Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Le rubidium du granit de breton



  1. #1
    Rémi_spirit

    Le rubidium du granit de breton


    ------

    Le granit du Trégor a été daté à 330 millions d’années, grâce à l’étude des teneurs en ribidium et en strontium.
    Lors de sa formation, des noyaux Rb(87 ; 37), Sr( 87 ;38) et Sr( 86 ; 38) ont été piégé dans le magma granitique.
    Le rubidium est radioactif Beta – et donne du strontium Sr( 87 ; 38).
    Si le système est clos et donc s’il n’y a pas d’échange avec l’extérieur, la teneur isotopique en rubidium diminue et celle en strontium 87 augmente alors que celle du strontium 86 reste stable.

    On a d’après la LOI DE DECROISSANCE :

    N( 87Rb) = N0 ( 87Rb) e^-(lambda*t)
    N(87Sr) = No(87Sr) + N(87Sr formé)


    D’un site à un autre, les quantités initiales de Rubidium 87 et strontium 87 changent et ne permettent pas l’utilisation directe de la loi de décroissance mais des spécialistes ont établi la relation suivante :

    N(87Sr)/N(86Sr) = a * N(87Rb)/N(86Sr) + No(87Sr)/N(86Sr)

    Avec a = e^(lambda*t) – 1.


    [Explication : Rb(A ;Z) car je ne sais pas comment on mets en exposant le nombre de nucléons (A)et de protons (Z)]

    1) Ecrire l’équation de la désintégration du rubidium 87
    Réponse > Rb(87 ; 37) --> Sr( 87 ;38) + e ( 0 ; -1)

    2) Eprimer la quantité de strontium 87 formé N(87Sr formé ) en fonction de N(87 Rb) et No (87 Rb)

    3) En déduire l’expression établie par les spécialistes[/B]

    Je suis bloqué à la question 2) et 3), aidez moi svp!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Jeanpaul

    Re : Le rubidium du granit de breton

    Ben le strontium formé, c'est N0(Rb) - N(Rb), non ? Puisqu'il ne se désintègre pas.

  4. #3
    Rémi_spirit

    Re : Le rubidium du granit de breton

    euh Jeanpaul... merci de ta proposition de réponse mais ... disons que c'est un exo type bac, je ne pense pas que la réponse sa soit ca... sinon se serait tp facile ^^"

    Je penses que la réponse doit contenir du "e^ etc... "

  5. #4
    Titouan

    Re : Le rubidium du granit de breton

    c'est un exo type bac donc à priori pas trop compliqué pour le raisonnement ...

    Jean Paul a raison : N(Sr) formé =N0(Rb) - N(Rb).

    Après ce sont des math. ; il faut utiliser les expressions données dans l'énoncé . Je te laisse triturer tout ça.

    Petit conseil : tu as intéret d'exprimer No(Rb) en fonction de N(Rb) à l'aide de la loi de décroissance radioactive avant de remplacer dans l'expression précédente pour faire apparaitre l'exponentielle.

    Bon courage

  6. #5
    Rémi_spirit

    Re : Le rubidium du granit de breton

    merci Titouan, mais c'est sur qu'on peut mettre la forme expo ds la formule pour N(Sr formé) ?... parce que je cherche ... mais je trouves tjs pas

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jeanpaul

    Re : Le rubidium du granit de breton

    Tu ne trouves pas parce que c'est trop simple !
    N(Rb) = N0(Rb) exp(-lambda*t)
    N(Sr87) = N0(Sr87) + N(Sr87) formé
    Or N(Sr87) formé = N0(Rb) - N(Rb) = N(Rb) [exp(lambda*t) -1]
    Car N0(Rb) = N(Rb) exp(lambda*t)
    Tu divises par N(Sr86) et c'est torché.

  9. Publicité
  10. #7
    Rémi_spirit

    Re : Le rubidium du granit de breton

    Ah oké! merci bcp jeanpaul =)

Sur le même thème :

    Sur le même sujet

    Définitions

Discussions similaires

  1. Datation Rubidium/Strontium
    Par Bobylapointe dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/03/2007, 19h08
  2. Granit sur MAr$ ?
    Par L'euclidien dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2006, 13h57