Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

j'y crois plus



  1. #1
    quetzal

    j'y crois plus


    ------

    salut a quoi ça sert de connaitre la position et la vitesse de l'electron autours du noyau? est-ce que cela a une utilité autre que démontrer la pertinance de la quantique??

    j'ai un peu de mal a voir l'interet de la mesure de la posiiton et de la vitesse de cet "objet"

    merci d'avance pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    deep_turtle

    Re : j'y crois plus

    Salut,

    De façon générale, si on peut mesurer une quantité physique pour la comparer avec une valeur théorique, on le fait. Quand bien même ce serait pour mettre les lois de la physique à l'épreuve. C'est une des facettes du métier de physicien. Tu as le droit de ne pas trouver ça intéressant, mais il y a des gens dont c'est le métier (au passage, une fois ces lois établies, elles peuvent être utilisées, par exemple pour mettre au point des trucs technologiques, comme des ordis et des télécom, qui permettent à qui veut bien de discuter en direct avec d'autres gens de l'intérêt de ce boulot... ).

    Bon, j'arrête mon laius général... Connaître la vitesse ou (pas « et ») la position de l'électron, ça permet surtout d'avoir des informations sur sa fonction d'onde, ce qui permet ensuite de faire de la physique atomique (je dirais même de la chimie, si j'osais...), savoir comment l'atome interagit avec d'autres, et comment il interagit avec de la lumière.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  5. #3
    f6bes

    Re : j'y crois plus

    Bjr Quetzal...
    L'homme n'invente RIEN.
    Il ne fait que DECOUVRIR, ce qui lui permet de COMPRENDRE "comment ça marche".
    A partir de là il peut ENVISAGER des applications assoçiant plusieurs "comment ça marche".
    Et parfois pour comprendre UN "comment ça marche" ca prend des DIZAINES
    d 'années.
    Cordialement
    Vide pour l'instant

  6. #4
    quetzal

    Re : j'y crois plus

    salut deep, je te remercie pour ta réponse.

    je vois bien que c'est pas très sympas de ma part de douter de tout.. dsl

    en fait mon titre ne colle pa avec le sujet.. j'en avait commencer un puis j'en ait fait un autre, mais j'ai oublié de changer le titre.. il aurait du-etre " Utilité a connaitre position ou vitesse et l'electron ?"

    pour dire franchement les choses, plus j'éssaye de comprendre la quantique et plus le problème de l'histoire de la construction de cette théorie me semble "étrange".. je ne dis pas que celle-ci obtienne de très bon résultat, impossible de les nier. mais s'agit-il du meilleur formalisme possible?? a savoir que cette histoire de cacul et de position ou de vitesse tiens éssentiellement a la représentation de l'atome de rutherford-bohr soit un modèle planétaire évolué.

    hors plus les connaissances en phy quantique avance et plus l'idée de l'atomisme tant a disparaitre, l'electron disparait en tant que chose, et la notion de particule semble etre utilisé en lieu et place de "quanta"
    la notion de vitesse ou de position de l'electron est flou et l'on préfère celle de "nuage" electronique.

    en fait toute les interprétation semble se dirriger vers un etat de l'orbitale et de l'electron qui n'est pas propre au modèle planétaire, comme si cette annalogie, ce préjugé sur l'atome tendait a simplement disparaitre et a faire disparitre en même l'interet pour la "recherche" effective de cette position et de la vitesse de l'electron..

    aujourd'hui, de but en blanc, si l'on devais re-décrire l'atome, penserait-on automatiquement a la forme de rutherford-bohr?? a un planétoide??

    que les etat d'energie soit quantifié, pourquoi pas, que le formalisme quantique ne soit pas intimement lié a cette vison implicite de l'atome, ne saurait-etre nié.

    en survolant vos affaires cher deep, c'est ce qui apparait du permier coup d'oeil. c'est certe naïf, mais plus j'y regarde, et moins la cohérence entre la vision semble-t-il actuelle et celle passé semble parler de la même chose. (c'etait ça mon post j'y crois plus)

    question il y a t-il un formalisme qui pourrait-etre plus simple en fonction d'autre vision implicite de l'atome ?? (il parrait qu'il y a toujurs plusieurs façon d'acceder a un resultat, dixit A.Aspect) donc je pose la question (très interressante pour le beotien que je suis, qui sais cela feras peut-etre un bon débat )

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Pièce détachée introuvable (j'y crois pas..!)
    Par Cyrillus04 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/06/2008, 11h17
  2. J'y comprend rien :'(
    Par Jartek dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 25/11/2007, 20h16
  3. Le solaire j'y croyais...
    Par antitout30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 76
    Dernier message: 12/12/2006, 16h21