Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Les concours en candidat libre



  1. #1
    Seirios

    Les concours en candidat libre


    ------

    Bonjour à tous,

    Je me demandais : si l'an prochain je décidais de retourner à l'université, cela vaudrait-il la peine d'essayer de passer les concours pour l'X et l'ENS en candidat libre ? J'ai vu que dans certains posts, certains disaient que cela était presque impossible. Est-ce vraiment le cas ?

    Merci d'avance,
    Phys2

    -----
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  2. Publicité
  3. #2
    onhernow

    Re : Les concours en candidat libre

    C'est pas presque impossible, c'est impossible tout court.
    X et l'ENS sont les deux écoles les plus difficiles à avoir, même pour la majorité des gens qui ont fait 3 ans de prépas ce sont des écoles qui ne se tentent même pas.
    Alors pour quelqu'un qui manifestement pas fait de cpge et qui a fait une pause dans ses études c'est juste impensable.

  4. #3
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Alors pour quelqu'un qui manifestement pas fait de cpge et qui a fait une pause dans ses études c'est juste impensable.
    En fait, c'est juste que j'envisage de faire une L2 après ma MPSI, mais je n'ai pas fait de "pause" dans mes études.

    D'autres avis sur l'infaisabilité de ce concours ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  5. #4
    Coincoin

    Re : Les concours en candidat libre

    Pourquoi veux-tu faire une L2 ?
    Le mieux reste tout de même de finir ta prépa, de passer les concours et d'éventuellement rejoindre la fac en L3.
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    GLaG

    Re : Les concours en candidat libre

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    Je me demandais : si l'an prochain je décidais de retourner à l'université, cela vaudrait-il la peine d'essayer de passer les concours pour l'X et l'ENS en candidat libre ?
    Les passer c'est possible. Les réussir c'est quasi-impossible sauf si tu as un niveau déjà excellent en sup (pas juste "très bon", mais que tu survoles le programme).
    Une MP* t'apportera 15h de maths/info par semaine, avec un prof pour les expliquer, donner des conseils, des méthodes et des astuces, faire des choix d'exercices adaptés, ... Plus les colles, les DS (passer plein d'épreuves de 4h et une de 6h demande un peu d'entraînements à des sujets denses et difficiles), ...

    Quelle serait ta motivation pour aller en L2 ??

  8. #6
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Citation Envoyé par GlaG
    Quelle serait ta motivation pour aller en L2 ??
    Citation Envoyé par Coincoin
    Pourquoi veux-tu faire une L2 ?
    Le mieux reste tout de même de finir ta prépa, de passer les concours et d'éventuellement rejoindre la fac en L3.
    Je pense (mais je n'en suis pas encore certain, j'attends de voir la suite de l'année) que la voie universitaire me conviendrait mieux au niveau de la méthode : je préfère le travail personnel (travailler avec des livres) au travail scolaire (les cours donc) ; un volume horaire plus léger me permettrait donc peut-être d'être plus à l'aise. Et puis j'aime approfondire les choses, mais je ne pense pas en avoir vraiment le temps en prépa, alors qu'à l'université, je pourrais peut-être plus m'y appliquer.

    Mais tout cela est encore floue, donc si vous avez des remarques, n'hésitez-pas !
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  9. Publicité
  10. #7
    GLaG

    Re : Les concours en candidat libre

    Ce sont de bonnes raisons pour aller en L2.
    Mais pas forcément compatibles avec la réussite aux concours : le concours de l'X comme en très grande partie celui des ENS restent très scolaires : il faut avoir des connaissances, bien les avoir assimilées, être capable de les ressortir rapidement, "tenir le rythme" des écrits comme des oraux, toutes choses qui s'apprennent difficilement dans les livres et en travaillant seul.

  11. #8
    onhernow

    Re : Les concours en candidat libre

    Si tu vas en L2 dans le but de passer les concours pour l'X et les ENS alors autant ne pas faire de L2 du tout, l'apport sera négligeable tellement le niveau demandé est différent ...
    Le problème c'est qu'en gros pour X on va te demander un niveau démentiel en Maths et Physique, et ça franchement tu ne peux l'avoir qu'avec l'aide des cours (enfin des tds) donnés dans ta cpge. Pour l'ENS il faut moins être une brute mais plus polyvalent, en gros faut être très bon partout, et toujours pareil, en travaillant seul je ne pense pas que ce soit faisable.

    Et puis même si tu domines en MPSI, il te faut obligatoirement faire une année de MP de spé pour te rendre compte de ton niveau par rapport à tes ambitions.

  12. #9
    Coincoin

    Re : Les concours en candidat libre

    De plus, il faut voir tous les ponts qui existent vers l'université après la prépa. Aller de sup à L2 est quasiment un abandon de la prépa et de tous les concours, tandis qu'aller de spé à L3 est normal et très courant. J'aurais même tendance à dire que c'est quelque chose d'intéressant qui t'apporte deux visions de la science.
    Je te conseille donc franchement de tenir bon.
    Encore une victoire de Canard !

  13. #10
    g_h

    Re : Les concours en candidat libre

    M'étant posé les mêmes questions que toi, Phys2, pendant ma sup, j'avais fini aussi par aller à l'université juste après ma MPSI, pour les mêmes raisons : avoir le temps de faire du travail personnel et approfondi.

    A postériori, mon seul regret est de ne pas avoir vécu une spé, mais sur le plan "études", je n'ai jamais regretté d'avoir franchi le pas, bien au contraire : cela m'a permis de faire des choses extrêmement intéressantes que je n'aurai jamais pu faire sinon (pas le temps), dès la L2, tout seul, mais aussi avec l'aide de professeurs.
    Avoir du temps consacré en L2 pour un sujet de recherche, c'était vraiment le pied à comparer avec ce que j'ai vu de la spé (ayant gardé des copains là-bas)

    Pour les concours X et ENS ça peut se tenter si tu as l'envie de travailler absolument tout le programme par toi-même (mais dans ce cas, l'avantage de la fac est assez minime puisque tu n'auras probablement pas beaucoup le temps de faire autre chose à côté)
    Perso je n'ai pas essayé, mais n'étant pas particulièrement intéressé par certaines parties du programme de spé je ne pense pas que j'aurai eu la motivation de tout faire tout seul. Clairement si ton but est l'X ou l'ENS, reste en prépa, c'est la voie la plus adaptée pour ces concours !

    Sinon, il ne faut pas avoir peur de passer un peu pour en alien à la fac, surtout en L2...!

    Enfin, ce n'est pas le sujet de la question... ! Donc, réponse : pour moi c'est jouable mais pas forcément une bonne chose si tu vises ces concours en particulier (ça reviendrait à faire une prépa tout seul plutôt qu'avec un prof et tout plein de gens "motivés" autour)

  14. #11
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Donc tout dépend de ce que je souhaite faire après ces deux premières années d'études supérieures ; personnellement, tout ce que je souhaite, c'est pouvoir faire des études intéressantes en physique théorique. J'ai vu que l'ENS, et dans une certaine mesure, l'X, offrait un tel enseignement, et avait l'avantage de rémunérer ses étudiants, ce qui est plutôt intéressant d'un point de vue financier, où il n'y a plus vraiment de problème. Donc ce sont les concours que j'espère pouvoir passer. Maintenant, il possible d'utiliser d'autres voies pour rentrer à l'ENS ; l'ENS Lyon propose un concours pour les universitaires, l'ENS est en partenariat avec plusieurs université parisiennes pour des formations interuniversitaires, et il me semble que l'ENS Lyon (je ne sais pas pour les autres) offre un nombre de place assez conséquent à des universitaires choisis sur dossier (ils n'ont pas le statut de normalien, mais profitent tout de même d'une bonne formation). Et puis continuer plus loin ses études via l'université n'est pas à exclure, pourquoi pas, je sais pas s'il est vraiment désavantageux de sortir de la fac. Sachant que mon but serait de pousser mes études jusqu'au doctorat pour faire de la recherche.

    Citation Envoyé par Coincoin
    De plus, il faut voir tous les ponts qui existent vers l'université après la prépa.
    Il me semble bien que ma prépa est en collaboration avec quelques universités pour ces cas ; je me renseignerai plus en avant lorsque je serai éventuellement décidé, mais j'en suis presque certain.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  15. #12
    cmoijj

    Re : Les concours en candidat libre

    bonjour à tous
    je soutiens l'idée commune qu'il est quasiment impossible de réussir ces concours juste après une L2. il faut en effet avoir à l'esprit que les classes prépa consistent en un programme énorme à avaler que tu ne feras pas totalement à la fac et surtout pas dans le même esprit.
    En revanche si tu veux t'orienter dans des études théoriques poussées il ne t'est pas forcément nécessaire d'intégrer ces écoles.
    (je te parle de la physique que je connais bien)
    Il existe de très bons magistères: orsay (très bon niveau), paris 6 où les élèves ont exactement les mêmes cours que les normaliens de cachan (phytem), et aussi le magistere de l'ens ulm (fip) où les non normaliens suivent aussi les mêmes cours.
    Les proportions des étudiants ne sont pas négligeables parmi les normaliens et tu peux postuler dans tous ces cursus après ta spé (bien plus dur à partir d'une L2) avec un bon niveau et des admissibilités/admissions : tu peux regarder sur les sites de ses magisteres.
    Tu pourras aussi postuler à la fin de la L3 mais bcp plus difficilement.
    Enfin, il faut savoir que les formations à la fac ne sont pas toutes mauvaises mais le rythme est bien moins soutenu donc on voit moins de choses. Il faut s'investir plus, prendre plus d'initiatives ce qui est plus difficile. Malgré tout, un très bon niveau d'un étudiant de la fac est apprécié et n'empêche en rien une carrière de recherche.
    Enfin tu peux intégrer l'ens cachan en troisième année (c'est mon cas après sup et spé, L3 et M1 à paris 6, puis prepa agreg à ulm).

  16. Publicité
  17. #13
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Il faut s'investir plus, prendre plus d'initiatives ce qui est plus difficile.
    C'est justement ce que je recherche.

    Enfin, il faut savoir que les formations à la fac ne sont pas toutes mauvaises mais le rythme est bien moins soutenu donc on voit moins de choses.
    Je pense qu'il s'agit là d'un point important : finalement, est-il plus avantageux de passer par deux années de prépa plutôt que par la fac ?

    Il existe de très bons magistères: orsay (très bon niveau), paris 6 où les élèves ont exactement les mêmes cours que les normaliens de cachan (phytem), et aussi le magistere de l'ens ulm (fip) où les non normaliens suivent aussi les mêmes cours.
    A quoi correspond exactement un magistère ?

    Je connaissais les formations FIP et PHYTEM, mais est-il vraiment si difficile d'y rentrer après une L2 ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  18. #14
    lawliet yagami

    Re : Les concours en candidat libre

    salut,
    à la rentrée le prof de mécanique et d'électronique nous on dit qu'il y a 3 ans une personne avait réussit à intégrer l'X mais bien entendu elle n'avait pas un niveau "normal"
    après savoir si c'est vrai c'est encore plus difficile que d'intégrer l'X

    je suis à montpellier 2 et pour l'instant je vois pas de différence avec le lycée...

  19. #15
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    De ce qui a été dit précédemment, j'ai plutôt l'impression que les universitaires sont d'une certaine manière en marge par rapport aux élèves de prépa : l'on aurait presque l'impression que toutes les portes s'ouvrent pour les élèves de prépa tandis que les universitaires sont condamnés à le rester...Est-ce qu'une impression ?

    Sinon, j'ai lu dans un ancien post que les élèves admissibles au second concours de l'ENS Lyon, donc réservé aux élèves de l'université, avaient une très bonne chance d'être admis sur dossier dans cet même ENS. Un avis sur le sujet ?

    je suis à montpellier 2 et pour l'instant je vois pas de différence avec le lycée...
    Dans quel sens l'entends-tu ? Au sens de la difficulté ? Tu es en première année ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  20. #16
    Coincoin

    Re : Les concours en candidat libre

    C'est simplement que les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles sont l'idéal pour préparer les concours des grandes écoles...
    Ce n'est pas un dénigrement de la fac. Je comprends tout à fait que tu puisses préférer la fac, mais il faut que tu comprennes que ça revient quasiment à faire une croix sur les grandes écoles. Il y a quelques passerelles de la fac vers les grandes écoles, mais bien moins nombreuses que de la fin de la prépa à la L3.
    Encore une victoire de Canard !

  21. #17
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    mais il faut que tu comprennes que ça revient quasiment à faire une croix sur les grandes écoles.
    C'est justement quelque chose que j'ai du mal à voir, vue le nombre de passerelles qui me semblent possibles : second concours à l'ENS Lyon, admission sur dossier aux ENS Lyon et Cachan, FIP avec Ulm, et Phytem également avec Ulm. Ce sont pourtant bien des ponts d'accès pour les universitaires (entre autres), non ? Ou bien est-ce le entre autres qui est gênant ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  22. #18
    Coincoin

    Re : Les concours en candidat libre

    Il faut regarder le nombre de places. Les concours dont tu parles offrent quelques places sur des dizaines ou des centaines au total... Donc c'est possible, mais c'est nettement plus dur que venant d'une prépa.
    Encore une victoire de Canard !

  23. Publicité
  24. #19
    GLaG

    Re : Les concours en candidat libre

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    C'est justement quelque chose que j'ai du mal à voir, vue le nombre de passerelles qui me semblent possibles : second concours à l'ENS Lyon, admission sur dossier aux ENS Lyon et Cachan, FIP avec Ulm, et Phytem également avec Ulm. Ce sont pourtant bien des ponts d'accès pour les universitaires (entre autres), non ? Ou bien est-ce le entre autres qui est gênant ?
    Il faut distinguer deux choses : les études à l'ENS, et le concours d'entrée.

    Le concours d'entrée est une manière de s'assurer que les élèves seront capables de réussir leurs études (et de réussir comme chercheur ou comme enseignant ou comme enseignant-chercheur). Il me semble que globalement l'objectif est atteint : un concours assez particulier, plutôt plus difficile et plus "original" (par les sujets et thèmes abordés, la manière de les aborder, ...) que d'autres concours. C'est donc logique que la majorité des places dans les écoles soient attribués aux élèves réussissant ce concours.
    Mais cela reste un concours avec sa part de préparation et aussi de bachotage inévitable. Et du coup, ne pas suivre une préparation (c'est à cela que serve les prépas !) est un handicap sérieux.

    Après, il y a les formations proposées par les ENS. Le fait de n'avoir pas passé, ou pas réussi, le concours, n'est pas forcément rédibitoire pour les suivre : on peut avoir raté le concours de peu, mais on peut aussi avoir un profil "différent" (par exemple : être plus agé/n'avoir pas suivi une scolarité standard en France ; ou bien : avoir besoin de temps pour travailler : le concours oblige à travailler vite, on peut être un potentiel bon chercheur sans être brillant sur une épreuve de 4h ou 6h).
    C'est pour cela que des passerelles existent (second concours, dossiers, puis magistères qui permettent, sans être élève de l'ENS, d'en suivre les formations) pour en quelque sorte "repêcher" ce type d'étudiants, pour qui le concours principal n'est pas un bon détecteur des capacités.

  25. #20
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Il faut regarder le nombre de places. Les concours dont tu parles offrent quelques places sur des dizaines ou des centaines au total... Donc c'est possible, mais c'est nettement plus dur que venant d'une prépa.
    Pour ce qui est du second concours, de la FIP et Phytem, le nombre de places paraît effectivement très limité ; cependant, pour les admissions sur dossier, Lyon prend par exemple 200 étudiants, ce qui est non négligeable, surtout face à la dizaine d'élèves du second concours...

    Cela, si je me sens plus à l'aise à l'université qu'en prépa, je risque de faire une meilleure performance, et donc peut-être d'avoir un meilleur dossier. Donc peut-être que...Il faut que j'y réfléchisse (j'ai encore plusieurs mois devant moi).
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  26. #21
    Kukiku

    Re : Les concours en candidat libre

    Eh ben c'est à toi de choisir donc, si t'aime la fac pourquoi pas, il n'y a que trois probabilité:
    1. t'es prise dans les grandes écoles qui te plaisent et donc t'as une 'histoire' différent que les autres et très intéressante
    2. t'es pas prise, et donc voilà LMD ou écoles pas trop super top le genre de l'X
    3. tu te reconverti dans l'autre filière si la formation que tu fais à la fin ne te convient pas

    Mais il faut toujours se mefier quand une fois on passe de prépa à la fac c'est irreversible. Tu peux plus y revenir si ça te plait vraiment pas à la fin

    Juste raconte nous après d'accord?
    Time is a good teacher, unfortunately it kills all its pupils...

  27. #22
    lawliet yagami

    Re : Les concours en candidat libre

    salut à tous,
    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    Dans quel sens l'entends-tu ? Au sens de la difficulté ? Tu es en première année ?
    oui je suis en première année et je parle de la vitesse des cours et la quantité de chose que l'on doit acquérir, après c'est peut-être car je suis dans une filière qui est aussi axé technologique et par conséquent ayant beaucoup plus de TD que de cours magistraux.

  28. #23
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Je pense que l'on a plus ou moins fait le tour de la question des ENS, et j'aimerais orienter la suite de la discussion sur un point plus général : lorsque l'on fait des études, l'objectifs est de suivre une bonne, et si possible une très bonne, formation ; dans le domaine de la physique théorique (ce qui m'intéresse), l'on a donc parlé des ENS, mais également du magistère d'Orsay. J'aimerais donc savoir quelles sont les autres formations de très bon niveau que vous connaissez dans ce domaine. Par exemple, Paris VI est souvent mentionnée comme la meilleure université de sciences française ; dois-je en déduire qu'elle offre une très bonne formation ?

    Une question rapide sur Orsay : la sélection est-elle très dure ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  29. #24
    MafateMafate

    Re : Les concours en candidat libre

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    J'aimerais donc savoir quelles sont les autres formations de très bon niveau que vous connaissez dans ce domaine.
    par exemple le magistère de Physique de Grenoble.

    http://physique-eea.ujf-grenoble.fr/Magistere/

  30. Publicité
  31. #25
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Je viens de faire quelques recherches sur le forum sur les Magistères de physique, et il semblerait que plusieurs aient un très bon niveau : Orsay, Paris VI (en collaboration avec Ulm), Paris VII, UJF (Grenoble donc) et Lyon 1 (en collaboration avec ENS Lyon). J'aimerais savoir, pour en revenir à la pertinence de quitter la prépa après la première année, s'il serait serait beaucoup plus difficile d'intégrer ces magistères en sortant d'une L2, à Paris VI par exemple, qu'en sortant d'une prépa réputée ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  32. #26
    MafateMafate

    Re : Les concours en candidat libre

    non c'est pareil.
    A Grenoble, que tu viennes d'un L2 ou d'une spé ca ne change pas grand chose tant que ton dossier est bon.

  33. #27
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    D'autres commentaires pour d'autres universités ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  34. #28
    flostein

    Re : Les concours en candidat libre

    Je comprends pas trop pourquoi tu veux arrêter la prépa à part si tu es en difficulté et que tu n'arrives pas à suivre.
    Ca ne pourra qu'être un plus de faire une prépa que tu veuilles entrer en école ou aller à la fac. Car après deux ans de prépas tu peux entrer en fac en L3 et généralement ceux de prépa sont bien plus à l'aise ce qui te permettra d'avoir du temps libre pour approfondir comme tu le souhaites.
    Je vois perso aucun avantage à arrêter la prépa (je n'ai rien contre la fac hein je la défends meme souvent) à part si tu galères.

  35. #29
    VegeTal

    Re : Les concours en candidat libre

    Tu veux nous quitter Phys2 ? je pense que tu devrais faire tes deux années et aller en L3 après.
    "There is no cure for curiosity." Entre -π/2 et π/2...

  36. #30
    Seirios

    Re : Les concours en candidat libre

    Ca ne pourra qu'être un plus de faire une prépa que tu veuilles entrer en école ou aller à la fac. Car après deux ans de prépas tu peux entrer en fac en L3 et généralement ceux de prépa sont bien plus à l'aise ce qui te permettra d'avoir du temps libre pour approfondir comme tu le souhaites.
    Je ne suis justement pas certain d'être mieux formé après une deuxième année en prépa qu'après une L2, et ce simplement parce que je pense que l'université pourrait m'offrir un cadre où je pourrai davantage m'investir.

    Citation Envoyé par VegeTal Voir le message
    Tu veux nous quitter Phys2 ?
    C'est une possibilité, mais je resterait tout de même jusqu'à la fin de l'année Je me laisse jusqu'à février pour vraiment prendre une décision.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. entraide pour passer les concours en candidat libre
    Par flora256 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/02/2009, 19h52
  2. Concours d'écoles d'ingénieurs en candidat libre...
    Par Spyxx dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/02/2009, 01h07
  3. Concours d'école en candidat libre
    Par Krikezz dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/01/2009, 21h29