Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Effet de serre et bandes d'absorption.



  1. #1
    mbochud

    Effet de serre et bandes d'absorption.


    ------

    Le gaz carbonique a de très fines bandes d’absorption moléculaire (vibration - rotation) dans l’infrarouge. La Terre qui correspond à un corps noir a environ 300K réémet dans l’infrarouge l’énergie reçue du Soleil. Ces bandes d’absorption diminue donc la réémission nette.

    Quelle est en % cette diminution qui correspondrait à une atmosphère saturée en CO2 ( Par rapport à une atmosphère sans CO2) .
    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mbochud

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    Je complète avec une autre question.

    Quelle est en % cette diminution qui correspondrait à une atmosphère à 350PPM de CO2 ( Par rapport à une atmosphère sans CO2) .

  4. #3
    Jeanpaul

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    C'est une question complexe et je n'ai pas la réponse tout de suite. On trouve sur le web des tas d'articles plus ou moins clairs, par exemple :
    http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/...fserre.htm#GES
    La difficulté est que les bandes de l'eau et du CO2 se superposent : le CO2 n'est pas le principal gaz à effet de serre. J'ai lu quelque part (?) que le CO2 est un peu en régime de saturation et que le méthane ne l'est pas, ce qui augmente son efficacité, mais je n'ai pas de chiffres.

  5. #4
    mbochud

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    Une molécule de méthane est beaucoup plus active que le CO2 pour l'effet de serre mais il y a beaucoup moins de méthane que de CO2 si bien que c'est le CO2 qui globalement cause le plus d'effet de serre.
    Ce problème d'absorption est central dans l'effet de serre et pourtant c'est pas facile de trouver des données quantitatives précises sur cette question.

    N.B Le CO2 de l'atmosphère représente environ 3m de CO2 pur à la pression atm.
    Le problème est que cette quantité de CO2 est totalement absorbante à l'intérieure des bandes.La transmission pour une raie donnée est nulle.
    Donc un peu plus ou un peu moins ne change rien!
    Où est donc le problème?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mbochud

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    Le réchauffement de la planète dépend fondamentalement de cette question et pas la moindre réponse?

  8. #6
    fplm

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Le réchauffement de la planète dépend fondamentalement de cette question et pas la moindre réponse?
    En effet, c'est un paramètre crucial et à tout point de vue, y compris celui de la production, le stockage et le transport d'énergie. Je pense que la réponse de ce silence en est la cause. Mais c'est un point de vue qui ne regarde que moi.
    Je peine également à trouver des relevés spectraux cohérents. Soit ils sont approximatifs pas soit ils sont incomplets.
    Les mesures indiquent rarement si les données sont corrigées selon les décalages, interférences et sensibilités des appareils de mesure (de conception différente je suppose) ou non. Comme base d'étude, c'est plutôt maigre et pourtant nul doute que cet aspect fait l'objet d'intenses recherches depuis la fin de la guerre.
    Je déplore cet état de fait, si les chercheurs ne se partagent plus leurs découvertes, ce sera aussi le déclin de la science.

  9. Publicité
  10. #7
    fplm

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Une molécule de méthane est beaucoup plus active que le CO2 pour l'effet de serre mais il y a beaucoup moins de méthane que de CO2 si bien que c'est le CO2 qui globalement cause le plus d'effet de serre.
    Ce problème d'absorption est central dans l'effet de serre et pourtant c'est pas facile de trouver des données quantitatives précises sur cette question.

    N.B Le CO2 de l'atmosphère représente environ 3m de CO2 pur à la pression atm.
    Le problème est que cette quantité de CO2 est totalement absorbante à l'intérieure des bandes.La transmission pour une raie donnée est nulle.
    Donc un peu plus ou un peu moins ne change rien!
    Où est donc le problème?
    La densité et la concentration amplifient forcément le phénomène. On pourrait faire l'analogie avec un condensateur électrique, la capacité augmente avec la distance entre les électrodes. Ici la capacité augmente avec la différence de température (qui est une différence de potentiel) entre la couche supérieur et inférieur autour d'une concentration de co2. Même si son taux d'absorption est quasi total sur la raie IR basse, celle-ci représente la capacité de stockage analogue au condensateur et elle n'est pas infinie. Donc, un volume donné dense, est en fait similaire à un réseau de condensateur à bande étroite dont la capacité, variable, augmente aussi avec la densité.
    Dites-moi si je me trompes.

  11. #8
    calculair

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    bonjour,

    Je pense que l'on peut demontrer que l'absorption du CO² repond à l'equation

    Pg = Pr - Pr exp( - KC) ou

    Pg est l'energie ou la puissance absorbée par le CO²
    Pr est l'energie incidente venant du soleil ( ou du sol terrestre )
    C est la concentration du CO²
    K est un coefficient à ajuster


    Maintenant si on modifie la concentration en CO² de l'atmosphere, il y a beaucoup de phenomènes couplés qui vont reagir.

    Il faut aussi evaluer les interactions complexes pour apprecier un delta T provoqué par la modification de la concentration du CO² atmospherique
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  12. #9
    yves25
    Modérateur

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    On parle ici de l'infra rouge thermique: il n'y a pas de rayonnement solaire.

    et il n'y a pas de coefficient à ajuster

    pour reprendre tes notations:
    l'absorption sur un trajet homogène (pression, température et concentration constantes) de longueur L est
    1- exp(-k(nu) CL)
    l'abosption est donc une fonction de la fréquence nu
    le coefficient d'absorption k(nu) est égal à la somme des contributions à la fréquence nu de toutes les raies spectrales du gaz considéré
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #10
    yves25
    Modérateur

    Re : Effet de serre et bandes d'absorption.

    ci joint un peu de détails là dessus
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 15/11/2006, 15h56
  2. effet de serre
    Par theo2059 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/03/2006, 18h52
  3. bandes d'absorption en spectroscopie
    Par v_711 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/02/2006, 07h23
  4. Elargissement des bandes d'absorption .
    Par chrome VI dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/11/2005, 10h42
  5. L'effet retard de l'effet de serre...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/07/2005, 19h47