Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

utilité de l'agrégation?



  1. #1
    trimidi

    utilité de l'agrégation?


    ------

    Salut à tous excusez moi pour le beau doublet que je fais mais je ne pense pas avoir posté dans la bonne catégorie car il semble que l'autre concerne plus les modalités de concours que l'orientation elle-même (si un gentil modérateur pouvait rattraper ce doublet, ce serait sympa ). Voilà donc je vous recopie mon message original:


    Bonjour,

    voilà, mon but est de devenir enseignant-chercheur à l'université et je suis actuellement en fin de master 1 physique à bordeaux. Je me pose actuellement pas mal de questions sur mon avenir et notamment sur l'année prochaine: vais-je tenter ou pas l'agrégation de physique, si je ne la tente pas, je pars directement en M2 LaserMatièreNanosciences à Bordeaux. Mes motivations pour tenter l'agrégation sont principalement:

    * obtenir un recul intéressant sur la physique qui peut être trés utile pour la recherche

    * avoir un filet de sécurité au cas où la thèse (et les postdocs...) ne débouche pas sur un emploi stable


    Je vous interroge donc sur l'utilité de l'agrégation de physique pour une carrière universitaire. Mes motivations paraissent-elles raisonnables étant donné le contexte actuel? L'agrégation est-elle réellement utile au chercheur dans son travail de tous les jours? Pourrais-je obtenir le témoignage d'agrégés et de non-agrégés?

    Merci de vos réponses

    -----
    Tente de décrocher la lune, tu auras au moins les étoiles

  2. Publicité
  3. #2
    invite75371231
    Invité

    Re : utilité de l'agrégation?

    bonjour,

    en soit l'agrégation ne sert pas a grand chose dans les carrières scientifiques, pour ce qui est d'avoir un filet de sécurité, c'est un beau filet de sécurité par contre il faut faire attention car pour que l'agrégation soit valide il faut faire le stage pratique.

    Bon voilà un lien interessant, qui explique tout : http://guilde.jeunes-chercheurs.org/...ic-node16.html

  4. #3
    trimidi

    Re : utilité de l'agrégation?

    Merci de votre réponse, mais le fait de revoir à fond tout le programme de physique du cursus universitaire ne sert-il pas au travail du chercheur? N'y'a t-il alors quasiment aucune valeur ajoutée pour la recherche?

    Merci
    Tente de décrocher la lune, tu auras au moins les étoiles

  5. #4
    Romain-des-Bois

    Re : utilité de l'agrégation?

    Salut Trimidi,

    Tu poses une très bonne question ! Je fais des maths mais apparemment les fonctionnements sont assez proches. Je te dis d'abord d'où je sors mes informations : Je suis allé voir des chercheurs (en maths appliquées surtout), et j'en avais parlé avec des profs de prépa (et j'ai un copain qui fait de la physique qui en a parlé avec un chercheur).

    Les avis sont assez divisés, j'ai l'impression : il y en a qui voient l'agrég comme un secours au cas où ça ne marche pas dans la recherche (une grosse majorité des témoignages), d'autres qui disent que ça joue pour être embauché en tant que maitre de conférence (ces deux parties ne sont pas d'intersection vide) (je détaille un peu plus loin) et d'autres qui disent qu'il vaut mieux se concentrer sur la recherche (une minorité).

    Moi je suis en L3 (c'est fini maintenant...), donc en septembre c'est le M1, et du coup c'est très compliqué de choisir : les M1 de maths sont de plus en plus spécialisés (à mon gout) et pour l'agrég, il vaut mieux faire un M1 de maths fondamentales
    Sans compter que l'agrég, c'est dur et c'est même de plus en plus dur (et elle va peut-être être supprimée ), donc prendre un an (ou deux) entre le M1 et le M2 sans être sûr de la réussir... bof

    Certains chercheurs ont dit que l'agrég montre une volonté d'enseigner, une capacité de travail importante et un recul sur beaucoup de notions, donc c'est un plus pour être maitre de conf. Mais, ils ont dit aussi qu'une très bonne thèse pouvait très bien se passer de l'agrég pour trouver un poste.

    Sinon, je suis d'accord : préparer l'agrégation doit permettre de faire le bilan sur tout plein de notions, et je trouve ça positif.

    Romain

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Cécile

    Re : utilité de l'agrégation?

    Pour l'aide que représenterait l'agreg pour être recruté, difficile de répondre, je pense que ça dépend des commissions de recrutement. Je n'ai jamais entendu dire que ça jouait beaucoup (moins, en tout cas, que de faire du monitorat), mais de là à dire que ça ne joue pas du tout...
    Pour l'aide à la recherche, c'est également difficile de savoir : d'un côté, tu acquiers une bonne culture générale en physique qui peut t'être utile, ainsi qu'un savoir-faire expérimental. Mais de l'autre côté, il est vraiment différent de faire une manip dont on connaît le protocole et le résultat, ou de tatonner sur une manip complètement nouvelle de recherche. Donc je ne suis pas persuadée que l'agreg soit utile au chercheur au quotidien.
    Reste à te poser plusieurs questions : es-tu prêt à "perdre" une année par rapport à ton but premier ? Le fait de faire l'agreg handicaperait-il ton passage dans le M2 que tu souhaites ? Aimeras-tu vraiment enseigner (même en lycée) ou ne serait-ce qu'un pis-aller ? Ce sont, à mon avis, les questions les plus importantes.

    PS. mes observations se basent sur la chimie, et sur ce que j'ai vu il y a une dizaine d'années.

  8. #6
    trimidi

    Re : utilité de l'agrégation?

    Ok merci de ta participation. Les avis des profs sont aussi mitigés de mon côté: certains me rappellent que l'agrégation c'est juste pour enseigner, rien de plus (en général ceux qui n'ont pas passé l'agregation), d'autres s'attardent sur les intérets de ce concours pour toutes les qualités développées tout en soulignant le sacrifice que cette année constitue. En fait, si l'agrégation n'était pas menacée d'être supprimée, j'aurai dit oui avec beaucoup moins d'hésitation mais là...pas question que je me retrouve avec une année sans concours, dans le vent. Cette remise à plat des connaissances m'attire vraiment tout comme le filet de sécurité mais je n'ai pas envie que cela se transforme en "stage intensif" pour du beurre...En même temps, la thèse est tellement pointue dans le cas général, que l'agrégation n'est peut-être juste qu'un tout petit plus, donc mieux vaut se défoncer en M2 et thèse que s'échiner à avoir ce concours...Un peu pommé moi là...
    Tente de décrocher la lune, tu auras au moins les étoiles

  9. Publicité
  10. #7
    trimidi

    Re : utilité de l'agrégation?

    Sinon oui, j'ai vraiment envie d'enseigner et enseigner au lycée était d'ailleurs un de mes projets dans mes premières années de fac...Aprés, mon passage en M2 ne serait pas handicapé par mon année en prépas agreg je pense (même si ca me prend 2 ans, j'en ai discuté avec des responsables de filières), d'autant plus que les agrégés rentrant dans le M2 que je veux faire raflent en général les meilleures places.
    Tente de décrocher la lune, tu auras au moins les étoiles

  11. #8
    Cécile

    Re : utilité de l'agrégation?

    Citation Envoyé par trimidi Voir le message
    Sinon oui, j'ai vraiment envie d'enseigner et enseigner au lycée était d'ailleurs un de mes projets dans mes premières années de fac...Aprés, mon passage en M2 ne serait pas handicapé par mon année en prépas agreg je pense (même si ca me prend 2 ans, j'en ai discuté avec des responsables de filières), d'autant plus que les agrégés rentrant dans le M2 que je veux faire raflent en général les meilleures places.
    Alors l'agreg semble une bonne solution.

  12. #9
    GLaG

    Re : utilité de l'agrégation?

    Pour ce qui est de l'agreg de maths pour un poste de chercheur en maths pures (ce n'est pas la question initiale mais cela a été évoqué) j'ai toujours entendu dire que l'avoir avec un bon rang pouvait être un avantage epsilonesque, en revanche avec un mauvais rang il vaut mieux ne rien dire.
    Un petit aspect pratique, un agrégé titularisé (par le monitorat) et recruté comme MCF commencera avec un meilleur traitement (pas au premier échelon).

  13. #10
    Inovarua

    Re : utilité de l'agrégation?

    Citation Envoyé par GLaG Voir le message
    j'ai toujours entendu dire que l'avoir avec un bon rang pouvait être un avantage epsilonesque, en revanche avec un mauvais rang il vaut mieux ne rien dire.
    Ce qui est complétement débile pour le coup... comme si avoir l'agreg, même "mal" classé, était une honte...
    Sûr que les gens qui ont instauré ces régles ne doivent pas l'avoir, eux...

  14. #11
    GLaG

    Re : utilité de l'agrégation?

    Euh, en général si...rares sont les matheux qui ne l'ont pas passée (je re-précise que je ne parle que de maths pures, pas de maths applis et encore moins de physique).

  15. #12
    trimidi

    Re : utilité de l'agrégation?

    Citation Envoyé par GLaG Voir le message
    Pour ce qui est de l'agreg de maths pour un poste de chercheur en maths pures (ce n'est pas la question initiale mais cela a été évoqué) j'ai toujours entendu dire que l'avoir avec un bon rang pouvait être un avantage epsilonesque, en revanche avec un mauvais rang il vaut mieux ne rien dire.
    Du coup ca pourrait même devenir handicapant? Chouette, ca ne met pas un pet la pression!
    Tente de décrocher la lune, tu auras au moins les étoiles

  16. Publicité
  17. #13
    Romain-des-Bois

    Re : utilité de l'agrégation?

    Quand même, dire que l'agrég avec un rang "moyen" ou "mauvais" (admis avec un mauvais rang ), c'est handicapant, 'faut pas exagérer...
    J'ai vu des CVs de jeunes maitres de conf où il y avait juste marqué : agrégation en ....

    Sinon, c'est vrai que tous les chercheurs (en maths) avec qui j'ai pu parlé ont l'agrégation. En physique, à Montpellier, le responsable du parcours théorique conseille très fortement de la passer avant le M2r.

  18. #14
    Gwyddon

    Re : utilité de l'agrégation?

    Citation Envoyé par Romain-des-Bois Voir le message
    Sinon, c'est vrai que tous les chercheurs (en maths) avec qui j'ai pu parlé ont l'agrégation. En physique, à Montpellier, le responsable du parcours théorique conseille très fortement de la passer avant le M2r.
    En maths je ne dis pas. Mais en physique, surtout théorique, je doute un peu plus..

    Aucun chercheur en physique théorique dans les labos que j'ai fréquentés n'avait l'agrégation. Cette année dans ma promotion de physique théorique, aucun élève n'a l'agrégation
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  19. #15
    bitounio

    Re : utilité de l'agrégation?

    a mon époque (il y 10 ans) avoir l'agreg était quasiment la certitude de pouvoir choisir le DEA que l'on voulait (master now) et le travail fourni lors de celle ci permettait d'avoir un bon classement en fin de master et donc une bourse d'état. après pour les postes de mdc ou cr beaucoup de choses rentre en compte, labo d'acceuil sujet de these, conjoncture... etc etc

  20. #16
    Gwyddon

    Re : utilité de l'agrégation?

    Citation Envoyé par bitounio Voir le message
    a mon époque (il y 10 ans) avoir l'agreg était quasiment la certitude de pouvoir choisir le DEA que l'on voulait (master now) et le travail fourni lors de celle ci permettait d'avoir un bon classement en fin de master et donc une bourse d'état.
    Alors d'une part je doute de ta première affirmation (ne serait-ce que quand je regarde le recrutement de mon master..), d'autre part ta deuxième affirmation est fumeuse, ce n'est pas parce que tu as réussi ton agrégation que tu sera dans les premiers à ton DEA, il y a une année de boulot à faire entre ton agrégation et l'obtention de ton DEA, elle ne compte pas pour des prunes
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  21. #17
    trimidi

    Re : utilité de l'agrégation?

    Merci de vos réponses

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Alors d'une part je doute de ta première affirmation (ne serait-ce que quand je regarde le recrutement de mon master..), d'autre part ta deuxième affirmation est fumeuse, ce n'est pas parce que tu as réussi ton agrégation que tu sera dans les premiers à ton DEA, il y a une année de boulot à faire entre ton agrégation et l'obtention de ton DEA, elle ne compte pas pour des prunes
    C'est vrai qu'il ne faut pas généraliser, mais dans le master qui m'intéresse en l'occurence, chaque année (du moins celle-ci et l'année dernière), ce sont les agrégés qui raflent les 2 ou 3 premières places. Je pense, d'aprés vos réponses, que l'agrégation donne des qualités de travail, de méthode qui peuvent être utiles en M2, pour la thèse et pour plus tard. Mais elle ne constitue en rien un gage de réussite pour plus tard et il n'est absolument pas nécessaire de l'avoir pour réussir sa thèse. En général, si j'ai bien compris au cours de ces 3 années, on apprend "sur le tas" et être formaté à un concours académique n'est pas forcément utile. Cependant cela dépend des affinités de chacun et je pense qu'une année de méthode et de remise à niveau des connaissances pourrait, pour moi, m'être trés utile(Je pense par exemple au raisonnement par analogie, prendre un recul sur toute la physique universitaire peut y contribuer) Peut-être ais-je tort peut-être pas, en tout cas je pense la tenter l'année prochaine. On verra bien...Merci à tous
    Tente de décrocher la lune, tu auras au moins les étoiles

Discussions similaires

  1. aide pour l'agregation en physique
    Par astra dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/03/2006, 18h51
  2. aprés l'agrégation?
    Par Osyris dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/06/2004, 16h59