Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Durée minimal d'un évènement dans l'univers



  1. #1
    Jean-Michel Tengang

    Durée minimal d'un évènement dans l'univers


    ------

    EXISTE-IL UN évènement QUI DURE MOINS DE 10-43s? Que pensez-vous de la possibilité d'une granularité du temps (10-43s) et de l'espace (10-33cm) comme le développe les tenants de la "gravitation quantique à boucles" (LQG: Loop quantum gravity)? S'il existe une durée minimale aux évènements de notre univers et que cette durée est le temps de Planck (10-43s), pourrait-on considérer qu'entre l'instant 0 et ce temps, les énergies n'ont pu subir qu'un seul évènement et que cet unique évènement devait s'achever pour que les lois de notre univers puisse s'exprimer? Quel pourrait être cet évènement?

    -----

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Durée minimal d'un évènement dans l'univers

    Bonjour Jean-Michel,

    Citation Envoyé par Jean-Michel Tengang Voir le message
    EXISTE-IL UN évènement QUI DURE MOINS DE 10-43s? Que pensez-vous de la possibilité d'une granularité du temps (10-43s) et de l'espace (10-33cm) comme le développe les tenants de la "gravitation quantique à boucles" (LQG: Loop quantum gravity)?
    J'aime assez l'approche de la LQG.
    Alors, je pense que, oui, l'espace-temps est "granulaire".
    Il y a aussi, de manière générale,
    de très bonnes raisons de le croire.
    Va voir : http://xxx.lanl.gov/abs/gr-qc/9403008
    (gravitéquantique et longueur minimale)

    Remarques :
    1) cette granularité est une conséquence de la théorie
    (qui part de la relativité générale et applique brutalement
    les postulats de la mécanique quantique).
    C'est un résultat remarquable que d'avoir pu calculer
    le specte de l'opérateur "surface".
    2) Attention, il ne faut pas voir cette granularité
    (dans cette approche) comme un espace-temps
    bêtement discret. C'est plus compliqué que cela.
    Ce qui est discrétisé ce n'est pas les instants ou
    les positions mais les durées, les surfaces,...
    (je n'ai pas dit que tu commetais l'erreur ,
    je tenais juste à la préciser).
    En plus c'est une superposition d'états comme
    toujours en MQ.

    Citation Envoyé par Jean-Michel Tengang Voir le message
    S'il existe une durée minimale aux évènements de notre univers et que cette durée est le temps de Planck (10-43s), pourrait-on considérer qu'entre l'instant 0 et ce temps, les énergies n'ont pu subir qu'un seul évènement et que cet unique évènement devait s'achever pour que les lois de notre univers puisse s'exprimer? Quel pourrait être cet évènement?
    C'est une possibilité mais nottons que, en LQG, ce n'est
    pas à cela qu'on arrive.

    Tout d'abord il y a la complication signalée ci-dessus :
    ça doit être une superposition d'états. Complication
    épineuse et dont les difficultés sont actuellement
    non résolues. On chercher toujours la description
    des états "semi-classiques" (superposition d'états
    correspondant "au mieux" à un état classique).

    Quand on remonte le temps, avec la LQG, on arrive
    à un état composé de quelques dizaines de "mailles"
    (pour la partie correspondant à l'univers observable
    et dans la représentation en réseau des mousses de spins)
    puis si on remonte encore, ça conduit à une structure chaotique
    où le temps et l'espace n'existent plus vraiment
    et que personne ne comprend vraiment .

    Bref, on a encore du pain sur la planche

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Durée de vie d'un squelette dans une tombe
    Par Dark_Photon_X dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/04/2008, 16h20
  2. Durée de charge d'un condo dans un montage de type boost
    Par thomasalbert1993 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2007, 14h45
  3. Information d'un évènement unique ?
    Par GillesH38a dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 120
    Dernier message: 09/01/2007, 17h08