Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Rayonement Synchrotron



  1. #1
    Floris

    Rayonement Synchrotron


    ------

    Bonjour, je m'interesse beaucoup aux rayonements synchrotrons, j'aimerai savoir quel facteur physique entre en jeux concernant la longueurs d'onde du rayonement émis. De quoi dépent la fréquence du rayonement? Aussi l'intensitée ne dépend t'elle pas du rayon de courbure et du facteur d'accélération / décélération ?

    Egalement j'aimerais savoir si le rayonement se difuse tout autours de l'e- ou seulement sur le plan de trajectoire, et dans quel cas, si la diffusion se produit sur le plan externe, interne ou les deux ?

    Merci à tous pour votre aide.
    Bien amicalement
    floris

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Floris

    Re : Rayonement Synchrotron

    Si quelqu'un peut m'aider, sa serai très jentil.
    Bisou
    Floris

  4. #3
    guy_flavien

    Smile Re : Rayonement Synchrotron

    J'espère que ca pourra répondre à tes questions:

    http://gershwin.ens.fr/vdaniel/Doc-L...F/avenir.htm#1

    J'espère que j'ai pu t'aider

    G.F

  5. #4
    isozv

    Re : Rayonement Synchrotron

    ce n'est pas un sujet simple abordable au niveau DEUG ou SPE mais voilà un bon document consacré rien qu'à ça.

    Malheureusement il est trop gros pour le forum. Voici un lien :

    http://www.sciences.ch/htmlfr/php/dv...img/030504.pdf

    Bonne lecture

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Floris

    Re : Rayonement Synchrotron

    Merci pour votre aide, cepadant je ne suis qu'en 1s alors ces pas aiser pour moi de tout comprendre. lol. Cepandant, en fait, ce que je me demande, c'est comment a partir d'une simple accélération / décélération ou courbure te trajectoire, peut'il y en découler un phènomène périodique??? Sans parler du facteur qui détermin la durée du rayonement. J'ai réfléchi à la question, et je suis arivé à cette conclusion suivante, la prériodicitée du rayonement (en un point) ne dépend t'il pas du nombre de foi que la charge subit la perturbation a ce point là??? En fait sa serai comme un compte tours de vélo... Ce qui peut expliquer aussi, (je pense) la raison pour la quel ont peut avoir un rayonement de multiples longueurs d'ondes. Mais j'ai sans doute tor. Quelqu'un pourrai t'il me donner quelques précisions? Merci de votre aide.

  8. #6
    dupo

    Re : Rayonement Synchrotron

    bon, j'avais encore bien répondu mais, a eu un bug... (comme d'habitude en ce moment, on dirait).

    donc, pour résumé: rincevent en avait déjà parlé lors d'un précédent sujet, mais faudrait le rechercher, il doit remonter à deux mois, et il donne un argument relativiste qui peut te satisfaire,
    sinon sache qu'à partir des équations "classique" , après des développement bien long, on montre que (ah, j'aime bien cette phrase): le rayonnement dépend explicitement de l'accélération.
    tu aurais pu t'en douter !
    mais l'origine se trouve vraiment dans les équations classiques, et il ne faut pas à mon avis chercher de nouveau phénomènes physiques ou nouvelle équations pour comprendre ce rayonnement.
    comme disait feynman (je crois ?!):

    les équations sont plus intelligentes que nous.

  9. Publicité
  10. #7
    Floris

    Re : Rayonement Synchrotron

    Merci dupo, que veux tu dire par "il ne faut pas à mon avis chercher de nouveau phénomènes physiques ou nouvelle équations pour comprendre ce rayonnement" Que veux tu dire par là?

    Mais concernant la longueurs d'onde du rayonement, quel phénomène agit sur celui ci? Aussi, peutt'on parler de self interaction pour l'électron qui est eccélérer / ralenti ou dévier ??

    Merci encore a tous.
    floris

  11. #8
    isozv

    Re : Rayonement Synchrotron

    ben il suffit de regarder l'équation 45 du document PDF que je t'ai mis en pièce jointe.

    Les équations sont seules à pouvoir donner des réponses exactes à des questions de la physique... elles sont effectivement bien plus intelligentes que nous.

  12. #9
    Cécile

    Re : Rayonement Synchrotron

    Salut,

    Regarde sur le site de Soleil si tu ne trouves pas ta réponse : www.synchrotron-soleil.fr

    Les équations sont seules à pouvoir donner des réponses exactes à des questions de la physique... elles sont effectivement bien plus intelligentes que nous
    Elles donnent peut-être des réponses exactes, mais elles ne permettent pas forcément de comprendre. Si on comprend vraiment quelque chose, on peut l'expliquer avec des mots.

    Moi, c'est la question de Floris que je ne comprends pas. Mais il faut dire que je connais peu les synchrotrons.

  13. #10
    Floris

    Re : Rayonement Synchrotron

    OUI Cécile, je partage entièrement cet avi.
    Merci Isozv, cepandant, mon niveau de maths n'est de que 1s alors ces quelque peut difficile. Déja si je savait la sigification des symboles sa serais bien, parce que là pour moi ces comme des hiéroglif qu'on trouve dans ces fameux tombaux égiptiens.

    Si ma connaissances est bonne, la différente ce de vitesse ou de trajectoire que vas sibir l'électron vas régit l'intensité du rayonement. Mais ce que je me demande, comment un phènomène périodique peut t'il étres créé à partir de cela. On est daccord qu'il s'agit d'un phènomène qui amploi un facteur temporel? Pourai-je avoir une réponce physique????
    Merci de votre bonne volonté.
    Amicalement floris

  14. #11
    Cécile

    Re : Rayonement Synchrotron

    Salut Floris,

    Citation Envoyé par Floris
    Si ma connaissances est bonne, la différente ce de vitesse ou de trajectoire que vas sibir l'électron vas régit l'intensité du rayonement.
    Plus précisément, je crois que ça régit l'énergie du rayonnement (la longueur d'onde de la lumière émise) plus que son intensité. Mais c'est à vérifier.
    Mais ce que je me demande, comment un phènomène périodique peut t'il étres créé à partir de cela. On est daccord qu'il s'agit d'un phènomène qui amploi un facteur temporel? Pourai-je avoir une réponce physique????
    Je ne comprends pas : de quel phénomène périodique parles-tu ?

  15. #12
    dupo

    Re : Rayonement Synchrotron

    Si ma connaissances est bonne, la différente ce de vitesse ou de trajectoire que vas sibir l'électron vas régit l'intensité du rayonement.
    alors en fait, le rayonnement d'une distribution de charge se compose de 3 contribution: le rayonnement dipolaire, quadrupolaire, et le rayonnement dipolaire magnétique.
    donc, l'intensité du rayonnement dépend de 3 termes.
    ainsi dans le cas général, je ne pense pas qu'on puisse facilement trouver les longueurs d'ondes qui compose ce rayonnement, mais on peut avoir l'intensité, le champs électrique,et magnétique, mais qui ont des expressions affreuses ! pas très exploitables dans le cas général.

    alorsz le terme dipolaire dépend de l'accélération et de la charge.
    le terme quadrupolaire dépend d'un tenseur (tu pourras aller demander dans la partie math, ce qu'est un tenseur... ), et le terme magnétique dépend du moment cinétique total...en première, je crois qu'on voit ce qu'est le moment des forces, et les dérivées, alors le moment des forces est la dérivée du moment cinétique...

    bon, voilà, en fait ce qu'on peut dire généralement, sur une distribution de charge si on regarde ce système à grande distance...

    maintenant, tu pourrais te demander ce qui se passe à petite distance, si la particule est relativiste (si elle va vite), si la particule est quantique,...et en fait, le problème est réèllement compliqué!

    en général, tout ce qui est rayonnement, est vraiment compliqué... que ce soit diffusion, absorption, émission...
    patience mon cher floris!

  16. Publicité
  17. #13
    deep_turtle

    Re : Rayonement Synchrotron

    Citation Envoyé par Floris
    Cepandant, en fait, ce que je me demande, c'est comment a partir d'une simple accélération / décélération ou courbure te trajectoire, peut'il y en découler un phènomène périodique???
    Le truc, c'est que même si un phénomène n'est pas périodique, le fait qu'il y ait un changement (presque quelconque) peut être décrit par un ensemble de variations périodiques (ça s'appelle les séries de Fourier, et ça n'est pas au programme de première S... désolé !). Le mouvement de l'électron en un point donné, plus précisément son accélération, peut être décrit pas un ensemble d'oscillateurs qui participent tous au rayonnement synchrotron. D'ailleurs, note bien que ce dernier n'a pas du tout une fréquence donné mais au contraire une distribution de fréquences assez large. C'est le signe que la source n'est pas du tout sinuïdale.

  18. #14
    Floris

    Re : Rayonement Synchrotron

    AH, merci beaucoup a tous, pour vos explications. je vous remerci beaucoup. En effet ces bien ce qui me semblais, que le rayonement synchrotron soit composer de différente longueurs d'ondes. En effet, je percevais le phénomène comme un oscilateurs, comme celui d'un émetteur de radio. Ces ce que je voulais exprimer losque le parlais de mon compte tours de vélo, bon le terme est un peut réducteur, enfin.

    Pour Cécile.
    En fait lorsque je parlais de phènomène périodique, je voilais parler de la fréquence du rayonement ou plus courament dit, de sa longueurs d'onde. Mais pour le rayonement synchrotron, il ne s'agit pas là d'une longueurs d'onde mais de plusieurs. Pardonnez moi de m'avoir mal exprimer.

    Merci encore à tous.
    Une petite dernière question, esque les électrons dans le synchrotrons sont mis en paquet?

    Merci beaucoup
    floris

  19. #15
    Floris

    Re : Rayonement Synchrotron

    Bonjours, lorsque qu'un électron émet un rayonement, comme dans le cas du synchrotron, peut'ons parler de self interaction???
    Merci a vous.
    Floris

Discussions similaires

  1. onde et rayonement
    Par molpo2901 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/04/2006, 15h04
  2. Petite question, matériaux conducteur et rayonement
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 15/06/2005, 15h31
  3. Rayonement de fond cosmique et fluctruation du vide.
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/10/2004, 16h18
  4. Rayonement Cerenkov ou Synchrotron pour un athome.
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 26/08/2004, 21h04