Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Cellules de convection



  1. #1
    volcomette

    Cellules de convection

    Bonjour, voilà j'ai une petite question... . J'ai un petit mémoire à faire, ou l'on doit retrouver des exemples dans la vie courante de phénomènes que nous avons étudié... .
    C'est notamment le cas des cellules de convection.
    Il me semble que le tapioca reprend ce phénomène, en effet lorsque ce dernier est cuit, cela forme des petites cellules... .
    Mais comment expliquer ce phénomène dans ce cas là, car ce n'est pas le même que celui de l'eau dans une casserole ?!

    -----


  2. #2
    Jeanpaul

    Re : Cellules de convection

    Le tapîoca est bien plus visqueux que l'eau alors on voit moins de turbulence sauvage qui détruit les cellules.
    Je n'ai jamais eu de confirmation mais il me semble que les orgues basaltiques genre Bort les Orgues ou Chaussée des Géants sont des cellules de convection figées et non des cristaux géants.
    Si quelqu'un a une idée là-dessus, j'apprécierais. Merci.

  3. #3
    volcomette

    Re : Cellules de convection

    cela semble-t-il correct ?

    Prenons ici l’exemple particulier d’une casserole sur une plaque chauffante: la chaleur reçue de la plaque élève la température de lait au fond de la casserole. Au début, la chaleur se propage vers le haut par conduction, c’est-à-dire qu’elle diffuse, dans le fluide immobile, à partir d’un élément du fluide vers les éléments voisins, et s’évacue finalement à la surface.
    Si l’on continue à chauffer, il arrive un moment où la conduction ne suffit plus à évacuer la chaleur et où un mécanisme plus efficace entre en jeu. Au lieu de se propager dans le fluide immobile, la chaleur est transportée par le fluide en mouvement: c’est la convection. Le lait et les grains de tapioca du fond de la casserole se dilatent sous l’action de la chaleur, ils deviennent moins denses et subissent une poussée d’Archimède. Ils montent, emportant avec eux leur chaleur, jusqu’à la surface où ils cèdent leur chaleur à l’air, se refroidissent et retombent au fond. Là, ils se réchauffent à nouveau, remontent, et ainsi de suite. Les ascendances de fluide chaud sont évidemment séparées des régions où le fluide froid redescend: la circulation du fluide s’organise en " cellules de convection ". Quelque soit la qualité de la plaque chauffante, la chaleur n’est pas identique en tout point (hétérogénéité de chaleur), le temps de remontée va donc être différent ; chaque cellule essaye alors de s’étaler : c’est ce que l’on observe dans notre casserole : les grains de tapioca, forment des cellules collées les unes aux autres

Discussions similaires

  1. Les cellules de convection
    Par malumorose dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 26
    Dernier message: 14/11/2007, 19h27
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 25/02/2006, 10h30
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 24/02/2006, 11h07
  4. Cellules de convection dans l'asténosphère
    Par isa déry dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/06/2005, 23h30
  5. Les cellules souches adultes peuvent produire des cellules nerveuses
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2005, 15h10