
    L'idée est de créer un "climat" favorable pour certaines personnes plus ou moins fragilisées - un genre de "musicothérapie"

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Fuuma

    Re : Musique et sentiments

    il est vrai que certaine music me rende particulierement euphorique !

    Ecoutez des music triste en l'etant soi meme sa m'aide, c'est comme ci vous partagez votre peine avec quelque chose d'autre donc cela doit etre significatif non ?

    et bien sur quand jsuis happy j'ecoute des music happy

  4. #3
    JLH974

    Re : Musique et sentiments

    Bonjour Fuuma
    C'est sûr, mais au-delà du simple aspect musique joyeuse -> joie, musique lente et grave -> tristesse, en fait je pensais à quelque chose de beaucoup plus personnel au sujet. Telle chanson pourtant gaie, peut avoir été enregistrée comme générant un "spleen" parce qu'associée à un évènement triste poue une personne particulière.
    Cela suppose évidemment une sorte "d'étalonnage" de chaque morceau de musiqaue en fonction du ressenti de chaque auditeur, mais une fois en possession de cette "table de conversion perso", on peut induire tel ou tel sentiment ou éviter telle ou telle situation "tristogène".
    A ce niveau-là, cela va plus loin que la musique d'ascenseur dont, d'ailleurs l'utilité n'est pas si anodine.

  5. #4
    dolmen

    Re : Musique et sentiments

    Bonjour,

    Citation Envoyé par JLH974
    Je cherche des livres, documents, références de sites
    Alors voilà, quelques sites qui pourront sans doute t'aider :

    Au-delà de l'utilisation de la musique en salle de travail, la musicothérapie entre véritablement dans la préparation à la naissance. Elle stimule les perceptions auditives de l'enfant, calme douleurs et stress chez la maman, permet d'établir une communication unique et privilégiée entre la mère et son enfant..
    suite sur http://www.musicotherapie.org/musico...enceinte1.html et autres infos sur http://www.musicotherapie.org/

    Chez les grecs la musique détient certaines propriétés qui influençaient les humeurs.
    L'utilisation de la musique dans des cérémonies ou à des fins curatives existe dans toutes les sociétés. Son utilisation thérapeutique a été évoqué de tout temps avec plus ou moins d'ignorance.
    suite sur http://perso.wanadoo.fr/zoomyjm/ autres infos sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Musicoth%C3%A9rapie

    La musicothérapie, c'est l'utilisation de la musique dans un but thérapeutique. Mais cette thérapie n'est pas nouvelle. Déjà des peuples anciens entrevoyaient les pouvoirs des effets sonores et musicaux sur les hommes.
    De nos jours, la musicothérapie fait l'objet de travaux scientifiques qui lui ont permis de prendre place dans de nombreux Centres Hospitaliers comme thérapeutique complémentaire ou à part entière.
    suite sur http://users.skynet.be/aecoute/ et autres infos interessantes et assez completes sur http://users.skynet.be/aecoute/txt/sur

    Notre corps tout entier est une oreille, le système auditif n'étant pas le seul à nous transmettre des informations sonores. Selon nos racines culturelles et notre histoire personnelle, il est des musiques et des sons qui ont un pouvoir relaxant, diminuant notre activité intellectuelle pour nous plonger dans des sensations de bains sonores régénérateurs.
    suite sur http://www.doctissimo.fr/html/forme/...cotherapie.htm, autres infos http://www.objectifbeaute.com/Bienet...cotherapie.php

    Citation Envoyé par JLH974
    Je cherche des livres, documents, références de sites
    Alors voilà quelques livres qui te sont présentés ici :

    http://www.medecines-douces.com/biblio/musico.htm

    http://www.rayon-livres.com/cgi-bin/...sicoth%E9rapie

    http://www.amazon.fr/exec/obidos/tg/...946262-8045243

    http://www3.fnac.com/search/quick.do...=all&x=31&y=12

    Voilà, j'espère t'avoir aidée !
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  6. #5
    didier9417

    Re : Musique et sentiments

    salut,

    qu'est-ce qui induit un sentiment suite a l'ecoute de musique?
    la perception de l'auditeur,qui reagira(ou non) a ces sons et/harmonies;certaines "ambiances" vont m'evoquer la plenitude et a toi p-etre l'ennui......meme si certains styles musicaux impliquent un etat(genre le ska c festif,le blues melancolique,ect...)cela depends intrasequement de l'auditeur,donc une musicotherapie(excellente idée!!!)adaptive(vraiment au cas par cas pour etre efficace)va demander un travail certain sur le patient(determiner sa receptivité,adapter le traitement )pour quelle rentabilité(rapport efficacite/temps)?
    cordialement,
    edit:croisement avec dolmen(merci pour les sites)
    Dernière modification par didier9417 ; 22/04/2006 à 11h50.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bardamu

    Re : Musique et sentiments

    Un petit film sur la dissonance : http://www.canalu.fr/canalu/affiche_...amme_id=576731
    Cela met en évidence quelques traits de notre manière d'apprécier le caractère harmonieux ou pas d'une musique.

    Rappel d'un lien donné par Jiav sur une équipe travaillant le sujet : http://www.brams.org/brams.html

    Et un article sur l'équipe où on apprend : "Si l’on manipule les paramètres musicaux, soit le tempo (lent/rapide) et le mode (mineur/majeur), une mélodie peut suggérer une émotion particulière, répond la doctorante. Par exemple, un tempo rapide et un mode majeur sont généralement associés à la gaieté alors qu’un tempo lent et un mode mineur évoquent la tristesse."

    Et si on mélange dissonance, tempo lent et mode mineur, ça ne m'étonnerait pas qu'on obtienne de la musique de film d'horreur...
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  9. Publicité
  10. #7
    shokin

    Re : Musique et sentiments

    Une question qu'on peut se poser est s'il y a un lien entre les relations mathématiques/physiques entre les notes et accords et les impressions que nous pouvons avoir.

    Par exemple, les gammes majeures et morceaux issus me semblent plus joyeux que les gammes mineures et morceaux issus (qui me semblent quant à eux plus tristes ou mélancoliques).

    Une histoire de fréquence (herz) ? et de perceptivité humaine (l'ouïe étant différente d'une espèce à une autre) ?

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  11. #8
    didier9417

    Re : Musique et sentiments

    Citation Envoyé par shokin
    Une question qu'on peut se poser est s'il y a un lien entre les relations mathématiques/physiques entre les notes et accords et les impressions que nous pouvons avoir.


    Shokin
    salut,
    les impressions sont plus basées sur la culture....
    fais ecouter une oeuvre de brahms,ou autre grand compositeur a des pygmés(par exemple),et demande leur ce qu'ils ressentent....je doute qu'on est une sensation a l'ecoute qui soit globalement similaire;
    la perception math/phys entre les notes decoulent donc de notre culture(chez nous les intervalles sont fait de demi-ton,ton,en inde ou pays asiatiques,les quarts de ton existent )elargissant le panel des sensations;
    dans le jazz(manouche ou tzigane par ex)les morceaux sont souvent en mineur,de tempi differents,avec toujours(ou presque)ce cote chantant et joyeux des notes....(django,angello debarre,et autre....)donnant des morceaux gais et dansants....des caracteristiques globales existent effectivement,mais elles sont induitent par notre culture.uniquement par notre culture....?je pense que oui.....et toi?
    cordialement,

  12. #9
    shokin

    Re : Musique et sentiments

    Il est vrai que le facteur culturel joue également tout son rôle, comme tu dis.

    Pour moi qui ne suis habitué qu'à faire la différence d'un demi-ton. J'ai parfois peine à percevoir si un son est faux (écart bien plus petit qu'un demi-ton). [Bon ! d'accord, ce n'est que récemment que je m'y suis mis... ]

    La rythmique doit être tout aussi importante que la mélodie.

    Il y a aussi les êtres vivants qui perçoivent les utra-sons que nous ne percevons pas.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  13. #10
    JLH974

    Re : Musique et sentiments

    Merci à tous et particulièrement à Dolmen pour ses liens intéressants
    La discussion part sur le sentiment général de perception de manière générale mais moi je suis plus modestement sur les sentiments engrammés par une personne au moment où elle écoute une musique. C'est vraiment propre à la personne. Je m'intéresse également à des sujets ayant déjà des souvenirs. En fait, j'ai eu cette idée en visitant une personne proche dans un hospice et en me rendant compte que ces personnes, plus ou moins atteintes par des maladies sévères (alzheimer, AVC etc...) vivaient dans un univers sans musique, ou pratiquement si on excepte la télévision. Mais si la télévision diffuse bien de temps en temps de la musique, cela n'était pas la "leur", celle qu'elles avaient associées à des sentiments. Le fait de les replonger dans un univers connu musicalement et susceptible de "réveiller" des sentiments enfouis, pouvait leur être bénéfique mais à condition de ne pas causer des idées noires inutiles dans leur état.
    Voilà l'histoire, mais il y a des difficultés :
    Savoir quelle musique met en état positif la personne, d'abord parce que c'est personnel, ensuite parce qu'il n'est pas possible de procéder à un questionnement incessant. Il faut procéder à l'analyse de l amusique en fonction de son comportement (a-t-elle écouté jusqu'au bout, la remet-elle souvent ou à l'inverse, écourte-t-elle le morceau pour passer sur un autre)

  14. #11
    Bob Trebor

    Re : Musique et sentiments

    Citation Envoyé par shokin
    La rythmique doit être tout aussi importante que la mélodie.
    Bonjour

    Oui car tout n'est que rythme. L'harmonie des sons qui donne la mélodie est elle aussi de nature rythmique car un son c'est une fréquence donc un rythme.

    Pour le rapport "sentimental", on peut peut-être dire que certaines mélodies, càd certaines harmonies rythmiques sont en résonnances ou en dissonnances avec nos rythmes biologiques internes, certains étants quasi invariants et d'autres dépendants du contexte.

    Mais il est bien évident que le sentiment lié à la musique comme Majeur=gai et Mineur=triste est subjectif et de même nature que Soleil=beau et Pluie=pas beau.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  15. #12
    dolmen

    Talking Re : Musique et sentiments

    Rebonjour,

    Je suis contente de t'avoir aidée un peu avec les sites, je vais encore tenter de te satisfaire.

    Citation Envoyé par JLH974
    En fait, j'ai eu cette idée en visitant une personne proche dans un hospice et en me rendant compte que ces personnes, plus ou moins atteintes par des maladies sévères (alzheimer, AVC etc...) vivaient dans un univers sans musique, ou pratiquement si on excepte la télévision.
    Tu devrais effectivement inciter ces personnes malades à écouter de la musique.
    En effet l'effet de la musicothérapie est très enrichissante surtout pour les malades atteints d'Alzheimer. Elle permet surtout de faire travailler la mémoire, de communiquer, de relaxer ...

    Voici encore quelques lignes de sites qui pourront t'aider :

    Le projet a pour but de développer, chez 20 patients atteints de maladie d’Alzheimer (forme modérée), un programme de rééducation utilisant l’effet facilitateur de la musique sur le rappel d’événements de vie. L’aide à la récupération de souvenirs s’effectuera au moyen de musiques connues, fortement émotionnelles. Cette méthode ne semblant améliorer que partiellement la mémoire autobiographique, l’objectif est ensuite de permettre, à l’aide d’une rééducation assistée par des musiques familières, de ré-apprendre certains souvenirs oubliés.
    suite sur http://www.institut-alzheimer.org/bourses.php

    En musicothérapie, les sons et les rythmes deviennent des instruments pour développer sa créativité, prendre contact avec son intériorité et soigner divers problèmes de santé (anxiété, douleur chronique, hypertension, difficultés d'apprentissage, etc.). Compte tenu de son effet sur le système nerveux central, la musique aide à réduire le stress et à relaxer. En tant qu'outil de croissance personnelle, elle permet de stimuler l'imagination, d'accroître son dynamisme et de développer ses capacités cognitives (attention, mémoire), psychomotrices (agilité, coordination, mobilité) et socio-affectives. Qui plus est, pour bénéficier de la musicothérapie, on n'a besoin d'aucune connaissance musicale!
    suite sur http://www.passeportsante.net/fr/The...icotherapie_th

    Plus de 400 000 Canadiens souffrent de la maladie d’Alzheimer et de différentes formes de démence. Ces dégénérescences du cerveau sont en progression rapide, mais il n’existe, pour l’instant, aucun médicament vraiment efficace pour lutter contre elles.
    Par contre, la musicothérapie commence à faire son apparition dans les centres gériatriques. Elle n’a pas de vertus curatives, mais son utilisation soutenue peut améliorer les symptômes des patients. Plusieurs études cliniques ont démontré qu’elle réduit le stress, la paranoïa, la confusion et l’agitation des personnes souffrant de démence. De plus, elle contribuerait à améliorer la mobilité du corps et l’expression des sentiments.
    La musique agirait sur certaines zones du cerveau en activant des émotions. Une chose est sûre : elle contribue grandement à améliorer le quotidien des patients.
    suite sur http://www.radio-canada.ca/actualite...au2_7777.shtml, tu y trouvera même une vidéo explicative.

    Depuis quatre ans, à l'hôpital gériatrique "Les Magnolias" (Balainvilliers), une musicothérapeute a choisi, principalement avec la voix, d'aider des personnes âgées atteintes d'Alzheimer.
    Une expérience extraordinaire où des patients - dont certains ont perdu le langage - vocalisent, chantent, jouent sur des instruments, nous parlent et retrouvent ainsi le sens de la communication.
    Cinq portraits surprenants par leur sagesse, leur lucidité, leur humour, leur amour de la vie…
    (site : http://www.lacathode.org/jmkmemo/memoire.html et autres infos sur http://www.la-forge-formation.com.fr...S_DEMENTES.htm)

    Plusieurs études cliniques montrent que la musicothérapie peut exercer un effet positif sur l'humeur, la satisfaction personnelle, le comportement et la mémoire. La musicothérapie a facilité pour certains l'adaptation à la vie en centre de soins de longue durée
    suite sur http://www.mag-pluspharmacie.com/alzeimer.html (c'est sans doute un site qui t'interessera moins : il ne parle pas beaucoup de la musique)

    Sur : http://www.anaes.fr/anaes/publications.nsf/(ID)/165BDC8AC9B3488CC1256DF10036BF B8/$file/Alzheimer_techno.pdf ou sur http://www.google.fr/search?sourceid...5Ftechno%2Epdf , tu y decouvriras toutes les techniques "NON MÉDICAMENTEUSE DE LA MALADIE D’ALZHEIMER" et motament la musicothérapie (par exemple à la page 21). tu auras d'autres infos sur les techniques "NON MÉDICAMENTEUSE DE LA MALADIE D’ALZHEIMER" sur Google : http://www.google.fr/search?sourceid...99ALZHEIMER%22

    Voici un livre qui pourra t'interresser : http://www.amazon.fr/exec/obidos/sea...946262-8045243 et sur la fnac : http://www.fnac.com/Shelf/article.as...3C3194458&Fr=0

    J'espère que tout cela va t'aider , j'ai surtout parler de la musicothérapie et Alzheimer, mais la musicothérapie peut soigner beaucoup d'autres choses : "Les adultes bénéficient de la musicothérapie lors maladies mentales, handicaps physiques ou mentaux, troubles neurologiques, problèmes de dépendance aux produits, maladies physiques aiguës ou chroniques et lors d'incarcération dans des lieux pénitentiaires. Les musicothérapeutes travaillent aussi en gériatrie et psycho-gériatrie.
    La musicothérapie a des effets positifs sur la réduction des douleurs et du stress lors des accouchements. Son efficacité a aussi été démontrée avec les enfants et les adultes victimes d'abus physiques, sexuels et/ou émotionnels. D'autre part, la musicothérapie a un rôle important dans les soins de malades au stade terminal aussi bien dans les soins palliatifs que dans le cadre général d'hospitalisation
    " (site : http://www.convergences.ch/index.php?sit=musico2)

    @+
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  16. Publicité
  17. #13
    sidoineb

    Re : Musique et sentiments

    Salut,

    Y a-t-il une notion synesthesique dans les morceaux écoutés ?
    Comme une sorte d'association entre la musique écouté et le moment écouté. Par exemple, souvent pendant une période ou on découvre/écoute une musique, et aprés on re-écoute ce morceau, on se souvient de l'émotion (des sentiments, événements,etc..) de la periode ou l'on a découvert le morceau.
    Je me suis rendu compte de ça, et me suis renseigné autour de moi pour beacoup ça se valide.

    j'éspère avoir été assez clair, hihi. Mais c'est vrai que c'est pas évident à expliquer.

    Si je peux me permettre de vous soumettre le lien de Stephane B. qui a bossé sur le rapport musique/emotion: http://www.oaksun.net/wiki.php/Emotions

  18. #14
    powel

    Re : Musique et sentiments

    Par exemple, les gammes majeures et morceaux issus me semblent plus joyeux que les gammes mineures et morceaux issus (qui me semblent quant à eux plus tristes ou mélancoliques).
    C'est exactement la même chose pour moi, le problème est que pour la plupart des gens, ce n'est pas les gammes qui déterminent l'humeur mais le rythme !
    Par exemple une chanson en majeur mais lente leur semblera triste alors qu'à moi donnera une sensation de plénitude voir de réconfort ...

    D'ailleurs amuses-toi avec les autres gammes (utilisant les mêmes notes que DO majeur et LA mineur) :
    Dorien, Phrygien, Lydien, Myxolydien, Locrien
    et essai de les placer sur une échelle linéaire du "bonheur" avec DO majeur (joie), LA mineur (tristesse) et essai de trouver la place sur cette échelle des 5 autres gammes. Tu verras par exemple ce que le mode Lydien t'inspires (moi il m'avait inspiré quelque chose de plus joyeux que le joyeux normal --> l'euphorie par exemple ?). Et là on rentre dans de la philosophie ...

    Mais si tu aimes ce genre d'analyse sache que les musicologues tentent souvent de mettre des "étiquettes émotives" sur les passages d'une oeuvre afin de justifier la construction ou la présence d'une mélodie.
    Dernière modification par powel ; 27/04/2006 à 20h48.

  19. #15
    jeje13

    Re : Musique et sentiments

    Bonsoir,

    Ce livre (s'il n'a pas déjà été cité) pourrait t'intéresser:

    L'HOMME SONORE
    de : Marie-Louise Aucher

    Dispo sur la fnac, alapage,...

    A+

  20. #16
    shokin

    Re : Musique et sentiments

    Citation Envoyé par powel
    C'est exactement la même chose pour moi, le problème est que pour la plupart des gens, ce n'est pas les gammes qui déterminent l'humeur mais le rythme !
    Par exemple une chanson en majeur mais lente leur semblera triste alors qu'à moi donnera une sensation de plénitude voir de réconfort ...
    J'ai également pu percevoir cela, mais alors le sens des paroles et la perception que nous en avons deviennent alors tout aussi importantes.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  21. #17
    GottferDamnt

    Re : Musique et sentiments

    Très intéressant ce topic !

    Je m'intéresse depuis peu à la musicothérapie. Pour revenir à la neurologie, j'aimerais savoir quelques petites choses. Est-ce que les aires cérébrales activées lors de l'écoute d'une musique (même sans chant) sont les mêmes que celles activées lors de l'écoute d'un interlocuteur (lors d'une discussion)? En gros, est-ce que l'on peut concrétement lier musique et langage?

    Merci d'avance.

  22. #18
    dolmen

    Wink Re : Musique et sentiments

    Citation Envoyé par GottferDamnt
    Est-ce que les aires cérébrales activées lors de l'écoute d'une musique (même sans chant) sont les mêmes que celles activées lors de l'écoute d'un interlocuteur (lors d'une discussion)?
    Non : Même si le langage a une « musique », musique et langage sont des fonctions distinctes puisque les sons musicaux et les sons du langage ne semblent pas traités dans les mêmes régions du cerveau.

    Deux cas célèbres montrent l’indépendance des fonctions langagières et musicales.

    D’abord le compositeur de musique Maurice Ravel qui, suite à une atteinte à l’hémisphère gauche, est devenu aphasique. Au niveau musical, bien qu’il ne pouvait plus retranscrire les mélodies, il pouvait néanmoins encore les reconnaître, preuve que sa perception musicale était préservée.

    L’autre exemple est celui d’Ernesto « Che » Guevara. Tout en étant un orateur hors pair, le Che souffrait d’amusie congénitale ce qui le rendait complètement incapable de percevoir la musique ! De mauvaises langues pourraient dire que lorsqu’on ne peut plus ni reconnaître l'hymne national de son pays ni distinguer un tango d'une salsa, il ne nous reste qu’à faire la révolution… Mais elles auraient tort, bien entendu.

    (source : http://www.lecerveau.mcgill.ca/flash...10_cr_lan.html)

    De plus, on sait maintenant que l'hémisphère gauche est spécialisé dans le traitement du langage (même s'il fait intervenir quelques autres aires du cerveau) alors que l'hémisphère droit qui est recruté pour le traitement de la musique.

    Voilà, , je pense avoir répondu à ta question.
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

  23. Publicité
  24. #19
    GottferDamnt

    Re : Musique et sentiments

    OKi... De petites précisions s'imposent tout de même:
    Lorsque l'on écoute un chant, l'assimilation de celui-ci par le cerveau est-il perçu comme un langage ou comme une musique (donc pas forcement instrumental)? Les deux?

    GFD.

  25. #20
    shokin

    Re : Musique et sentiments

    J'imagine que les paroles sont aussi un ensemble de facteurs influents.

    S'il y a des paroles.

    Quel est le message des paroles.

    Comment le perçois-je et l'interprêté-je.

    Ceci peut influencer le son du violon sans parole.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  26. #21
    dolmen

    Re : Musique et sentiments

    Citation Envoyé par GottferDamnt
    Lorsque l'on écoute un chant, l'assimilation de celui-ci par le cerveau est-il perçu comme un langage ou comme une musique (donc pas forcement instrumental)? Les deux?
    Les deux : Même s'ils sont en apparence très liés, la mélodie et le texte d'une chanson empruntent des canaux de production complètement séparés dans le cerveau. Le professeur Joël Macoir, du Département de réadaptation de la Faculté de médecine de l'Université Laval, et ses collègues de Montréal et Sherbrooke, Isabelle Peretz, Sylvie Hébert et Lise Gagnon, en apportent la preuve dans un article récemment publié dans la revue scientifique Music Perception.

    Les chercheurs ont étudié le cas de G.D., un homme de 74 ans dont la mémoire et les capacités intellectuelles étaient intactes, mais qui éprouvait d'importants problèmes de langage - bégaiement, erreurs phonémiques et néologismes - , trois symptômes d'une aphasie progressive primaire. Par contre, en dépit de sa maladie, cet homme avait préservé sa capacité de chanter juste.

    Les chercheurs ont invité G.D. à répéter la première phrase de 30 chansons populaires qu'ils lui soumettaient, soit en la lisant (texte seul), en la fredonnant (musique seule) ou en la chantant (musique et paroles combinées). Résultats? Lorsqu'il chantait ou fredonnait, le sujet reproduisait correctement plus de 90 % des notes de la chanson. Par contre, il ne parvenait à prononcer de façon intelligible qu'à peine 60 % des paroles, que ce soit en chantant ou en lisant. "Le fait de chanter ne l'aidait pas à mieux prononcer les mots, ce qui va à l'encontre de la croyance qui veut que le chant améliore la fluidité du langage. Il semble que la chose soit vraie pour le bégaiement qui apparaît lors du développement de l'enfant, mais pas pour le bégaiement neurologique qui résulte d'anomalies au cerveau comme dans le cas de G.D.", explique Joël Macoir.

    Le sujet G.D. commettait les mêmes erreurs de langage, peu importe s'il parlait ou s'il chantait, signalent les chercheurs qui en concluent que les processus de production des paroles d'une chanson sont les mêmes que ceux qui interviennent dans le langage parlé. Il semble exister une autonomie totale entre les mécanismes de production de la mélodie et des paroles dans le cerveau, comme si la route du langage était distincte de la route mélodique et qu'une anomalie de l'une n'affectait pas l'autre.

    Les chercheurs soulignent enfin que la combinaison du chant et des anomalies neurologiques, comme celles dont souffre G.D., ouvre une fenêtre sur le cerveau humain par laquelle on peut observer et mieux comprendre ses rouages normaux et défectueux.

    (source :http://www.scom.ulaval.ca/Au.fil.des...9/singing.html : texte de Jean Hamann)

    Voilà, ,j'espère, encore une fois, avoir bien répondu à ta question GottferDamnt
    Aussi haute que soit la montagne, on y trouve toujours un sentier .

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les animaux ont-ils des sentiments ?
    Par Orange_potato dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 102
    Dernier message: 02/11/2006, 17h35
  2. La musique, pourquoi écoute-t-on la musique?
    Par mathentête dans le forum Biologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/02/2006, 23h34
  3. A quel(s) élément(s) sont liés les sentiments ?
    Par julien_4230 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/04/2005, 17h24
  4. Le mystère de la musique. Mystique cousine de musique ?
    Par Lostin dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/09/2004, 22h42
  5. émotions, sentiments, passions ...
    Par koumbasara dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/08/2004, 22h34