Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Utilisation de la mécanique classique



  1. #1
    neutrino éléctronique

    Question Utilisation de la mécanique classique


    ------

    Salut à tous,
    j'ai rencontré récemment un physicien qui travaille sur des accélérateurs de particules comme le GANIL et plus particulièrement sur les collisions entre noyaux. Il m'a dit qu'il utilisait non pas la mécanique quantique, ni la relativité mais la mécanique classique!!
    En effet, il a remarqué que l'observation confirme souvent ses résultats de méca classique. Je voulais donc demander aux spécialistes de la question : est-ce possible? ...ou bien est-ce une simple coïncidence (ça en ferait beaucoup )
    Merci d'avance pour vos réponses

    -----
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  2. Publicité
  3. #2
    Seirios

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Bonjour,

    Cela dépend à mon avis de ce qu'il étudie, car les applications de la mécanique classique en physique des particules sont tout de même limitées, étant donné le niveau d'étude aussi microscopique.

    Mais je ne suis pas un spécialiste, alors attendons
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  4. #3
    neutrino éléctronique

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message

    Cela dépend à mon avis de ce qu'il étudie, car les applications de la mécanique classique en physique des particules sont tout de même limitées, étant donné le niveau d'étude aussi microscopique.
    Oui, c'est bien pour cela que je pose la question car en plus, ses expériences se font à des vitesses relativistes
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  5. #4
    Seirios

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Il est vrai qu'il y a en plus le côté relativiste des expériences, donc c'est encore plus étrange
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  6. #5
    Coincoin

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Salut,
    La mécanique classique reste une bonne théorie en première approximation. Généralement, on l'utilise pour avoir des ordres de grandeurs, lorsque les phénomènes ne sont pas trop relativistes. Bien sûr, ce n'est pas avec ça qu'on fait les calculs précis.
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mariposa

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Citation Envoyé par neutrino éléctronique Voir le message
    Oui, c'est bien pour cela que je pose la question car en plus, ses expériences se font à des vitesses relativistes
    .

    Bonjour,

    Alors là je doute que l'on puisse ignorer la RR dans ces conditions là. Il faudrait préciser ce dont il s'agit ne serait-ce que sur un exemple.
    ;
    On peut imaginer que la particule soit relativiste dans le sens de son mouvement Pz mais classique selon son mouvement transverse Px,Py. C'est de cela probablement dont il s'agit.

  9. Publicité
  10. #7
    Gwyddon

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Pas sûr que cela soit relativiste... On fait des collisions d'ions lourds au Ganil, pas d'électrons

    Citation Envoyé par Ganil sur son site

    The theoretical programme of deriving the nucleon-nucleon interaction from QCD and modify it to include medium effects cannot be carried out in practice and the currently accepted paradigm of nuclear structure is to postulate an effective nucleon-nucleon interaction in terms of a few parameters.
    This interaction is kept constant for all nuclei and, in addition, its general form is suggested by underlying microscopic but non-relativistic considerations. Alternatively, a relativistic field theory can be formulated (known as relativistic mean-field theory) in terms of effective fields that are mediated by carrier bosons, mesons. Again, this theory must be considered as effective in the sense that the starting point is a Langrangian that contains a number of coupling constants which are treated as parameters.
    De plus,

    Citation Envoyé par Ganil encore
    The GANIL beams allow the study of heavy ion collisions from just above the Coulomb barrier up to 100 MeV/nucleon.
    A comparer au 938 MeV d'énergie de masse d'un nucléon : on est largement en deçà du régime relativiste
    Dernière modification par Gwyddon ; 03/02/2007 à 17h25.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  11. #8
    Coincoin

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Et d'un point de vue théorique, les théories effectives permettant de décrire les nucléons sans avoir à se coltiner toute la QCD sont très généralement des théories non-relativistes. C'est beaucoup plus simple, et ça suffit !
    Encore une victoire de Canard !

  12. #9
    neutrino éléctronique

    Talking Re : Utilisation de la mécanique classique

    C'est bon, vous mettez pas tous sur moi!
    Je sais bien que se sont des collisions d'ions lourds au GANIL mais je voulais juste dire qu'il fait des expériences au GANIL mais ce que j'ai oublié de dire , c'est qu'il fait aussi beaucoup de simulations sur son PC. Il m'a aussi dit qu'il était à la "barrière" entre la RR et la méca classique : 100 MeV; mais qu'il devrait tout de même utiliser la méca quantique. Voilà après, moi, je ne m'y connais pas assez pour pouvoir donner mon opinion mais ça m'étonnait tout de même qu'il utilise la méca classique
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  13. #10
    Coincoin

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    A 100 MeV par nucléon, un noyau va à environ un dixième de la vitesse de la lumière. Si tu ne prends pas en compte les effets relativistes, tu fais une erreur de l'ordre de 1% seulement.
    Encore une victoire de Canard !

  14. #11
    neutrino éléctronique

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Oui mais il faut prendre en compte les effets quantiques non?
    "Les gens ont peur de l'inconnu. Plus on explore et découvre, moins on a peur."

  15. #12
    Coincoin

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Encore une fois, ça dépend de ce que tu veux faire et avec quelle précision.
    Mais bon, mis à part la diffusion élastique (le noyau qui "rebondit"), ce qui a peu d'intérêt en physique nucléaire, la physique classique est dans les choux à ce niveau là. Donc pour faire de la physique nucléaire intéressante, il faut utiliser la mécanique quantique.
    Encore une victoire de Canard !

  16. Publicité
  17. #13
    Gwyddon

    Re : Utilisation de la mécanique classique

    Citation Envoyé par neutrino éléctronique Voir le message
    C'est bon, vous mettez pas tous sur moi!
    En fait je répondais surtout à mariposa

    Sinon je rejoins Coincoin, en physique nucléaire les diffusions élastiques ça va un moment, mais bon on a vite envie de faire du profondément inélastique, et là la mécanique quantique c'est quand même nécessaire.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Discussions similaires

  1. cours de mécanique classique de Cambridge
    Par mtheory dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/12/2006, 18h06
  2. Mécanique classique
    Par mysterieux dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/12/2006, 18h07
  3. Espace absolu en mécanique classique
    Par invité576543 dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 02/11/2005, 10h47
  4. Question de mécanique classique
    Par Latouffe dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 12/06/2005, 10h48
  5. Petit problème de mécanique classique...
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/12/2004, 00h31