Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?



  1. #1
    roblaub

    Les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?


    ------

    J'ai été impressionné en observant au microscope des cellules de bois silicifié de 250 Ma, ramassé dans les Vosges, l'écorce est parfaitement moulée, les fibres du bois imprégnées et remplacées par de la silice sans déformations de structure.

    Puis à Fécamp, sur la plage, je trouve des fossiles d'oursins et d'éponges, là encore un moulage extraordinaire par la silice.

    Alors qu'en est-il des bancs entiers de silex présents dans les falaises de craie de Normandie ?
    http://a05-b05.mypicturetown.com:80/...item.jpg?rot=1

    Je les compare aux photos de stromatolithes de Shark Bay, et je me pose la question : est-il possible que ces couches de rognons de silex nous présentent un moulage fidèle des colonies bactériennes saisonnières, emprisonnées brutalement par l'arrivée de sédiments fins, et dont la forme nous est parvenue après 95 Ma ?

    Je vais relire les dossiers de Mme Claire König, sur les algues et la silice, je serais très curieux de savoir ce qu'elle en pense.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    roblaub

    Re : les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?

    post scriptum : j'essaye de joindre les photos et croquis de l'album ici :

    et 2 photos de rognons de silex en positions d'origine, sur une plage de Fécamp :




  4. #3
    Tawahi-Kiwi

    Re : les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?

    Salut,

    et bien puisque tu parles de Fecamp, mais le document suivant est valable pour a peu pres toute les craies mesozoiques, tu devrais trouver ton bonheur.

    http://www.les-petites-dalles.org/Craie_silex.html

    Il y a toujours plusieurs hypotheses je pense, mais il s'agit principalement de dissolution-reprecipitation diagenetique de la silice. Celle-ci exsolvant beaucoup plus efficacement les carbonates que l'inverse, on se retrouve avec des bancs de silice massive et des craies, carbonatees contenant des teneurs mineures en silice.

    Initialement, la silice provient des organismes silicates comme les diatiomees, les radiolaires, silicoflagelles, demosponges....

    J'ai lu, ou on m'a dit, que la forme particuliere de certains rognons de silex etaient du au remplissage de cavites laissees par d'autres organismes (vers, oursins...) mais c'est a verifier.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  5. #4
    roblaub

    Re : les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?

    Bonjour Tawahi-Kiwi, merci pour le lien, instructif, pour les moulages par silice dans la craie en Normandie, c'en est plein, je n'ai que ces photos sous la main aujourd'hui, j'ai vu une éponge de 40cm en expo à St Valéry en Caux.

    Quelques éponges dressées ramassées à Fécamp (le sable de la photo ne vient pas de Fécamp)


    Deux éponges (Siphonia ?) silicifiées



    et l'intérieur d'une éponge type leucon avec les canaux cristalisés bien visibles


    tu penses que les formes des silex viennent seulement de la diagenèse ?

  6. #5
    roblaub

    Re : les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?

    Entre Etretat et Fécamp, à marée basse, j'ai repris des photos de stromatolites fossiles, les couches de silex sont par endroit aujourd'hui naturellement dénudée par érosion marine de la craie. Les stromatolites columnaires (Jacutophytons) apparaissent donc en place, (dressés, jusqu'à 1m de haut), on perçoit nettement, sur des pièces cassées, les couches concentriques et les bourrelets des strates, avec un axe creux (évent ? structure + ancienne ?), souvent un bombement de "pâte bien levée" en surface. Des bactéries ont travaillé là ! A leurs pieds, des structures genre "racines" (galeries animales dans les fonds vaseux ?) sur lesquelles se greffent des tubercules ou bourgeons (poches de gonflement de gaz ?) qui constituent les lits de silex. J'y vois aussi la forme fossile de tapis bactériens à activitée cyclique (à cause des strates de silex dans les falaises). D'autres fossiles marins s'y rencontrent, oursins, éponges, coraux... Qu'en pensez-vous ?
    Images attachées Images attachées

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    roblaub

    Re : les rognons de silex, des moulages fossiles de colonies gélatineuses de bactéries ?

    Encore 2 protubérances de silex en accroche sur un canal, trouvées dans un champ au dessus de Etretat. Des éponges ? Des boursouflures de tapis bactérien ?
    Images attachées Images attachées

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Les colonies d'insectes seraient-elles des super-organismes ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/01/2010, 12h35
  2. [Biologie Moléculaire] Colonies de bactéries
    Par nodo dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/04/2009, 15h56
  3. Actu - Des bactéries pour lutter contre les bactéries !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2009, 12h41
  4. Actu - Des traces de champs magnétiques fossiles dans les météorites !énario de la formation des pla
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/11/2008, 11h11
  5. Les dentistes préhistoriques utilisaient des fraises... en silex !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/04/2006, 13h08