Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Inertie au courant d'une bobine.



  1. #1
    EaGle58

    Inertie au courant d'une bobine.


    ------

    Bonjour,

    J'ai lu qu'une bobine possede une grande inertie au courant,
    je ne comprend pas trop ce que cela veut dire, pouvait-vous m'aider?


    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    arkitect

    Re : Inertie au courant d'une bobine.

    A mes souvenir de prépa : lorsque du corant passe dans une bobine, elle crée un champs magnétique.

    et lorsque que ton inertie varie tu fait donc varier le champ magnétique.

    Augmenter le champ consomme du courant qui passe et diminer le champ mangétique revient à faire transiter l'énergie économiser dans un surplus de courant.

    Cependant pour "Augmenter le champ" tu dois augmenter l'intensité or cela "consomme du courant" ce qui signifie une baisse d'intensité.
    A contrario, pour "diminer le champ magnétique", tu diminue l'intensité du courant mais la bobine t'en recrache.

    Il y a une rétro action "négative" du champ magnétique de la bobine sur l'intensité qui transit dans ton circuit. Ce couplage est caractérisé par l'impédance L de la bobine.

    Cette "inertie" a une analogie en mécanique du point : la masse du système. pour modifier la trajectoire et/ou la vitesse du mobile, il te faut appliquer des forces. La masse t'oblige à fournir du travail aussi bien pour accélérer ton point que pour le freiner.

  4. #3
    f6bes

    Re : Inertie au courant d'une bobine.

    Bjr EaG....
    Reste à savoir ce que tu veux dire par "GRANDE" inertie !
    L'inertie va dépendre de la Self induction de cette bobine.
    Explication simplifiée:Lorsque on alimente une bobine avec une tension (U) , le courant (I) dans cette bobine est "freiné" ou "ralenti".Il se retrouve "étranglé" en sorte.
    C'est un peu comme dans un tuyau d'eau dont le diamétre rétréci.La pression (tension) est bien là, mais le passage (intensité) dans la partie rétrécie "freine" cette progression.
    A l'inverse lorsque tu vas couper la tension, le courant qui était en "attente" va circuler un court instant aprés la coupure. (La bobine restitue ce qu'elle avait emmagasinée).
    Cordialement

  5. #4
    b@z66

    Lightbulb Re : Inertie au courant d'une bobine.

    Citation Envoyé par EaGle58 Voir le message
    Bonjour,

    J'ai lu qu'une bobine possede une grande inertie au courant,
    je ne comprend pas trop ce que cela veut dire, pouvait-vous m'aider?


    Merci d'avance.
    L'analogie avec la mécanique est très marquée effectivement même si les origines des phénomènes est différentes. La relation qui traduit l'inertie en mécanique classique est: SommeDesForces=Masse*Accélérat ion. En électromagnétisme, on a pour les inductances: U=Ldi/dt. U peut sembler relié à une force (électrique dans ce cas), l'inductance L à une masse M et l'accélération à une dérivée du courant (le courant lui même est équivalent à une vitesse). La remarque inverse peut d'ailleurs être faite: en électronique et en très hautes fréquences (>10GHz), on peut être obligé de prendre en compte l'inertie massique des électrons et on se rend compte alors que cela peut se modéliser comme un simple effet inductif !!!

  6. #5
    Floris

    Re : Inertie au courant d'une bobine.

    Citation Envoyé par EaGle58 Voir le message
    Bonjour,

    J'ai lu qu'une bobine possede une grande inertie au courant,
    je ne comprend pas trop ce que cela veut dire, pouvait-vous m'aider?


    Merci d'avance.
    Bonjour. Alors pour comprendre ce qui se passe dans une bobine il faut comprendre ce qu'est le phénomène d'induction:

    Imagine deux fil conducteurs parallèles don't l'un (conducteur A) à ses extrémité conecté à un générateur et l'autre (conducteur B) conecté à un voltmetre.

    Dans le conducteur A je fais circuler un courant constant, cela aura pour conséquence de créé un champ magnetique autours de celui ci. Admetons que le conducteur B baigne dans le champ magnetique.

    => Interessoint nous a ce que nous allon lire sur le voltmetre lorsque de quelques manipulation.

    Pour l'instant le voltmetre indique 0 volt au borne du conducteur B.

    1) Maintenant je vais faire varier le courant dans le conducteur A. Ceci aura pour conséquence de faire varier l'intensité du champ magnétique autours de A. Aussi tôt que le cham magnetique créé par A varie, j'observe sur le volmetre une tension. J'observe que la tension au borne du conducteur B est proportionel à la dérivé du champ magnetique et donc de la dérivée du courant circulant dans A. En effet l'intensité du champs magnetique créé par A dépend de l'intensité du courant qui circule.

    2) Seconde expérience, je fais circuler un courant constant dans le conducteur A. Il y à donc un un champ magnetique constant autours de A. maintenant je vais éloigner le conducteur A de B. Ceci aura pour conséquence que le conducteur B perçois un champ magnetique plus faible. J'observe qu'aissi tôt que j'éloigne le conducteur A de B alors il se produit une tension au borne de B.

    REMARQUE TRES IMPORTANTE: Lorsque la dérivée du flux magnetique ou du courant est positif j'observe une tension instantanée positive. Lorsque la dérivée du flux ou du courant est négatif, j'observe une tension instantanée négatif.

    Attention, à ne pas confondre sens du courant et sens des électrons. Par convention historique le sens du courant est oposé au sens du vecteur vitesse des électrons dans le conducteurs.

    CONCLUSION:
    -------------

    Lorsque le conducteur B perçois une variation de l'intensitée du champ magnetique dans le quel il baigne alors une tension se produit à ses extrémitées. La tension instentanée au borne de B dépend directement de la dérivée du champ magnetique qui traverse B.

    Autrement dit dans le jargon des physiciens on parle de flux magnetique. Ainsi la fem au borne de B dépend instantanément de la dérivée du flux magnetique.

    Voila ce qu'est le phénomène d'induction.

    NOTE: pour qu'il y est induction il faut que les conducteurs soient parallèles entre eux. C'est pourquoi on trouve toujours un cos (alpha) ou un sin (alpha) dans les cas généraux.
    ------------------------------------------------------
    Maintenant on peut parler de ce qui se passe pour une bobine. Il s'agit du phénomène d'auto induction.

    pour une bobine nous avons en fait un conducteur généralent enroulé autours d'un axe. Ainsi chaque tangentes à la courbe des spires est parallèles aux tangentes voisines des autres sipres. On se retrouve dans le même genre de config.

    Ceci à pour conséquence suivante que lorsque un courant varie dans la bobine, il se produit une tension (fem) dépendant du signe de la dérivée du courant.

    Ainsi imaginon un circuit RL avec R variable à la demande.
    Mon circuit RL est alimenté par un générateur de tension E. Plaçons nous dans le regime permant et dison qu'il circule dans là bobine un courant I1. Maintenant j'augemente R pour diminuer I1, que va t'il se passer?

    Le courant dans mon circuit RL tend à diminuer du fait de mon opération, aussi tôt que le courant tente de diminuer la bobine va créé une tension (une fem) qui va s'additioner à la tension du générateur. Ainsi au borne de R on va avoir à l'instant t E1+L(di/dt)
    Ceci aura pour conséquence de contre réagire à la diminution de courant et donc le courant va diminuer mois rapidement que si la bobine n'étais pas présente.
    Dans ce cas la bobine va forcer le courant à circuler encore au même taux qu'avant que je fasse augementer R. On peut dire quelle donne une certaine inertie au courant.

    Si je diminue R pour augementer le courant alors la bobine va créé une tension négative oposé à cella du générateur, au borne de R on aura la tension suivante: E1-L(di/dt)

    Ceci aura pour effet d'aténuer l'augementation du courant. La bobine vas dans ce cas s'oposer à l'augementation de i.

    Voila voila j'aispaire avoir été assé claire.
    Bien cordialement
    Flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    EaGle58

    Re : Inertie au courant d'une bobine.

    J'ai compris, merci de m'avoir aider.

  9. Publicité
  10. #7
    lass34

    Re : Inertie au courant d'une bobine.

    Bonjour

    Le post est vieux mais une question me vient, si j'ai deux résistances en parallèle soir autour d'une bobine. Admettons la première résistance est toujours active et un courant de 250A y circule. Si j'active la deuxième résistance, en demandant 20A de plus, le courant va monter doucement car il va passer dans la bobine mais comment calculer cette pente ? On calcule di/dt ?

  11. #8
    LPFR

    Re : Inertie au courant d'une bobine.

    Citation Envoyé par lass34 Voir le message
    Bonjour

    Le post est vieux mais une question me vient, si j'ai deux résistances en parallèle soir autour d'une bobine. Admettons la première résistance est toujours active et un courant de 250A y circule. Si j'active la deuxième résistance, en demandant 20A de plus, le courant va monter doucement car il va passer dans la bobine mais comment calculer cette pente ? On calcule di/dt ?
    Bonjour.
    Une résistance ne « demande » pas un courant. Elle fait passer le courant qui satisfait la loi d’Ohm : I = V/R.
    Si pendant le (bref) temps de décharge d’une bobine on ajoute une résistance en parallèle à celle par laquelle passait le courant de la bobine, le courant dans le bobine restera instantanément le même et la tension aux bornes de la bobine et les résistance diminuera de sorte que le courant total reste le même instantanément. Bien sur, la vitesse de décroissance de la tension et du courant augmentera.
    Au revoir.

Discussions similaires

  1. Aimant+bobine = courant mais combien ?
    Par rougail saucisse dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/04/2010, 13h52
  2. bobine courant induit.
    Par poire269 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/11/2007, 19h54
  3. Bobine en courant continu
    Par Da` dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/06/2007, 09h49
  4. Courant et bobine.
    Par Brikkhe dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/01/2006, 18h24
  5. courant dans une bobine
    Par rrreg dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/01/2005, 10h41