Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

optimisation de la propulsion photonique



  1. #1
    melchisedec

    optimisation de la propulsion photonique


    ------

    On sait que la pression de radiation base de la propulsion photonique donne des forces par unité de surface excessivement faible, de sorte qu'elle est plus une curiosité scientifique qu'une vraie alternative de propulsion.

    Serait-elle toujours aussi faible si on employait des ondes stationnaires fruits de la sommation de milliers d'allers-retours de micro-ondes dans une cavité résonnante par exemple ?

    Imaginons par exemple un MASER qu'on allume régulièrement : la pression de telles ondes résonnantes n'est elle pas nettement supérieure.

    -----

  2. #2
    mbochud

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Bonjour,

    En concentrant un faisceau laser par une lentille convergente , on peut même supporter une micro-bille.

    "si on employait des ondes stationnaires fruits de la sommation de milliers d'allers-retours"

    Oui elle est augmentée mais ce n'est pas utilisable pour une fusée car les 2 miroirs sont placés sur la même fusée et les 2 forces sont en opposition.

  3. #3
    melchisedec

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Oui elle est augmentée mais ce n'est pas utilisable pour une fusée car les 2 miroirs sont placés sur la même fusée et les 2 forces sont en opposition.
    Bien entendu, c'est pour cela que je préconise par exemple un MASER qu'on allume à une certaine fréquence, il y a donc une ouverture périodique vers l'extérieur.

  4. #4
    VerDesRoches

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Connais tu les lifter ? Ce sont des constructions qui permettent d'utiliser la force photonique pour voler... Evidement, ils embarquent au maximum quelques dizaines de grammes, mais il faut bien commencer par quelque part n'es-ce pas !

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    melchisedec

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Les lifters n'ont rien à voir avec la propulsion photonique, ils utisent l'accélération des ions de l'air crées par un champ électrique intense sur un condensateur dont les surfaces sont asymétriques (je sais j'en ai déjà fait un)

  7. #6
    mbochud

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Citation Envoyé par melchisedec Voir le message
    Bien entendu, c'est pour cela que je préconise par exemple un MASER qu'on allume à une certaine fréquence, il y a donc une ouverture périodique vers l'extérieur.
    Bonjour,
    Globalement la cavité maser (ou autre) est alors totalement inutile.


    Les lifters n'ont rien à voir avec la propulsion photonique. Vrai!

  8. #7
    melchisedec

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Bonjour,
    Globalement la cavité maser (ou autre) est alors totalement inutile.
    Vous voulez dire que l'énergie de l'onde stationnaire se relâche instantanément sans produire de travail ?

    Quid alors d'un LASER avec un miroir semi-transparent ?

    Par ailleurs ne peut-il exister avec des ondes électromagnétiques l'équivalent de ce qu'on obtient dans la lévitation avec ondes acoustiques ?

  9. #8
    mbochud

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Bonjour,

    La pression de rayonnement est :
    p=I/c
    avec I ;l’intensité lumineuse en w/m2
    et c vitesse de la lumière

    Le seul paramètre qui joue est donc l’intensité nette qui sort de ta fusée.

  10. #9
    melchisedec

    Re : optmisation de la propulsion photonique

    Citation Envoyé par mbochud Voir le message
    Bonjour,

    La pression de rayonnement est :
    p=I/c
    avec I ;l’intensité lumineuse en w/m2
    et c vitesse de la lumière

    Le seul paramètre qui joue est donc l’intensité nette qui sort de ta fusée.
    Ce qui veut dire qu'un LASER de 10kw qui peserait par exemple une tonne devrait donc reculer à 10m/s, si c'est juste c'est considérable, non ?

  11. #10
    mbochud

    Re : optimisation de la propulsion photonique

    Non, il y a erreur de calcul.

    J'en profite pour corriger une petite erreur de nomenclature dans ma formule précédente.

    La pression de rayonnement est :
    p=E/c
    avec E ;l’éclairement énergétique(et non pas intensité) en w/m2
    et c vitesse de la lumière

    Le 10kW de ton exemple est une puissance et non pas un éclairement énergétique en w/m2.
    Si l'on donne la puissance radiante de la source (10kW de ton exemple),
    la relation devient
    F = Puis/ c
    avec Puis puissance (W)

    Dans ton exemple F = 104 / 3*108 = 33 *10-6 N.

    Ce qui donne une accélération à ton laser de 33*10-9m/s2.
    Beaucoup de patience !

  12. #11
    melchisedec

    Re : optimisation de la propulsion photonique

    On est pas rendus effectivement, merci !

Discussions similaires

  1. [Divers] Microscope électronique à transmission /à balayage, photonique ...
    Par Bleyblue dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/03/2008, 18h54
  2. pression photonique
    Par coconet dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/01/2007, 08h12
  3. propulsion photonique
    Par kyusu dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 27/01/2007, 19h16
  4. Photonique : bientôt des processeurs réunis par la lumière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/01/2007, 13h32
  5. Propulsion électronique ou propulsion ionique?
    Par christophej dans le forum Astronautique
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/08/2005, 10h55